FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  Navires allemands et autro-hongrois capturés par les marines alliées.

 

1 utilisateur anonyme et 35 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Navires allemands et autro-hongrois capturés par les marines alliées.

n°31033
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 27-04-2011 à 21:26:20  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,
 
 
                                                                  Navires allemands et austro-hongrois capturés ou retenus par la France : récapitulation
 
   
                                                                            La Croix, n° 9.667, Vendredi 18 septembre 1914, p. 6, en rubrique « Sur mer ».  
 
 
                                                                                                                         « Navires capturés
 
   Voici la liste des navires capturés ou retenus dans les ports français :
 
   ― navires allemands : Tsar-Nicolas-II
[lire : « Czar-Nicolai II »], Kalymnos, à Bizerte ; Porto, à Cherbourg ; Frieda-Mahn, à Boulogne ; Christiania, au Havre ; Adrana et Neptune, à Rouen ; Consul-Horn et Arcturus, à Bordeaux ; Elsa-Koppen, à Nice ; Barmbeck, à Brest ; Elli, Badin et Simone, à Cannes ;
 
   ― navires autrichiens : Tolna, à Nice ; Dinorah et Bathori
[lire : « Báthory »], au Havre ; Gradac, à Brest ; Tibor, à Bordeaux ; Graf-Serenyl-Bela [lire : « Gróf Serényi Béla »], à Alger. » (*)  
       
   ________________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
   (*) Corrections orthographiques apportées à la suite du message de Klaus.  


Message édité par Rutilius le 25-02-2017 à 10:20:04

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°31046
kgvm
Posté le 28-04-2011 à 21:48:25  profilanswer
 

Merci, Daniel.
Quelque additions pour les bateaux autrichiens ou plûtot d'Autriche-Hongrie:
"Tolna" était un yacht à voile, 235 tjb, construit en 1901 comme "Thistle" par Townsend Downey S.B. Co., Shooters Island, USA.
 
"Báthory", 2223/1892, coulé 01.09.1914 prés de Vigo par le croiseur anglais "Minerva", probablement relâché par les Francais.
 
Même pour "Gróf Serényi Béla",4988/1907, arrivé à Cartagena en August 1914 (mais devenu francais en 1919 et italien en 1922).

n°31065
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 01-05-2011 à 00:04:03  profilanswer
 

.
   Bonjour à tous,
 
 
                                                                  Bâtiments saisis et capturés, les 1er, 2 et 4 septembre 1916, sur les rades du Pirée,  
                                                                        d'Eleusis et de Syra par les autorités navales alliées de Méditerranée orientale

 
                                                                                     Décision du Conseil des prises en date du 29 novembre 1917
 
                                                                                                      (Journal officiel du 9 janvier 1918, p. 401)
 
                                                                  (Revue générale de droit international public, T. 25, 1918, Jurisprudence des prises, p. 3 à 6)

 
 
   Par cette décision, le Conseil des prises a déclarée « bonne et valable » la capture des bâtiments allemands ou austro-hongrois suivants :  
 
 
   ● Société anonyme Deutsche Levante Linie, de Hambourg (Allemagne), ayant alors pour directeur Charles-Édouard Campbell :
 
   ― Tinos, alors estimé à 5.800.000 F, plus 1.800 F de charbon ; saisi et capturé au Pirée ;
 
   ― Bogados, alors estimé à 4.500.000 F ; saisi et capturé au Pirée [du 6 au 19 août 1914, ce bâtiment avait ravitaillé en charbon, dans la rade de Rusa (Grèce), les croiseurs allemands Goeben et Breslau] ;
 
   ― Kytnos, alors estimé à 2.900.000 F ; saisi et capturé à Syra ;
 
   ― Anatolia, alors estimé à 2.750.000 F ; saisi et capturé à Eleusis ;
 
   ― Seriphos, alors estimé à 4.770.000 F ; saisi et capturé au Pirée.
 
   ● Société anonyme Dampschiffs-Rhederei Union, de Hambourg (Allemagne), ayant alors pour directeur Johannes Heinrich Gottlieb Kothe :
 
   ― Malta, non estimé ; saisi et capturé à Eleusis.
 
   ● Société anonyme Norddischer Bergungsverein, de Hambourg (Allemagne), ayant alors pour directeur Hermann F. Dahlströne :
 
   ― Berthilde, alors estimé à 1.250.000 F ; saisi et capturé à Eleusis ;
 
   ― Berger-Wilhelm, alors estimé à 1.000.000 F ; saisi et capturé à Eleusis.
 
   ● Compagnie Ungaro-Croata-Libera, de Fiume (Autriche-Hongrie) :
 
   ― Korana, alors estimé à 6.250.000 F ; saisi et capturé à Eleusis.
 
   ● Compagnie Karl Martin Olich, de Trieste (Autriche) :
 
   ― Salona, alors estimé à 1.250.000 F ; saisi et capturé à Eleusis.
 
   ● Société Eleodor Brano & Eugène Matkovitch, de Nerosine (Autriche-Hongrie) :
 
   ― Sabbadino, voilier, alors estimé à 105.000 F ; saisi et capturé à Eleusis.
 
   ● Compagnie du Lloyd autrichien, de Trieste (Autriche) :
 
   ― Marienbad, alors estimé à 17.000.000 F ; saisi et capturé à Eleusis.
 
   Les recours formés par les armateurs des bâtiments austro-hongrois Korana, Mariendbad, Sabbadino et Salona furent rejetés par le décret du 27 février 1919 (J.O. du 26 mars 1919, p. 3.117 ; Revue générale de droit international public, T. 27, 1920, Jurisprudence des prises, p. 10 à 13).


Message édité par Rutilius le 25-02-2017 à 10:26:44

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°31070
Memgam
Posté le 01-05-2011 à 10:33:08  profilanswer
 

Le Berger Wilhelm, tout comme la Berthilde, étaient des navires de sauvetage de la Nordischer Bergungs Verein, fondée en 1866. Cette société était en association avec la Svitzer's Bjergnings Entreprise (Danemark) et la Neptun Bergnings och Dykeriaktieb (Suède). Eles faisaient stationner des navires en Méditerranée à Tanger, Marseille, Alger ou Bizerte, Constantinople et Suez. Le mouillage de Bizerte était spécialement réservé au Berger Wilhelm, qui, à force de stationner dans l'avant-port, avait fini par ne plus faire remarquer que ses absences. En Méditerranée orientale, c'était souvent la Berthilde qui montait la faction. Les deux navires, surpris en Méditerranée par la déclaration de guerre, s'étaient réfugiés dans les eaux grecques où ils furent saisis par l'amiral Dartige du Fournet, l'un sur rade de Salamine, l'autre sur rade de Syra. Dans la répartition du tonnage ex-ennemi, le Berger Wilhelm fut attribué à l'Angleterre tandis que la Berthilde, qui avait d'ailleurs été coulé pendant la guerre, restait, en écriture, à la France.
 
Source : Roger Lafon, A l'appel des S.O.S., JMM 1927.

n°37403
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 21-05-2013 à 09:41:38  profilanswer
 

.
   Bonjour à tous,
 
 
                                                                                   BÂTIMENTS ALLEMANDS RETENUS DANS LES PORTS FRANÇAIS
 
 
   — CANGARDEL, Administrateur de 1re classe de l’Inscription maritime : « La Marine marchande allemande. Le passé, le présent, l’avenir. », Revue de la marine marchande 1916, n° 14, Novembre 1916, p. 138 à 166.
 
   —> http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] 0.image.r=
 
 
                                   
                                    http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Batiments%20allemands%20retenus%20-%20France..jpg
 
                                      (p. 155)


Message édité par Rutilius le 12-12-2016 à 08:45:11

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°41235
dido
Posté le 05-01-2015 à 07:40:00  profilanswer
 

Une remorqueur austro-hongrois - nom inconnue - etait trouve coule en Suda, Crete. En 1918 elle etait récupéré et enrôlé dans la marine grecque comme MILON. En 1928 elle etait vendue.


Message édité par dido le 05-01-2015 à 07:40:47
n°41288
kgvm
Posté le 14-01-2015 à 10:49:53  profilanswer
 

Daniel, à mon avis le "Buenos Aires" n'est pas part de ce tableau.
Il se trouvait en Allemagne pendant la guerre, delivré en 1919 seulement.

n°41289
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 14-01-2015 à 12:02:57  profilanswer
 


   Bonjour Klaus,
   Bonjour à tous,
 
 
   Mes sources sont les suivantes :
 
   Commandant LANFANT : « Historique de la flotte des Messageries maritimes. 1851 ~ 1975.», éd. Graphic Photo, Dunkerque, Déc. 1979, p. 146 et 147.  
 
   Paul BOIS : « Le Grand siècle des Messageries maritimes », Chambre de commerce et d’industrie Marseille~Provence, 3e éd., Mars 1998, 416 p. :
 
 
  « CÉPHÉE. — 1921~1935 — ex-BUENOS-AIRES.
 
   Paquebot mixte à deux hélices du type " trois îles" avec un château central élevé surmonté d’un pont fermé, d’un pont promenade et d’une courte cheminée, construit en 1912 par Bremer Vulcan, à Vegesack pour la Hamburg-Süd Amerika Linie et réfugié en Août 1914 à Las Palmas. Saisi à la fin de la guerre, il effectue plusieurs voyages pour le compte de l’État sous son nom d’origine et le pavillon interallié. Attribué en Novembre 1921 au titre des réparations
[à la Société des services contractuels des Messageries maritimes] au titre des réparations et effectivement pris en charge en Août 1922 pour la ligne d’Australie~Nouvelle-Calédonie, il prend alors le nom d’une constellation, selon le choix nouveau prévu pour personnaliser les unités de ce service.
 
   160 m (H.T.) – 149,3 (P.P.) x 18 m. – 9.680 t.b. – 6.093 t.n. – 12.056 p.l. – 18.860 d. – 4.600 cv. (600 cv. nx) – 11,5 n.
 
   70 passagers en 1re classe, 56 en 2nde et 108 en 3e classe.
 
   Il appareille la première fois de dunkerque pour l’Australie le 30 juillet 1922. Deux ans plus tard, il subit d’importantes transformations, d’aménagements pour le transport des émigrés (2000).
 
   En 1934 et 1935, il continue le service du Pacifique, mais en partant de Marseille et passant par Panama.
 
   Vendu finalement à la démolition en Angleterre en Décembre 1935. » (op. cit., p. 260, n° 225).

 
 
   Au reste, il semble que ce paquebot mixte était bien dénommé « Buenos-Ayres », et non « Buenos-Aires », conformément à la graphie alors usitée pour ce nom de ville.
 
   A noter qu’un autre paquebot appartenant à la flotte de la Hamburg-Süd Amerika Linie fut attribué en Novembre 1921 à la Compagnie des messageries maritime, le Cap-Arcona, renommé Angers, qui navigua jusqu’en Septembre 1938 (op. cit., p. 260, n° 226).


Message édité par Rutilius le 14-01-2015 à 12:12:43

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°41291
kgvm
Posté le 14-01-2015 à 22:42:01  profilanswer
 

Comme vous avez ecrite: "Saisi à la fin de la guerre", mais pas pendant la guerre.
Le "Buenos Aires" était en service comme transport de troupes pour l'occupation des iles Baltiques (Oesel etc.) en 1917 et pour l'expedition vers Finland en 1918.
Et le nom allemand était sans aucun doute avec I, pas avec Y. Je ne crois pas que le nom était different sous pavillon francais - avant "Céphée".

n°41305
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 18-01-2015 à 08:10:12  profilanswer
 


   Bonjour Klaus,
 
   Correction orthographique effectuée. Merci.


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°41815
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 03-04-2015 à 10:18:13  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
                                                                        Bâtiments allemands et austro-hongrois immobilisés en mer Noire en 1915
 
 
                                                                                                Le Matin, n° 11.336, Vendredi 12 mars 1915, p. 3.
 
 
                                                                                                      http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/BatimentsaustrohongroisMerNoire..jpg


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°45118
felix c
Posté le 05-09-2016 à 23:49:55  profilanswer
 

Un rapport publié à Londres en Avril 1915 indique 93 navires allemands ont été capturés à ce jour. Présumer la majorité en 1914.
Ont suivi une baisse d'environ 40 noms mais pas tous d'entre eux.
 
Un autre 14 et 19 navires allemands respectivement coulés et capturé en mer par les forces non-RN. En russe, le français et le japonais.
 
Quiconque voit une liste avec les informations ci-dessus?

n°45119
maurice V
Posté le 06-09-2016 à 07:15:52  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
 
Voici une liste parue dans le Lloyd anverois concernant ce sujet.
 
 
http://i97.servimg.com/u/f97/11/97/46/72/la_04110.jpg
 
http://i97.servimg.com/u/f97/11/97/46/72/la_04111.jpg
 
 
Amicalement
 
Maurice

n°45120
felix c
Posté le 06-09-2016 à 11:52:47  profilanswer
 

Merci beaucoup. Est-il possible d'afficher une résolution plus élevée? Le texte brouille Quand je magnifie l'image pour lire les noms.

n°45121
maurice V
Posté le 06-09-2016 à 12:16:19  profilanswer
 

Bonjour,
 
 
Voici le lien vers le Lloyd du 14.10.1914 qui contient les pages en question. J'espère qu'elles seront plus lisibles.
 
http://hetarchief.be/en/media/lloy [...] UPMK1cVv2g
 
Amicalement
 
Maurice


---------------
maurice
n°45123
felix c
Posté le 06-09-2016 à 12:39:47  profilanswer
 

Merci.  
 
Lisible maintenant dans le lien.
 
Intéressant détail considérant anvers était en état de siège à ce moment-là.

n°46105
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 25-02-2017 à 09:39:38  profilanswer
 

.
   Bonjour à tous,  
 
 
                                                                                                               TABLEAU DE CONCORDANCE
 
                                                                                                                  [à compléter au besoin] (*)  
 
 
   ― Adrana ―> V. Marguerite VI ‒ Bateau-piège : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 1569_1.htm
 
   ― Arcturus ―> V. Arcturus ‒ Cargo : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 2510_1.htm
 
   ― Barmbeck ―> V. Pacifique ‒ Quatre-mâts barque : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 2605_1.htm
 
   ― Berger-I ―> V. Berger-I ‒ Remorqueur : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 4478_1.htm
 
   ― Berthilde ―> V. Berthilde ‒ Navire de servitude : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _541_1.htm  
 
   ― Bogados ―> V. Moulin-Blanc ‒ Cargo :
 
   ― Buenos-Aires ―> V. Buenos-Aires ―> Céphée ‒ Paquebot mixte : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 1904_1.htm
 
   ― C. Ferd. Laeisz ―> V. Aisne ‒ Cargo : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 3000_1.htm
 
   ― Cydnus ―> V. Cydnus ‒ Remorqueur : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 2232_1.htm
 
   ― Czar-Nicolaï II ―> V. Var ‒ Transport pétrolier : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _726_1.htm
 
   ― Dacia ―> V. Yser ‒ Cargo : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 2422_1.htm      
 
   ― Dinorah ―> V. Dinorah ‒ Cargo : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 2699_1.htm
 
   ― Elbe ―> V. Elbe ‒ Cargo : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 4477_1.htm
 
   ― Elsa-Koppen ―> V. Balaguier ‒ Cargo : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 2441_1.htm
 
   ― Frieda-Mahn ―> V. Bon-Premier ‒ Trois-mâts barque : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 1666_1.htm
 
   ― Gibraltar ―> V. Mogador ‒ Cargo : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 3592_1.htm
 
   ― Gradac ―> V. Ravitailleur ‒ Cargo : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 2623_1.htm
 
   ― Lloyd ―> V. Guêpe ‒ Transbordeur : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 4307_1.htm
 
   ― Marienbad ―> V. Général-Gallieni ‒ Paquebot : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 2585_1.htm
 
   ― Martha-Bockhahn ―> V. Condor ‒ Trois-mâts barque : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 1223_1.htm
 
   ― Meta ―> V. Meta ‒ Goélette en acier : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 4480_1.htm
 
   ― Neptun ―> V. Neptune ‒ Cargo : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 2532_1.htm
 
   ― Porto ―> V. Transporteur ‒ Cargo : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 1356_1.htm
 
   ― Salona ―> V. Bouvet ‒ Cargo ravitailleur en essence : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _381_1.htm
 
   ― Senegambia ―> V. Lamentin ‒ Cargo : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 2178_1.htm
 
   ― Tibor ―> V. Tibor ‒ Cargo : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 2828_1.htm
 
   ― Tolna [II] ―> V. Tolna [II] ‒ Yacht : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 3287_1.htm
 
   _________________________________________________________________________________________________________________________________________________
   
   (*) Mise à jour.


Message édité par Rutilius le 26-02-2017 à 10:26:56

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°46106
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 25-02-2017 à 09:58:08  profilanswer
 

.
   Bonjour à tous,
 
                                                                              TABLEAU DE CONCORDANCE BÂTIMENT CAPTURÉ ‒ BÂTIMENT CAPTEUR
 
                                                                                                                    [à compléter au besoin] (*)  
 
 
   ― Barmbeck  ―>  V. Flandre, alors croiseur auxiliaire : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 1423_1.htm
 
   ― Czar-Nicolaï II  ―>  V. Torpilleur 330 : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 1724_1.htm
 
   ― C. Ferdinand Laeisz  ―>  V. Dupleix, croiseur cuirassé : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _697_1.htm
 
   ― Cydnus  ―>  V. Jeanne-d’Arc, croiseur cuirassé : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _710_1.htm
 
   ― Dacia  ―>  V. Europe, alors croiseur auxiliaire : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 1763_1.htm
 
   ― Elbe  ―>  V. Oriflamme, torpilleur d'escadre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _528_1.htm
 
   ― Martha-Bockhahn  ―>  V. Lavoisier ‒ Croiseur : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _695_1.htm
 
   ― Meta  ―>  V. Obusier, torpilleur d'escadre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _527_1.htm
 
   ― Porto  ―>  V. Pluton, mouilleur de mines : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _112_1.htm
 
   ― Senegambia  ―>  V. Dupleix, croiseur cuirassé : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _697_1.htm
 
   _______________________
 
  (*) Mise à jour.


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°46107
IM Louis J​ean
Posté le 25-02-2017 à 10:33:41  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Dans le Recueil des arrêts du Conseil d'État de 1920 se trouve un long chapitre consacrés aux prises effectuées après l'armistice. On y trouve aussi des arrêts concernant des prises effectuées pendant la guerre.
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5625011b/f1170.highres
 
Cordialement
Étienne


---------------
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
     Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau
n°46108
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 25-02-2017 à 13:18:17  profilanswer
 

.
   Bonjour Étienne,
   Bonjour à tous,
 
 
   Le Recueil des arrêts du Conseil d’État – encore dit « Recueil Lebon » – comporte, depuis son origine, deux parties annuelles : les arrêts publiés et les tables, insérées dans la dernière livraison du recueil. Dans ces tables figure un résumé des solutions dégagées, non seulement par les décisions intégralement publiées en première partie, mais également de celles non publiées, méritant néanmoins d’être signalées aux professionnels du droit, soit qu’elles reprennent une jurisprudence constante de la Haute assemblée, soit qu’elles précisent ou complètent cette jurisprudence.
 
   Durant la Grande guerre et dans l’immédiat après guerre, le Conseil des prises siégeait au Conseil d’État, héritier du Conseil du Roi, le conseiller rapporteur et le commissaire du Gouvernement étant le plus souvent un conseiller d’État ou un maître des requêtes au Conseil d’État. Il s’ensuit que les décisions rendues par cette juridiction spéciale étaient publiées non seulement au Journal officiel, pour l’information des réclamants étrangers, armateurs, chargeurs ou destinataires des cargaisons, mais également au Recueil des arrêts du Conseil d’État, pour celle des professionnels du droit. Elles étaient intégralement reprises dans une partie spéciale intitulée : « Prises maritimes ». D’où l’adjonction aux tables, à cette époque, d’un « Supplément "Prises maritimes" », résumant les solutions dégagées durant l’année par le Conseil des prises.
 
  A noter que les décisions de ce dernier furent également publiées, parfois accompagnées d’une note de jurisprudence rédigée par un professeur de droit international, par les revues spécialisées, tels la Revue générale de droit international public ou le Journal du droit international privé, encore dit « Clunet », du nom de son fondateur.
 
  Du mois d’Août 1914 au 16 novembre 1923, date de sa dernière séance, le Conseil des prises a rendu au total 389 décisions. Son activité a fait l’objet d’un rapport au Président de la République, présenté le 29 février 1924 par Paul Fuzier, conseiller d’État, ancien président de cette juridiction (J.O. 7 mars 1924, p. 2.303).
 
   —> http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] age.langFR


Message édité par Rutilius le 25-02-2017 à 13:38:02

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°47419
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 05-10-2017 à 08:47:38  profilanswer
 

.
   Bonjour à tous,
 
 
                                                                                               Navires et cargaisons capturés par le Royaume-Uni
 
 
                                                                                                         Journal officiel du 8 avril 1915, p. 2.010.
 
 
                                                 http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/PrisesbritanniquesJ.O.8IV1915.jpg


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  Navires allemands et autro-hongrois capturés par les marines alliées.