FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  AMIRAL AUBE - Croiseur

 

peyo Forum Pages d’Histoire: marine : biliki Pages 14-18 : Les arts et la guerre : Inouk44, 3 utilisateurs anonymes et 27 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

AMIRAL AUBE - Croiseur

n°4028
Ar Brav
Posté le 31-03-2008 à 09:31:33  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
AMIRAL AUBE Croiseur cuirassé type Amiral Aube (1904 – 1922)
 
Chantier & Caractéristiques :  
 
Saint Nazaire.  
Commencé : 08.1900
Mis à flot : 05.1902
Terminé : 1904
En service : 1904
Retiré : 07.07.1922                            
Caractéristiques :  10 400 t ; 21 000 cv ; 140 x 20,2 x 7,7 m ; plans Bertin ; 28 chaudières ; 3 hélices ; 21 nds ; 610 h.
Armement : II de 194  + VIII de 164 + 20 divers + II TLT.
 
Principales dates & Observations :
 
1912 : en réserve
10.11.1913 : 1ère division légère
1914 : 2ème escadre légère en Manche
1915-1916 : escadre du Levant
11.1915 : patrouilles au large des côtes de Lybie (Sollum)
01.06.1917-28.05.1918 : affecté à la 4ème division légère, division des Antilles
28.05-10.11.1918 : détaché en Mer Blanche
01.10.1919 : mis en réserve spéciale à Lorient
1922 : vendu pour démolition à Lorient.
 
Sources :  
 
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005  
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
Les Flottes de Combat en 1917, Commandant de Balincourt, Augustin Challamel, 1917    
Les marques particulières des navires de guerre français 1900-1950, Jean Guiglini, SHM, 2002  
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003  
French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974  
Jane’s Fighting Ships 1914, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1968  
Jane’s Fighting Ships 1919, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1969
   
 
Cordialement,
Franck


Message édité par Ar Brav le 10-04-2009 à 05:56:21

---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°4260
olivier 12
Posté le 06-04-2008 à 16:06:47  profilanswer
 

Le croiseur de 1er rang AMIRAL AUBE
 
http://img132.imageshack.us/img132/9908/amiralaubepy4.jpg
 
Cdlt
Olivier


Message édité par olivier 12 le 06-04-2008 à 16:07:17

---------------
olivier
n°6012
GENEAMAR
Posté le 12-06-2008 à 09:57:46  profilanswer
 

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...
 
Au 1er janvier 1911, 2ème Escadre (Vice-Amiral Marie AUBERT, Commandant en chef l'Escadre).
 
Commandant (du 20 avril 1910) : Charles OLLIVIER, Capitaine de vaisseau.
Second : Joseph URVOY de PORTZAMPARC, Capitaine de frégate.
Lieutenants : Arthur BIJOT - Etienne COUTURE - Auguste GOULLET de RUGY - René NIELLY (can.) - Frédéric PINHÈDE (torp.) - Jean Marie VINSOT.
Enseignes de vaisseau de 1ère classe : René ILIOU (fus.) - Jean MARIE (can.) - François NICOLAS (torp) - X (non identifié).
Mécanicien en chef : Jean François Le ROCH.
Mécaniciens principaux : 1ère classe : Auguste DAUZAT - Émile LUNEAU - Jean VALET - 2ème classe : Clément MICHEL.
Commissaire de 1ère classe : Antoine BRISSET.
Médecin-Major : Jean Baptiste GIBRAT, Médecin-Major.
Médecin de 2ème classe : Jules CAZAMIAN.
 
 [:patrice pruniaux1:6]  
 


---------------
Cordialement. Malou
n°6193
GENEAMAR
Posté le 19-06-2008 à 07:31:19  profilanswer
 

http://images.mesdiscussions.net/pages1418/mesimages/3261/VOUZE%20VHOU%201.jpg11..jpg
The Who's who... Hyacinthe Laurent Théophile AUBE
 
"Né à Toulon (Var), le 22 novembre 1826. Entré dans la marine en 1840, il fut promu enseigne de vaisseau en novembre 1846, fit plusieurs campagnes dans l'Atlantique, en Méditerranée puis en Ectrême-Orient et dans les mers de Chine, et se fit remarquer par ses travaux hydrographiques sur les côtes du Japon et de Corée. Lieutenant de vaisseau en juin 1853, il commanda au Sénégal l'aviso "ÉTOILE", puis le "PODOR" avec lequel il seconda brillamment Faidherbe dans toutes ses expéditions. Capitaine de frégate en août 1862, il commanda en 1869 la "MÉGÈRE" dans le Pacifique. Capitaine de vaisseau en juillet 1870, il organisa la défense des lignes de Carentan, puis servit comme général auxiliaire dans les armées de l'Est et de la Loire. Il commanda ensuite le "SEIGNELAY" dans le Pacifique (1876-1877) et intervint pour sauver le consul américain des iles Samoa. Commandant la "SAVOIE" en escadre d'évolutions, il fut promu contre-amiral en juillet 1879, gouverneur de la Martinique en novembre suivant et s'y distingua lors d'une épidémie de fièvre jaune. Commandant en 1883 une division de l'escadre d'évolutions, il surveilla les expériences sur les torpilles dont il était un ardent promoteur. Aube s'était fait connaître depuis 1857 par de nombreux articles de revue et ouvrages : Les Réformes de la Marine (1871), La Guerre navale et les Ports militaires de la France (1879) qui aboutirent à la constitution de ce qu'on appela alors la "Jeune École". Nommé ministre de la Marine en janvier 1886 et vice-amiral en mars, il entreprit d'appliquer ses idées et développa un programme de réformes. Chaud partisan de la "guerre industrielle", nouvel avatar de la guerre de course dont l'inefficacité avait pourtant été maintes fois prouvée, il proclamait que la guerre d'escadres avait vécu et qu'il fallait renoncer à construire de grands bâtiments pour lancer en grand nombre sur les mers des torpilleurs et des croiseurs légers et rapides afin de submerger l'ennemi. Il ralentit donc la construction la construction de cuirassés et commanda 34 torpilleurs. Il s'intéressa aussi au premier sous-marin qui ait réellement fonctionné, le "GYMNOTE"de Gustave Zédé.
http://images.mesdiscussions.net/pages1418/mesimages/3261/O%20AUBE%20Hyacinthe.jpg1..jpg


Message édité par GENEAMAR le 19-06-2008 à 08:30:31

---------------
Cordialement. Malou
n°10141
GENEAMAR
Posté le 03-11-2008 à 10:28:43  profilanswer
 

http://www.yelims.com/IPB/Smiley-IPB-217.gif     M.P.F.
 
- CHAPEL Jean François Marie, né le 21 décembre 1884 à SAINT-RENAN (Finistère), Quartier-Maître Électricien décéle à ARKHANGELSK (RUSSIE) le 4 octobre 1918 des suites de la grippe.
- JENVRET Émile René Marie, né le ... à ... Matelot de 3ème classe .---Matricule 17884, 3ème arrdt maritime. Disparu en mer le 18 juillet 1916.--- Jugement déclaratif de décès rendu le 23 novembre 1916 à CHÂTEAUBRIANT, transctit à NOZAY (Loire-Atlantique) le 30 novembre 1916.
 


Message édité par GENEAMAR le 21-12-2008 à 17:10:34

---------------
Cordialement. Malou
n°10223
olivier 12
Posté le 07-11-2008 à 10:03:25  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Dans un numéro daté de Juin 1918, l'Illustration nous montre cette photo de navires de guerre alliés (français et anglais) au mouillage de Mourmansk, exactement devant Alexandrovsk.
 
http://img374.imageshack.us/img374/7052/amiralaubemourmanskjuinkw0.jpg
 
Dans son article, au demeurant intéressant, le journaliste écrit :
" un canot-major battant pavillon tricolore arrive au bout du quai et débarque tout un groupe de matelots français de l'Amiral-Aube."
La photo suivante montre ce groupe
 
http://img374.imageshack.us/img374/7570/amiralaubequipagesj7.jpg
 
Or l'Amiral Aube était semble-t-il affecté à la 4e division légère des Antilles. Question : était-il réellement à Mourmansk en Mai-Juin 18?
 
Cdlt
 
Olivier

Message cité 1 fois
Message édité par olivier 12 le 08-11-2008 à 14:04:26

---------------
olivier
n°10229
dbu55
Posté le 07-11-2008 à 20:19:23  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Deux marins de l'AMIRAL AUBE morts pour la france en Russie (ce qui semble confirmer la présence de ce navire en Russie en 1918) :
 
CORFDIR Louis Marie né le 28/01/1890 à Brest (Finistère), Second Maître Canonnier, décédé le 10/8/1918 (28 Ans) - Alexandrovosk Russie Suites de blessures accidentelles en service commandé    
 
LE BARZIC François né le 15/05/1892 à Trégunc (Finistère), Matelot de 3ème Classe Sans Spécialité, décédé le 17/10/1918 (26 Ans) - Arkhangelsk Russie - Mer Blanche Maladie - Grippe
 
Cordialement
Dominique


---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°10236
olivier 12
Posté le 08-11-2008 à 10:17:10  profilanswer
 

Bonjour à tous, bonjour Dominique,
 
Voici un autre cliché, pris en Août 1918 à Arkhangelsk. Le 1er Août au matin une force franco-anglaise placée sous le commandement de l'amiral Kemp franchissait la barre et le chenal de la Dvina et mouillait le soir devant Arkhangelsk. Cette force comportait un croiseur cuirassé, deux petits croiseurs dont l'un était un porte-hydravions, le yacht armé de l'amiral Kemp, des torpilleurs russes armés par des équipages alliés, des dragueurs de mines et des transports de troupes. Les soldats engagés dans l'opération étaient français, anglais, américains, slaves et polonais.
La rapidité de l'action permit de reprendre Arkhangelsk aux Bolcheviks.
Les alliés voulaient reconstituer un front allant de la mer Blanche à la Caspienne, afin de rejoindre l'armée tchécoslovaque qui se battait sur la Volga.
Or la Russie avait fait défection après le traité de Brest-Litovsk, laissant les mains libres aux Allemands sur le front Ouest.
 
Aucun nom de navire n'est donné. Toutefois, le croiseur que l'on aperçoit sur la gauche de la photo ressemble furieusement à l'AMIRAL AUBE.
 
http://img90.imageshack.us/img90/1443/amiralaubearkhangelskec1.jpg
 
La photo suivante montre "les obsèques de marins français tués par les Bolcheviks à Arkhangelsk". Certes, les combats avaient été brefs, mais on peut penser que les blessures n'étaient pas forcément
accidentelles...
 
http://img88.imageshack.us/img88/9312/amiralaube2obsquesod8.jpg
 
Enfin, tout montre que l'AMIRAL AUBE était effectivement en mer Blanche pendant l'été 18.
 
Cdlt
 
Olivier
 
 
 


---------------
olivier
n°10237
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 08-11-2008 à 12:19:38  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
   Enfin, tout montre que l'AMIRAL-AUBE était effectivement en mer Blanche pendant l'été 18.
 
   Le Journal de bord de l' Amiral-Aube le confirme expressément :
 
     - 7 mars 1918 : Appareille de Brest pour Scapa Flow.
 
     - 7 au 11 mars 1918 : Traversée de Brest à Scapa Flow.
 
     - 11 mars 1918 au matin : Mouille à Scapa Flow.
 
     - 12 mars 1918 : Embarque 627 t. de charbon et des vivres.
 
     - 13 mars 1918 : Après la " délivrance des effets chauds " aux hommes, appareille pour Mourmansk vers 16 h.
 
     - 13 au 18 mars 1918 : Traversée de Scapa Flow à Mourmansk.
 
     - 18 mars 1918 : " Mouillé dans la baie Tyuva ".
 
     - 19 mars 1918 : Au mouillage en baie de Tyuva ; appareille pour le mouillage de Mourmansk.
 
     - [...]
 
     - 8 juin 1918 : Appareille à 15 h 37 de Mourmansk pour Svyatonoskaya.
 
     - [...]
 
     - 10 aout 1918 : Au mouillage Sud de l'île Modyuski, prés d'Arkhangelsk.
 
     - [...]
 
     - 30 octobre 1918 : Appareille de Mourmansk pour Brest.
 
     - [...]
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.
 
   P.S. : Les bâtiments de guerre britanniques alors présents dans cette zone étaient le Glory et le Cochrane. En outre, à la date du 24 mai 1918, il est noté sur le Journal de bord : 21 h 50 ... " Le croiseur américain Olympia G.R.B.F. rentre dans la rivière. ", puis : 22 h 45 ... " L'Olympia mouille en rade."


Message édité par Rutilius le 05-12-2010 à 22:08:53
n°10238
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 08-11-2008 à 12:25:59  profilanswer
 


   Re,
 
   Le croiseur-cuirassé Amiral-Aube était alors commandé par le capitaine de vaisseau PETIT.
 
   Bien amicalement à vous,  
   Daniel.

n°10437
Ar Brav
Posté le 16-11-2008 à 09:45:55  profilanswer
 

olivier 12 a écrit :

Bonjour à tous,
 
Dans un numéro daté de Juin 1918, l'Illustration nous montre cette photo de navires de guerre alliés (français et anglais) au mouillage de Mourmansk, exactement devant Alexandrovsk.
 
http://img374.imageshack.us/img374 [...] uinkw0.jpg
 
Dans son article, au demeurant intéressant, le journaliste écrit :
" un canot-major battant pavillon tricolore arrive au bout du quai et débarque tout un groupe de matelots français de l'Amiral-Aube."
La photo suivante montre ce groupe
 
http://img374.imageshack.us/img374 [...] agesj7.jpg
 
Or l'Amiral Aube était semble-t-il affecté à la 4e division légère des Antilles. Question : était-il réellement à Mourmansk en Mai-Juin 18?
 
Cdlt
 
Olivier


 
Bonjour Olivier,
Bonjour à tous,
 
Or l'Amiral Aube était semble-t-il affecté à la 4e division légère des Antilles. Question : était-il réellement à Mourmansk en Mai-Juin 18?
 
Du 28.05.1918 au 10.11.1918 l'Amiral Aube est détaché en Mer Blanche (dates officielles d'affectation qui ne concordent pas forcément avec la réalité, bien sûr) après avoir quitté la 4ème DL (Division des Antilles), ce qui concorde avec les extraits du Journal de Bord postés par Daniel. Je n'avais pas la doc quand j'ai commencé la fiche. Le Montcalm lui succèdera jusqu'au 28 mai 1919. Le Dupetit-Thouars y sera du 11.10.1918 au 01.07.1919, puis du 28.10.1919 au 12.12.1919.
Quand je dis et répète que pour les marins la guerre ne s'est pas arrêtée le 11 novembre 1918...
Sans compter les collègues de la Mer Noire qui y seront jusqu'en 1920 et qui aimeraient bien rentrer chez eux comme tout le monde, ceux du côté de Vladivostock et d'ailleurs.
 
Amicalement,
Franck


Message édité par Ar Brav le 16-11-2008 à 09:47:52

---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°11481
olivier 12
Posté le 23-12-2008 à 09:17:47  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Une CP couleur de l'AMIRAL AUBE
 
http://img211.imageshack.us/img211/1244/amiralaubetj1.jpg
 
Cdlt
 
Olivier


---------------
olivier
n°11482
DimitryGM
Russe
Posté le 23-12-2008 à 09:37:48  profilanswer
 

Cher olivier 12,
 
Pour un peu preciser la date de prise du photo du croiseur residant a Mourmansk. Le navire a droit est le croiseur Russe ASKOLD. Mais au moment de prise du photo il portait deja le pavillon anglais (ce qui est bien evident) et le nom "Glory V". C'etait pris pendant quelques jours du 3 au 10 de aout 1918.


---------------
Russe
n°11489
olivier 12
Posté le 23-12-2008 à 11:28:48  profilanswer
 

Bonjour Dimitry, bonjour à tous,
 
Merci pour cette précision qui permet d'identifier l'autre croiseur. Voici d'ailleurs une meilleure photo de l'ASKOLD, alors qu'il était encore russe.
 
http://img185.imageshack.us/img185/246/askoldmx6.jpg
 
Cdlt
 
Olivier


---------------
olivier
n°12797
GENEAMAR
Posté le 31-01-2009 à 15:43:55  profilanswer
 

Bonjour à tous...
 
LESQUIVIT Etienne Pierre
 
Né le 14 février 1862 à BREST (Finistère) - Décédé le 2 juillet 1927.
Entre dans la Marine en 1879, Aspirant le 5 octobre 1882, Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1884; port BREST. Au 1er janvier 1885, sur le transport "DORDOGNE", Division navale de l'Océan Indien (Cdt Léon BORGNIS-DESBORDES). Au 1er janvier 1886, sur la canonnière "CHACAL", Division navale de l'Océan Indien (Cdt Émile BRION). Lieutenant de vaisseau le 1er janvier 1890. Au 1er janvier 1892, port BREST. Officier breveté Torpilleur. Le 10 octobre 1893, Adjoint au Directeur des Défenses sous-marines à BREST. Chevalier de la Légion d'Honneur le 30 décembre 1895, étant sur l' "IPHIGÉNIE", École d'application des Aspirants (Cdt Léonce CAILLARD). Le 20 décembre 1897, Commandant les torpilleurs de haute mer "ALARME", "AVERNE", "VÉLOCE", en réserve 2ème catégorie à BREST. Officier breveté de l'École supérieure de la Marine, promotion 1898. Aux 1er janvier 1899, 1900, sur le cuirassé "AMIRAL-DUPERRÉ", Aide de camp auprès du Contre-Amiral Charles TOUCHARD, Commandant une division de l'Escadre du Nord. Au 1er janvier 1901, sur le même bâtiment, en réserve spéciale à BREST (Cdt Louis NOËL). Le 22 juin 1901, Commandant le transport "ISÈRE" affecté au Service du littoral. Au 1er janvier 1903, port BREST. Au 1er janvier 1904, port BREST. Capitaine de frégate le 22 juin 1905. Au 1er janvier 1906, Second sur le croiseur "D'ENTRECASTEAUX", Division navale de l'Océan Indien (Cdt Louis LORMIER). Officier de la Légion d'Honneur le 29 décembre 1907. Au 1er janvier 1908, port BREST. Le 1er juillet 1908, Commandant le Service central de la 1ère Flottille de torpilleurs de la Manche à CHERBOURG et le contre-torpilleur "FLAMBERGE". Le 18 mars 1910, Sous-aide Major à l'État-Major de la Majorité générale du 2ème arrondissement maritime à BREST. Idem au 1er janvier 1912. Capitaine de vaisseau le 13 juin 1913. Au 1er janvier 1914, Commandant le cuirassé "CARNOT", en réserve à BREST. En 1914, à la mobilisation, Commandant l' "AMIRAL-AUBE", 1ère Division de croiseurs cuirassés, 2ème Escadre légère (Contre-Amiral ROUYER). Même commandement jusqu'en septembre 1916. Au 1er janvier 1918, port BREST. versé dans la cadre de réserve le 7 mars 1918, port BREST.
 [:geneamar:8]


Message édité par GENEAMAR le 25-10-2010 à 15:57:03

---------------
Cordialement. Malou
n°12800
GENEAMAR
Posté le 31-01-2009 à 16:19:33  profilanswer
 

Bonjour à tous...
 
PETIT Louis Jules
 
Né le 7 juin 1865 à CHAUMONT (Haute-Marne) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1883, Aspirant le 5 octobre 1886, Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1888; port LORIENT. Officier breveté Fusilier. Aux 1er janvier 1892, 1894, sur la canonnière "LUTIN", Division navale de COCHINCHINE (Cdts Alfred LOTTE puis Alphonse NISSEN). Lieutenant de vaisseau le 2 février 1895; port LORIENT. Le 15 juillet 1896, Chargé de l'École de tir à l'École des Fusiliers Marins de LORIENT. Aux 1er janvier 1899, 1900, sur le croiseur "JEAN-BART", Escadre puis Division navale d'Extrême-Orient (Cdts Jules THESMAR puis Alexis AUBIN). Chevalier de la Légion d'Honneur. Le 15 janvier 1901, Membre adjoint de la Commission d'expériences d'artillerie à GÂVRES. Idem au 1er janvier 1902. Officier breveté Canonnier. Au 1er janvier 1903, Commandant la 1ère escouade d'apprentis-canonniers à l 'École de canonnage à TOULON. Officier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1904, Commandant le contre-torpilleur "BÉLIER", en achèvement à NANTES. Au 1er janvier 1906, à PARIS, Officier d'ordonnance à l'État-Major particulier du Ministre de la Marine. Capitaine de frégate le 12 mars 1907. Officier de l'Instruction publique. Au 1er janvier 1908, à PARIS, même affectation. Au 1er janvier 1909, sur le contre-torpilleur "SARBACANE", Chef d'2tat-Major auprès du Contre-Amiral Félix ARAGO, Commandant la Marine en ALGÉRIE et la Division navale. Le 20 juin 1910, Commandant le croiseur cuirassé "LATOUCHE-TRÉVILLE", annexe de l'École de canonnage de TOULON. Au 1er janvier 1912, port LORIENT. Au 1er janvier 1914, Second sur le cuirassé "COURBET", 1ère Escadre, 1ère Armée navale (Cdt Eugène BENOÎT). Capitaine de vaisseau le 12 janvier 1914. De septembre 1916 à décembre 1918, Commandant le croiseur cuirassé "AMIRAL-AUBE". --- Commandeur de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1921, port LORIENT.  
 [:geneamar:8]


Message édité par GENEAMAR le 20-11-2010 à 16:01:22

---------------
Cordialement. Malou
n°12805
GENEAMAR
Posté le 31-01-2009 à 17:22:28  profilanswer
 

Bonjour à tous...
 
BERTHELOT Charles Alain Marie  
 
Né le 4 mai 1874 à PLOUNÉVENTER (Finistère) - Décédé le 6 août 1949 à LA ROCHE-MAURICE (Finistère).  
Entre dans la Marine en 1889 (port BREST), Aspirant de 2ème classe en août 1891, il embarque sur la "VICTORIEUSE", Escadre du Nord. Aspirant de 1ère classe le 5 octobre 1892. En 1893 sur le "SUFFREN, puis en novembre sur le "SALVE". Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1894. En 1895, Second sur le torpilleur "DAUPHIN", Escadre du Nord. Au 1er janvier 1897, Second sur l'aviso torpilleur "SALVE", Escadre du Nord (Cdt Ferdinand De BON). Officier breveté Torpilleur. Au 1er janvier 1899, sur le croiseur "GUICHEN", en essais à TOULON (Cdt Jean DE PERCIN). En mai 1899, sur le "COSMAO", au Levant et à CONSTANTINOPLE (Cdt Antoine BARRY). Au 1er janvier 1901, sur le contre-torpilleur "LAHIRE", Escadre du Nord (Cdt Goulven PRAT). Lieutenant de vaisseau le 4 janvier 1902. Au 1er janvier 1903, sur le croiseur "CHANZY", Escadre de la Méditerranée (Cdt Adolphe SOMBORN). Au 1er janvier 1904, Second sur l'aviso "ÉLAN", École des pilotes (Cdt Victor BOITOUX). En 1905-1906, sur le croiseur "GUEYDON", pour une campagne en Extrême-Orient. Le 1er avril 1907, Commandant un torpilleur numéroté, de la 1ère Flottile de torpilleurs de la Manche à CHERBOURG. Chevalier de la Légion d'Honneur le 9 juillet 1907. Idem au 1er janvier 1908. Breveté de l'École Supérieure de la Marine, promotion 1909. Au 1er janvier 1911, sur le cuirassé "DÉMOCRATIE", 1ère Escadre (Cdt Alexandre YTIER). Le 17 août 1911, Commandant le contre-torpilleur "LANSQUENET", 1ère Escadre. En février 1913, Aide de camp de l'amiral CHOCHEPRAT, Préfet maritime du 2ème arrondissement à BREST. En novembre, Officier d'ordonnance du Ministre de la Marine. Le 27 novembre 1913, à PARIS,  4ème Section (Opérations militaires de la Flotte et Matériel) de l'État-Major général de la Marine. En septembre 1914, sur le "COURBET". Capitaine de frégate le 22 juillet 1915. Il passe ensuite sur le "DIDEROT", puis en août 1916, Commandant le croiseur auxiliaire "CHAMPAGNE", assurant de difficiles missions d'escorte de convois en NORVÈGE, en ISLANDE, jusqu'à ARKHANGELSK. Cité à l'ordre de l'Armée navale : "A exercé brillamment son commandement dans une croisière particulièrement rude et dangereuse et a fait preuve de belles qualités d'audace dans la lutte contre les sous-marins.". Croix de Guerre. En juillet 1917, Chef de la 4ème Section de l'État-Major général. Capitaine de vaisseau le 26 septembre 1918. Commandant le croiseur cuirassé "AMIRAL-AUBE" de janvier à octobre 1919. Officier de la Légion d'Honneur le 5 mai 1919. --- Au 1er janvier 1921, Commandant le croiseur cuirassé "MARSEILLAISE", port-pavillon du Contre-Amiral Henri PUGLIESI-CONTI, Commandant la Division navale de la Baltique. --- Contre-Amiral le 29 juin 1926. Vice-Amiral le 24 décembre 1930. Il quitte le service actif en mai 1936.
 [:geneamar:8]


Message édité par GENEAMAR le 02-02-2011 à 15:33:46

---------------
Cordialement. Malou
n°14952
bruno17
1er RTA: Toujours le premier!
Posté le 09-04-2009 à 18:03:59  profilanswer
 

Bonjour,
Un marin du croiseur "Amiral Aube": l'officier de marine Albert Maurice de Gouyon Matignon, né à Rochefort en 1892, décédé à Paris en 1988. Entré à l'école navale en 1911, participe aux opérations navales pendant la guerre 14/18 dans la Manche et en Adriatique sur le torpilleur "Gabion" et le croiseur "Amiral Aube", puis en mer Noire.  
 
Intégre l'école de guerre en 1926. Est successivement commandant des avisos "Duperré" et "Mondement" au Maroc. Sert sur le croiseur "Georges Leygues". En 1940 devient commandant du contre-torpilleur "Linx" sur lequel il effectue des patrouilles pendant la guerre d'Espagne et des convois dans l'Atlantique de 1939 à 1940. De 1942 à 1944 sert au 2ème bureau de l'état-major général et est promu capitaine de vaisseau. Officier des palmes académiques, officier du mérite maritime, commandeur de la Légion d'Honneur.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1757/Numeriser68.jpg


Message édité par bruno17 le 09-04-2009 à 18:04:55

---------------
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène", "Étienne et les sirènes" (2007 et 2009 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 Éditions du Croît-Vif) - "La vie sexuelle des alligators" (2017 Amazon Kindle Publishing)
n°16277
GENEAMAR
Posté le 09-05-2009 à 14:54:46  profilanswer
 

Bonjour à tous...
 
Au 1er janvier 1914, le croiseur cuirassé "AMIRAL-AUBE" était affecté à la 2ème Escadre légère.
 
VIARD Lucien Armand
 
Né le 15 janvier 1857 - Décédé.
Entre dans la Marine en 1874 (port CHERBOURG), Aspirant le 5 octobre 1877. Au 1er janvier 1879, sur le cuirassé "LAGALISSONNIÈRE", Division navale des Antilles (Cdt Prosper DELASSAUX). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1879. En 1881, Second à bord de l'aviso de flotille "CASTOR", Station locale du SÉNÉGAL (Cdt Pierre CAPETTER). Au 1er janvier 1885, Second sur le transport "VIENNE", Service des transports (Cdt Émile DELAUNAY). Lieutenant de vaisseau le 3 juillet 1885. Au 1er janvier 1886, port CHERBOURG. Chevalier de la Légion d'Honneur. Le 16 décembre 1892, Défense mobile de CHERBOURG, Adjoint au Commandant, chargé des torpilleurs en réserve. Idem au 1er janvier 1894. Le 7 janvier 1896, Commandant le torpilleur de haute mer "AQUILON", Escadre du Nord. Au 1er janvier 1899 (nomination du 12 juillet 1897), à la Direction des défenses sous-marines du 1er arrondissement maritime à CHERBOURG. Le 3 mai 1900, Second de la Défense mobile de l'ALGÉRIE à ORAN. Au 1er janvier 1902, port CHERBOURG. Capitaine de frégate le 1er janvier 1903. Au 1er janvier 1903, Second sur le cuirassé garde-côtes "BOUVINES", Escadre du Nord (Cdt Paul AUVERT). Capitaine de vaisseau le 15 janvier 1910. Officier de la Légion d'Honneur. Le 12 décembre 1910, Directeur des mouvements du port de CHERBOURG. Au 1er janvier 1914 (nomination du 15 juillet 1912), Commandant le croiseur cuirassé "AMIRAL-AUBE", 2ème Escadre légère. Versé dans le cadre de réserve le 10 avril 1916, port CHERBOURG.
 
PAQUÉ Félix Jean
 
Né le 1er septembre 1868 à POUANCÉ (Maine-et-Loire) - Décédé en 1963.
Fils Félix Denis, Officier de Marine, il entre dans la Marine en 1885, Aspirant le 5 octobre 1888, Enseigne de vaisseau le 18 novembre 1890; port BREST. Au 1er janvier 1897, Second sur le torpilleur N° 180 affecté à la défense mobile de la CORSE (Cdt Léon BAGAY). Lieutenant de vaisseau le 23 août 1897. Le 16 mars 1898, sur la canonnière cuirassée "FLAMME", Second de la défense mobile de DUNKERQUE. Au 1er janvier 1901, sur le croiseur cuirassé "AMIRAL-CHARNER", Escadre d'Extrême-Orient (Cdt Jean BAËHME). Le 28 avril 1902, Secrétaire de la Majorité générale de la Marine auprès du Contre-Amiral Jules MELCHIOR, Major général du 2ème arrondissement maritime à BREST. Officier breveté Canonnier. Le 1er avril 1910, Commandant le contre-torpilleur "FLEURET", Station des torpilleurs de CHERBOURG. Capitaine de frégate le 7 septembre 1912. Au 1er janvier 1914, Second sur le croiseur cuirassé AMIRAL-AUBE", 2ème Escadre légère (Cdt Lucien VIARD). En octobre 1917, Commandant le croiseur cuirassé "DUPETIT-THOUARS".
 
Lieutenants de vaisseau :
 
BAIN de la COQUERIE Fernand Félix Charles (fus.) - DECANTES Louis Jean René (can.) - D'ORNANO Antoine Pierre André (torp.) - Le GALLEN Armand Camille - PETIT de MEURVILLE Raymond Xavier Marie -  
 
Enseignes de vaisseau de 1ère classe :
 
DESFORGE Robert (torp.) - MUIRON André Auguste (can.) - [bQUÉRÉ[/b] Pierre François Marie -
 
Enseigne de vaisseau de 2ème classe :
 
AUBERT Yves Émile -
 
 
FAUCHON Sauveur Edmond
 
Né le 21 novembre 1865 à BREST (Finistère) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1881 (port BREST), Mécanicien principal de 2ème classe le 3 janvier 1896. Au 1er janvier 1897, sur le cuirassé "CHARLES-MARTEL", en essais à BREST (Cdt Charles ROUVIER). Au 1er janvier 1899, sur le croiseur "DUPUY-DE-LÔME", Escadre du Nord (Cdt Joseph BUGARD). Au 1er janvier 1901, port BREST. Au 1er janvier 1902, sur le croiseur "D'ASSAS", Escadre du Nord (Cdt Jean ROCHAS). Au 1er janvier 1903, port BREST. Mécanicien principal de 1ère classe le 15 avril 1905. Chevalier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1911, sur le croiseur cuirassé "CONDÉ", 2ème Escadre (Cdt Lucien MOTTEZ). Mécanicien en chef le 1er janvier 1912. Au 1er janvier 1914, sur le croiseur cuirassé "AMIRAL-AUBE", 2ème Escadre légère (Cdt Lucien VIARD). Au 1er janvier 1918, port BREST.
 
Mécaniciens principaux de 1ère classe :
 
BOULANGER Jean Baptiste René - CHAPPAZ Louis - GUYOMART Victor Joseph François -
 
Mécanicien principal de 2ème classe :
 
X non identifié -
 
 
 
HUAU Raymond Louis
 
Né le 15 septembre 1880 à BREST (Finistère) - Décédé.  
Entre dans la marine le 1er novembre 1900 en qualité d'Élève-Commissaire, Commissaire de 3ème classe le 1er novembre 1901, de 2ème classe le 1er novembre 1902; port BREST. Au 1er janvier 1903, port ROCHEFORT. Commissaire de 1ère classe le 22 février 1907. Le 5 septembre 1910, Officier d'administration du Service central des torpilleurs de BREST (Cdt Auguste BEAUSSANT). Au 1er janvier 1914, Officier d'administration sur le croiseur cuirassé "AMIRAL-AUBE", 2ème Escadre légère (Cdt Lucien VIARD). Chevalier de la Légion d'Honneur. Le 25 juin 1917, au Service des approvisionnements de la flotte et des transports généraux, Direction de l'Intendance maritime du 2ème arrondissement à BREST.
 
 
CAIRON Ernest
 
Né le 17 juin 1867 à BREST - Décédé.
Entre dans la Marine en 1889, Médecin auxiliaire le 31 mai 1889, Médecin de 2ème classe le 31 mai 1891; port CHERBOURG. Le 10 juillet 1893, sur la "LOIRE", ponton stationnaire à SAÏGON. Le 1er janvier 1896, Médecin Major sur l'aviso "ÉLAN"; École des Pilotes (Cdt Louis JOURDEN). Médecin de 1ère classe le 20 décembre 1898. Au 1er janvier 1899, port LORIENT. Aux 1er janvier 1901, 1902, en COCHINCHINE, Médecin Major au 11ème R.I.C. Le 20 octobre 1902, Médecin résident à la Sous-Direction du Service de santé du 4ème arrondissement maritime à ROCHEFORT. Médecin principal le 1er avril 1909. Chevalier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1911, Médecin-Major sur le croiseur "DUGUAY-TROUIN", École d'application des Aspirants à BREST (Cdt François DE LA CROIX DE CASTRIES). Au 1er janvier 1914, Médecin Major sur le croiseur cuirassé "AMIRAL-AUBE", 2ème Escadre légère (Cdt Lucien VIARD). Officier d'académie. Le 21 juillet 1914, Médecin adjoint au Directeur du Service de Santé du 4ème arrondissement maritime, le Médecin général de 2ème classe Aristide JAN; et, Secrétaire du Conseil de Santé de l'arrondissement à ROCHEFORT. Au 1er janvier 1917, mêmes fonctions auprès du Médecin général de 2ème classe Henri GAZEAU. Médecin en chef de 2ème classe le 13 avril 1917.
 
Médecin de 2ème classe :
 
BASTIDE Eugène Charles Marie Gonzague -


Message édité par GENEAMAR le 10-05-2009 à 08:45:17

---------------
Cordialement. Malou
n°19184
elgiskogen
Posté le 06-08-2009 à 16:07:11  profilanswer
 

Bonjour,
Mon grand - père paternel, LE LAY Pierre né en 1897, était sur l'Amiral Aube à cette période. Or dans son livre de solde, est indiquée la date du 6 mars 1918 pour le départ de France vers Mourmansk et la date du 7 novembre 1918 pour le retour en France.
 
Bien à vous
 


---------------
Ronan
n°20354
alain13
Posté le 06-09-2009 à 10:51:45  profilanswer
 


Bonjour à tous,
 
Une photo de l'Amiral Aube...
 
http://img405.imageshack.us/img405/7017/amiralaube.jpg
 
Cordialement,
Alain

n°20699
dbu55
Posté le 19-09-2009 à 17:16:13  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
un autre marin de l'AMIRAL AUBE mort en Russie  :
 
NOUY Pierre né le 25/08/1895 à Douarnenez (Finistère), Matelot de 3ème Classe Sans Spécialité - Décédé le 28/10/1918 (23 Ans) à Mourmansk (Russie) de Grippe
 
Cordialement
Dominique


---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°24551
dbu55
Posté le 19-03-2010 à 20:59:02  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
un autre marin de l'AMIRAL AUBE :
 
FRÉTAY Charles François né le 27/11/1892 à Tremblay (Ille-et-Vilaine), Matelot de 2ème Classe Boulanger - Coq - Décédé le 31/10/1916 (23 Ans) à l'hôpital maritime de Brest (Finistère) de Pneumonie Aigüe
 
Cordialement
Dominique


---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°27196
dbu55
Posté le 20-08-2010 à 19:19:39  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
un autre marin de l'AMIRAL AUBE :
 
BIGEARD Laurent Jean Marie né le 08/07/1878 à La Renaudière (Loire-Atlantique (Loire-Inférieure en 1914)),Maître Mécanicien - Décédé le 06/10/1918 (40 Ans) à Mourmansk (Russie) de grippe
 
Cordialement
Dominique


---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°28647
Profil sup​primé
Posté le 05-12-2010 à 21:25:41  answer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
Un autre marin de l'Amiral Aube:
 
DEVE Emile Léon né à Paris en 1876 et décédé en mer à bord du Croiseur Descartes en 1912 fut membre d'équipage (second maître) du 20 avril 1904 au 3 janvier 1907 du croiseur Amiral Aube.  
 
Cordialement,
 
Bruno DEVE.
 


Message édité par Profil supprimé le 22-12-2010 à 20:45:56
n°28651
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 06-12-2010 à 00:02:18  profilanswer
 


   Bonjour Malou,
   Bonjour à tous,
 
 
   ― JENVRET Émile René Marie, né le ... à ... et domicilié à Nozay (Loire-Atlantique), Matelot de 3e classe sans spécialité, Matricule n° 17.884 – 3. Disparu en mer le 18 juillet 1916 (Jug. Trib. Chateaubriant, 23 nov. 1916, transcrit à Nozay, le 30 novembre 1916).
 
   Ce matelot s’est en réalité suicidé en se jetant à la mer, ce qui explique qu'il n’ait pas été déclaré « Mort pour la France ».  
 
   ● Croiseur cuirassé Amiral-Aube, Registre historique de la correspondance du commandant : S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 10, p. num. 511.                                                                          
 
 
                                        http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/AMIRAL-AUBE%20-%20Matelot%20Jenvret.%20Suicide..jpg
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 08-12-2010 à 19:29:04
n°28671
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 06-12-2010 à 23:02:20  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
   I. – Le capitaine de vaisseau Étienne Pierre LESQUIVIT a pris le commandement  du croiseur cuirassé Amiral-Aube le 15 juillet 1914, alors que le bâtiment se trouvait au bassin à l’Arsenal de Brest [Cf. Rapport de prise de commandement (non daté), in Registre historique de la correspondance intéressant le personnel et le matériel du bâtiment : S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 10, p. num. 463, note n° 1].
 
   A cette date, le bâtiment appartenait à la 2e Escadre légère.
 
   II. – Le capitaine de vaisseau Louis Jules PETIT a pris le commandement  du croiseur cuirassé Amiral-Aube le 3 octobre 1916 à Brest [Cf. Rapport de prise de commandement en date, à Brest, du 27 octobre 1916 – et non 1917, comme il est indiqué par erreur –, in Registre historique de la correspondance intéressant le personnel et le matériel du bâtiment : S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 10, p. num. 528, note n° 4].
 
   A cette date, le bâtiment appartenait à la 3e Division légère (Contre-amiral AUBRY, sur la Gloire).
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,  
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 08-12-2010 à 15:05:40
n°34201
Bruno Arch​ambeaud
Posté le 25-03-2012 à 21:41:41  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
   J'ai pensé que cette photo du capitaine de vaisseau Etienne Lesquivit (mon arrière grand père) à la barre de l'Amiral Aube en 1916, pourrait intéressé les lecteurs du forum
 
Bien cordialement
Bruno Archambeaudhttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10756/Commandant%20Etienne%20Lesquivit%20a%20la%20barre%20de%20lAmiral%20Aube%20juillet%201916.jpg

n°34202
Bruno Arch​ambeaud
Posté le 25-03-2012 à 21:45:13  profilanswer
 

pourrait "intéresser" bien sur, désolé.

n°34206
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 26-03-2012 à 19:50:57  profilanswer
 


   Bienvenue et Bonsoir Bruno,
   Bonsoir à tous,
 
 
 
                                                             Étienne Pierre LESQUIVIT, Capitaine de frégate vaisseau  
 
                                                                  [Brest (Finistère), 14 févr. 1862 ~  ... (...), 2 juill. 1927]
 
 
 
                                                                 http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Etienne-LESQUIVIT.gif1..gif
 
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 12-04-2012 à 23:54:42
n°34208
Memgam
Posté le 26-03-2012 à 21:14:15  profilanswer
 

Etienne Pierre LESQUIVIT, entré au service en 1879, inscrit à Brest, promu capitaine de frégate le 22 juin 1905, affecté en 1911 à la Majorité Générale du port de Brest.

n°34282
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 10-04-2012 à 10:05:13  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
     
   ■ Historique (complément).  
     
   ― 14 novembre 1922 : A la suite d’une procédure d’adjudication par soumissions cachetées ouverte par le Bureau des Domaines de Lorient, vendu à la démolition pour le prix de 331.000 F. à la Société des Forges de Basse-Indre.
 
 
                                  L’Ouest-Éclair – éd. de Rennes –, n° 7.602, Dimanche 27 août 1922, p. 11, en rubrique « Avis divers ».
 
 
                                                                     http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/AMIRAL-AUBE%20-%20Vente%20-%201..jpg
 
 
         L’Ouest-Éclair – éd. de Rennes –, n° 7.714, Vendredi 17 novembre 1922, p. 6, en rubrique « Nouvelles maritimes ~ Marine de guerre ».
 
 
                                                                     http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/AMIRAL-AUBE%20-%20Vente..jpg
   ________________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 13-04-2012 à 19:21:25
n°34320
Bruno Arch​ambeaud
Posté le 12-04-2012 à 23:33:12  profilanswer
 

Bonsoir à tous
Bonsoir Daniel
Je pense pouvoir confirmer que sur l'Amiral-Aube, le commandant Lesquivit avait bien ses cinq galons pleins. Voici une photo de lui datant de 1905 environ où il pose en tenue avec le grade de capitaine de frégate.
Bien amicalement
Bruno Archambeaud
 
 
 
 
                                                                     http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10756/lesquivit-etienne.jpg

n°34321
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 12-04-2012 à 23:50:14  profilanswer
 

           
           Bonsoir Bruno,
           Bonsoir à tous,
   

Bruno Archambeaud a écrit :

« ... sur l'Amiral-Aube, le commandant Lesquivit avait bien ses cinq galons pleins. »

 
           Bien entendu ! Quelle étourderie de ma part ! Et merci pour cet autre portrait.
 
           Bien amicalement à vous,
           Daniel.


Message édité par Rutilius le 12-04-2012 à 23:50:34
n°42769
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 23-07-2015 à 10:40:47  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   ■ Autres marins du croiseur cuirassé Amiral-Aube. (*)
 
 
    ― CORLAY Yves Louis, né le 11 avril 1896 à Brest (Finistère) et y domicilié, décédé le 21 novembre 1918 à l’Hôpital maritime de Brest (Maladie contractée en service : grippe infectieuse), Matelot de 3e classe tailleur, Matricule n° 109.630 – 2.  
 
   Fils de Jean Claude CORLAY et de Marie Louise LE TACON. Célibataire. (Registre des actes de décès de la ville de Brest, Année 1918, Vol. IV., f° 184, acte n° 2.880).
 
 
    ― GUYADER Yves Joseph Louis, né le 23 janvier 1893 à Névez (Finistère) et y domicilié, décédé à bord le 16 octobre 1918 à 19 h. 45 au mouillage d'Arkhangelsk (Maladie contractée en service : grippe infectieuse), Matelot de 3e classe sans spécialité, inscrit à Concarneau, n° 6.272 (Jug. Trib. Quimperlé, 11 mai 1921, transcrit à Névez, le ...). Inhumé à Arkhangelsk, le 18 octobre 1918.
 
 
   ― KERSUAL Jean Alain Joseph François, né le 16 décembre 1898 à Pont-Croix (Finistère), Venelle Noire, et y domicilié, décédé le 14 mars 1917 à l’Hôpital maritime de Brest (Maladie contractée en service : tuberculose pulmonaire), Matelot de 2e classe électricien, Matricule n° 109.703 – 2.  
 
   Fils d’Allain KERSUAL, né vers 1860, journalier, et d’Anne Jeanne YVEN, née vers 1859, « ménagère », son épouse. Célibataire. (Registre des actes de décès de la ville de Brest, Année 1917, Vol. I., f° 110, n° 430 – Acte transcrit à Pont-Croix, le 30 oct. 1917).
 
 
   ― SEETEN Georges Gustave Louis, né le 20 novembre 1887 à Saint-Pol-sur-Mer (Nord) et y domicilié, décédé le 10 novembre 1915 à l’Hôpital maritime de Brest (Finistère) (Maladie contractée en service), Maître mécanicien, inscrit au quartier de Dunkerque, n° 4.617.
 
   Fils de Martin SEETEN, né vers 1860, journalier, né vers 1835 à Coudekerque-Branche (Nord), cabaretier, et de Martine Thérèse Reine GERREBOUT, née vers 1859, son épouse. Époux de Germaine Zélie WISPELAERE, avec laquelle il avait contracté mariage à Saint-Pol-sur-Mer, le 11 septembre 1912 (Registre des actes de naissance de la commune de Saint-Pol-sur-Mer, Année 1887, f° 60, n° 234 – Registre des actes de décès de la ville de Brest, Année 1915, Vol. IV., f° 39, n° 1.874).  
 
 
   — TOUDIC François Marie, né le 14 mars 1900 à Langoat (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor –) et domicilié à Tréguier (– d° –), décédé le 31 mai 1917 à l’Hôpital maritime de Brest (Maladie non imputable au service : insuffisance hépato-rénale), Matelot de 2e classe électricien, Matricule n° 108.600 – 2. [Non déclaré « Mort pour la France »].
 
   Fils de Frédéric François Marie TOUDIC, né vers 1873, marin de l’État, et de Marie Francine PHILIPPE, née vers 1882, couturière, son épouse. Célibataire. (Registre des actes de naissance de la commune de Langoat, Année 1900, f° 6, n° 10 – Registre des actes de décès de la ville de Brest, Année 1917, Vol. II., f° 38, n° 852 – Acte transcrit à Tréguier, le 21 janv. 1918).  
 
   _________________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
   (*) Dernière adjonction : TOUDIC François Marie.


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°43834
grenouille​01
Posté le 18-01-2016 à 15:07:09  profilanswer
 

Bonjour à tous
Un autre marin . Duhazé Jules Eugène (mon grand père), né le 23 avril 1892 à Hautot sur Seine (76) matelot 1ère classe (mécanicien?) décédé le 2 avril 1942 à Petit-Quevilly (76) . (N° matricule de recrutement : 457 )
J'ai trouvé dans ses affaires une grande photographie de " l'amiral Aube " et une photographie en Russe .Je recherche toutes autres informations sur mon grand père  
Amicalement
Nicole
 

n°45716
Memgam
Posté le 23-12-2016 à 21:00:40  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Source : Francis Dréer, Navires de notre enfance, terres éditions, 2011, photo page 55.
 
Cordialement.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6368/Numeriser637.jpg


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  AMIRAL AUBE - Croiseur