Sites et vestiges de la Grande Guerre : machault et 20 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Auteur Sujet :

Bajonczycy

n°5011
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 14-11-2014 à 16:01:22  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
http://images.mesdiscussions.net/p [...] lonais.jpg  
Cordialement
Alain
PS  : ne faites pas un glisser-déplacer de l'image qui apparait après chargement, seulement cliquer sur celle-ci, l'image mini est de toutes façon trop mały

Message cité 1 fois
Message édité par Alain Dubois-Choulik le 14-11-2014 à 16:05:02

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°5016
krzymen
Posté le 14-11-2014 à 19:44:42  profilanswer
 

Bonsoir/dobry wieczór à toutes et à tous,  
 
Marc, merci pour vos explications sur le képi blanc !
 
Bonsoir Marie-Line et grand M E R C I !  
Une année vient de passer quand j’ai lancé une demande pour les photos du Monument aux Morts et de la plaque à la mémoire des volontaires polonais à Bayonne.  
Sujet: Polonais - légionnaires et soldats de l'Armée Polonaise en France
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t30840
Je vois qu’il ne faut jamais perdre de l’éspoir !  :)  
Est-ce que cette plaque se trouve sur le MAM ou quelque part à côté ?

Alain Dubois-Choulik a écrit :

l'image mini est de toutes façon trop mały


Dużo za mały!  :lol:
 
Bien cordialement
Krzysztof
 
 
 
 


Message édité par krzymen le 14-11-2014 à 19:49:05

---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5037
marpie
Posté le 20-11-2014 à 16:11:57  profilanswer
 

Bonjour à tous ,
 
Décidemment , le brave Ladislas aura eu tous les noms :
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6916/SP1.jpg
Bien amicalement
Marpie :(

n°5038
krzymen
Posté le 20-11-2014 à 22:07:25  profilanswer
 

marpie a écrit :

Décidemment , le brave Ladislas aura eu tous les noms


Bonsoir à toutes et à tous,
MERCI Marpie [:francine laude]
Où avez-vous déniché cette photo ?
Cette fois Szuyski a reçu un nom chinois, coréen ou japonais – Chou-Yo-Ki (Szuyoki)  :lol:  
Avec un collegue à Varsovie nous nous avons cassé la tête en essayant de deviner qui était cette dame présente sur quelques photos avec le brave Władek.  On pensait que c’est sa sœur Jadwiga ...
A côté de Szuyski se trouve un sergent – à mon avis c’est Lucjan Malcz, promu sous-lieutenant en 1915.
 
Sur cette photo se trouve la même dame et les mêmes gosses.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/Szuyoki1.jpg
Bien cordialement
Krzysztof


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5042
marpie
Posté le 21-11-2014 à 17:08:46  profilanswer
 

Bonsoir Krzys , Bonsoir à tous ,
Désolé , j'ai été interrompu .
De la même source ("J'ai vu" N°138 du 7 juillet 1917) :
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6916/SP21.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6916/SP3.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6916/SP4.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6916/SP5.jpg
Bien amicalement
Marpie

n°5072
krzymen
Posté le 27-11-2014 à 18:22:20  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
MERCI MARPIE ![:arnaud memorial]
Cette fois, vous m'avez vraiment beaucoup aidé en me montrant la piste, qui m'a permis d'identifier la dame et les deux gosses!
On pensait que c’était la sœur et les enfants de W. Szuyski ...  
Je ne m’attendais pas que, au cours de cette "enquête"  :) , je trouverais des traces menant à ... la RAF et au ... Comité National Français à Londres!
Trouvé sur Forum Pages 14-18 !  :) ↓↓↓

Jean RIOTTE a écrit :

" Le nombre d'étrangers vivant en France et manifestant dès la déclaration de guerre, par la voix de leurs différentes associations, le désir de participer aux combats aux côtés de leur pays de résidence est si important, que le gouvernement a dû décider l'ouverture de Centres d' engagement et de Centres d' Instruction en province. Bayonne est l'un de ceux-ci.
(...) Cantonnés à Montbrun ( champ de tir de garnison, à Anglet ) et à Chérubin (local du patronage de la cathédrale de Bayonne) et au Séminaire, leur équipement et leur instruction sont entrepris sans délai au commandement du Chef de Bataillon Marc Doumic. Ils sont de nationalités diverses ( Espagnols, Portugais, Belges, Grecs, Luxembourgeois....) mais les plus gros contingents de ce bataillon sont Tchèques et Polonais et on les a laissés se regrouper par nationalité. (...) Les ateliers de Bayonne coupent et brodent drapeau et fanions qui sont officiellement remis aux Polonais le 11 octobre, aux Tchèques le lendemain. (...) A leur demande et à celle des autres volontaires l'évêque de Bayonne, Monseigneur Gieure, dit le 7 septembre à Chérubin et à Montbrun, une messe à leur intention avant leur départ. Un premier élément de 130 hommes quitte Bayonne le 17 septembre. Le reste suit le 22 octobre et le 20 novembre. L' ensemble du Bataillon aura rejoint au camp de Mailly (Aube) le régiment auquel il va appartenir, le 2ème Régiment de Marche du 1er Etranger."
Sources: Histoire militaire de Bayonne 1789-1940, par le général Ansoborlo, in Revue d' Histoire de Bayonne, du Pays-Basque et du Bas-Adour, n° 150/Année 1995.


Évidemment, Max (!) Doumic avait le grade de lieutenant et pas du commandant (chef de bataillon).
L'évêque de Bayonne - François Xavier Marie Jules Gieure (1851-1937)
 
Dans les sources polonaises je n’ai pratiquement rien trouvé!
Jan Żyznowski, „Krwawy strzęp” (Le lambeau sanglant).
Na początku października odbyło się po mszy polowej, poświecenie naszego sztandaru. Duży plac za koszarami przepełniony był mieszkańcami Bayonny. Po poświeceniu odśpiewano „Boże coś Polskę” i „Rotę”. Na uroczystości był ambasador angielski z żoną – polką, która poprzez łzy patrzyła z jakiemś zdziwieniem na garstkę polaków, skupionych pod znakiem Ojczyzny." / "Au début de octobre a eu lieu, après une messe de campagne, la bénédiction de notre drapeau. La grande place derrière les casernes était rempli d’habitants de Bayonne. Après la bénédiction on a chanté "Boże coś Polskę" et "Rota". A la cérémonie assistait l'ambassadeur anglais, dont l'épouse – une Polonaise, regardait avec l’étonnement, à travers des larmes, la poignée de Polonais, réunis sous le signe (drapeau) de la Patrie".
 
Żyznowski (prononcer Jiznovsky) se trompait – ce n’est pas l'ambassadeur anglais qui assistait à la cérémonie, mais ...
 
Henry Bordeaux, "Max Doumic" (La Revue hebdomadaire, L’Instantané, 20 mars 1915
„Les Garibaldiens sont devenus populaires, les Polonais mériteraient de le devenir. Avant leur départ de Bayonne, une cérémonie avait consacré leur drapeau, un drapeau cravaté de tricolore où l’aigle blanche reprenait son essor. L’évêque l’avait béni, et Mme Nigel-Bellairs, neé de Seitor-Rylska, femme du vice-consul d’Angleterre à Biarritz, avait accepté d’être la marraine. On en avait confié la garde à Ladislas de Szuynski, fils du célèbre historien, qui fut tué dans un des premiers engagements. Cette troupe pleine d’entrain, mais assez indépendante, et difficile à discipliner, fut dressée en deux mois par un corps d’officiers d’élite.„
 
Marie Catherine Théofila Scibor-Rylska (ŚCIBOR-RYLSKA) neé en France (Anglet). Mariée avec Nigel Adour BELLAIR, vice-consul de la Grande Bretagne à Biarritz.
http://gw.geneanet.org/hikuri1?lan [...] ylski;oc=3
Le père de Maria Ścibor-Rylska, Władysław Ścibor-Rylski était un emigré politique. Combattant de l’insurrection de 1863 et ardent patriote, il a rejeté l’amnistie offerte par le tsar. Mort à Kraków (Cracovie). Il repose au Cimetière Rakowicki (Kraków, Cmentarz Rakowicki) dans une tombe collective (mausolée) des vèterans de l’Insurrection de Janvier 1863.
http://gw.geneanet.org/hikuri1?lan [...] ylski;oc=2
Les deux garçons, Edmund Hamon et Guy Nigel Bellairs, qui se trouvent sur ces photos, avaient en 1914 onze et six ans.  
Le "parrain" du drapeau de 1914, Edmund Hamon Bellairs, est devenu fighter pilot du Royal Air Force. A Londres il était probablement officier de liaison auprès du Comité National Français - un certain Wing Commander E.H. Bellairs était membre de la British Mission to the French National Committee. En 1948 Edmund Hamon Bellairs a pris sa retraite avec le grade de Wing Commander.
http://gw.geneanet.org/hikuri1?lan [...] n=bellairs
Bien cordialement
Krzysztof
 


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5083
krzymen
Posté le 04-12-2014 à 20:52:10  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
Le lieutenant-colonel Jan Kozierowski dont l’uniforme se trouve au Musée de l’Armée Polonaise était un brave légionnaire en 1915.
 
J.O. du 28 janvier 1922, p.1236
Cité à l’ordre de l’armée – 18 octobre 1921

Citation :

KOZIEROWSKI (Jean), mle 27875, soldat au 1er rég. étranger : a servi d’exemple par sa fière attitude au feu et par son courage lors de l’attaque du 9 mai 1915, à Neuville-Saint-Vaast, s’est porté en avant de la ligne et s’étant trouvé aux prises avec un groupe d’Allemands, seul, en a tué plusieurs, mettant les autres en fuite. A été blessé.


Bien cordialement
Krzysztof


Message édité par krzymen le 04-12-2014 à 20:54:13

---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5141
marpie
Posté le 12-01-2015 à 16:55:43  profilanswer
 

Bonsoir à tous ,
Pour faire remonter le sujet :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6916/BAJ.jpg
Meilleurs vœux pour l'année nouvelle :jap:  
Bien amicalement
Marpie

n°5143
krzymen
Posté le 13-01-2015 à 20:48:44  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
Bonsoir Marpie et Szczęśliwego Nowego Roku 2015  :)  
 
Marcus – j’ai besoin de votre aide, je suis incapable d’identifier un uniforme  :jap:  
Voici la photo de deux soldats de l’Armée Polonaise en France.  
 
Le lieutenant c’est Wacław Gąsiorowski l’organisateur du Comité des Volontaires Polonais pour le Service dans l'Armée Française en 1914. C’était probablement le prémier soldat de AP en France. Il a été nommé lieutenant à TT le 10.08.1917 et capitaine probablement en 1918. Le second soldat c’est Włodzimierz Szaniawski, E.V.G. de 1914, caporal blessé le 9 mai 1915. Nommé sergent et probablement reformé. En juillet 1917 il est volontaire dans l’Armée Polonaise en France. Elève de l’école d’artillerie de Fontainebleau. En 1917 en mission aux USA avec Gąsiorowski. Il a fini l’école d’artillerie en janvier-février 1919.
Il porte un uniforme et un bonnet assez bizarre. Ce n’est pas l’uniforme des soldats polonais en France - pouvez-vous l’identifier ?
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/Ltn.Gasiorowski.jpg
Cordialement
Krzysztof


Message édité par krzymen le 25-01-2015 à 19:00:15

---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5144
marpie
Posté le 14-01-2015 à 18:10:07  profilanswer
 

Bonjour Krzys ,Bonjour à tous ,
Je ne sais pas si tu connais  , au milieu du film : remise de décorations aux survivants de Bayonne
http://www.iwm.org.uk/collections/ [...] ropeanaapi
Bien amicalement
Marpie

n°5145
krzymen
Posté le 14-01-2015 à 22:19:32  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous, bonsoir Marpie
 
Oui, je connais ce film – les mêmes scenes sont sur un autre film – on peut le voir sur le site de René Zalisz :

Rene Zalisz a écrit :

Pour les besoins internes à notre association, j'ai été amené à écrire une petite histoire des Polonais durant la Première Guerre Mondiale dont voici le lien.  
http://ancienssaintcasimir.e-monsi [...] diale.html


Parmis les soldats je reconnais deux Bayonnais - Mieczysław Rodzyński et Jan Sobański.
Le légionnaire de 1 cl. Sobański a été nommé le porte-drapeaux des Bayonnais après la mort de Szuyski. Sobański était en permission le 9 mai 1915 et il avait le fanion avec lui. Ses camarades n’étaient pas contents  :fou: – ils sont partis à l’attaque des Ouvrages Blancs sans leur drapeau ...
Après la dissolution de la compagnie polonaise il a été liberé du service ou reformé et il est devenu chauffeur d’ambulance sanitaire. Monsieur le comte, grand propriétaire terrien de Podolie, savait conduire une voiture – il était membre d’Automobile Club de France depuis 1904 et du ... Aéro-Club de France (Aerostation) depuis 1910.
Le voilà dans sa bagnole  :)  
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/comte.de.sobanski.jpg
Le sport universel illustré 1904

Citation :

Nous avons eu dernièrement à Paris un distingué sportsman, qui, lui aussi, ne connait plus d’autre transport rapide que la voiture, et c’est naturellement une voiture française  :D que M. Sobanice-Sobanski emploie dans ses voyages. C’est en effet, une 50 chevaux Gobron-Brillé, la fameuse marque qui dépassa pour la première fois le 160 à l’heure, et qui n’en est pas moins, on le voit, la grande marque du touriste. Tout cet été, le prince a litteralement exploré l’Europe, par les plus effroyables routes, sans que son moteur ait eu la moindre defaillance, sans qu’il ait jamais été arrêté autrement que par le caprice de sa fantaisie, la beauté du site et le désir de conserver encore en soi un peu plus du souvenir de ces lieux.
(...) M. Jean de Sobanice-Sobanski a parcouru 3.000 kilomètres dans le seul mois de septembre.
Le voici parti aujourd’hui avec autant de sang-froid que s’il s’agissait de traverser Paris, et pourtant il s’agit de parcourir, en cette saison, la Suisse, l’Arlberg et le Tyrol, par la terrible route de la course Paris-Vienne, et une fois à Vienne, le prince s’en ira en Russie.


En 1917 Jan Sobański s’enrola dans l’Armée Polonaise en France. Promu lieutenant. On le voit sur le film de 1917 avec le drapeau et c’est lui qui le tenait pendant la décoration par le Président Poincaré.
 
Bien cordialement
Krzysztof


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5146
krzymen
Posté le 15-01-2015 à 10:07:28  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Selon le description de la photo (en polonais) c'est la parade du 14 juillet 1918 (faute typographique?)
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/14juillet1918.jpg
C’est probablement le lieutenant Jan Sobański qui marche avec le drapeau des Bayonnais à la tête du détachement de l’Armée Polonaise en France ... mais le 14 juillet 1919!
 
Bien cordialement
Krzysztof


Message édité par krzymen le 23-03-2015 à 16:31:00

---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5167
krzymen
Posté le 25-01-2015 à 19:46:25  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,  
Bonsoir Marc et merci pour les explications dans le message privé. Je crois que vous avez raison et l’uniforme de Włodzimierz Szaniawski (selon votre opinion - uniforme fantaisie d'inspiration franco-polonaise  :) ) a été spécialement cousu pour sa visite aux  USA en 1917  :D  
Marc, j’ai une nouvelle question. Cette fois il s’agit de Jan Sobański. La photo a été prise en octobre 1917. Après 1915 Sobanski était chauffeur d’ambulance sanitaire. Il porte un bonnet bizarre (un fez  :??: ) et le manteau à une rangée de boutons. Les autres soldats polonais ont la czapka (bonnet polonais avec le dessus de forme carré) et le manteau bleu horizon à deux rangées de boutons
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/sobanski1917.jpg
Bien cordialement
Krzysztof


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5168
marcus
Posté le 26-01-2015 à 09:03:34  profilanswer
 

Bonjour Krzysztof,
 
Concernant Jan Sobański, je ne pense pas que la coiffure soit un fez. Elle est bien trop large et volumineuse. Je pense plutôt à un bonnet de fourrure russe, genre "papahka", bien utile pour lutter contre le froid dans une voiture découverte.
Le manteau à un rang de bouton pourrait être un manteau de cavalerie (cela serait cohérent avec son emploi de chauffeur), peut-être kaki ou gris de fer bleuté?
 
Cordialement,
Marc


Message édité par marcus le 26-01-2015 à 09:03:52
n°5171
krzymen
Posté le 26-01-2015 à 18:56:18  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,  
Bonsoir Marc,
 
Encore une photo de Sobański coiffé de ce bonnet ...  
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/sobanski.czapka1.jpg
Dans l’Armée Polonaise en France Jan Sobański avait la fonction d’officier d’ordonnace du général J. Haller. A Lublin il a été décoré de la Légion d’Honneur par le général Vuillemin.
 
Le Gaulois, lundi 29 mai 1919 :

Citation :

PETITES NOUVELLES DE LA NUIT
De Lublin : Le général Vuillemin a remis, au nom du président de la république française, les insignes de la Légion d’honneur au lieutenant Jean Sobanski. Au cours de la cérémonie, le général Haller a pris la parole pour rappeler la bravoure des premiers volontaires polonais qui combattirent en France, auquels appartient le lieutenant Sobanski, et dont il ne reste actuellement que treize survivants.


« et dont il ne reste actuellement que treize survivants » - peut-être il s’agit de treize anciens Bayonnais qui servaient encore dans les rangs de l’armée polonaise. Au moins 29 sont revenus en Pologne. Quelques dizaines des blessés ont été reformé en 1915. Ils ont trouvé un travail ou parfois fini leurs études supérieures interrompues en 1914. Il y avaient aussi des ex-Bayonnais qui se sont mariés :love: avec des Françaises et qui sont restés en France pour toujours ...
Qui était cet général Vuillemin? Le moteur de recherche me trouve le général d’aviation Joseph Vuillemin, qui en 1918 avait le grade de chef d’escadron – aucune trace d’un autre général Vuillemin ...
En 1921 le rotmistrz (capitaine de cavallerie) Jan Sobański travaillait dans le 2e Bureau d’Etat-major de l’Armée Polonaise. En 1922 prémier président de l’association d’anciens Bayonnais en Pologne – Związek Bajończyków. Décoré de la Virtuti Militari 5 cl. Un certain Jan Sobański, rotmistrz de reserve, est mort en Hongrie en 1945. Peut-être c’était lui ...
 
Bien cordialement
Krzysztof


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5229
krzymen
Posté le 02-03-2015 à 16:31:08  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
J’ai eu récemment le plaisir de rencontrer le petit-fils de Jan Sobański qui m'a montré quelques de photos de son grand-père.
↓↓↓ Les informations que je possedais étaient probablement fausses ↓↓↓

krzymen a écrit :

Après la dissolution de la compagnie polonaise il a été liberé du service ou reformé et il est devenu chauffeur d’ambulance sanitaire.


Selon son petit fils, Jan Sobański a servi un certain temps au Maroc. Sur quelques photos il porte encore l’uniforme d’un légionaire. En 1916, il a été envoyé en Grèce (Salonique) et en Albanie (Verri?).
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/MdL.Sobanski.jpg
Cette photo a été prise en juillet 1917 à Paris. Sur le fez (ou chechia?) se trouve le chiffre «4» au dessus d’un croissant de lune. Aussi sur le col du manteau il y a le chiffre «4». C’est l’uniforme du 4e régiment de chasseurs d’Afrique ?
Sobański a deux chevrons de présence sur la manche gauche et un chevron sur la manche droite (blessure ?). Les galons au bas de manche indiquent-ils un maréchal de logis ou un soldat de 1 cl.? Il porte aussi une fourragère.
Voilà ses décorations : Virtuti Militari 5 cl., Krzyż Walecznych (Croix de Vaillants) avec trois agrafes?/barettes? (= décoré 4 fois), Légion d’Honneur (chevalier), Croix de Guerre avec palme et avec étoile (sur une autre photo on voit l’étoile, qui est plus claire que la palme – elle est presque blanche), Médaille commémorative de la Grande Guerre et  une sixième médaille que je ne peus pas identifier ...  :??:  
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/sobanski.decorations.jpg
Bien cordialement
Krzysztof


Message édité par krzymen le 02-03-2015 à 16:38:01

---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5232
marcus
Posté le 02-03-2015 à 20:43:42  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Si l'étoile est plus claire que la palme sur le ruban de croix de guerre, elle peut être en argent (citation à l'ordre de la division) ou en vermeil (citation à l'ordre de l'armée).
La médaille commémorative 14-18 porte la barrette "engagé volontaire".
La 6e médaille est une Interalliée, peut-être la version belge mais un modèle français à l'avers identique existe aussi.  
 
Concernant l'uniforme, je dirais:
- plutôt une chéchia de zouave (pas de bandes noires, floche en laine)
- capote de coupe droite (modèle fantaisie ou de cavalerie?)
- 2 chevrons manche gauche = 18 mois de front
- je ne vois pas de chevrons à droite (pour blessure) et il ne porte pas le ruban de la médaille des blessés
- galon de sergent au bas des manches
 
Cordialement,
Marc

n°5233
krzymen
Posté le 02-03-2015 à 21:59:18  profilanswer
 

Bonsoir Marc,
Merci pour vos informations  :jap:  
Encore une photo. Elle a été prise en 1916 et elle est signé : Verri, Macédonie.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/Verri.jpg
Sur la manche droite on voit un «V» et sur le col le chiffre «4». Un fragment des deux chevrons de présence est visible sur la manche gauche.
 
Cordialement
Krzysztof


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5237
edham
Posté le 07-03-2015 à 00:06:27  profilanswer
 

Bonjour,
la 6e médaille semble être la "médaille interalliée" en raison de la silhouette et les bras écartés du personnage sur la dite médaille.
Les étrangers ayant servi directement sous les ordres du commandement français ont reçu cette médaille au ruban "arc en ciel".
Pour ce qui concerne l'étoile plus claire que la palme sur la croix de guerre: L'étoile est vermeil (couleur or) et a été remise à la 5e compagnie du 1er régiment de chasseurs polonais à la suite des combats du "bois raquette" dans la Marne le 25 juillet 1918.
L'étoile vermeil figure lorsque le régiment a été cité par le corps d'armée, en l' occurence le 21e C.A du général Naulin.
J'interviens dans vos échanges et aurais tendance à confirmer que le couvre-chef de Jan Sobanski, voire son accoutrement, correspond à une tenue de tirailleur marocain. Je cherchais justement à comprendre pourquoi cet individu était vêtu ainsi...il ne faut pas oublier que le 1er R.E où figuraient les bayonnais faisait parti de la division marocaine. Cet accoutrement contribue peut être à l'hommage donné aux bayonnais le jour de la remise du drapeau .
 
cordialement
Jeff  
("Destins de France" )

n°5238
marcus
Posté le 07-03-2015 à 12:23:26  profilanswer
 

Bonjour Jeff, bonjour à tous,

Citation :

Pour ce qui concerne l'étoile plus claire que la palme sur la croix de guerre: L'étoile est vermeil (couleur or) et a été remise à la 5e compagnie du 1er régiment de chasseurs polonais à la suite des combats du "bois raquette" dans la Marne le 25 juillet 1918.


 :non: Vous semblez confondre citation collective et individuelle.  
La première est attribuée à une unité, c'est son drapeau ou son fanion qui est décoré de la croix de guerre. Pas les soldats (sauf si leurs noms figurent dans la citation => seulement les chefs d'unité).
La seconde est attribuée à un soldat qui s'est distingué et se matérialise cette fois par le port de la croix de guerre sur l'uniforme.
 
Cordialement,
Marc

n°5239
krzymen
Posté le 09-03-2015 à 18:23:14  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous, bonsoir Marc et Jeff,

edham a écrit :

J'interviens dans vos échanges et aurais tendance à confirmer que le couvre-chef de Jan Sobanski, voire son accoutrement, correspond à une tenue de tirailleur marocain. Je cherchais justement à comprendre pourquoi cet individu était vêtu ainsi...il ne faut pas oublier que le 1er R.E où figuraient les bayonnais faisait parti de la division marocaine. Cet accoutrement contribue peut être à l'hommage donné aux bayonnais le jour de la remise du drapeau .


Jeff, Sobański avait l’uniforme avec le chiffre "4" sur le col en 1916 (Verri, Macédonie). Sur la photo prise en juillet 1917 à Paris il porte un chéchia (avec chiffre "4" ) et une capote modèle de cavalerie(?) avec le chiffre "4" sur le col, deux chevrons de présence et galons de sergent. Quel régiment, qui avait un uniforme semblable et le numéro "4", se trouvait en Macédonie en 1916-1917 ?
En octobre 1917 (le jour de la remise du drapeau) Sobański portait le même chéchia et uniforme ... mais sans chevrons et galons ! (photos postées les 25 et 26 janvier 2015). Les autres anciens "Bayonnais" portaient l’uniforme bleu horizon.
Je pense qu’en octobre 1917 il n’était plus soldat de l’armée française et pas encore un soldat polonais. Peut-être il a du enlever les galons et chevrons. Je ne les vois pas sur ces photos. En novembre 1917, Sobański, l’ex-sergent de la cavalerie française et sept autres anciens cavaliers, ont été envoyés à Aleçon (Orne) au 5e Rég. de Chasseurs à Cheval. Sous les ordres du capitaine Dryll (officier de spahis) ils ont suivi l’instruction pour sous-officiers de cavalerie jusqu’à la fin du mois de février 1918. Après la fin de ce stage Sobański a été promu sous-lieutenant et chef de section au 1er Rég. de Chevau-légers de l’Armée Polonaise en France.
 
Bien cordialement
Krzysztof


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5240
edham
Posté le 09-03-2015 à 23:42:47  profilanswer
 

krzymen a écrit :

Bonsoir à toutes et à tous, bonsoir Marc et Jeff,


 

krzymen a écrit :


Jeff, Sobański avait l’uniforme avec le chiffre "4" sur le col en 1916 (Verri, Macédonie). Sur la photo prise en juillet 1917 à Paris il porte un chéchia (avec chiffre "4" ) et une capote modèle de cavalerie(?) avec le chiffre "4" sur le col, deux chevrons de présence et galons de sergent. Quel régiment, qui avait un uniforme semblable et le numéro "4", se trouvait en Macédonie en 1916-1917 ?
En octobre 1917 (le jour de la remise du drapeau) Sobański portait le même chéchia et uniforme ... mais sans chevrons et galons ! (photos postées les 25 et 26 janvier 2015). Les autres anciens "Bayonnais" portaient l’uniforme bleu horizon.
Je pense qu’en octobre 1917 il n’était plus soldat de l’armée française et pas encore un soldat polonais. Peut-être il a du enlever les galons et chevrons. Je ne les vois pas sur ces photos. En novembre 1917, Sobański, l’ex-sergent de la cavalerie française et sept autres anciens cavaliers, ont été envoyés à Aleçon (Orne) au 5e Rég. de Chasseurs à Cheval. Sous les ordres du capitaine Dryll (officier de spahis) ils ont suivi l’instruction pour sous-officiers de cavalerie jusqu’à la fin du mois de février 1918. Après la fin de ce stage Sobański a été promu sous-lieutenant et chef de section au 1er Rég. de Chevau-légers de l’Armée Polonaise en France.
 
Bien cordialement
Krzysztof


 
Bonsoir Krzysztof, merci pour ces détails.
pour ma part, j'ai une photo avec la chechia et le numéro "1".
cordialement
Jeffhttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8933/sobanski1.jpg

Message cité 1 fois
Message édité par edham le 09-03-2015 à 23:44:05
n°5244
krzymen
Posté le 11-03-2015 à 20:13:11  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous, bonsoir Jeff,

edham a écrit :

pour ma part, j'ai une photo avec la chechia et le numéro "1"


Ça alors ! Je connais cette photo depuis longtemps, mais sa qualité était telle, qu’on ne pouvait pas voir le numéros sur la chéchia et le col de la vareuse ... Jeff, où avez-vous trouvé cette photo ?
En juillet 1917 Sobański avait le numéro "4" sur la chéchia et la capote. J’en suis sûr parce-que je regardais la photo à la loupe ... :??:  
 
Bien cordialement
Krzysztof


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5247
edham
Posté le 12-03-2015 à 23:33:34  profilanswer
 


Ça alors ! Je connais cette photo depuis longtemps, mais sa qualité était telle, qu’on ne pouvait pas voir le numéros sur la chéchia et le col de la vareuse ... Jeff, où avez-vous trouvé cette photo ?
 
>>>
Bardzo dobrze !
Bonsoir Krzysztof,
cette photo a été exposée pendant un mois dans les rues de Reims l'année dernière parmi 99 autres.
Je me suis assuré à ce que les polonais soient à l'honneur et c'est avec plaisir que j'ai pu voir cette photo agrandie d'1m60 de haut environ sur laquelle j'ai pu voir pas mal de détails dont ce fameux costume qui m’interpelait...
J'ai pu en effet voir plus de choses que sur les journaux d'époque qui laissent encore plus planer le doute sur cet uniforme "à la chechia".
Pour ma part, je me suis plus intéressé aux autres individus de la photo afin de pouvoir faire une réplique de costume (en plus du décret de 1917)...
 
cordialement
Jeff

n°5248
krzymen
Posté le 13-03-2015 à 20:32:45  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous
 
Eh bien, quand on a une photo haute de 160 cm ... on peut voir tous les détails !
Cette fois je vous presente un "Bayonnais" qui, lui aussi, portait une chéchia, mais une chéchia de zouave.  
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/4reg.zouaves.jpg
Jeff, c’est l’officier qui, sur votre grande photo, se trouve à côtè du drapeau des "Bayonnais".
 
 
MIECZYSŁAW KAZIMIERZ RODZYŃSKI
 
Né à Warszawa (Varsovie) le 04.03.1888. Pendant la grève des écoliers en Pologne "russe" (les jeunes Polonais réclamaient la polonisation de l’enseignement) il a été expulsé du lycée et a du terminer le lycée à Lublin. Après un court séjour à Puławy (études en agronomie), Rodzyński est allé en France où selon une des versions il s’engagea dans la Légion Etrangère. Liberé du service après quelques mois – il était encore mineur. Il trouva un travail à Paris où il était en même temps l’instructeur du Sokol. En 1913 il commença les études dans l'Institut National Agronomique à Grignon. Et le 22 août 1914 il s’engagea (ou se réengagea) à la Légion étrangère et était affecté à la 2 Cie du bataillon C du 2 RM/1 RE à Bayonne. Le 04.10.1914 le légionnaire Rodzyński est promu caporal. Blessé lors de l’attaque du 9 mai 1915. Après la dissolution de la compagnie polonaise il demanda d’être affecté au 4e Régiment de zouaves. Le 02.02.1916 promu sergent.
J.O. du 22.05.1916, page 4520

Citation :

RODZYNSKI (Niecislas :whistle: -Casimir), mle 25397, sergent au 4e rég. de marche de zouaves: gradé d’élite. Deux citations, une blessure. Volontaire pour un coup de main tenté, le 15 mars 1916, sur un petit poste allemand, s’est fait remarquer pendant toute la durée de l’action par sa bravoure et son entrain. A été l’objet de l’admiration de tous en se mettant au "garde à vous" sous un feu d’artillerie très violent devant son officier qui lui donnait un ordre.


J.O. du 20.01.1917, page 625

Citation :

RODZYNSKI (Miécislas :D -Casimir), mle 25397, sergent au 4e rég. de marche de zouaves: compagnie de mitrailleuses, sous-officier superbe au feu, d’un entrain remarquable, déjà deux fois blessé et cinq fois cité à l’ordre. Lors de l’attaque du 24 octobre 1916, est venu mettre ses pièces en batterie à hauteur de la première ligne, sur la position conquise, pour proteger les travailleurs. A été blessé le 25 octobre, au cours d’une reconnaissance.


L’adjudant Rodzyński a été promu sous-lieutenant (à dater du 17 février 1917)
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/slt.rodzynski.jpg
J.O. du 17.10.1917, page 8174, Légion d’Honneur pour chevalier – Paris, le 12.10.1917, Paul Painlevé.

Citation :

RODZYNSKI (Micszyslaw :D -Casimir), sous-lieutenant au 1er bataillon polonais : officier plein d’ardeur. A donné au feu, à maintes reprises, de superbes exemples d’énergie et de sang froid. Cinq blessures, huit citations (Croix de Guerre).


(À suivre)
 
Bien cordialement
Krzysztof


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5249
extraterre​stre
Posté le 13-03-2015 à 20:44:31  profilanswer
 

:jap: bonsoir Krzysztof et tous  :hello:  
 
 
son dossier LH  même s'il est peu fourni est en ligne
 
 
 
http://www.culture.gouv.fr/LH/LH19 [...] 12V001.htm
 
Cordialement  :jap:


---------------
Jacqueline L.
n°5253
krzymen
Posté le 14-03-2015 à 22:31:41  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
Extraterrestre, merci beaucoup [:bijou57]
 
Selon une source polonaise Mieczysław Rodzyński a obtenu la démission de l'armée francaise le 27.10.1919. Dans son dossier mis en ligne (Léonore) j’ai trouvé qu’il était "démissionnaire du 21 août 1919".
Est-ce que celà veut dire que même s’il a deposé sa démission en août, il était officielement, jusqu’au octobre 1919, un officier de l’armée française détaché à l’armée polonaise ?
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/M.Rodzynski1.jpg
MIECZYSŁAW RODZYŃSKI (suite)
En 1917 le sous-lieutenant M. Rodzyński a été affecté au 47e R.I. et puis à l'Armée Polonaise en France. Il était present dans le camp polonais à Sillé-le-Guillaume. Il a reçu la tâche de traduire en polonais les réglements français d’infanterie. Promu lieutenant le 15.11.1917. Au début de 1918 nommé commandant la 1ère Cie du 3e bataillon du 1er Régiment de Chasseurs Polonais (1 RCP). Promu capitaine à titre étranger le 17.03.1918.
Il se distingua lors des combats de Saint Hillaire en juillet 1918 (1 RCP) et dans les Vosges auquels a participé toute la 1re Division de Chasseurs Polonais. En mars 1919 nommé commandant du 3ème bataillon.
Le 15.04.1919 le 1 RCP a quitté Bayon et est allé par train en Pologne. En mai 1919 le régiment se battait contre les Ukrainiens et plus tard contre l'Armée Rouge. Le 17.09.1919 r. le 1 RCP a reçu le nom du 43e Régiment de Chasseurs des Confins (43 pułk strzelców kresowych). En avril-juin 1920 Rodzyński a pris part aux combats en Ukraine. En juin l'offensive soviétique a rompu le front polonais. Pendant la deroute le 3e bataillon de Rodzyński, qui marchait dans l’avant garde du 43e régiment a été chargé par la cavalerie de l'armée de Boudienny. Près du village de Butowce le capitaine Rodzyński a été attaqué par plusieurs cosaques et se défendait avec son pistolet et son sabre. Grièvement blessé à la tête et à la main à coups de sabre il a perdu la conscience. Une contre attaque du 2e bataillon a repoussé les bolcheviques et le capitaine a été evacué du champ de bataille. Il succomba à ses blessures le 10.07.1920 dans un hôpital à Tarnopol (Ternopil) sans reprendre conscience.
Mieczysław Rodzyński a été enterré à Varsovie le 15.07.1920. A ses obsèques assistait l’ancien commandant de l'Armée Polonaise en France, le général Józef Haller et ceux des camarades d’armes polonais et officiers de la Mission Militaire Française en Pologne qui n’étaient pas au front.
Rodzyński a été nommé commandant (en polonais major) le 15.07.1920 (à dater du 01.04.1920). L'état-major n’a pas probablement encore reçu le rapport qu’il est mort.
 
Décorations françaises: Légion d'Honneur (Chevalier), Médaille Militaire, Croix de Guerre avec 4 palmes et 6 étoiles,  
Décorations polonaises – toutes à titre posthume: Virtuti Militari 5 cl., Krzyż Niepodległości (Croix de l'Indépendance), Krzyż Walecznych (Croix des Vaillants) - trois fois
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/rodzynski.tombe.jpg
La tombe du commandant Mieczysław Rodzyński (au premier plan), héros de l'armée française et de l'armée polonaise, se trouve dans le cimetière Stare Powązki à une dizaine de mètres du Monument aux Soldats Français, érigé sur les tombes de sept soldats français morts en Pologne.
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t25418
 
Bien cordialement
Krzysztof


Message édité par krzymen le 14-03-2015 à 22:40:21

---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5254
edham
Posté le 15-03-2015 à 10:54:26  profilanswer
 

En 1917 le sous-lieutenant M. Rodzyński a été affecté au 47e R.I. et puis à l'Armée Polonaise en France. Il était present dans le camp polonais à Sillé-le-Guillaume. Il a reçu la tâche de traduire en polonais les réglements français d’infanterie. Promu lieutenant le 15.11.1917. Au début de 1918 nommé commandant la 1ère Cie du 3e bataillon du 1er Régiment de Chasseurs Polonais (1 RCP). Promu capitaine à titre étranger le 17.03.1918.
Il se distingua lors des combats de Saint Hillaire en juillet 1918 (1 RCP) et dans les Vosges auquels a participé toute la 1re Division de Chasseurs Polonais. En mars 1919 nommé commandant du 3ème bataillon.
 
Bonjour Krzysztof, Bonjour à tous,
 
je vous transmet la photo de Mieczysław Rodzyński alors sous-lieutenant (podporucznik) à Sillé-Le-Guillaume le 15 octobre 1917.
Cette date correspond à celle de la visite du Général Louis Archinard sur le camp de Sillé. La date n'est pas un hasard, elle correspond au centenaire de la mort du colonel Tadeusz Kosciuszko. Héro national polonais qui a notamment pris part à l'indépendance des Etats-Unis.
Les nombreux volontaires venus d'Amérique ont été mis à l'honneur, en plus des quelques bayonnais présents...
 
Il y a juste le "V" en bas de la manche que je n'arrive pas à interpréter.
Si Marcus peut nous aider sur ce sujet... ;)  
 
Le lieutenant a en principe une barrette droite sur les manches et une rogatywka avec un seul trait (voir photo),
Le sergent-chef a un "V" sur la manche et porte une Czapka avec un "V".
Mais les photos de Sillé-Le-Guillaume interpellent parfois car nous trouvons des soldats avec une Czapka avec un "V" et une barette en diagonale sur la manche...
Cette barrette désigne aussi un "plutonowy" (chef de peloton)...
cette armée nous laisse de nombreuses interrogations mais elle entretien aussi notre motivation à trouver toutes ces infos  :) afin de bien les restituer.
 
cordialement
Jeff
(Association "Destins de France" )
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8933/MieczyslawRodzynski.jpg

n°5256
krzymen
Posté le 15-03-2015 à 19:24:26  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
Marcus  :hello: - si vous désirez de répondre aux questions de Jeff, répondez dans le sujet Armée Polonaise en France s’il vous plaît  :jap:  
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _872_1.htm
Jeff, Kościuszko était encore colonel en Amérique (puis brigadier-général), mais en Pologne il était lieutenant-général (generał lejtnant) et commandant en chef (Naczelnik) de l'insurrection de 1794 ! Il a gagné la bataille de Racławice au début de l’insurrection ...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tadeusz_Ko%C5%9Bciuszko
Qu'ont de commun Kościuszko et Racławice avec les "Bayonnais" de 1914?  :)  
Pour comprendre celà, il faut se rendre à Bayonne et voir une plaque sur le Monument aux Morts
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/Tablica.Bayonne1934.jpg
Sur la plaque se trouve une inscription :
"AUX VOLONTAIRES POLONAIS / INSTRUITS A BAYONNE EN 1914 / QUI ONT LUTTE POUR LE SALUT DE LA FRANCE / ET LA LIBERTE DE LEUR PATRIE / LES FRANÇAIS RECONNAISSANTS"
Et sous cette inscription il y a aussi une plus petite :
"CETTE PIERRE PROVIENT DU CHAMP DE BATAILLE DE RACŁAWICE // DON – LES AMIS DE LA POLOGNE"
La pierre utilisée pour cette plaque a été trouvée sur le champ de bataille de Racławice où Kościuszko a vaincu en 1794 les ... Russes - meilleurs alliés de la France ... en 1914! Il y a un morceau de Racławice à Bayonne !  :lol:  
Bien cordialement
Krzysztof


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5291
edham
Posté le 22-03-2015 à 22:49:57  profilanswer
 

Bonjour à tous,
un post de janvier dernier met en évidence Sobański en porte-drapeau sous l'arc de triomphe le 14 juillet 1918...
...je vous transmet un zoom de la carte originale que je détiens et qui correspond au défilé du 14 juillet 1919.
Le lieutenant qui se trouve être le porte-drapeau principal est peut-être un bayonnais évoqué précédemment (Rodzynski ?)...
je laisse les spécialistes apporter leur contribution... :)  
 
Cordialement
Jeff
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8933/poland40.jpg

n°5293
krzymen
Posté le 23-03-2015 à 19:20:33  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous

edham a écrit :

un post de janvier dernier met en évidence Sobański en porte-drapeau sous l'arc de triomphe le 14 juillet 1918...  
...je vous transmet un zoom de la carte originale que je détiens et qui correspond au défilé du 14 juillet 1919.
Le lieutenant qui se trouve être le porte-drapeau principal est peut-être un bayonnais évoqué précédemment (Rodzynski ?)...


Excusez-moi Jeff! Grâce à vous on a démasqué une erreur que j’ai copié d’un livre polonais! Je me suis laissé tromper :-( par la description de la photo ...
Voici une photo du défilé de 1918 – sur Gallica.  
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b53005272g
14 juillet [1918], les Polonais place de la Concorde [défilé des troupes]
Il pleuvait, les Parisiens portaient des parapluies et les Polonais qui défilaient sur la place de la Concorde avaient des capotes ! C’est probablement le sous-lieutenant Witold Trawiński (Polonais venu des USA) qui portait le drapeau du 1er RCP.
La photo du défilé de 1919 a été pour la première fois publiée en Pologne par le TYGODNIK ILLUSTROWANY (hebdomadaire illustré) No. 31, le 02.08.1919 !
http://bcul.lib.uni.lodz.pl/dlibra [...] =234&tab=3
(1919 Nr 27-36. Elle se trouve sur la page 490 (version numerique c’est 99/236)
Description : Oddział armii polskiej z Białym Orłem na sztandarze przechodzi pod Łukiem Tryumfu w Paryżu w d. 14-tym Lipca 1919 r. / Le détachement de l’armée polonaise avec l’Aigle Blanc sur le drapeau passe sous l’Arc de Triomphe à Paris le 14 juillet 1919.  
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/defile14.07.1919.jpg
C’est bien le lieutenant Jan Sobański qui était le porte-drapeau principal (Rodzyński était capitaine depuis 1918). Le 14 juillet 1919 il faisait beau à Paris ... :)  
 
Bien cordialement
Krzysztof


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5294
edham
Posté le 23-03-2015 à 23:18:45  profilanswer
 

///// Il pleuvait, les Parisiens portaient des parapluies et les Polonais qui défilaient sur la place de la Concorde avaient des capotes ! ////
 
Bonsoir Krzysztof,
je vous l'accorde , il pleuvait le 14 juillet 1918... on ne peut rien vous cacher !
pour preuve, ce petit zoom provenant d'une carte postale et les parapluies déployés sur la place de la Concorde...
 
cordialement
Jeff
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8933/zoompoland5.jpg

n°5302
krzymen
Posté le 27-03-2015 à 11:16:29  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Je cherche des informations sur le docteur Léon Hufnagel
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] .htm#t3933
http://webmuseo.com/ws/musee_basqu [...] ecord/8988
Probablement il a été naturalisé. En 1922 il a été nommé médecin auxiliaire dans l’armée territoriale (sans "à titre étranger" )
En 1934 il était le président de l’Association des Anciens Volontaires Polonais (Stowarzyszenie Weteranów b. Armii Polskiej we Francji) et vice-président de la Fédération des A.C. polonais en France. Il était aussi le président de l’Association des Juifs Polonais en France.
Sur Gallica j’ai trouvé dans un journal (Droit et Liberté no 277/1968) qu’il est décédé le 29 octobre 1968 à l’age de 82 ans. C’était probablement un des derniers "Bayonnais" ...  
Ancien chef de clinique à la Faculté, médaillé militaire, Croix de Guerre 1914-18 et ... 1939-45! Décoré de la Krzyż Niepodległości (Croix de l’Indépendance) en 1934 par le président de la République Polonaise.
Dans la base LEONORE (Légion d’Honneur) on trouve son dossier – DOSSIER NON COMMUNICABLE [:daniel ruis:4]  
Que faisait-it après 1918 ? Quand il a reçu la Légion d’Honneur ? Que faisait-il pendant la seconde guerre mondiale ? Membre de la résistance ? Médecin militaire ?
 
Bien cordialement
Krzysztof
 


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5355
krzymen
Posté le 21-04-2015 à 23:14:54  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
Sous ce lien, vous trouverez le détail du programme de la Semaine Franco-Polonaise du 3 au 9 mai 2015 dans le Nord Pas de Calais : Conférences, concerts, expositions...
http://ancienssaintcasimir.e-monsi [...] -2015.html  
 
Dans le cadre des cérémonies du centenaire de la bataille de La Targette, l’Institut des Civilisations et Etudes Polonaises (I.C.E.P.) organise à Lens à la Faculté Jean Perrin, rue Souvraz, Amphithéâtre S 25 une réunion sur l’Histoire des volontaires polonais pendant la Première Guerre Mondiale.
 
M. Gabriel Garçon donnera une conférence sur :
BAJOŃCZYCY – LES BAYONNAIS, VOLONTAIRES POLONAIS DANS LA LEGION ETRANGERE
 
Bien cordialement
Krzysztof


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5385
Rene Zalis​z
Posté le 13-05-2015 à 20:48:22  profilanswer
 

Chers experts des Bayonnais (Bajończycy)  
 
Comme l’a annoncé Krzysztof (Krzymen) nos Bayonnais ont été honorés dans le Nord de la France tout au long de la semaine du 3 au 9 mai 2015. Ce fut une belle semaine mémorielle.
Voici le compte rendu qui en a été fait dans La Voix du Nord du 11 mai 2015.
 
http://www.lavoixdunord.fr/region/ [...] 58n2818069
 
Sur les photos, vous reconnaitrez un des Forumeurs de la page 14-18 les Bayonnais. Jean-François est venu en tenue Bleu Horizon de l’Armée Bleue du Général Haller (Błękitna Armia). Sa présence a été remarquée tout comme la présence d’une trentaine de légionnaires en tenue de combat et uniforme d’honneur.  
 
Nous avons aussi pu dialoguer avec Monsieur l’Ambassadeur de Pologne en France, Andrzej Byrt. Un Monsieur accessible et gentil. Il n’avait encore jamais vu un soldat en tenue de l’Armée Bleue. Nous avons pris une photo. Il nous a confié qu’il était ému et honoré d’avoir pu présidé ces célébrations.  
 
Là où ils sont aujourd’hui, ils doivent être fiers Nos Héros Bayonnais. D’autant qu’un des légionnaires en faction devant la flamme est Polonais ; son prénom Krysztof. Sur les photos de la Voix du Nord on voit Jean-François (visage en gros plan avec sa czapka) et le légionnaire Krzysztof en arrière plan.
 
Pour terminer, vous trouverez sous ce lien un film sur les Bayonnais qui a été présenté le 5 mai à l’ICEP, l’Institut des Cultures et Etudes Polonaises de l’Université d’Artois à Lens.  
http://www.dailymotion.com/video/x [...] 915_webcam  
 
Vous les forumeurs de la Page 14-18, les Bayonnais, vous figurez au générique de ce travail puisque certaines images ont pu être montrée grâce à vous.
 
Notez déjà sur vos agendas 2017, le centenaire de la naissance de l’Armée Bleue. Cela se passera à Sillé le Guillaume dans la Sarthe.  
 
Cordialement  
 
René Zalisz.
 

n°5390
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 16-05-2015 à 19:27:40  profilanswer
 

Bonjour,
        Celui-ci mérite d'être signalé :

Citation :

18 décembre 1914. Extrait de l'Ordre Général n°83 de la 5e Armée
Le légionnaire de 1er classe de Szinjski Ladislas
"Patriote Polonais, a été tué glorieusement en plantant sur une tranchée allemande le drapeau de la Pologne renaissante"

JMO du 2e Régiment de Marche du 1er Étranger cote 26 N861/1 page 19  
( j'ai quelque souci avec le lien dit pérenne d'autant que l'indexation par date déroule 1918 http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/images/perso/3/alain%20dubois.gif)
Je ne l'ai pas trouvé dans MDH http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/icones/confused.gif, il faut dire, que comme à l'accoutumée, les noms polonais sont souvent écorchés.
Dans ce même JMO page 16 à la date du 30/11 :

Citation :

Tué à la Cité des Marquises
25307 de Rinjski Ladislas, 1e C.l, Bon. C
Tué d'une balle allemande à la tête, dans les tranchées du 100e régiment où il faisait partie d'un détachement en mission spéciale ayant pour but d'attirer les déserteurs polonais.

Probablement l'affaire relatée ICI
Cordialement
Alain


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 12-06-2015 à 15:59:51

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°5394
edham
Posté le 18-05-2015 à 00:25:32  profilanswer
 


Sur les photos, vous reconnaitrez un des Forumeurs de la page 14-18 les Bayonnais. Jean-François est venu en tenue Bleu Horizon de l’Armée Bleue du Général Haller (Błękitna Armia). Sa présence a été remarquée tout comme la présence d’une trentaine de légionnaires en tenue de combat et uniforme d’honneur.  
 
 
Bonjour René , je me permet de répondre à votre message...maintenant que je suis "démasqué"  ;)  :)  
 
Tout d'abord, l'accueil du ch'nord n'est pas une légende, les deux journées que j'ai passé en tenue de "Błękitna Armia" ont été des plus chaleureuses.
Par l'intermédiaire de Krzysztof "Krzysmen" (que je remercie) et grâce à l'équipe de l'ICEP de Lens (que je remercie également), nous avons pu réunir nos différentes approches qui se sont avérées complémentaires afin d' honorer les Bayonnais et cette date historique du 9 mai 1915.
Ces journées ont également permis la rencontre de forumeurs puisque j'ai eu le plaisir de faire la connaissance de René, que je remercie encore pour sa sympathie.
Enfin, au delà de cette émouvante cérémonie, je confirme que son excellence , mr l'ambassadeur Andrzej Byrt a été ému de voir pour la première fois quelqu'un vêtir la tenue de l'armée Haller (que la légion étrangère avait décidé de mettre au centre du dispositif...). Notre discussion et l'annecdote qu'il ma confié ont été tout autant émouvantes, celles-ci demeurent être la meilleure reconnaissance de mes nombreux mois de recherches et de travail sur ce sujet.  
 
La prochaine étape est en effet Sillé. Vous devriez en principe avoir bientôt des nouvelles sur ce sujet en raison d'autres chaleureuses rencontres...  :)  
Ce chapitre de l'histoire (1917) devrait continuer à entretenir nos échanges sur le forum, mais il n'altère pas les discussions que nous pouvons encore effectuer sur les Bajonczycy (1915).
 
cordialement
Jean-François ("Jeff" )
 
 

n°5467
krzymen
Posté le 12-06-2015 à 09:19:37  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,

Rene Zalisz a écrit :

nos Bayonnais ont été honorés dans le Nord de la France tout au long de la semaine du 3 au 9 mai 2015. Ce fut une belle semaine mémorielle.
René Zalisz.


edham a écrit :

(...) nous avons pu réunir nos différentes approches qui se sont avérées complémentaires afin d' honorer les Bayonnais et cette date historique du 9 mai 1915.
Jean-François ("Jeff" )


Je dois avouer, qu'en lisant vos descriptions de la cérémonie du 9 mai 2015, je ressens une certaine jalousie ... mais aussi un peu d’honte pour les institutions de mon pays, qui ont le devoir de s’occuper de la promotion des traditions historiques et militaires.
En août 2014, en Pologne, on n'a rien mentionné au sujet des Bayonnais, tandis que les Tchèques et la compagnie "Nazdar" ...
Hommage à la légion tchèque de Bayonne - http://france3-regions.francetvinf [...] 44178.html
L'ambassadrice de la République tchèque reçue à Bayonne - http://www.bayonne.fr/actualites/5 [...] yonne.html
Projet "Légions 100" - http://www.valecnehroby.army.cz/htm/fr/f_3_0.html
 
Cette année, les Français d'origine polonaise ont organisé des cérémonies dans le Nord de la France avec la participation de représentants des autorités françaises, de l'ambassadeur de la RP et la Légion étrangère ... et en Pologne ... encore une fois rien! NO COMMENTS !  
 
Il y avait une seule exception [:bobrah:7] Les habitants de Olszowa (commune de Ujazd), le village où il est né Lucjan Malcz, n’ont pas oublié leur compatriote!
http://www.ujazd.com.pl/445/odslon [...] zowej.html
Le 16 mai 2015 ils ont érigé un monument près d’une chapelle. Sur un rocher de granit ils ont placé une plaque avec l'inscription:
"URODZONY W OLSZOWIE / PPOR. LUCJAN MALCZ / 15 X 1878 – 9 V 1915 / ZGINĄŁ BOHATERSKO / POD ARRAS / JAKO OFICER BAJOŃCZYKÓW / WALCZĄC O WOLNOŚĆ POLSKI // V 2015 / MIESZKAŃCY SOŁECTWA / OLSZOWA"  
"Sous-lieutenant Lucjan Malcz / officier des Bayonnais / né à Olszowa / 15 X 1878 – 9 V 1915 / tombé héroiquement près d’Arras / en luttant pour la liberté de la Pologne / V 2015 / les habitants du village Olszowa"
Sur la plaque se trouve le même aigle que sur le drapeau offert aux "Bayonnais" par les dames de Bayonne en 1914.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/olszowa14.zp001.jpg
Photo Zdzisław Pakowski. Source: http://www.rowery.olsztyn.pl/wiki/ [...] ie/olszowa
 
Bien cordialement
Krzysztof


---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5474
krzymen
Posté le 16-06-2015 à 19:31:45  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
16 juin 1915 – cimètiere de Souchez - 16 juin 2015
Il y a cent ans les "Bayonnais" ont livré leurs dernier combat ...
 
Le lendemain de l’attaque du 9 mai (Ouvrages Blancs) seulement une cinquantaine de soldats de la compagnie C2 du 2RM/1RE étaient encore aptes au combat. Environs 30 soldats sont tombés et une centaine était blessé. Il y avait aussi des disparus. De l’ancienne compagnie on a formé une section, dont le commandement a été confié au sergent fourrier Jan Rotwand, promu sous-lieutenant. Mais le nombre des soldats augmentait. Il y avait ceux qui revenaient de permissions (qui n’ont pas participé à la bataille) et les autres, qui legèrement blessés, revenaient de l’hôpital.
 
Le 16 juin 1915 les "Bayonnais" se battaient près du cimetière de Souchez. Il y avait des combats à l’arme blanche et les restes de la compagnie se sont installés dans des tranchées. Les soldats étaient etouffés par les gaz. Le sous-lieutenant Rotwand bondit de la tranchée et fut fauché par une rafale de mitrailleuse ...
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/sgt.Rotwand1.jpg
Jan Józef (Jean Joseph) Rotwand est né à Varsovie le 28.02.1888. Il a participé en 1905 à la gréve des écoliers (lutte des écoliers et étudiants contre la russification et pour la langue polonaise à l’école) et est allé en France où il a commencé des études à l’Ecole des Beaux Arts à Paris (architecture). En 1914 il avait seulement à passer l’examen de diplôme. En août Rotwand s’était enrôlé à Paris et avec le premier groupe des volontaires polonais fut envoyé à Bayonne. Promu caporal et en septembre sergent fourrier. Blessé d’éclat d’obus le 08.12.1914 à la cité des Marquises. Il a participé à l’attaque du 9 mai 1915. Nommé chef de la section "polonaise" dans la compagnie commandé par le capitaine Wetterstrom. Il est tombé le 16.06.1915 ...
En 1922 le cercueil avec les restes du sous-lieutenant Rotwand a été envoyé à Varsovie aux frais du gouvernement français. A ses obséques, le 30.09.1922, assistaient le général et les officiers de la mission militaire française, les officiers de la garnison de Varsovie et ses camarades d'armes - les anciens "Bayonnais". Sur la tombe du sous-lieutenant Rotwand se trouve une statue sculpté par Ksawery Dunikowski, un des légionnaires qui ont reçu l’instruction militaire à Bayonne.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/slt.Rotwand.tombe.jpg
Décorations (toutes à titre posthume) :  
Pologne : Virtuti Militari 5 cl., Krzyż Walecznych et en 1932 Krzyż Niepodległości (Croix de l’Independance)
France : Croix de Guerre et (probablement) la Légion d’Honneur.
 
Bien cordialement
Krzysztof


Message édité par krzymen le 16-06-2015 à 19:50:33

---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
n°5475
marpie
Posté le 16-06-2015 à 20:55:53  profilanswer
 

Bonsoir Krzys ,
 
Sa promotion au grade de Sous-Lieutenant à la date du 19 mai 1915 :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6916/ROTW.jpg
(JO du 5 juin 1915 , p 3616)
La promotion du capitaine Wetterström est sur la même page .Ils sont tombés le même jour .
Bien amicalement
Marpie


Message édité par marpie le 16-06-2015 à 21:13:20
n°5476
krzymen
Posté le 17-06-2015 à 19:02:18  profilanswer
 

Bonsoir a toutes et a tous,
Merci Marpie  :hello:  
 
J.M.O. du 2RM/1RE:
"A la suite de l’opération du 9 mai et pour reconstituer les cadres disparus au cours de l’action, le Général Commandant le 33e Corps d’Armée, nomme les officiers dont les noms suivent, à titre temporaire au grades ci après:"
au grade de capitaine – 5 lieutenants (Wetterström)
au grade de lieutenant – 9 sous-lieutenants
au grade de sous-lieutenant – 15 adjudants et sergents (Rotwand).
Le capitaine Wetterström avait le pseudonyme "Catastrophe"  :)  
 
Sur le site FSALE il y a un article - HISTOIRE : La bataille de l’Artois du 9 mai au 22 juin 1915 avec l’attaque du 2e Régiment de marche du 1er Etranger
http://www.legionetrangere.fr/inde [...] r-etranger
auteurs : Major Hubert Midy & Jean Balazuc
L’article est interessant. Malheureusement on ne trouve presque rien sur le brave capitaine Osmont, Malcz a une mauvaise date de naissance et il n’y a rien sur l’adjudant Guitard et le sous-lieutenant Rotwand.  
 
A Varsovie, la date du 9 mai 1915 se trouve depuis 1925 sur la Tombe du Soldat Inconnu (Grób Nieznanego Żołnierza)
http://www.warsawtour.pl/fr/node/160919
Une des plaques commémoratives sur la Tombe du Soldat Inconnu
ARRAS  
9 • V • 1915

http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/tombe.sold.inconnu.jpg
 
Varsovie, mai 1926 – Les vétérans de la Légion des "Bayonnais" montent la garde d’honneur devant la Tombe du Soldat Inconnu.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/11575/PIC1P1695.jpg
Source : Narodowe Archiwum Cyfrowe, sygnatura – 1-P-1695
http://audiovis.nac.gov.pl/obraz/165458
 
Bien cordialement
Krzysztof


Message édité par krzymen le 17-06-2015 à 19:05:12

---------------
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
 Page :   1  2  3

Aller à :
Ajouter une réponse