FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  AMIRAL HALGAN Trois-mâts barque

 

Il y a 66 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

AMIRAL HALGAN Trois-mâts barque

n°19178
olivier 12
Posté le 06-08-2009 à 14:57:02  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
AMIRAL HALGAN  
 
Trois-mâts barque lancé le 28 Mai 1900 aux chantiers Nantais de Chantenay  pour la société Les Voiliers Nantais.
Navire du type AMIRAL COURBET. Ainsi nommé car l'armateur Henri Le Cour Grandmaison, associé avec Eugène Pergeline et président du conseil d'administration des chantiers Nantais était le petit-fils de cet amiral.
Emmanuel Halgan, né en 1771 à Donges et décédé en 1852 à Paris, s'était illustré comme capitaine contre les Anglais à Sumatra (détroit de Gaspar) en 1803, puis avec l'escadre de l'Escaut en 1813. Inspecteur général des ports en 1837, pair de France, il avait été élevé à la dignité de Grand Croix de la Légion d'Honneur le 12 Janvier 1845.
 
Caractéristiques
 
2214 tx JB
Longueur 84,70 m  Largeur  12,26 m  Creux  6,89 m   TE  6,20 m en charge
Port en lourd environ 3000 t
 
Voici AMIRAL HALGAN
 
http://img7.imageshack.us/img7/2286/amiralhalgan.jpg
 
Histoire
 
Pris au neuvage par le capitaine au long cours Le Goff.
Les autres capitaines furent les CLC Allée et Cloâtre.
 
Le 20 Mars 1912, quittant Poro (Nouvelle Calédonie) pour Glasgow avec un plein chargement de nickel, il est pris dans un terrible cyclone.
Une violente rafale enlève d'un seul coup la misaine et couche le navire. Les embarcations sont emportées et les logements envahis par l'eau de mer tandis que les bardis du nickel cèdent en partie. Le navire est alors en danger de sombrer et l'équipage, bien qu'exténué, va lutter plus de 24 heures d'une façon désespérée pour redresser le bâtiment.
Le baromètre était tombé à 740 mm
Le 21, les pavois de bâbord sont arrachés et les rivets de cadène prennent un jeu inquiétant.  Le gréement entier fouette et toute la mâture menace de tomber. Le capitaine tente de mettre en fuite vent arrière, mais la manoeuvre est impossible et le navire reste en travers.
Le 22, après consultation des principaux de l'équipage. le capitaine décide de faire retour sur Nouméa.
Le 24, l'appareil à gouverner casse. L'équipage va travailler jusqu'au 1er Avril à enverguer de nouvelles voiles, redresser le navire, consolider les bardis, étancher les voies d'eau et réparer le gouvernail. Le 1er Avril au soir il entre à Nouméa pour 20 jours de réparations.
Bref, une traversée qui laisse quelques souvenirs à ces marins! On ne peut que demeurer admiratifs devant leur professionnalisme et leur courage; vraiment des hommes hors du commun...!
 
Pendant toute la Grande Guerre, AMIRAL HALGAN échappa aux croiseurs et aux sous-marins.
 
Après la guerre il fut affecté au trafic du blé avec l'Australie et réussit une traversée Australie-Bordeaux en 72 jours.
 
Il fut vendu à la Société des Voiliers Parisiens en 1921 et démoli en 1923.
 
Source : Randier, Lacroix
 
Cdlt


Message édité par olivier 12 le 06-08-2009 à 18:34:36

---------------
olivier
n°39880
Memgam
Posté le 16-05-2014 à 16:39:47  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Comme signalé dans le sujet : "Barsac, Cie Worms", l'Amiral Halgan a ramené une cargaison de nickel de Nouvelle-Calédonie à Brest pendant la Grande Guerre, cargaison qui a finalement coulé avec le cargo Barsac. Cruelle ironie.
 
Les capitaines ont été : Eugène Le Goff, Joseph Huet, Eugène Allée, Léon Cloâtre, Elie Blivet, Auguste David et Clérin.
 
Le dernier voyage d'Amiral Halgan (capitaine Clérin),  pour le blé d'Australie (chargement à Port Victoria du 2 février au 17 mars 1921) connu un très long retour de 170 jours.
 
Source : Alan Villiers & Henri Picard, The bounty ships of France, PSL, 1972.
Patrick Ahern, French sailing ships at australian ports, arrivals and departures, 1898-1925, Patrick Ahern, 2010.
Henri Picard, La fin des cap-horniers, Edita-Vilo, 1976.
 
Cordialement.


Message édité par Memgam le 17-05-2014 à 17:58:54
n°39883
Memgam
Posté le 16-05-2014 à 18:54:50  profilanswer
 

Bonjour,  
 
L'un des capitaines d'Amiral Halgan : Auguste David, de Saint-Briac.
 
Source : Comité patrimoine de Saint-Briac, Le Cap Horn, une épopée briacine, Cristel éditions, 2011, page 120.
 
Cordialement.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6368/Numeriser%20223.png


Message édité par Memgam le 17-05-2014 à 10:04:38
n°47543
goulven
Posté le 04-11-2017 à 22:15:32  profilanswer
 

bonjour à tous
est ce que vous auriez des informations sur le programme de navigation de l'Amiral Halgan pendant l'année 1918 ?  je n'ai pas réussi à trouver son journal de bord.

n°47546
Memgam
Posté le 05-11-2017 à 15:56:32  profilanswer
 

Bonjour,  
 
A l'attention de Goulven,
 
A partir du nom de votre ancêtre, avez-vous consulté le document JYLB-JMLC sur le site caphorniersfrançais ?
 
Cordialement.

n°47566
goulven
Posté le 12-11-2017 à 21:27:46  profilanswer
 

bonjour Memgam  
oui j'ai vérifié , il n'est pas dans la liste des caphorniers , et pourtant de mémoire familiale , il était caphornier, c'est pour ça que je recherchai le programme de navigation de l'Amiral Halgan pendant 1918;
cordialement  
 

Memgam a écrit :

Bonjour,  
 
A l'attention de Goulven,
 
A partir du nom de votre ancêtre, avez-vous consulté le document JYLB-JMLC sur le site caphorniersfrançais ?
 
Cordialement.


n°47569
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 12-11-2017 à 22:52:23  profilanswer
 

.
   Bonsoir Goulven,
 
   Le nom, l'ensemble des prénoms, ainsi que la date et le lieu de naissance de ce marin me semblent nécessaires pour que nous puissions tenter de vous être utiles !


Message édité par Rutilius le 12-11-2017 à 22:52:51

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°47595
goulven
Posté le 15-11-2017 à 21:32:47  profilanswer
 

bonsoir Rutilius
il s'appelle Jean Marie COLIN né le 6 décembre 1889 à Lanildut dans le Finitère
 
cordialement


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  AMIRAL HALGAN Trois-mâts barque