FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  AMIRAL DUPERRE - Compagnie des Chargeurs Réunis

 

Forum Pages d’Histoire: marine : guepier92, 1 utilisateur anonyme et 45 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

AMIRAL DUPERRE - Compagnie des Chargeurs Réunis

n°9781
Ar Brav
Posté le 20-10-2008 à 05:52:01  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
AMIRAL DUPERRE Navire hôpital (1916 – 1918)
 
Chantier :  
 
Sister-ships, série des "Amiraux" : "DUPERRE", "EXELMANS", "GUEYDON",  
"JAUREGUIBERRY" :
Construits aux Chantiers de la Loire à Saint Nazaire.
"FOURICHON", "HAMELIN" :
Construits aux Chantiers Le Havre Graville.
Mis à flot: 18.05.1901  
En service : 12.12.1916  
Retiré : 07.07.1918  
Caractéristiques : cargo mixte construction acier, 1 hélice, machine à triple expansion, 4 chaudières cylindriques timbrées à 12 kg/cm², puissance 2 200 hp, vitesse aux essais 12,3 nds, 2 mâts, 1 cheminée, 123,20 x 15,20 m, 5 030 tjb, 6 650 tpl
     
Observations :  
 
Cargo  mixte de la Cie des Chargeurs Réunis  
25.09.1901 : inaugure la nouvelle ligne Dunkerque – Indochine
30.09.1901 : départ du Havre
12.12.1916 au 07.07.1918 : réquisitionné au Havre
1916 : armé comme navire hôpital  
1917 - 1918 : transport de troupes  
 
http://img207.imageshack.us/img207/4629/amiralduperrevi0.jpg
 
Voir aussi là :
 
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _97_10.htm
 
Cordialement,
Franck


Message édité par Ar Brav le 20-10-2008 à 05:52:30

---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°18483
MichelC
Posté le 05-07-2009 à 09:29:06  profilanswer
 

Bonjour Franck,
 
La date de mise en service comme navire-hôpital de l'Amiral-Duperré semble antérieure à la fiche technique
 
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 2776532931
 
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 1402853184
 
Bien amicalement
Michel

n°18488
Terraillon​ Marc
Posté le 05-07-2009 à 16:22:19  profilanswer
 

Bonsoir
 
La fiche technique du navire :
 
http://www.navires-14-18.com/fichi [...] URS_V3.pdf
 
Le navire hopital est opérationnel à partir du 5 novembre 1914
 
A bientot  :hello:


Message édité par Terraillon Marc le 05-07-2009 à 16:23:25

---------------
Cordialement
Marc TERRAILLON
n°23308
Terraillon​ Marc
Posté le 30-12-2009 à 21:48:34  profilanswer
 

Bonsoir
 
12 août 1917 : le convoi "Amiral Duperré et Inhambene" appareille de Milo pour Bizerte (escorte : Moqueuse et Bouffonne)
 
24 octobre 1917 : Le convoi "Sybil et Amiral Duperré" appareille de Bizerte à destination de Milo Salonique (escorte : Moqueuse, Marguerite II, Friedland), vitesse 8 noeuds

 
Référence : SHDMV MV SS Y 360 (Moqueuse)  
 
A bientot  :hello:

Message cité 1 fois
Message édité par Terraillon Marc le 30-12-2009 à 21:49:13

---------------
Cordialement
Marc TERRAILLON
n°30993
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 24-04-2011 à 13:57:46  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   Le Gaulois, n° 14.356, Vendredi 2 février 1917, p. 2, en rubrique « Ça et là ».  
 
                                                 
                                        http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/CORINALDI-Emile-Alfred-Emma.gif  
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.

n°32582
rose1
Posté le 01-11-2011 à 17:15:44  profilanswer
 

bonjour à tous,
 
je viens de prendre connaissance du livret de solde de la marine nationale de mon grand père qui était sur le gaulois lors de son naufrage. Pouvez vous m'aider dans mes recherches je souhaiterai savoir si je peux avoir une liste des marins, comment me procurer des documents sur ce cuirassier. merci à vous tous -


---------------
rose10
n°32583
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 01-11-2011 à 17:22:50  profilanswer
 

Bonjour Rose, bienvenue à bord
Il y a sur ce forum un fil de discussion consacré au cuirassé (pas cuirassier) Gaulois à cette adresse :
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _480_1.htm
Dans ce fil vous pourrez déjà trouver des éléments et ensuite y poser vos questions.
Cordialement
Yves


---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°34541
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 22-05-2012 à 22:59:46  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
   ■ Historique (complément).
 
 
   — 5 novembre 1914 : Inscrit sur la Liste des bâtiments-hôpitaux militaires (J.O., 6 nov. 1914, p. 8.578) ayant Brest pour port comptable (J.O., 7 nov. 1914, p. 8.596) ; destiné à l’évacuation des blessés du front des Flandres, regroupés à Dunkerque.
 
   — 7 et 9 novembre 1914 : Armé dans le port de Brest, au bassin n° 1 de Pontaniou. « Peinture générale en blanc avec la croix de Genève sur la cheminée. » (Journal de bord n° 1/1914 – 7 nov. ~  22 déc. 1914 – : Service historique de la défense, SGA, « Mémoire des hommes », Cote SS Y 4, p. num. 827 et 828).
 
   — 10 et 11 novembre 1914 : Traversée de Brest au Havre, où sont embarquées et installées des couchettes (Ibid., p. num. 829 à 831).  
 
   — 13 et 14 novembre 1914 : Traversée du Havre à Dunkerque, où est embarqué un premier contingent de blessés français, ainsi que quelques blessés allemands (Ibid., p. num. 831 et 832).  
 
   — 15 et 16 novembre 1914 : Traversée de Dunkerque à Cherbourg (Ibid., p. num. 833 et 835).  
 
   Au cours de cette traversée, décédèrent :  
 
   ● Le 15 novembre 1914 :
 
   — SCHIEDEMERK Henrych, décédé à 22 h 45 à la sortie du port de Dunkerque, Soldat, 13e régiment d’infanterie allemand.
 
   ― CLUSE Juste Émile, né le 24 octobre 1880 à Paris (XXe Arr.) et domicilié à Saint-Germain-en-Laye (Seine-et-Oise – aujourd’hui Yvelines –), décédé à 23 h à la sortie du port de Dunkerque, Chasseur de 1re classe, 31e Bataillon de chasseurs à pied, Matricule n° 0.759, classe 1900, n° 2.505 au recrutement de la Seine, 3e Bureau.  
 
   ● Le 16 novembre 1914 :
 
    Un réserviste de la 3e Compagnie du 12e Régiment d’infanterie allemand, décédé en mer, à 14 h 40.
 
   ― LE GUILLERMIC Ferdinand Yves Marie, né le 20 mai 1887 à Puzanet (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor –), décédé à 22 h en rade de Cherbourg (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, 9e Régiment d’infanterie, 1er Bataillon, 4e Compagnie, Matricule n° 0.257 ter, classe 1907, n° 488 au recrutement de Guingamp [Acte transcrit à Lamballe (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor –), le 16 oct. 1915].
 
   ― DELAFOSSE Ismaël Isaïe, né le 20 octobre 1875 à Percy (Manche), décédé le 16 novembre 1914 à 23 h 15 en rade de Cherbourg (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, 80e Régiment d’infanterie, 1er Bataillon, 1re Compagnie, Matricule n° 17.436, classe 1895, n° 862 au recrutement de Saint-Lô (Acte transcrit à Percy, le 24 oct. 1920).  
 
   Fut également débarqué à Cherbourg « le cercueil du capitaine de frégate » – non identifié – (Ibid., p. num. 835).  
 
 
   — 19 et 20 novembre 1914 : Traversée de Cherbourg à Dunkerque (Ibid., p. num. 833 et 834).  
 
   — 21 novembre 1914 : Embarquement d’un deuxième contingent de 650 blessés français venant de Dixmude et d’Ypres, ainsi que quelques blessés allemands ; embarquement de 200 tonnes de sable pour lester le bâtiment (Ibid., p. num. 837 et 838).  
 
   — 22 et 23 novembre 1914 : Traversée de Dunkerque à Cherbourg (Ibid., p. num. 838). Une partie des blessés sera dirigée par train sanitaire vers l’Hôpital complémentaire n° 91 de Saint-Brieuc (Caserne Guébriant).
 
 
                                                            L’Ouest-Éclair – éd. de Rennes –, Jeudi 26 novembre 1914, p. 3.
 
   « SAINT-BRIEUC.
 
   ARRIVÉE DE BLESSÉS. — Hier matin, des blessés français appartenant à différentes armes sont arrivés en gare de Saint-Brieuc à midi 15. Ils venaient de Dixmude et Ypres, qu’ils avaient quitté le 20 novembre. Embarqués à Dunkerque sur l’Amiral-Duperré, ils sont montés à Cherbourg dans un train sanitaire qui les a transportés jusqu’à notre ville. Ils ont déclaré qu’ils avaient grande confiance en la victoire prochaine de nos armées.  
   Étaient présents sur le quai de la gare Mgr Morelle ; M. le préfet ; E. Boudic, médecin-chef ; le nouveau commandant de gendarmerie ; M. Perrio, président de la Croix-Rouge ; M. Judic, commissaire de police, etc.
   Trois blessés allemands, qui faisaient partie de ce même convoi, sont venus rejoindre leurs camarades à l’hôpital Guébriant.
»
 
 
   — 25 novembre 1914 : Traversée de Cherbourg au Havre, pour y charbonner et embarquer à nouveau des couchettes et matelas (Ibid., p. num. 841).  
 
   — 2 et 3 décembre 1914 : Traversée du Havre à Dunkerque (Ibid., p. num. 845).
   
   — 4 au 7 décembre 1914 : Embarquement d’un troisième contingent de blessés français ; nouvel embarquement de sable pour lester le bâtiment (Ibid., p. num. 847 et 848).  
 
   — 7 et  8 décembre 1914 : Traversée de Dunkerque à Cherbourg (Ibid., p. num. 848 à 850).
 
   — 9 et 10  décembre 1914 : Traversée de Cherbourg à Dunkerque (Ibid., p. num. 850 et 851).  
 
   — 13 et 14 décembre 1914 : Embarquement d’un quatrième contingent de blessés français (250) (Ibid., p. num. 854).  
 
   — 15 et  16 décembre 1914 : Traversée de Dunkerque à Cherbourg (Ibid., p. num. 855).
 
   — 16 et 17  décembre 1914 : Traversée de Cherbourg à Dunkerque (Ibid., p. num. 856).
 
   — 19 au 21 décembre 1914 : Embarquement d’un cinquième contingent de blessés français (Ibid., p. num. 857 à 859).  
 
   — 21 et  22 décembre 1914 : Traversée de Dunkerque à Cherbourg (Ibid., p. num. 859).
 
   — 22 et  22 décembre 1914 : Traversée de Cherbourg au Havre, où il sera notamment procédé au grattage de la coque par l’équipage, à l’installation d’une cabine de T.S.F., ainsi qu’au charbonnage (Ibid., p. num. 860 et s.).
 
   — 6 et 7 janvier 1915 : Traversée du Havre à Dunkerque – où il est pris en remorque par L’Abeille 4 (Journal de bord n° 2 / 1914 ~ 1915 – 23 déc. 1914 ~  27 févr. 1915 – : Service historique de la défense, SGA, « Mémoire des hommes », Cote SS Y 4, p. num. 871 et 872).
 
   — 8 au 13 janvier 1915 : Reprise des travaux d’entretien de la coque commencés au Havre ; propreté du bâtiment ; travaux de peinture (Ibid., p. num. 872 et s.).
 
   — A compter du 13 janvier 1915 : Utilisé comme dépôt de convalescents dans le port de Dunkerque, les premiers montant à bord ledit jour (Ibid., p. num. 875 ). Pour limiter les  conséquences des bombardements aériens, les différentes parties du bâtiment sont progressivement protégées au moyen de planches et de sacs de sable.  
 
   — 25 mars 1915 : Évacuation des malades. Le même jour, à 18 h, conférence donnée à bord par Théodore BOTREL (Journal de bord n° 3 / 1915 – 28 févr. / 7 mai 1915 – : Service historique de la défense, SGA, « Mémoire des hommes », Cote SS Y 4, p. num. 913).
 
   — 30 et 31 mars 1915 : Travaux de désinfection du bâtiment (Ibid., p. num. 916).
 
   — 3 avril 1915 : Visite  sanitaire (Ibid., p. num. 918).
 
   — 28 et  29 avril 1915 : Traversée de Dunkerque à Brest (Ibid., p. num. 930).
 
   — 3 mai 1915 : Inventaire du matériel de la Marine (Ibid., p. num. 933).
 
   — 3 au 7 mai 1915 : Débarquement du sable de lest (Ibid., p. num. 933 et 934).
 
   — 16 mai 1915 : Après une traversée de Brest au Havre, rayé de la Liste des bâtiments-hôpitaux militaires (J.O., 17 mai 1915, p. 3.147), puis déréquisitionné.
 
   ____________________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 12-10-2013 à 12:39:46
n°34542
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 22-05-2012 à 23:04:03  profilanswer
 


   Re,
 
 
   ■ Un passager militaire décédé après-guerre à bord du cargo mixte Amiral-Duperré.
 
   ― FORMO, né en 1889 à Samoé (Cercle de N’Gérékou, Guinée – aujourd’hui République de Guinée, ou « Guinée Conakry » –), décédé le 20 janvier 1919 (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, 66e Bataillon de tirailleurs sénégalais, Matricule inconnu, classe 1915, n° 16.259 en un lieu de recrutement inconnu.
 
   ____________________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 11-04-2013 à 10:27:41
n°36918
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 05-04-2013 à 11:33:44  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
   ■ Aumôniers.
 
 
   — Par décision du Ministre de la Marine en date du 11 novembre 1914 (J.O., 13 nov. 1914, p. 8.675), fut agréé en qualité d’aumônier temporaire de la flotte et destiné au navire-hôpital Amiral-Duperré, à Dunkerque, l’abbé Jules Henri MÉNARD, ancien aumônier de la Marine.
   
   — Par décision du Ministre de la Marine en date du 3 février 1915 (J.O., 6 févr. 1915, p. 613), fut destiné au navire-hôpital Amiral-Duperré, le pasteur Georges S. GALLIENNE, antérieurement affecté au navire-hôpital Ceylan.
 
   — Par décision du Ministre de la Marine en date du 11 mai 1915 (J.O., 13 mai 1915, p. 3.065), faute d’emploi alors vacant, l’abbé Jules H. MÉNARD, aumônier temporaire de la flotte à bord du navire-hôpital Amiral-Duperré fut licencié par suite du désarmement de ce bâtiment, faute d’emploi alors vacant.  
 
   ________________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 18-10-2013 à 01:15:40
n°38264
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 12-10-2013 à 12:58:43  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   ■ Le commandant du navire-hôpital Amiral-Duperré.
 
   Par décret en date du 10 novembre 1914 (J.O., 12 nov. 1914, p. 8.660), fut nommé au commandement du navire-hôpital Amiral-Duperré le lieutenant de vaisseau auxiliaire René EUDE, capitaine au long-cours, inscrit à Fécamp, n° 53.  
 
   Il fut maintenu à ce commandement après la déréquisition du bâtiment et l’exerçait encore en Janvier 1917. Il avait alors pour chef mécanicien Charles ROGER, inscrit au Havre, n° 3.164.
 


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°41143
chatrou51
Posté le 15-12-2014 à 14:12:03  profilanswer
 

Bonjour,
 
désolé d'ouvrir à nouveau ce fil !
Je suis toujours sur mes recherches de marins rezéens (près de Nantes), et j'ai qq difficulté pour le moment sur : Pierre Briand
qui semble-t-il était second sur le vapeur "Amiral Duperré" et serait mort lors de la traversée de Dakar à Bordeaux en 1915.
Je n'ai pour le moment pas d'autre élément :(
En lisant ce fil et les info sur navire-14-18 et si j'ai bien tout compris, ce navire était un navire hôpital jusqu'en mai 1915, puis transport de troupe.
Auriez vous qq éléments plus précis sur les traversées de ce navire, qui me permettrait d'en savoir un peu plus sur ce marin ?
 
D'un autre coté, je cherche dans les fiches des inscrits maritimes sur Nantes...  
 
Merci bcp
Phil  :hello:

n°41167
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 22-12-2014 à 10:32:58  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   Pierre Aristide BRIAND, lieutenant du cargo mixte Amiral-Duperré.
 
 
   — BRIAND Pierre Aristide, né le 17 mai 1887 à Rezé (Loire-Inférieure – aujourd’hui Loire-Atlantique) et décédé le 14 octobre 1915 à Bordeaux (Gironde). Domicilié à Trentemoult, commune de Rezé.  
 
 
   • Fils (Registre des acte de naissance de la commune de Rezé, Année 1887, f° 10, acte n° 51) :
 
   – d’Aristide BRIAND, né le 15 août 1848 à Rezé, Haute-Île des Chevaliers (Registre des acte de naissance de la commune de Rezé, Année 1848, f° 15, acte n° 103), et décédé le 15 décembre 1916 à Trentemoult, commune de Rezé, capitaine au long-cours, inscrit à Nantes, n° 255 (Brevet du 3 mai 1873), et  
 
   – de Marie Laure BUREAU, née le 26 décembre 1858 à Rezé (Registre des acte de naissance de la commune de Rezé, Année 1858, f° 23, acte n° 196) et décédée le 28 février 1950 à ... (...), sans profession, son épouse.  
 
   Mariés le 14 juin 1884 à Rezé (Registre des acte de mariage de la commune de Rezé, Année 1884, acte n° 16).
 
 
   • Par son père, petit-fils :
 
   – d’Eugène François BRIAND, né le 23 septembre 1817 à Rezé (Registre des acte de naissance de la commune de Rezé, Année 1817, f° 15, acte n° 94) et y décédé, le 1er juillet 1876 (Registre des acte de décès de la commune de Rezé, Année 1876, f° 15, acte n° 93), capitaine au long-cours, inscrit à Nantes, n° 95 (Brevet du 30 juin 1842), et  
 
   – de Marie Françoise Céline CASSARD, née le 29 octobre 1818 à Rezé (Registre des acte de naissance de la commune de Rezé, Année 1818, f° 18, acte n° 95) et y décédée, le 7 janvier 1895.
 
   Mariés le 21 juillet 1845 à Rezé (Registre des acte de mariage de la commune de Rezé, Année 1845, acte n° 26).
 
 
   • Par sa mère, petit-fils :
 
   – de Pierre BUREAU, né le 2 juillet 1825 à Vertou (Loire-Inférieure – aujourd’hui Loire-Atlantique) (Registre des acte de naissance de la commune de Vertou, Année 1825, f° 21, acte n° 93) et  décédé le 27 novembre 1906 à ... (...), capitaine au long-cours, inscrit à Nantes, n° 176 (Brevet du 16 mai 1851), puis n° 63 (Matricules de 1883), et  
 
   – d’Hortense LANCELOT, née le 11 février 1835 à ... (...) et décédée le 29 juin 1923 à ... (...).
 
   Mariés le 15 février 1856 à ... (...).
 
   ______________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
 
   Lieutenant au long-cours, inscrit à Nantes, n° 526, ayant été admis au 5e groupe, « Long-cours ordinaire », lors de la session supplémentaire de Novembre ~ Décembre 1911 des examens de la Marine marchande (J.O. 18 févr. 1912, p. 1.563). Nommé à compter du 28 décembre 1911 par brevet du 27 mai 1913 (Archives départementales de Loire-Atlantique, Registres de matricules des gens de mer, Quartier de Nantes, Capitaines, Matricules de 1883 (1893 ~ 1928), Cote 7 R 4 / 1113*, p. num. 72).
 
 
   Le 12 septembre 1912, à Rotterdam (Pays-Bas), embarque en qualité de lieutenant à bord du trois-mâts barque Marie, de la Société des voiliers nazairiens, qui s’échouera le 19 mars 1913 sur un haut-fond au large de Lowestoft (Sufolk, Royaume-Uni).
 
   « ..., le 19 mars 1913, revenant de Californie, chargé de blé pour Hull, le navire, pendant une violente tempête de neige s’échoua sur les bas-fonds de Hainsborough, à 50 milles Est-Sud-Est de Lowestoff.
   Un chalutier anglais de Grimsby, l’Ameer, recueillit vingt-deux hommes réfugiés dans des embarcations. Le capitaine et le second refusèrent de quitter le bord. Le cambusier, qui avait été recueilli déjà par le chalutier, retourna près d’eux. Dans la nuit, il fallut abandonner le navire et les trois occupants furent recueillis par le chalutier.
   Le navire talonna et commença à faire de l’eau, mais la force des lames le fit passer par-dessus les bancs et le 24 mars 1913, il rentra à Cuxhaven, remorqué par deux chalutier hollandais et plusieurs remorqueurs, ayant deux mètres d’eau en cale.
   Il repartit après réparations, à nouveau, pour le Pacifique.
»
 
   (Louis LACROIX : « Les derniers grands voiliers », éd. J. Peyronnet & Cie, Paris, 1937, p. 439)
 
 
   Le 19 novembre 1913, au Havre, embarque en qualité de lieutenant sur l’Amiral-Duperré. Décède à son bord le 14 octobre 1915 à Bordeaux (Gironde).
 
   Durant la période de réquisition de ce bâtiment (5 nov. 1914 ~ 14 mai 1915), enseigne de vaisseau auxiliaire.


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°46257
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 09-03-2017 à 20:31:41  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,
 
 
   ■ Marin de l’État embarqué sur le cargo mixte Amiral-Duperré.
 
   — ROY Julien Jules Joseph, né le 30 mars 1895 à Ségrie (Sarthe) et y domicilié, décédé le 19 février 1915 à l’Hôpital complémentaire n° 56, établi dans la caserne Jean Bart, à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde). Matelot de 2e classe mécanicien, Matricule n° 103.599 – 2 (Engagé pour 5 ans le 15 avril 1913 à la mairie de Brest) ; classe 1915, n° 592 au recrutement de Mamers (Acte établi à Dunkerque, le 19 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 131, acte n° 583).
 
   Fils de Jules Jean ROY, né le 5 septembre 1866 à Mézières-sous-Lavardin (Sarthe), journalier, et de Joséphine Amanda COUTELLE, née le 15 décembre 1863 à Saint-Marceau (– d° –), journalière ; époux ayant contracté mariage à Teillé (– d° –), le 25 octobre 1890 (Registre des actes de mariage de la commune de Teillé, Année 1890, f° 8, acte n° 8 – Registre des actes de naissance de la commune de Ségrie, Année 1895, f° 5, acte n° 10). Célibataire.  


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  AMIRAL DUPERRE - Compagnie des Chargeurs Réunis