FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: armées étrangères
  Allemagne

  Utffz. Wacław Konieczny † 14.12.1914

 

20 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Utffz. Wacław Konieczny † 14.12.1914

n°6386
krzymen
Posté le 26-02-2017 à 15:24:02  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
Bonjour AD-Line
Grâce à vous Mirka m’a trouvé et peut-être nous serons en mesure de l'aider. J’écris - "nous serons" - parce que je compte aussi sur les autres forumeurs
 
Mirka est à la recherche de la tombe de son grand-père.
Wacław KONIECZNY est né en 1884 à Zawidowice, powiat Pleszew (en 1914 Zawidowitz, Pleschen). Ce sont des territoires ethniquement polonais, annexés par la Prusse. Comme chaque sujet prussien il a été appelé pour le service militaire.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/Gefr.Konieczny.jpg
De cette période, sa famille possede un diplôme dans lequel il est écrit:
Gefr. Koniaczny  
2. Escdr. Ulanen Reg. Prinz August von Württemberg Posensches No.10

http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/UR10.jpg
Après sa sortie de l'armée Wacław s’était marié. Il était un bâtisseur.
En 1914, Wacław a été mobilisé et affecté à l'infanterie. En 1915, la famille a reçu un second "diplôme" avec la signature facsimilé de l'empereur Wilhelm II - le Gedenkblatt für die Angehörigen unserer gefallenen Helden ...
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/Gedenkblatt.jpg
Zum Gedächtnis des /à la mémoire de/ Unterofzz. Waclaw Konieczny
5 Komp. Res. Inft. Regt. 37
Er starb fürs Vaterland/Il est mort pour sa patrie/
Am 14 Dezember 1914 /le 14 décembre 1914/
 
Le document est endommagé, sans la partie supérieure. Un Gedenkblatt en bon état - vous pouvez le voir ici
https://de.wikipedia.org/wiki/Geden [...] nen_Helden
Notre collègue du forum - gerard28 – possede également le Gedenkblatt dans sa magnifique collection:
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t16039
 
Selon la tradition transmise aux enfants dans la famille de Wacław Konieczny il a été tué sur une colline 307 Ornes.
Mirka a vérifié au bureau d'état civil. Elle n’a pas trouvé son l'acte de décès ou une mention sur son certificat de naissance. L’épouse de Wacław s’était remarié. Dans l'acte de cet nouveau mariage il n’y a pas d'informations sur Wacław. Le Volksbund aussi ne possede aucune information sur Wacław Konieczny ou sa sépulture.
 
Après avoir reçu tous ces informations, je me suis mis au travail ...
J'ai commencé par vérifier les listes de pertes – Verlustlisten.
PVL 124 du 13.01.1915, seite/page 4231
http://des.genealogy.net/search/show/1332940
Res. Infanterie-Regt. Nr. 37
Gefechte am 14., 16., 18., vom 20. Bis 23. U. Vom 27. Bis 31.XII.14
II Bataillon, 5 Kompagnie.
Utffz. Komieczny Wazlaw - Zawidowitz, Pleschen - gefallen

Mais où se trouvait le RIR 37 le 14 décembre 1914?
J’ai trouvé la réponse sur l'excellent site français: www.carto1418.fr
Le Reserve Infanterie Regiment 37 faisait partie de la 10 Reserve Division (18 Reserve Infanterie Brigade) affecté au V Reserve Korps de la 5 Armee. Le V Reserve Korps (5e CAR – Corps d’Armée de Reserve) se trouvait env. 12 kilomètres au nord de Verdun. Le RIR 37 avait des positions sur la côte 307 devant le village Ornes.  
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/carto14.12.1914.jpg
Il y a même deux côtes - 307 et 310, qui portent le nom de Jumelles d'Ornes !
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/307.310.jpg
Le matin du 14 décembre 1914 le 3e Bon du 165e RI et le 5e Bon du 365e RI ont attaqué les Jumelles d’Ornes. Ils étaient soutenus par quelques compagnies du 164e RI et la Cie 25/5 du 9e Génie.  
Vue des Jumelles d'Ornes ou côte 310 307 prises des tranchés françaises :
http://numelyo.bm-lyon.fr/f_view/B [...] 5_001_0135
Les Français ont pris ces deux côtes et sur la côte 307 ils ont planté le drapeau tricolore. Après quelques heures de combats (aussi à l’armes blanches) ils ont été forcés de se retirer.
Selon les JMO les pertes étaient importantes :
165e RI - 60 tués, 262 blessés, 213 disparus
365e RI - 38 tués, 175 blessés, 58 disparus
164e RI - 107 tués, blessés et disparus.
Compagnie 25/5 du 9e Genie - 11 tués, 47 blessés, 4 disparus.
 
Les Jumelles d’Ornes – en allemand die Doppelhöhe von Ornes (Höhe 307/310) étaient défendues par le III. Bataillon der Reserve-Infanterie-Regiment 46 et le Reserve-Infanterie-Regiment 37
Source: http://www.verdunschlacht.net/meeting212.htm
"Der blutige 14. Dezember 1914 hatte die 46er insgesamt an Gefallenen 4 Offiziere und 75 Mann, an Verwundeten 2 Offiziere und 151 Mann sowie 4 Vermisste gekostet. Die beteiligten 37er hatte an Gefallenen 3 Offiziere und 82 Mann, an Verwundeten 6 Offiziere und 196 Mann sowie 26 Vermisste zu beklagen. Die französischen Verluste lagen schätzungsweise bei 500 bis 600 Toten und Verwundeten, darunter etwa 70 Gefangenen."
Traduction libre (translateur et dictionnaire) Pendant la sanglante journée du 14 décembre 1914 le RIR 46 avait perdu au total : 4 officiers et 75 hommes tombés, 2 officiers et 151 hommes blessés et 4 disparus. Le RIR 37 a perdu : 3 officiers et 82 hommes tombés, 6 officiers et 196 hommes blessés et 26 disparus. Les pertes françaises ont été estimées à 500-600 morts et blessés, y compris environ 70 prisonniers.
 
Les Allemands ont permis aux Français de recueillir une partie des soldats tués et blessés, mais  
"Später werden 36 gefallenen Franzosen hinter Höhe 310 begraben" / Plus tard, 36 Français morts sont enterrés derrière la côte 310.
 
Aucune information où ont été enterrés les soldats du RIR 37 et RIR 46 tombés le 14 décembre 1914....
 
Les Jumelles d’Ornes sont restées aux mains des Allemands jusqu'au 11 novembre 1918 ... Le village Ornes est "Mort pour la France" ...  
http://pierreswesternfront.punt.nl [...] aux--ornes
https://verdunmonsite.wordpress.com [...] its/ornes/
La région a été ravagée par les combats et le feu d’artillerie.
 
Revenons à Wacław Konieczny. Je ne sais pas si les Allemands ont enterré leurs soldats tombés le 14.12.1914 sur le champ de bataille (comme ces 36 Français) ou ils ont evacué leurs corps vers un cimetière provisoire à l’arrière du front.  Pendant la Bataille de Verdun les obus detruisaient les tombes provisoires, mais - "Si la plupart des boisements existants avant 1914 ont presque tous été détruits, certains ont subsisté jusqu’à aujourd’hui. Les peuplements anciens les plus remarquables sont sur le site des Jumelles d’Orne et une partie du bois des Caures."
Source : VERDUN: une forêt de guerre
http://www.humanite-biodiversite.f [...] e-guerre-4
 
J’ai cherché W. Konieczny sur la base Sépultures de guerre (SGA) et sur le site MémorialGenWeb – aucune trace.  
Je sais que l'ossuaire de Douaumont abrite les restes de 130 000 soldats inconnus, Français et Allemands, ramassés sur 52 secteurs de la bataille de Verdun. Un de ces secteurs ce sont les Jumelles d’Ornes.
 
Où se trouvent les cimetières allemands les plus proches ?
 
Cordialement
Krzysztof
 
P.S. Je pense qu'on peut ajouter à cet sujet les messages de Mirka qui se trouvent dans le sujet "combats d'août 1914 du 94RI"


Message édité par krzymen le 26-02-2017 à 15:59:22

---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°6387
Vulcontext​e
Posté le 26-02-2017 à 23:41:15  profilanswer
 

Bonjour Krymen,
Je confirme qu'il n'est répertorié dans aucun cimetière allemand.
J'ai retrouvé l'Ehrentafel du 37RJR et il apparaît bien tué le 14.12.1914 dans la 5ème compagnie.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9213/37RJR.jpg
 
Et parmi ses camarades tués le même jour, j'en ai retrouvé un, Gustav Czesla, actuellement inhumé dans le Kameradengrab de Hautecourt.
Pour moi tout s'éclaire : Le cimetière des Jumelles d'Orne a forcément été rayé par les bombardements de 1916 et à la fin de la guerre, lors du regroupement des cimetières, il a été rapatrié à Hautecourt. Je pense que beaucoup de soldats n'étaient plus identifiables, ce qui n'a apparemment pas été le cas de Gustav Czesla, mais certainement celui de Waclaw Konieczny et de beaucoup de ses camarades qui figurent sur l'Ehrentafel.
Je pense donc que Waclaw Konieczny est un des soldats inconnus du Kameradengrab du cimetière de Hautecourt.
 
Laurent.

n°6388
krzymen
Posté le 01-03-2017 à 23:04:22  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
Bonsoir Laurent - merci beaucoup pour votre réponse et pour l'Ehrentafel.
 
J'ai également vérifié Gustav Czesla mais seulement sur la base de la SGA. Il n'y a rien. Je n'ai pas vérifié sur Volksbund.
Le cimetière militaire allemand Hautecourt a été créé par les autorités militaires françaises en février 1920. La distance entre Verdun et Hautecourt-lès-Broville est de 13,1 km en ligne droite. C'est le plus de proche cimetière allemand. Je suis d'accord avec vous et je pense aussi que Konieczny est enterré ici.
Après votre message j’ai vérifié les autres soldats du RIR 37 dans la base de Volksbund.
J'ai trouvé le Ltn. d. R. Hans Leppin, 7 Kompagnie. Il repose à Mangiennes env. 34 km de Verdun - Kameradengrab.
Le cimetière militaire de Mangiennes, créé en 1920, a reçu les corps des six cimetières de Loison et des cinq de Gremilly. Verdun - Loison 24 km, Verdun - Gremilly 15 km. Je pense que les Allemands enterraient les corps des officiers dans des tombes individuelles et les évacuaient vers l'arrière du front. Ltn. Leppin n'a pas probablement été enterré dans le même endroit que les autres soldats morts le 14.12.1914.  
Il y a aussi le Ldwm. Franz Wawrzyniak, 4 Kompagnie. Il est sur Ehrentafel et sur PVL 124 il est vermisst.
Selon Volksbund il est mort le 14.12.1914. Probablement il s’agit du même soldat, mais ses restes se trouvent à Berru (Block 3, Grab 229) env. 90 km :??: de Verdun !    
 
Bien cordialement
Krzysztof
 


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: armées étrangères
  Allemagne

  Utffz. Wacław Konieczny † 14.12.1914