Il y a 42 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Soldats mosellans

n°6100
impala57
Posté le 02-11-2016 à 15:10:09  profilanswer
 

Bonjour à tous.
Voici quelques photos de familles que j'ai récupéré et dont j'aimerai éclaircir quelques détails :
1ere photo
Mon arrière grand père :
http://img4.hostingpics.net/pics/754608AGPAlpenkorps.jpg
Il appartiendrait à l'Alpenkorps mais sur l'uniforme qu 'est ce qui le distingue des autres unités ? Serait ce l'edelweiss que l'on distingue sur le coté gauche de la feldmutze ? Est il possible de connaitre son unité ?
Comment connaitre son unité d'appartenance et connaitre son parcours ? je sais juste qu'il a fait la campagne de Serbie et y a contracté la malaria ? A t il pu recevoir l'insigne de blessé pour cette maladie ?
Il  était sous officier et récipiendaire de la croix de fer . Il y a t il un site comme celui sur la légion d'honneur ou l'on peut trouver des renseignements ?
2eme photo .
son frère  mort en 1918 en Bavière des suites de blessures qu'il a subit en foret d'Argonne . Sur sa tombe il y écrit mort le 25 mai 1918 .  
http://img4.hostingpics.net/pics/248641arrieregrandoncle3.jpg
a quelles armes ou unités peut il appartenir peut être que la zone ou il a était blessé peut aider voir la couleur plutot sombre des ces pattes d'épaules ( verte foncé , rouge , voir bleu foncé ? le fait de mourir en Bavière doit il faire de lui un landser Bavarois ?
3eme photo
une photo de groupe prise pendant les classes avant de monter au front . Mon grand oncle est le dernier à droite.
http://img4.hostingpics.net/pics/810566Arrieregrandoncle2.jpg
 
D'avance merci de vos réponses.

n°6101
marcus
Posté le 02-11-2016 à 17:41:17  profilanswer
 

Bonjour,
 
1. L'edelweiss désigne effectivement un soldat de l'Alpenkorps, tout comme les bas. Malheureusement, la photo n'est pas assez nette pour une identification précise. Il faudrait pour cela un gros plan de la patte d'épaule. Néanmoins, il semble que ce soit un fantassin.
La photo est antérieure à l'obtention de la croix de fer de 2e classe, décoration distribuée - avec une certaine libéralité - à environ 5 millions de soldats. Pas de liste donc.  
Enfin je ne suis pas certain qu'une maladie puisse entraîner l'obtention de l'insigne des blessés.
 
2. Photo prise dans la 2e partie du conflit (Bluse 1915). Les pattes d'épaule sombres permettent vraisemblablement d'exclure l'infanterie. Elles pourraient être rouges (Feld Artillerie) ou jaunes (Fuss Artillerie). La cocarde de la casquette semble bien prussienne et non bavaroise.
 
Cordialement,
Marc

n°6102
Vulcontext​e
Posté le 02-11-2016 à 18:02:49  profilanswer
 

Bonsoir Impala. Il nous faut les noms, prénoms de vos ailleux pour espérer trouver quelque chose.
A bientôt.

n°6103
impala57
Posté le 02-11-2016 à 21:05:19  profilanswer
 

Merci pour la réponse et les eclairsicements .  
Les noms et prenoms de mes ailleux sont pour le premier  François Jolivalt et le second Auguste Jolivalt .

n°6104
Vulcontext​e
Posté le 02-11-2016 à 21:40:02  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Auguste Jolivalt, le voici :  
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9213/AugJoli.jpg
 
Né le 21 janvier 1899, habitant Hettange-Grande près de Thionville, Il est décédé des suites de ses blessures le 28 mai 1918.
Il appartenait à la 12ème batterie du Fußartillerie Regiment Nr.2.
Cette batterie d'artillerie lourde était rattachée à la 2.Armee allemande, secteur du Generalkommando Nr.51 autour de Harbonnière, entre Amiens et St.Quentin. C'est là, dans ce secteur entouré en jaune qu'August a dû etre blessé, et pas en Argonne d'après moi.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9213/51GK.jpg
 
Au vu de son âge (il était très jeune et faisait partie des toutes dernières recrues), il est probable qu'il ne soit pas resté bien longtemps au front avant d'y être blessé.
 
En espérant répondre du mieux possible à vos interrogations.
 
Laurent.

n°6105
Vulcontext​e
Posté le 02-11-2016 à 22:16:32  profilanswer
 

Franz Jolivalt, le voici :  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9213/Franz.png
 
Habitant Hettange-Grande également, né le 13 octobre 1894, il est déclaré comme légèrement blessé à la toute fin de la guerre, ce qui nous permet de voir qu'il était alors Unteroffizier dans la 2ème compagnie de l'Infanterie Regiment Nr.45. Ce régiment n'a jamais fait partie de l'Alpenkorps. Néanmoins ses états de service sont pour le moins impressionnants puisqu'il a commencé la guerre dans la 2.Division en Russie, puis il bascule dans la 101.Division en 1915 pour aller en Serbie, puis dans la 217.Division pour la Roumanie, la 302.Division en 1917 le verra en Macédoine, la 101.Division à nouveau toujours en Macédoine, enfin en juin 1918 on le trouve en Picardie (secteur de Noyon) dans la 221.Division où il terminera la guerre.
Donc à priori ce parcours peut correspondre à celui que vous avez décrit concernant François, sauf qu'il n'y a aucune certitude. En effet il était courant de changer de régiment durant conflit. Il est donc probable que l'I.R.45 ne soit pas le régiment dans lequel votre ailleul ait passé tout le conflit. Le seul document qui peut vous donner ces indications est son carnet militaire (Militärpass en allemand), mais existe-t-il encore ?
Eventuellement aussi si quelqu'un parvient à identifier le régiment dans lequel il est photographié, s'il est différent ?
En tous cas il porte des bandes molletières ; il me semble me souvenir que c'était une caractéristique des troupes d'assaut... Mais des plus spécialistes que moins pourront confirmer/infirmer.
 
En espérant avoir éclairé votre lanterne;;; :)  :)  
 
Laurent

n°6106
marcus
Posté le 02-11-2016 à 22:37:42  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Merci Laurent  :jap: pour toutes ces infos qui recoupent en partie les miennes (donc je ne me suis pas trop gouré  :D ).
 
Sur le cliché d'Auguste, les pattes d'épaule sont donc bien jaunes (Fußartillerie) comme quoi j'avais raison d'être prudent sur le rendu des couleurs.
 
Sur la photo de Franz, il n'est pas encore Unteroffizier et sa tenue correspond bien à celle de l'Alpenkorps. Ce ne sont pas des molletières qu'il porte, mais des bas en laine, ce qui est typique des unités de montagne (pas seulement en Allemagne). Et puis il y a l'edelweiss fixé au côté de la casquette. A noter aussi (cela m'avait échappé de prime abord) que son pantalon est renforcé de cuir aux genoux.
Il n'était donc vraisemblablement pas encore au I.R. 45 lorsque la photo a été prise.  
 
Cordialement,
Marc

n°6107
impala57
Posté le 02-11-2016 à 22:51:11  profilanswer
 

Merci beaucoup de ces renseignements très précis et qui éclairent l'histoire familiale . Mon grand père a perdu son père ( Francois / Franz voir Francis ) tres jeune d’où le peu d'information que j'ai sur son parcours militaire . Auguste est enterré dans le caveau familiale ou du moins il y a une plaque . Etait il commun de rapatrier le mort pour l’enterrer chez lui ?. Serait il possible d'avoir la source d’où vous avez tirés tout ces renseignements en mp ? Pour le Militarpass j'ai bien peur qu'il ai disparu comme ces possibles décorations .
Nous habitons toujours Hettange Grande.


Message édité par impala57 le 03-11-2016 à 13:38:30
n°6108
Vulcontext​e
Posté le 02-11-2016 à 23:21:21  profilanswer
 

Faites moi parvenir votre e-mail en message privé, je vous enverrai les documents en question.
 
Laurent.


Aller à :
Ajouter une réponse