FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  TCHAD - Compagnie des Chargeurs Réunis

 

alain chaupin, 2 utilisateurs anonymes et 32 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

TCHAD - Compagnie des Chargeurs Réunis

n°16691
Ar Brav
Posté le 19-05-2009 à 13:35:22  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
TCHAD Navire hôpital, transport de troupes (1898 -1929)
 
Chantier :
 
Forges et Chantiers de la Méditerranée, La Seyne sur Mer
Mis à flot: 1897
En service : 1898 (MM)
En service : 14.11.1914 (MN)
Retiré : 10.06.1917 (MN)
Retiré : 1929 (MM)
Caractéristiques : 2 680 t ; 3 400 cv ; 126,8 x 12, 9 m ; 4 300 jb ; 3 450 pl ; 3 mâts ; 1 cheminée ; 15 nds.
 
Observations :
 
Cargo mixte de la Compagnie Nationale de Navigation (CNN)
Mis sur cale sous le nom de CEYLAN
1897 : devient CHANTABOUM (encore sur cale)
1897 : devient le CHOLON
1904 : acheté par la Compagnie Maritime des Chargeurs Réunis
1911 : devient le TCHAD et mis sur la ligne d'Afrique
14.11.1914 au 10.06.1917 : réquisitionné
1914-1916 : transport de troupes
1916-1918 : navire-hôpital
1929 : désarmé
1929-1930 : démoli en Ecosse
 
Bien cordialement,
Franck


Message édité par Ar Brav le 19-05-2009 à 17:16:02

---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°16692
Ar Brav
Posté le 19-05-2009 à 13:37:25  profilanswer
 

Rutilius a écrit :


   
 
  ■ L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 7210, Vendredi 2 mai 1919, p. 3, en rubrique « Nouvelles maritimes – Marine de commerce – :
 
   « NAVIRES DÉRÉQUISITIONNÉS. ― L’ Amiral-Villaret-de-Joyeuse et le Tchad, des Chargeurs Réunis, viennent d’être rendus à leur compagnie. Le premier reprend la ligne d’Indo-Chine, le second celle de Bordeaux-Matadi.  
   Le Listrac, restitué par les allemands, reprend son service Bordeaux-Rotterdam.»

 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.
 
 



---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°16696
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 19-05-2009 à 15:18:36  profilanswer
 

CHOLON           FR  1T (15)
 4,665 Cie. Nationale de Navigation, Marseille       416.2 x 42.2
     P Forges & Chant. de la Méditerranée, La Seyne (1/98) #946
laid down as CEYLAN
04 - Chargeurs Réunis, Havre
11 - TCHAD    s/o
Broken up at Morecambe, 1st quarter 1930, by T. W. Ward, Ltd.,  arr. Heysham 30.12.29, work began at Morecambe 6.1.30
Source Starke 1897
Yves


---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°16749
Ar Brav
Posté le 21-05-2009 à 06:58:27  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Une photo du Tchad disponible ici :
 
http://navires-14-18.com/photos/T/ [...] urs_1w.jpg
 
Cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°16750
Ar Brav
Posté le 21-05-2009 à 07:00:36  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
La fiche (en format PDF) du Tchad est accessible ici :
 
http://navires-14-18.com/fichiers/ [...] URS_V3.pdf
 
Cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°17544
olivier 12
Posté le 09-06-2009 à 21:58:37  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Pour la fiche, une autre  CP du TCHAD
 
http://img222.imageshack.us/img222/4148/tchad.jpg
 
Cdlt


---------------
olivier
n°19210
dbu55
Posté le 06-08-2009 à 21:01:10  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
Un marin du navire Hôpital TCHAD :
 
CREMET Hervé Joseph né le 05/04/1867 à Saint-Etienne-de-Montluc (Loire-Atlantique (Loire-Inférieure en 1914)),Quartier Maître Chauffeur - Décédé le 11/02/1915 (47 Ans) à l'hôpital de Cherbourg (Manche) d'une Néphrite - Son nom figure sur le monument aux morts de Nantes (Loire-Atlantique)
   
Un marin du 5ème Dépôt des Equipages de la Flotte mort à bord du TCHAD :
 
PÉRON Jean Louis né le 27/05/1883 à Tréffiagat (Finistère), Matelot de 3ème Classe Sans Spécialité - Décédé le 25/06/1916 (33 Ans) à bord du TCHAD de Congestion Pulmonaire
 
Cordialement
Dominique    


---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°31459
Memgam
Posté le 07-06-2011 à 17:10:02  profilanswer
 

"Le Tchad, un des premiers sur les lieux
Le 16 janvier 1916, ce navire-hôpital, ancien paquebot réquisitionné de 4 000 tonneaux, avec 7 médecins et 17 infirmiers, était mouillé en rade de Salonique quand il reçut l'ordre d'appareiller pour Brindisi. Il fut détourné par le commandment italien sur Valona, puis sur Saint-Jean-de-Medua sur la côte albanaise. Il embarqua rapidement tous ceux qui pouvaient monter à bord : 903 blessés et militaires serbes, 72 civils, 10 médecins militaires serbes bien portants, qui allaient servir d'interprètes, pour 600 places à bord. Le Tchad, surchargé, alla d'abord à Valona pour transférer 31 malades à bord du paquebot italien Regina Elena. Il appareilla ensuite pour se rendre directement au Frioul à Marseille le 24 janvier et à Saint-Mandrier le 29 janvier pour décharger malades et blessés à l'hôpital principal de la Marine."
 
Source : Bernard Broussolle, L'armée serbe en Méditerranée en 1916, Le secours apporté par la Marine française et son service de santé. dans Actes du colloque Méditerranée, Mer Ouverte, Marseille, septembre 1995, Tome II, pages 569-579.

n°32407
dbu55
Posté le 09-10-2011 à 17:23:53  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Deux autres noms à ajouter à la liste de Daniel :
 
BILALY M'Baye né vers 1891 à Thiau?? - Canton de Louga (Sénégal), Soldat de 2ème Classe au 7ème Régiment d'Infanterie Coloniale Mixte - Venu du 8ème Bataillon de Tirailleurs Sénégalais - Décédé le 07/06/1915 (Environ 24 Ans) de suites de blessures de guerre à bord du Navire Hôpital TCHAD.  
 
BAKARY Diara né vers 1882 à Barchouya (Mali (Soudan en 1914)), Soldat de 1ère Classe au 8ème Régiment d'Infanterie Coloniale Mixte - Décédé le 12/06/1915 (Environ 33 Ans) de cause inconnue à bord du Navire Hôpital TCHAD.
 
Cordialement
Dominique


---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°33428
dbu55
Posté le 28-12-2011 à 18:06:58  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
Un autre militaire à ajouter à la liste de Daniel :
 
TITIBAMBA Ouidiraogo né vers 1889à Ouahigouya (Burkina-Faso (Haut-Sénégal-Niger en 1914)), Soldat de 2ème Classe au 57ème Régiment d'Infanterie Coloniale Mixte - Décédé le 15/10/1915 (Environ 26 Ans) de suites de blessures de guerre à bord du Navire Hôpital TCHAD.  
 
Cordialement
Dominique


---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°34013
dbu55
Posté le 24-02-2012 à 19:01:46  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
Un autre militaire à ajouter à la liste de Daniel :
 
MOLIÈRE Julien Benoit Armand né le 28/01/1895 à Lyon Vème Arrondissement (Rhône), Soldat de 2ème Classe au 175ème Régiment d'Infanterie - Décédé le 12/06/1915 (20 Ans) de suites de blessures de guerre à bord du Navire Hôpital TCHAD.  
 
Cordialement
Dominique


---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°34037
martinez r​enaud
fortes creantur fortibus
Posté le 28-02-2012 à 10:30:38  profilanswer
 

Bonjour à tous,
Voici un soldat des Pyrénées-Orientales MPLF le 12/02/1915 sur le Tchad, alors en rade de Dunkerque.
- BILLERACH Adrien, né le 10/06/1885 à Pia (66), soldat au 143ème RI
Ceci appelle un petit commentaire : il est possible que le Tchad soit déjà affecté comme navire hôpital à cette époque, vu que le 143ème se battait en Belgique (ou venait juste d'en partir)
Amicalement
Renaud


---------------
Gloire aux 53ème et 253ème RI
n°34487
dbu55
Posté le 06-05-2012 à 11:23:24  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Encore un militaire décédé sur le TCHAD à ajouter à la liste de Daniel :  
 
FAGOT Roger né le 08/11/1895 à Rochefort (Charente-Maritime (Charente-Inférieure en 1914)), Soldat de 2ème Classe au 57ème Régiment d’Infanterie Coloniale Mixte - Décédé le 05/07/1915 (19 Ans) à bord du Navire Hôpital TCHAD au large de l'Île de Zéa, de suites de blessures de guerre - Son nom figure sur le monument aux morts de Rochefort (Charente-Maritime)  
 
Cordialement
Dominique


---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°35846
dbu55
Posté le 30-12-2012 à 12:50:30  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Encore un militaire décédé sur le TCHAD à ajouter à la liste de Daniel :  
 
BOI Diara né vers 1889 à Djénné (Mali (Soudan en 1914)), Soldat au 7ème Régiment Mixte d'Infanterie Coloniale - Décédé le 02/07/1915 (25 Ans) de suites de blessures de guerre à bord du Navire Hôpital TCHAD
 
Cordialement
Dominique


---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°37822
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 27-07-2013 à 12:06:50  profilanswer
 

Bonjour,
 
          LOUCHEUX Paul, né le 14 septembre 1895 à Valenciennes (Nord), Soldat de 2° classe au 84°RI, Mle 7320, Mle 1069 au recrutement de Valenciennes, Mort Pour la France de maladie  le 16 septembre 1916 à bord du navire hôpital "Tchad", en mer. Acte transcrit à Valenciennes le 16 juillet 1919.
Cordialement
Alain


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 27-07-2013 à 12:07:58

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°40096
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 15-06-2014 à 21:54:26  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,
 
 
   Marin du navire-hôpital Tchad (complément).
 
  — CREMET Hervé Joseph, né le 5 avril 1867 à Saint-Étienne-de-Montluc (Loire-Inférieure – aujourd’hui Loire-Atlantique –) et domicilié au Havre (Seine-Inférieure – aujourd’hui Seine-Maritime –), au 42, rue Auguste Comte, décédé le 11 février 1915 d’une néphrite chronique à l’Hôpital maritime de Cherbourg (Manche), sis rue de l’Abbaye, Second maître chauffeur, inscrit au Havre, n° 3.980 (Acte établi à Cherbourg, le 11 févr. 1915, et transcrit au Havre, le 8 juill. 1915 : Registre des actes de décès de la ville du Havre, Année 1915, Vol. II, f° 94, acte n° 2.351).
 
   Fils d’Hervé CREMET et de Rose LEFEUBVRE.


Message édité par Rutilius le 16-03-2017 à 23:32:29

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°40097
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 15-06-2014 à 22:41:02  profilanswer
 


 
                                                                                 Passagers de l’armée navale décédés à bord du navire-hôpital Tchad
 
                                                                                                                       (Liste non exhaustive)  
 
 
   ― KEROMEN Pierre Marie, né le 24 juillet 1889 à Ploumagoar (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d'Armor –) et domicilié à Lanrodec (– d° –), décédé le 27 juillet 1916 « à bord du Tchad à Salonique [à la] suite d’un accident en service commandé », Matelot de … classe à bord de La Gascogne, inscrit à Saint-Brieuc, n° 3.628 (Acte transcrit à Lanrodec, le 1er sept. 1916).
 
   Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 15 mars 1922 (art. 2 ; J.O., 18 mars 1922, p. 3.058), inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire.
 
    — PÉRON Jean Louis, né le 27 mai 1883 à Tréffiagat (Finistère) et y domicilié, décédé le 25 juin 1916 des suites d’une congestion pulmonaire, Matelot de 3e classe sans spécialité, 5e Dépôt, inscrit au Guilvinec, n° 7.948 (Acte transcrit à Tréfiagat, le 9 août 1916).


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°41264
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 11-01-2015 à 18:07:41  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
    ■ Historique (complément).
 
 
   — Novembre 1914 : Inscrit sur la Liste des bâtiments de la flotte en qualité de navire-hôpital (J.O. 15 nov. 1914, p. 8.697). Port comptable, Brest (Déc. min. 13 nov. 1914, J.O. 14 nov. 1914, p. 8.682). Procède à l’évacuation des blessés et des malades vers Le Havre, Cherbourg, Brest et Saint-Nazaire.  
 
 
   — Mars 1917 : Avec le paquebot La Bretagne, radié de la Liste des navires-hôpitaux de la Marine nationale (J.O. 11 mars 1917, p. 1.953).  
 
 
   — Mai 1919 : Avec le cargo Amiral-Villaret-de-Joyeuse, déréquisitionné et restitué à la Compagnie des chargeurs réunis. De nouveau affecté par cette dernière à la ligne de l’Indochine.
 
 
                                         L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 7.210, Vendredi 2 mai 1919, p. 3, en rubrique « Nouvelles maritimes ~ Marine de commerce ».
 
   « NAVIRES DÉRÉQUISITIONNÉS. ― L’Amiral-Villaret-de-Joyeuse et le Tchad, des Chargeurs Réunis, viennent d’être rendus à leur compagnie. Le premier reprend la ligne d’Indo-Chine, le second celle de Bordeaux-Matadi.  
 
   Le Listrac, restitué par les allemands, reprend son service Bordeaux~Rotterdam.
»
 


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°41265
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 11-01-2015 à 23:12:40  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
                                                                                                        Aumôniers du navire-hôpital Tchad
 
 
   ■ Prêtres catholiques.
 
 
   — JAMON Félix Alexandre, né le 11 octobre 1864 à Yssingeaux (Haute-Loire) et décédé le ... à ... (...).
 
    Fils de Pierre Félix JAMON, marchand de tissus, et de Marie Catherine Emma PEYRACHON, « propriétaire », son épouse (Registre des actes de naissance de la commune d’Yssingeaux, Année 1864, f° 30, acte n° 175). En 1926, domicilié à Paris (Ier Arr.), au 15 rue Jean-Jacques Rousseau.
 
   Prêtre du diocèse du Puy. Nommé aumônier de la flotte par une décision du Ministre de la Marine en date du 16 décembre 1898 (J.O. 17 déc. 1898, p. 7.591). Aumônier en chef du corps expéditionnaire de Chine (1900~1901), étant détaché par la Marine auprès de la Brigade Bailloud. Admis à faire valoir ses droits à la retraite à compter du 10 mars 1907 pour infirmités graves (Déc. min. 19 août 1907, J.O. 21 août 1907, p. 6.058).
 
   Agréé sur sa demande en qualité d’aumônier temporaire de la flotte par une décision du Ministre de la Marine en date du 21 novembre 1914 (J.O. 23 nov. 1914, p. 8.813) et affecté au navire-hôpital Tchad, à Dunkerque. Licencié sur sa demande à compter du 3 février 1915 (Déc. min. 3 févr. 1915, J.O., 6 févr. 1915, p. 613).  
 
   Par décret du 8 juillet 1926 (art. 2 ; J.O. 10 juill. 1926, p. 7.571), nommé chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur dans les termes suivants :  
 
   « Jamon (Félix-Alexandre), aumônier de la marine en retraite. Ancien aumônier en chef du corps expéditionnaire de Chine (1900~1901). A été blessé au cours de la campagne. A repris volontairement du service en 1914. A été l’objet de trois propositions au titre de l’activité. » (p. 7.572).
 
 
   — ESMANGART de BOURNONVILLE Joseph Paul Marie, né le 14 avril 1862 à Verneuil-sur-Avre (Eure) et décédé le ... à ... (...).
 
    Fils d’Ernest Félix Joseph ESMANGART de BOURNONVILLE, « propriétaire », et de Marie Félicité Alix EUDES des SAUDRAIS, sans profession, son épouse (Registre des actes de naissance de la commune de Verneuil-sur-Avre, Année 1863, f° 6, acte n° 18).
 
   Par décision du Ministre de la Marine en date du 3 février 1915 (J.O. 6 févr. 1915, p. 613), destiné au navire-hôpital Tchad, en remplacement de l’abbé Félix JAMON, licencié sur sa demande. Ancien aumônier de la flotte auparavant affecté au navire-hôpital Ceylan (Octobre 1914), exerce ce ministère jusqu’au 17 avril 1917.
 
   Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 10 juillet 1917 (J.O. 11 juill. 1917, p. 5.317), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier dans les termes suivants :
 
                                                                                            http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/ESMANGARD%20de%20BOURNONVILLE%20-%20L.O.%20-%20J.O.%2011-VII-1917..jpg
 
   Après 25 années de service, par une décision du même ministre en date du 19 mai 1919 (J.O. 18 mai 1919, p. 5.132), admis à faire valoir ses droits à la retraite à compter du 5 février 1919.
 
 
   ■ Pasteur protestant.
 
 
   — MONOD Alfred Ernest Victor, né le 27 mars 1882 à Alger (Algérie) et décédé le 5 mai 1938 à Strasbourg (Bas-Rhin).
 
   Fils d’Élysée Charles MONOD, « ministre protestant », et de Pauline GRIVEL, sans profession, son épouse. Époux de Germaine Marguerite Jenny BOUVIER, avec laquelle il avait contracté mariage à Lyon (VIe Arr. ; Rhône), le 30 octobre 1906. (Registre des actes de naissance de la ville d’Alger, Année 1882, f° 155, acte n° 610).
 
   Pasteur à Pontarlier (Doubs) de 1906 à 1911. Pasteur à Enghien-les-Bains (Seine-et-Oise – aujourd'hui Val d’Oise –) de 1911 à 1929.
 
   Agréé en qualité d’aumônier temporaire de la flotte par une décision du Ministre de la Marine en date du 14 août 1915 (J.O. 17 août 1915, p. 5.761) et affecté au navire-hôpital Tchad.


Message édité par Rutilius le 11-01-2015 à 23:32:51

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°45305
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 16-10-2016 à 21:00:09  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,
 
 
                                                                                     Passagers militaires décédés à bord du navire-hôpital Tchad  
                                                                               
                                                                                                         (Liste non exhaustive : 148 noms) (*)
 
                                                                                       Avertissement : Orthographe de certains toponymes incertaine
 
 
 
   ■ 2e Bataillon de chasseurs à pied.
 
   ― DORÉ Mary Fernand, né le 29 avril 1883 à Planty (Aube) et y domicilié, décédé le 16 mars 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule n° 05.364 au corps, classe 1903, n° 567 au recrutement de Troyes (Acte établi à Dunkerque, le 15 mars 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 166, acte n° 740).
 
   Fils de Vincent Marius DORÉ, manouvrier, et de Maria Irma VINCENT, son épouse. Époux de Jeanne Blanche DOUÉ.
 
   ■ 58e Bataillon de chasseurs à pied.
 
   ― BERNARD Augustin Aimable Joseph, né le 12 avril 1887 à Epinoy (Pas-de-Calais), décédé le 6 décembre 1915 (Blessures de guerre), Adjudant-chef, Matricule n° 0.726 au corps, classe 1907, n° 811 au recrutement d’Arras [Acte transcrit à Fenain (Nord), le 30 avr. 1920].
 
    Xe Bataillon de tirailleurs sénégalais.
 
   ― NAMAO Konaté, né à une date et en un lieu inconnus, vraisemblablement au Sénégal, décédé le 17 juin 1915 (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule au corps et classe inconnus, n° inconnu au recrutement de Saint-Louis.  
 
   ■ 5e Bataillon de tirailleurs sénégalais.
 
   ― DAROTIGUÉ Malé, présumé né en 1893 à Ségou (Soudan – aujourd’hui Mali –), décédé le 5 juillet 1915 (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 10.633 au corps, classe 1914, n° inconnu au recrutement de Ségou.  
 
   ■ 58e Bataillon de tirailleurs sénégalais.
 
   ― AMARA Kamara, né à une date et en un lieu inconnus, décédé le 18 octobre 1915 (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 913 au corps, classe, n° et lieu de inconnus.  
 
   ■ 2e Bataillon territorial de zouaves.
 
   ― HASSELBERGER Nicolas, né le 26 mars 1876 à Schierrheim (Bas-Rhin), décédé le 3 juillet 1915 « en mer Ionienne » (Maladie contractée en service), Soldat de 2e classe, Matricule n° 1.721 au corps, classe 1896, n° 1.106 au recrutement d’Alger [Acte transcrit à Alger (Département d’Alger, Algérie), le 27 oct. 1915].
   
   ■ 5e Escadron du train des équipages militaires.
 
   ― LLORENS Pierre, né le 16 avril 1894 à Blida (Département d’Alger, Algérie), décédé le 6 juillet 1915 « au large de la Corse » (Maladie contractée en service), Conducteur de 2e classe, Matricule n° 7.836 au corps, classe 1915, n° 777 au recrutement d’Alger (Acte transcrit à Blida, le 17 janv. 1916).
 
   ■ 11e Escadron du train des équipages militaires.
 
   ― LUCAS Charles Marie Joseph, né le 24 avril 1873 à Frossay (Loire-Inférieure – aujourd’hui Loire-Atlantique –), décédé le 1er décembre 1915 à Salonique (Grèce) (Maladie contractée en service : dysenterie), Conducteur de 2e classe, 21e Compagnie, Matricule n° 3.165 au corps, classe 1893, n° 3.076 au recrutement de Nantes (Acte transcrit à Frossay, le 16 févr. 1916).  
 
   ■ 15e Escadron du train des équipages militaires.
 
   ― AUGUSTIN Joseph Marius, né le 2 juin 1878 à Hyères (Var), décédé le 1er juillet 1915 au large de l’île de Lemnos (Grèce) (Blessures de guerre), Conducteur de 2e classe, Matricule n° 4.607 au corps, classe 1898, n° 929 au recrutement de Toulon (Acte transcrit à Hyères, le 7 févr. 1916).
 
   ■ 16e Escadron du train des équipages militaires.
 
   ― ALI ben Ali ben El Hadj Mabrouck El ben Ahmed, présumé né en 1896 à Aïn-Allouf (Caïdat de Sousse, Tunisie), décédé le 28 février 1917 (Maladie contractée en service), Conducteur de 2e classe, Compagnie 12 bis, Matricule n° 8.541 au corps, classe 1916, sans n° d’ordre au recrutement de l’Administration centrale de l’armée tunisienne [Acte transcrit à Cheikhat-Gueraiba (Tunisie), le 6 déc. 1920, n° 840/12].
 
   ■ 8e Régiment d’artillerie de campagne.
 
   ― BABEL Joseph Alexis, né le 10 novembre 1891 à Reménoville (Meurthe-et-Moselle) et y domicilié, décédé le 31 janvier 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service), 2e canonnier conducteur, Matricule n° 4.887 au corps, classe 1911, n° 208 au recrutement de Nancy (Acte établi à Dunkerque, le 2 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 87, acte n° 384).
 
   Fils de Victor BABEL et de Marie Denise POIRAT, son épouse. Célibataire.
 
   ― CARRÉ René Henri, né le 8 mai 1893 à Saint-Aubin-Châteauneuf (Yonne) et y  domicilié, décédé le 18 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service), 2e canonnier, Matricule au corps n° 5.602, classe 1913, n° 1.206 au recrutement de Montargis (Acte établi à Dunkerque, le 19 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 130, acte n° 578).
 
   Fils de Zéphir Alexis CARRÉ et de Berthe Alexandrine BUTTÉ, son épouse, cultivateurs. Célibataire.
 
   ■ 17e Régiment d’artillerie de campagne.
 
   ― LEFORT Eugène Albert, né le 11 décembre 1880 à Feuquières-en-Vimeu (Somme), décédé le 6 juin 1915 (Maladie contractée en service), 2e canonnier servant, Matricule n° 011.913 au corps, classe 1900, n° 683 au recrutement d’Abbeville [Acte transcrit à Fressenneville (Somme), le 19 avr. 1916].
 
   ■ 20e Régiment d’artillerie de campagne.
 
   ― JARSON Dalbert Marcel Gédéon, né le 27 novembre 1887 à Allonne (Deux-Sèvres) et domicilié à Retail (– d° –), décédé le 14 mars 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service), 2e canonnier servant, 1re Batterie, Matricule n° 05.040 au corps, classe 1907, n° 2.071 au recrutement de Parthenay (Acte établi à Dunkerque, le 15 mars 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 164, acte n° 731).
 
   Fils de Jacques François JARSON et de Louise Henriette PRUNIER, son épouse. Époux de Marie BARRIBAUD.
 
   ■ 30e Régiment d’artillerie de campagne.
 
   ― CHANCENEST Pierre Gabriel, né le 15 février 1889 à Provins (Seine-et-Marne), décédé le 27 août 1915 (Maladie contractée en service), 1er canonnier conducteur, Matricule n° 05.044 au corps, classe 1909, n° 994 au recrutement de Fontainebleau [Acte transcrit à Thorigny-sur-Marne (Seine-et-Marne), le 8 oct. 1915].  
 
   ■ 47e Régiment d’artillerie de campagne.
 
   ― RAPENNE Amédée Joseph, né le 3 novembre 1894 à Fougerolles (Haute-Saône), décédé le 19 juin 1915 (Maladie contractée en service : embarras gastrique fébrile), 2e canonnier conducteur, Matricule n° 5.052 au corps, classe 1914, n° 994 au recrutement de Vesoul (Acte transcrit à Fougerolles, le 22 déc. 1917).  
 
   ■ 2e Régiment d’artillerie de montagne.
 
   ― LUCIANI Hyacinthe, né le 12 septembre 1882 à Pietralba (Corse), décédé le 17 juin 1915 « en mer » (Blessures de guerre), 2e canonnier, Matricule n° 05.922 au corps, classe 1902, n° 1.848 au recrutement d’Ajaccio (Acte transcrit à Pietralba, le 26 févr. 1916).  
 
   ■ 5e Régiment de chasseurs d’Afrique.
 
   ― ASTIC Marie Bonaventure François, né le 26 juillet 1894 à Feurs (Loire), décédé le 6 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 2.050 au corps, classe 1911, n° 1.076 au recrutement de Saint-Étienne (Acte transcrit à Saint-Étienne, le 19 juin 1916).
 
   ■ 1er Régiment de la Légion étrangère.
 
   ― BACOCCINA Flaminio, né le 15 février 1893 à Campito-Pieve (Commune de Capomori, Province de Lucques, Italie) – ascendants domiciliés à Camplong (Hérault) –, décédé le 15 mai 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 16.761 au corps, classe inconnue, n° 163 au recrutement de Compiègne [Acte transcrit à Paris (1er Arr.), le 6 sept. 1920].  
 
   ― TORRÈS José, né le 5 juin 1894 à Détrie – aujourd’hui Sidi-Lhassen – (Département d’Oran, Algérie), décédé le 8 mai 1915 (Cause inconnue), Soldat de 2e classe, Matricule n° 16.518 au corps, engagé volontaire en 1914, n° 153 au recrutement d’Oran (Acte transcrit à Détrie, le 7 août 1916).
 
   ■ 1er Régiment de marche d’Afrique.
 
   ― BOUGUER Ernest René, né le 5 novembre 1895 à Guelma (Département de Constantine, Algérie), décédé le 8 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 17.440 au corps, classe 1915, n° 447 au recrutement de Constantine [Acte transcrit à Guelaat-Bou-Sba (Département de Constantine, Algérie), le 1er juin 1916].
 
   ― BROUTA Georges Édouard, né le 6 mai 1892 à Grand-Bourg (Île de Marie-Galante, Guadeloupe), décédé le 1er juillet 1915 au large du cap Hellès (Grèce) (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 14.153 au corps, classe 1912, n° 2.719 au recrutement de la Guadeloupe.  
 
   ― DADOUN Fredj, né le 1er mars 1892 à Constantine (Département de Constantine, Algérie), décédé le 15 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 16.777 au corps, classe 1912, n° 314 au recrutement de Constantine (Acte transcrit à Constantine, le 30 déc. 1915).
 
   ― DOUKHAN Isaac, né le 28 octobre 1894 à Constantine (Département de Constantine, Algérie), décédé le 4 juillet 1915 « au Sud de la Sicile » (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 16.780 au corps, classe 1914, n° 319 au recrutement de Constantine (Acte transcrit à Constantine, le 19 avr. 1918).
 
   ― EMBOULÉ Eugénard, dit Eugénio, né le 31 décembre 1892 à Capesterre-Belle-Eau (Île de Marie-Galante, Guadeloupe), décédé le 4 juillet 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 14.037 au corps, classe 1912, n° 2.745 au recrutement de Fort-de-France.      
 
   ― GIARDINO Salvator, né le 19 février 1880 à Bône – aujourd’hui Annâba – (Département de Constantine, Algérie), décédé le 1er juillet 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 015.736 au corps, classe 1900, n° 314 au recrutement de Constantine (Acte transcrit à Bône, le 16 déc. 1915).
 
   ― ONDÉE Alfred, né le 31 octobre 1892 à l’Anse-Bertrand (Guadeloupe), décédé le 15 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 14.029 au corps, classe 1912, n° 2.062 au recrutement de la Guadeloupe.  
 
   ― URBEN Henri Victor, né le 30 avril 1895 à Fouka (Département d’Alger, Algérie), décédé le 5 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 18.232 au corps, classe 1915, n° 1.468 au recrutement d’Alger [Acte transcrit à Zeralda (Département d’Alger, Algérie), le 16 mai 1918].  
 
   ■ 1er Régiment de marche d’Afrique ~ Bataillon de la Légion étrangère.
 
   ― ESCATOT Alphonse Honoré, né le 27 février 1892 à Grand-Bourg (Guadeloupe) et domicilié à Saint-Louis (Guadeloupe), décédé le 2 juillet 1915 (Blessures de guerre : plaie pénétrante au crâne), Soldat de 2e classe, Matricule n° 14.200 au corps, classe 1912, n° 2.743 au recrutement de Fort-de-France [Acte transcrit à Paris (Ier Arr.), le 14 août 1916].  
 
   ― CZAPIENSKI Michaël, né le 21 septembre 1891 à Gofernia-Prossokoff (Russie), décédé le 16 septembre 1916 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 38.274 au corps, engagé volontaire en 1914, n° L.M. 997 au recrutement de Versailles [Acte transcrit à Plaisir (Seine-et-Oise – aujourd’hui Yvelines –), le 2 mars 1917].  
 
   ― GROSKREUR Adolphe, né le 10 septembre 1885 à Falkenstein (Allemagne), décédé le 11 septembre 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 24.514 au corps, engagé volontaire en 1914, n° L.M. 104 au recrutement de Clermont-Ferrand [Acte transcrit à Issoire (Puy-de-Dôme), le 22 janv. 1916].  
 
   ■ 2e Régiment de marche d’Afrique.
 
   ― ANNEZOT Georges Abel Dagérat, né le 29 août 1895 à Loudun (Vienne), décédé le 4 août 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 29.181 au corps, classe 1915, n° L.M 13 au recrutement de la Seine, 2e Bureau [Acte transcrit à Asnières-sur-Seine (Seine – aujourd’hui Hauts-de-Seine –), le 27 avr. 1916].
 
   Inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants (J.O. 3 juin 1922, p. 2.316) :
 
   « ANNEZOT (Georges-Abel), mle 29181, soldat : très bon soldat. Mort pour la France, le 4 août 1915, des suites de blessures reçues à l’ennemi en Orient. Croix de guerre avec étoile de bronze. »  
 
   ― GADÉA Michel Vincent, né le 24 mars 1882 à Ténès (Département d’Alger, Algérie), décédé le 6 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 014.171 au corps, classe 1902, n° 1.385 au recrutement d’Alger [Acte transcrit à Montenotte (Département d’Alger, Algérie), le 15 févr. 1916].
 
   ― LÉVI Abraham, né le 12 novembre 1893 à Alger (Département d’Alger, Algérie), décédé le 13 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 28.487 au corps, classe 1913, n° 2.229 au recrutement d’Alger (Acte transcrit à Alger, le 31 déc. 1918).
 
   ― MARIOTTI Jean Philippe, né le 2 mai 1873 à Olmo (Corse), décédé le 12 juin 1915 « en mer » (Blessures de guerre), Sous-lieutenant, Matricule n° 0.502 au corps, classe 1898/1893, n° 301 au recrutement d’Oran [Acte transcrit à Oran(Département d’Oran, Algérie), le 21 août 1916].
 
   — RÉGY Stanislas Roger, né le 11 mai 1893 à Fort-de-France (Martinique), décédé le 4 juillet 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 29.003 au corps, classe 1913, n° 1.445 au recrutement de Fort-de-France.  
 
   ― ROQUE Joseph, né le 25 novembre 1884 à Vigeville (Creuse), décédé le 23 mai 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 1re classe, Matricule n° 017.427 au corps, classe 1904, n° 573 au recrutement de Guéret [Acte transcrit à Vigeville, le 15 janv. 1916 — Inhumé au cimetière de Moudros (Île Lemnos, Grèce)].
 
   ― TORDEIX Michel Théophile, né le 5 mars 1891 à Saint-Agnant-près-Crocq (Creuse), décédé le 7 mai 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 8.530 au corps, classe 1911, n° 1.292 au recrutement de Guéret (Acte transcrit à Saint-Agnant-près-Crocq, le 18 mars 1918).
 
   ■ 3e Régiment de marche de zouaves.
 
   ― PARRA Emilio Antonio, né le 18 octobre 1880 à Détrie – aujourd’hui Sidi-Lhassen – (Département d’Oran, Algérie), décédé le 9 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 01.170 au corps, classe 1900, n° 732 au recrutement d’Oran [Acte transcrit à Sidi-Bel-Abbès (Département d’Oran, Algérie), le 19 avr. 1916].
 
   ■ 4e Régiment de marche de zouaves.
 
   ― COLLET Maxime César Auguste, né le 29 juillet 1896 à Lellex (Ain), décédé le 1er juillet 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule au corps inconnu, classe 1914, n° 2.441 au recrutement de Bellet [Acte transcrit à Belleydoux (Ain), le 13 févr. 1916].
 
   ― LUPÉRON Ludovic Amédée, dit Théodore, né le 29 septembre 1892 à Saint-François (Guadeloupe), décédé le 29 juin 1915 au large du cap Hellès (Grèce) (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Bataillon E., Matricule n° 14.064 au corps, classe 1912, n° 1.979 au recrutement de Fort-de-France.
 
   ― VERDIER Georges Pierre Auguste, né le 8 septembre 1891 à Mende (Lozère), décédé le 8 mai 1915 en mer Égée (Blessures de guerre), Sergent, Matricule n° 19.694 au corps, engagé volontaire 1910~1911, n° 660 au recrutement de Narbonne [Acte transcrit à Sallèles-d'Aude (Aude), le 28 oct. 1916].
 
   Inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants (J.O. 1er  juin 1922, p. 2.301).
 
   ■ 15e Régiment d’infanterie.  
 
   ― BONNEAU Martin, né le 4 novembre 1882 à Saint-Martin-Curton (Lot-et-Garonne), décédé le 13 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service), Soldat de 2e classe, Matricule n° 014.794, classe 1902, n° 1.043 au recrutement de Marmande (Acte établi à Dunkerque, le 15 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 119, acte n° 527).
 
   Fils de Jean BONNEAU et de Marie LUCBERT, son épouse, journaliers.  
     
   ■ 26e Régiment d’infanterie.  
 
   ― MAYER Henri Auguste, né le 6 juin 1887 à Fléville-Lixières (Meurthe-et-Moselle) et domicilié à Maxeville (Meurthe-et-Moselle), décédé le 24 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule n° 016.189 au corps, classe 1907, n° 1.154 au recrutement de Verdun (Acte établi à Dunkerque, le 25 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 141, acte n° 626).
 
   Fils d’Henri MAYER et de Marie Adolphine ARNOUF, son épouse.  
 
   ■ 68e Régiment d’infanterie.
 
   ― BRUNETEAU Émile, né le 18 février 1890 à Pers (Deux-Sèvres) et y domicilié, décédé le 2 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service), Soldat de 2e classe, Matricule n° 08.442 au corps, classe 1910, n° 429 au recrutement de Poitiers (Acte établi à Dunkerque, le 3 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 89, acte n° 396).
 
   Fils de Jean BRUNETEAU et de Françoise PELLEVOISIN, son épouse, cultivateurs. Célibataire.
 
   ― DOUSSELAIN Eugène Henri, né le 4 avril 1889 à Saint-Savin (Vienne) et domicilié à Nalliers (Vienne), décédé le 18 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service), Soldat de 2e classe, Matricule n° 06.879 au corps, classe 1909, n° 253 au recrutement du Blanc (Acte établi à Dunkerque, le 18 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 128, acte n° 569).  
 
   Fils de Sylvain DOUSSELAIN et de Jeanne Désirée DOUSSELAIN, son épouse. Célibataire.
 
   ― PALOT Octave Jean, né le 20 novembre 1883 à Bourg-Archambault (Vienne) et y domicilié, décédé le 6 mars 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service), Soldat de 2e classe, Matricule n° 017.086 au corps, classe 1903, n° 559 au recrutement du Blanc (Acte établi à Dunkerque, le 6 mars 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 153, acte n° 684).
 
   Fils de Pierre PALOT et de Louise DESPORT, son épouse, agriculteurs. Époux d’Hélène Marie Julienne GUILLON.  
 
   ― ROY Eugène Adrien, né le 30 mai 1892 à Loudun (Vienne) et y domicilié, décédé le 22 février 1915 (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule n° 4.623 au corps, classe 1912, n° 973 au recrutement de Châtellerault (Acte établi à Dunkerque, le 22 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 135, acte n° 600).
 
   Fils de Louis Adrien ROY et d’Eugénie Marie AVRARD. Célibataire.
 
   ■ 69e Régiment d’infanterie.
 
   ― DESCHAMPS Louis Auguste, né le 25 août 1882 à Épaux-Bézu (Aisne) et y domicilié, décédé le 19 février 1915 à Dunkerque (Nord), Soldat de 2e classe, Matricule n° 013.493 au corps, classe 1902, n° 11 au recrutement de Soissons (Acte établi à Dunkerque, le 19 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 130, acte n° 580).
 
   Fils de Jean Louis Gustave DESCHAMPS et de Louise Léonie BERTHELOT. Époux de Louise Amélie CLOBOURSE..
 
   ■ 81e Régiment d’infanterie.
 
   ― BARRAU Auguste Joseph Paulin, né le 3 février 1884 à La Barthe, commune de Comps-la-Grand-Ville (Aveyron), décédé le 1er février 1915 (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule au corps inconnu, classe 1904, n° 1.722 au recrutement de Rodez (Acte établi à Dunkerque, le 2 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 87, acte n° 385 – Transcrit à Comps-la-Grand-Ville, le 20 oct. 1919).  
 
   Fils d’Auguste BARRAU et d’Émilie CAINTROT, son épouse. Célibataire.
 
   ■ 84e Régiment d’infanterie.
 
   — LOUCHEUX Paul, né le 14 septembre 1895 à Valenciennes (Nord), décédé le 16 septembre 1916 « en mer » (Maladie contractée en service : cachexie palustre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 732 au corps, classe 1915, n° 1.069 au recrutement de Valenciennes (Acte transcrit à Valenciennes, le 16 juill. 1919).
 
   ― PILAUD Antoine, né le 20 novembre 1880 aux Avenières (Isère), décédé le 17 septembre 1916 (Maladie contractée en service : paludisme), Soldat de 2e classe, Matricule n° B. 011.022 au corps, classe 1900, n° 760 au recrutement de Bourgoin-Jallieu (Acte transcrit aux Avenières, le 16 juill. 1917, n° 840/3).  
 
   ■ 90e Régiment d’infanterie.
 
   — LAFONT François Émile Eugène, né le 5 janvier 1884 à Cosset, commune de Chassignolles (Indre) et domicilié au Magny (– d° –), décédé le 23 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service), Soldat de 2e classe, Matricule n° 017.458, classe 1904, n° 352 au recrutement de Châteauroux (Acte établi à Dunkerque, le 23 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 137, acte n° 611).
 
   Fils d’Antoine LAFONT, cultivateur, et de Marie ROUSSILLAT, son épouse. Veuf de Félicie Catherine APPÈRE.    
 
   ■ 96e Régiment d’infanterie.  
 
   ― MARTIN Pierre Marius, né le 20 mai 1894 à Pujaudran (Gers) et domicilié à Lasserre (Haute-Garonne), décédé le 20 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule n° 5.798 au corps, classe 1914, n° 648 au recrutement de Toulouse (Acte établi à Dunkerque, le 22 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 134, acte n° 596).
 
   Fils de Jean MARTIN et de Joséphine MOURAS, cultivateurs. Célibataire.    
 
   ■ 142e Régiment d’infanterie.  
 
  ― COUSTÈS Joseph, né le 3 avril 1890 à Belvezet (Lozère) et y domicilié, décédé le 18 février 1915 (Maladie contractée en service), Soldat de 2e classe, Matricule n° 8.274 au corps, classe 1910, n° 603 au recrutement de Mende (Acte établi à Dunkerque, le 18 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 128, acte n° 570).
 
   Fils de Joseph COUSTÈS et de Marie MAURIN, son épouse. Célibataire.    
 
   ― PIGEYRE Jean Baptiste Abel Ernest, né le 25 septembre 1882 à Pont-Archat, commune deRimeize (Lozère) et y domicilié, décédé le 23 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service), Soldat de 2e classe, Matricule n° 015.457 au corps, classe 1902, n° 746 au recrutement de Mende (Acte établi à Dunkerque, le 23 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 137, acte n° 612).
 
   Fils de Frédéric PIGEYRE, cantonnier, et de Sophie DUMAS, son épouse. Époux divorcé de Rose Marie NEVEU.  
 
   ■ 143e Régiment d’infanterie.
 
   ― BILLERACH Adrien Jean Augustin, né le 1er juin 1885 à Pia (Pyrénées-Orientales) et y domicilié, décédé le 16 février 1915 (Maladie contractée en service), Soldat de 2e classe, Matricule n° 018.699 bis au corps, classe 1905, n° 649 au recrutement de Perpignan (Acte établi à Dunkerque, le 17 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 125, acte n° 555).
 
   Fils de François BILLERACH et de Thérèse RIU, son épouse. Célibataire.    
 
   ■ 146e Régiment d’infanterie.
 
   ― CORSANGE Phaldonie Honoré Magloire, né le 2 août 1892 à Bailly-Romainvilliers (Seine-et-Marne) et y domicilié, décédé le 30 janvier 1915 à Dunkerque (Nord (Maladie contractée en service)), Soldat de 2e classe, Matricule n° 7.098 au corps, classe 1912, n° 654 au recrutement de Coulommiers (Acte de décès établi à Dunkerque, le 30 janv. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 80, acte n° 356).
 
   ― DOUCET Henri Louis Marie, né le 29 juillet 1894 à Couëron (Loire-Inférieure – aujourd’hui Loire-Atlantique –), décédé le 15 mars 1915 (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule n° 9.523 au corps, classe 1914, n° 1.104 au recrutement de Nantes (Acte de décès établi à Dunkerque, le 15 mars 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 163, acte n° 726).
 
   Fils de Louis DOUCET, cultivateur, et de Rose BERNARD, son épouse. Célibataire.
 
   ― ROCQUIN Claude, né le 9 juin 1881 à Saint-Étienne (Loire) et domicilié à Asnières-sur-Seine (Seine – aujourd’hui Hauts-de-Seine –), décédé le 7 févier 1916 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule n° 011.637 au corps, classe 1901, n° 1.585 au recrutement de la Seine, 2e Bureau (Acte de décès établi à Dunkerque, le 8 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 105, acte n° 465).
 
   Fils de Paul ROCQUIN et de Marie ROCHER, son épouse. Époux d’Émilie Marie BACHELET.  
 
   ■ 153e Régiment d’infanterie.
 
   ― DUHAMEL Albert, né le 16 juillet 1884 à Choloy-Ménillot (Meurthe-et-Moselle) et y domicilié, décédé le 18 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 1re classe, Matricule n° 9.666 au corps, classe 1904, n° 1.021 au recrutement de Toul (Acte établi à Dunkerque, le 19 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Année 1915, Vol. I., f° 130, acte n° 579).
 
   Fils de Jean Baptiste DUHAMEL et de Léopoldine MILLOT. Époux d’Aimée MAZELIN.  
 
   ■ 156e Régiment d’infanterie.
 
   ― BOUTET Prosper Armand, né le 8 décembre 1893 à Saint-Bauld (Indre-et-Loire) et y domicilié, décédé le 14 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule n° 8.285 au corps, classe 1913, n° 664 au recrutement du Blanc (Acte établi à Dunkerque, le 18 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 128, acte n° 568).  
 
   Fils d’Armand BOUTET, meunier, et de Valérie ARRAULT, son épouse. Célibataire.
 
   ― CURÉ Eugène, né le 13 août 1884 à Rosières-en-Haye (Meurthe-et-Moselle) et y domicilié, décédé le 13 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service), Soldat de 2e classe, Matricule n° 015.743 au corps, classe 1904, n° 478 au recrutement de Toul (Acte établi à Dunkerque, le 13 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 116, acte n° 516).  
 
   Fils de Jean-Baptiste Édouard CURÉ et d’Élisabeth VINCENT, son épouse. Célibataire.
 
   ■ 160e Régiment d’infanterie.
 
   ― BRUANT Léon Joseph, né le 14 juillet 1881 à Gondreville (Meurthe-et-Moselle), décédé le 8 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service), Soldat de 2e classe, Matricule n° 011.437 au corps, classe 1901, n° 270 au recrutement de Toul (Acte établi à Dunkerque, le 10 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 108, acte n° 480).  
 
   Fils de Jean-Baptiste Alfred BRUANT et de Claude Amélie Marie DEMAUZE, son épouse, cultivateurs. Époux de Marie Juliette Germaine DESCHAZEAUX.
 
    ― DUQUENNE Jean Baptiste Joseph, né le 4 juillet 1894 à Versailles (Seine-et-Oise – aujourd’hui Yvelines –) et domicilié à Varennes-lès-Nevers (Nièvre), décédé le 3 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule n° 8.930 au corps, classe 1914, n° 525 au recrutement de Versailles (Acte de décès établi à Dunkerque, le 4 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 92, acte n° 406).  
 
   Fils naturel de Marie DUQUENNE. Célibataire.    
 
   ■ 175e Régiment d’infanterie.
 
   ― BELMONT Claudius Antonin Pierre, né le 19 mai 1896 à La Batie-Divisin (Isère), décédé le 5 août 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 05.025 E. au corps, classe 1906, n° 393 au recrutement de Bourgoin-Jallieu (Acte transcrit à La Batie-Divisin, le 13 juin 1916).  
 
   Inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire (J.O. 18 mai 1921, p. 1.755).
 
   ― BERNARD Victor Jean Baptiste, né le 19 novembre 1887 à Saint-Clément-les-Baleines (Charente-Inférieure – aujourd’hui Charente-Maritime –), décédé le 4 juillet 1915 (Maladie contractée en service), Sergent, Matricule n° 06.112 E. au corps, classe 1907, n° 836 au recrutement de La Rochelle (Acte transcrit à Saint-Clément-les-Baleines, le 13 janv. 1916).  
 
   ― DÉGERINE André Émile, né le 7 juillet 1884 à Lyon (Rhône) et domicilié à Genève (Suisse), décédé le 26 mai 1915 aux Dardanelles (Turquie) (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, 8e Compagnie, Matricule n° 1.903 au corps, classe 1914, n° 2.997 au recrutement de Lyon-Central [Acte transcrit à Paris(Ier Arr.), le 15 mars 1916].
 
   ― DESMURS Antoine, né le 20 juillet 1894 à Varennes-sous-Dun (Saône-et-Loire), décédé le 8 mai 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 2.794 au corps, classe 1914, n° 895 au recrutement de Mâcon (Acte transcrit à Varennes-sous-Dun, le 19 juin 1916).
 
   ― ESPONDE Samson, né le 22 août 1889 à Jaxu (Basses-Pyrénées – aujourd’hui Pyrénées-Atlantiques –), décédé le 7 mai 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 010.452 E. au corps, classe 1909, n° 1.797 au recrutement de Bayonne (Acte transcrit à Jaxu, le 13 juin 1916).  
 
   Inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire (J.O. 18 mai 1921, p. 1.758).
 
   ― GAUCHER Jules, né le 13 juin 1895 à Fraisses (Loire), décédé le 8 août 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 6.758 au corps, classe 1915, n° 1.389 au recrutement de Montbrison (Acte transcrit à Fraisses, le 10 mars 1916).  
 
   Inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire (J.O. 18 mai 1921, p. 1.760).
 
   ― GRASSET Joseph, né le 27 mars 1895 à La Trinité (Savoie), décédé le 8 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 2.075 au corps, classe 1915, n° 1.475 au recrutement de Chambéry (Acte transcrit à La Trinité, le 30 oct. 1915).  
 
   ― LOUSTAU Jean Henri, né le 12 août 1895 à Préchacq-Navarrens (Basses-Pyrénées – aujourd’hui Pyrénées-Atlantiques –), décédé le 6 juillet 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 6.582 au corps, classe 1916, n° 388 au recrutement de Pau [Acte transcrit à Lay-Lamidou (Basses-Pyrénées – aujourd’hui Pyrénées-Atlantiques –), le 9 mars 1918].
 
   Inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants (J.O. 19 mai 1921, p. 1.761) :  
 
                                                                                             http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/LOUSTAU%20Jean%20Henri%20-%20M.M..jpg                                          
 
   ― MOLIÈRE Julien Benoît Armand, né le 28 janvier 1895 à Lyon (Ve Arr. ; Rhône), décédé le 12 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 1.967 au corps, classe 1915, n° 108 au recrutement du Rhône Nord [Acte transcrit à Lyon (IVe Arr. ; Rhône), le 15 mai 1916].
 
   ― MONCADE Joseph, né le 14 juillet 1891 à Anglet (Basses-Pyrénées – aujourd’hui Pyrénées-Atlantiques –), décédé le 9 mai 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 5.427 au corps, classe 1911, n° 1.477 au recrutement de Bayonne (Acte transcrit à Anglet, le 29 mars 1916).
 
   ― ROBERT Jean Marie, né le 25 mai 1883 à Saint-Maurice-en-Gourgois (Loire), décédé le 9 mai 1915 « en mer Ionienne » (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 0.422 E. au corps, classe 1903, n° 316 au recrutement de Montbrison [Acte transcrit à Saint-Étienne (Loire), le 6 janvier 1917].
 
   Inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants (J.O. 19 mai 1921, p. 1.765) :
 
                                                                                              http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/ROBERT%20Jean%20Marie%20-%20M.M..jpg
 
   ― THIVEL Augustin, né le 1er juillet 1883 à Bains (Haute-Loire), décédé le 7 juin 1915 (Blessures de guerre), Sergent, Matricule n° 093 E. au corps, classe 1903, n° 529 au recrutement du Puy (Acte transcrit à Bains, le ...).  
 
   ■ 176e Régiment d’infanterie.
 
   ― LABATUT Émilien, né le 9 octobre 1895 à Fraisse (Dordogne), décédé le 19 juin 1915 à Alexandrie (Égypte) (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° O.R. 1.722 au corps, classe 1915, n° 696 au recrutement de Bergerac (Acte établi au Consulat de France à Alexandrie, le 21 juin 1915).  
 
   ― LERAY Joseph Mathurin Marie, né le 12 mai 1874 à Saint-Domineuc (Ille-et-Vilaine) et y domicilié, décédé le 26 juillet 1916 à Salonique (Grèce) (Maladie contractée en service : dysenterie), Soldat de 2e classe, Matricule n° C. 15.067 au corps, classe 1894, n° 1 .088 au recrutement de Saint-Malo.  
 
   ― MAGDELENAT Marcel Isidore, né le 16 mars 1894 à Avallon (Yonne), décédé le 24 mai 1915 « en mer » (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 9.833 au corps, classe 1914, n° 1.098 au recrutement d’Auxerre [Acte transcrit à Auxerre (Yonne), le 26 sept. 1915].
 
   ― PIÉRI Paul, né 12 février 1894 à Eccica-Suarella (Corse), décédé le 29 mai 1915 (Blessures de guerre), Sergent, Matricule n° O.R. 749 au corps, classe 1914, n° L.M. 111 au recrutement d’Ajaccio [Acte transcrit à Ajaccio (Corse), le 19 juin 1918].
 
   ■ 284e Régiment d’infanterie.
 
   ― MIRMOND Urbain, né le 23 août 1888 à Bascons (Landes), décédé le 18 septembre 1916 (Maladie contractée en service : dysenterie et pleurésie), Soldat de 2e classe, Matricule n° 05.402 au corps, classe 1908, n° 21 au recrutement de Mont-de-Marsan (Acte transcrit à Bascons, le 12 déc. 1916, n° 840/4).
 
   ■ 74e Régiment d’infanterie territoriale.
 
   ― SAGORY Alexis Marie, né le 15 septembre 1876 à Saint-Gilles-du-Méné (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor –) et y domicilié, décédé le 4 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule n° 2.240 au corps, classe 1896, n° 1.510 au recrutement de Saint-Brieuc (Acte établi à Dunkerque, le 5 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 96, acte n° 426).
 
   Fils d’Alexis SAGORY, cultivateur, et de Rose LERAY, son épouse. Célibataire.
 
   ■ 76e Régiment d’infanterie territoriale.
 
   ― GILBERT Jean Marie Louis, né le 2 mai 1873 à Saint-M’Hervé (Ille-et-Vilaine) et domicilié à Montdevert (Ille-et-Vilaine), décédé le 7 mars 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule n° 13.914 au corps, classe 1893, n° 189 au recrutement de Vitré (Acte établi à Dunkerque, le 8 mars 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 156, acte n° 698).
 
   Fils de René GILBERT et de Marie MICHINIAU, son épouse. Célibataire.
 
   ■ 90e Régiment d’infanterie territoriale.
 
   ― CROLAND Pierre, né le 4 septembre 1879 à La Péruse (Charente) et domicilié à Rivière (– d° –), décédé le 24 mars 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service), Soldat de 2e classe, Matricule n° 11.295 au corps, classe 1899, n° 1.656 au recrutement de Magnac-Laval (Acte établi à Dunkerque, le ... mars 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 174, acte n° 774).
 
   Fils de François CROLAND et de Marie GAY, son épouse. Époux de Marie FORT.
 
   ■ 94e Régiment d’infanterie territoriale.
 
   ― LIMÉRAT Jean Victor, né le 2 février 1878 à Saint-Michel (Charente), décédé le 7 mars 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule n° 1.956 au corps, classe 1898, n° 1.497 au recrutement d’Angoulême (Acte établi à Dunkerque, le 8 mars 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 157, acte n° 700).
 
   Fils de Jacques LIMÉRAT, carrier, et de Marie Juillette TABAUT, son épouse.  
 
   ■ 115e Régiment d’infanterie territoriale.
 
   ― LAVAUR Jacques Bruno, né le 6 novembre 1873 à Mongesty (Lot), décédé le 5 décembre 1915 (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 2e classe, 15e Compagnie, Matricule n° 16.871 au corps, classe 1893, n° 233 au recrutement de Cahors [Acte transcrit à Cambayrac (Lot), le 11 avr. 1916].  
 
   ― PAGÈS Léon, né le 28 décembre 1874 à Béziers (Hérault), décédé le 4 décembre 1915 (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Soldat de 2e classe, Matricule n° 3.388 au corps, classe 1894, n° 637 au recrutement de Béziers [Acte transcrit à Puimisson (Hérault), le 25 janv. 1916].


Message édité par Rutilius le 16-03-2017 à 23:14:46
n°46306
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 16-03-2017 à 23:30:57  profilanswer
 

.
   [suite]
 
   ■ 4e Régiment mixte d’infanterie coloniale.
 
   ― SERRE Louis Joseph, né le 13 février 1895 à Marseille (Bouches-du-Rhône), décédé le 8 mai 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 24.664 au corps, classe 1915, n° 1.878 au recrutement de Marseille (Acte transcrit à Marseille, le 12 juill. 1917).
 
   ― VIOLET Fernand Louis, né le 13 avril 1895 à Grâne (Drôme), décédé le 8 mai 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 24.403 au corps, classe 1915, n° 252 au recrutement de Montélimar (Acte transcrit à Grâne, le 24 févr. 1917).
 
   ■ 6e Régiment mixte d’infanterie coloniale.
 
   ― CROS Pierre Marie, né le 14 mars 1888 à Chambles (Loire), décédé le 9 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° O.R. 2.274 au corps, classe 1908, n° 369 au recrutement de Montbrison [Acte transcrit à Saint-Just-sur-Loire (Loire), le 17 déc. 1915].  
 
   ― LIJOUR Yves François Marie, né le 23 avril 1895 à Scaër (Finistère), décédé le 31 juillet 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 11.454 au corps, classe 1915, n° 5.930 au recrutement de Quimper [Acte transcrit à Kernével (Finistère), le 2 août 1916].  
 
   ― ZÉRITO Coulibaly, né à une date et en un lieu inconnus, décédé le 1er juillet 1915, Caporal, Matricule n° 3.483, classe, n° et lieu de recrutement inconnus.  
 
   ■ 7e Régiment mixte d’infanterie coloniale.
 
   ― BA Coulibaly, né à une date inconnue, vraisemblablement dans une localité de l’actuel Mali, décédé le 2 juillet 1915 (Cause inconnue), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 5.562 au corps, classe 1912, n° 5.562 au recrutement de Djenné (Mali) (Avis de décès n° C. 9 / 3.461 du 9 janv. 1918).
 
   ― BOI Diara, présumé né en 1889 à à Djenné (Cercle de Mopté, Soudan – aujourd’hui Mali –), décédé le 2 juillet 1915 « aux Dardanelles » (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 4.046 au corps, classe 1915, n° 405 au recrutement de Djenné.
 
   ― BILALY M’Baye, présumé né en 1891 à Thiarin (Cercle de Louga, Sénégal), décédé le 7 juin 1915 (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 3.082 au corps, classe inconnue, n° 3.082 au recrutement de Louga.
 
   ― DEBOUGE Jules Auguste Roger, né  le 8 septembre 1894 à Paris (XVIIIe Arr.), décédé le 6 juillet 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule au corps inconnu, classe 1914, n° 2.604 au recrutement de la Seine, 6e Bureau [Acte transcrit à Paris (XVIIIe Arr.), le 15 oct. 1915].
 
   ― DOMINIQUE Joseph, né le 29 novembre 1895 à Eysus (Basses-Pyrénées – aujourd’hui Pyrénées-Atlantiques –), décédé le 5 juillet 1915 « à l’Ouest de la Sicile » (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 7/9.162 au corps, classe 1915, n° 787 au recrutement de Pau (Acte transcrit à Eysus, le 25 mars 1916).
 
   ― EMERIT Georges, né  le 2 mai 1895 à Paris (XIVe Arr.), décédé le 3 juillet 1915 « au Sud du cap Pallo (Grèce) » (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 7/9.969 au corps, classe 1915, n° 1.330 au recrutement de La Rochelle (Acte transcrit à la Rochelle, le 27 mai 1916).
 
   ― GRAMONT François, né le 29 mars 1871 à Puymaurin (Haute-Garonne), décédé le 1er juillet 1915 à Seddul-Bahr (Turquie) (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 04.859 au corps, classe 1891, n° 1.282 au recrutement de Mirande [Acte transcrit à Auch (Gers), le 29 mars 1916].
 
  ― KÉOULÉ Massaré, présumé né en 1891 à Kissidougou (Cercle de Kissidougou, Guinée – aujourd’hui République de Guinée, ou « Guinée Conakry » –), décédé le 29 juin 1915 « au cap Hellès » (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule au corps inconnu, classe 1911, n° 123 en un lieu de recrutement inconnu.
 
   ― LABADIE Jean Alfred, né  le 3 mai 1895 à Heugas (Landes), décédé le 12 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 1.575 au corps, classe 1915, n° 107 [ou 111] au recrutement de Bayonne (Acte transcrit à Heugas, le 4 sept. 1916).
 
   ― LATYR N’Gom, présumé né en 1893 à N’Doyambete (Cercle de Thiès, Sénégal), décédé le 27 juin  1915 (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 7.041 au corps, classe 1913, n° inconnu au recrutement de Saint-Louis.
 
   ― LAUBIE Antoine, né le 15 mars 1895 à Saint-Fréjoux (Corrèze), décédé le 4 juillet 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 9.914 au corps, classe 1915, n° 1.558 au recrutement de Tulle (Acte transcrit à Saint-Fréjoux, le 25 nov. 1915).
 
   ― TITIBAMBA Ouidiraogo, présumé né en 1889 à Ouahigouya (Haute-Volta – aujourd’hui Burkina-Faso –), décédé le 7 juin 1915 (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 11.397 au corps, classe 1914, n° inconnu au recrutement de Ouahigouya.  
 
   ― TOUMANE Cissoko, présumé né en 1886 à Falama (Cercle de Siguiri, Guinée – aujourd’hui République de Guinée, ou « Guinée Conakry » –), décédé le 30 juin 1915 « en mer » (Blessures de guerre), Tirailleur de 1re classe, Matricule n° 6.715 au corps, classe 1911, n° inconnu au recrutement de Siguiri.
 
   ■ 8e Régiment mixte d’infanterie coloniale.
 
  ― BAKARY Diara, présumé né en 1882 à Barikouya (Cercle de Bamako, Soudan – aujourd’hui Mali –), décédé le 12 juin 1915 (Cause inconnue), Tirailleur de 1re classe, Matricule n° 1.642 au corps, classe 1904, n° inconnu au recrutement de Kati.
 
   ― BERTRAND Jean Marie Émile, né le 5 août 1883 à Roz-Landrieux (Ille-et-Vilaine), décédé le 4 juillet 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 014.530 au corps, classe 1903, n° 558 au recrutement de Saint-Malo [Acte transcrit à Miniac-Morvan (Ille-et-Vilaine), le 4 sept. 1917].
 
   ― BOUILLANNE Léon Henri Gustave, né le 16 février 1884 à Romeyer (Drôme), décédé le 2 juillet 1915 (Blessures de guerre), Sergent, 6e Compagnie, Matricule n° 015.676 au corps, classe 1904, n° 315 au recrutement de Montélimar (Acte transcrit à Romeyer, le 6 févr. 1916).  
 
   ― GRÜNFELDER Henri Maurice, né le 5 août 1886 à Rupt-sur-Moselle (Vosges), décédé le 7 mai 1915 à Seddul-Bahr (Blessures de guerre), Lieutenant, Matricule au corps inconnu, engagé volontaire en 1906, n° 1.023 au recrutement de Pont-à-Mousson (Acte transcrit à Pont-à-Mousson, le 16 févr. 1916 sous le n° 885/12).  
 
   ― MASSA Sanoro, présumé né en 1892 à Samena (Cercle de Sikasso, Soudan – aujourd’hui Mali –), décédé le 8 juin 1915 (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 11.342 au corps, classe 1913, n° inconnu au recrutement de Sikasso.
 
   ■ 17e Régiment d’infanterie coloniale.
 
   ― SOUDADE Eugène, né le 8 octobre 1888 à Beauchamp-sur-Huillard (Loiret), décédé le 30 juin 1915 au cap Hellès (Grèce) (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 2/5.022 au corps, classe 1908, n° 1.266 au recrutement du Blanc [Acte transcrit à Bengy-sur-Craon (Cher), le 17 févr. 1918].
 
   ■ 54e Régiment d’infanterie coloniale.
 
   ― BENICHOU Eliaou, né le 27 mai 1877 à Nemours (Département d’Oran, Algérie), décédé le 7 août 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 040.729 au corps, classe 1897, n° 1.995 au recrutement d’Oran (Acte transcrit à Oran, le 1er avr. 1916).
 
   ― BRETON Ernest Marcel Gabriel, né le 13 août 1894 à La Rochelle (Charente-Inférieure – aujourd’hui Charente-Maritime –), décédé le 4 avril 1916 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 19.426 au corps, classe 1913, n° 202 au recrutement de La Rochelle (Acte transcrit à La Rochelle, le 28 sept. 1916).  
 
   ― GAGNARDOT Georges Marc Julien, né le 17 décembre 1880 à Arzen (Département d’Oran, Algérie), décédé le 8 mai 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 040.112 au corps, classe 1906, n° 202 au recrutement d’Oran [Acte transcrit à Maison-Carrée (Département d’Alger, Algérie), le 6 juill. 1916].
 
   ― N’KY Coulibaly, né en 1888 à Sabougou (Cercle de Bamako, Soudan – aujourd’hui Mali –), décédé le 1er octobre 1915 « à l’île de Lemnos » (Grèce) (Blessures de guerre), Tirailleur de 1re classe, Matricule n° 16.469 au corps, engagé volontaire en 1912, n° inconnu au recrutement de Kayes.  
 
   ― PLANSON Pierre, né le 6 août 1894 à Orbais-l’Abbaye (Marne), décédé le 11 novembre 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 11.037 au corps, classe 1914, n° 700 au recrutement de Châlons-sur-Marne (Acte transcrit à Orbais-l’Abbaye, le 13 janv. 1916).
 
   ― TEISSIER Florent Camille, né le 4 mars 1876 à Moissac-Vallée-Française (Lozère) et domicilié à Saumane (Gard), décédé le 7 mars 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 051.082 au corps, classe 1896, n° 1.852 au recrutement de Mende [Acte établi à Marseille (Bouches-du-Rhône), le ...].
 
   ■ 56e Régiment d’infanterie coloniale.
 
   ― BONNE-LAGRANGE François Régis, né le 31 juillet 1895 à Saint-Béron (Savoie), décédé le 7 mai 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 6/7.823 au corps, classe 1915, n° 1.268 au recrutement de Chambéry (Acte transcrit à Saint-Béron, le 8 janv. 1916).
 
   ― CARRIÈRE François Joseph, né le 24 octobre 1895 à Colombières (Hérault), décédé le 8 novembre 1915 (Blessures de guerre), Caporal, Matricule n° 8/8.224 au corps, classe 1915, n° 580 au recrutement de Béziers (Acte transcrit à Colombières, le 29 mai 1916).
 
   ― COUZI Germain Louis, né le 6 juillet 1885 à Cassagnes-Goutrens (Aveyron) – commune ultérieurement devenue Goutrens – et domicilié à Saint-Christophe-Vallon (Aveyron), décédé le 19 juin 1915 à Alexandrie (Égypte), Soldat de 2e classe, Matricule n° B.O. 7.890 au corps, classe 1905, n° 2.559 au recrutement de Rodez.
 
   ― CROS Pierre Marie, né le 14 mars 1888 à Chambles (Loire), décédé le 9 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 2.274 au corps, classe 1908, n° 369 au recrutement de Montbrison [Acte transcrit à Saint-Just-sur-Loire – aujourd’hui Saint-Just-Saint-Rambert – (Loire), le 17 déc. 1915].
 
   ― DEMOUGIN Jules Louis Marie, né le 14 avril 1884 à La Bruyère (Haute-Saône), décédé le 11 novembre 1915 (Blessures de guerre), Sergent, Matricule n° 08.240 au corps, classe 1905, n° 1.311 au recrutement d’Épinal [Acte transcrit à Demangevelle (Haute-Saône), le 16 janv. 1917].
 
   ― POLI Don Grâce, né 1er janvier 1887 à San-Nicolao (Corse), décédé le 7 mai 1915 « au large du cap Hellès » (Blessures de guerre), Caporal, Matricule n° 1/6.468 au corps, classe 1907, n° L.M. 361 au recrutement d’Ajaccio [Acte transcrit à Cervione (Corse), le 3 avr. 1919].
 
   ― SAMBALA Keita, présumé né en 1892 à Foundiougne (Sénégal), décédé le 14 octobre 1915 (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule au corps inconnu, engagé volontaire pour 4 ans le 7 mai 1913, n° 7.392 en un lieu de recrutement inconnu.    
 
   ■ 57e Régiment d’infanterie coloniale.
 
   ― AUSSOLEIL Louis, né le 22 avril 1882 à Marcillac-la-Croisille (Corrèze), décédé le 2 juillet 1915 (Blessures de guerre), Sergent, Matricule n° 4/4.984 au corps, classe 1902, n° 891 au recrutement de Tulle (Acte transcrit à Marcillac-la-Croisille, le 20 janv. 1920).  
 
   ― CADIO Frédéric Pierre Marie, né le 17 décembre 1892 à Crédin (Morbihan), décédé le 8 juin 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 2/10.517 au corps, classe 1912, n° 699 au recrutement de Saint-Brieuc [Acte transcrit à Saint-Maudan (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor –), le 25 oct. 1915].
 
   ― DEMBA Fatimata, présumé né en 1889 à M’Boumba (Cercle de Podor, Sénégal), décédé le 9 novembre 1915 (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 6.006 au corps, classe 1912, n° inconnu au recrutement de Saint-Louis-du-Sénégal.  
 
   — FAGOT Roger, né le 8 novembre 1895 à Rochefort (Charente-Inférieure – aujourd’hui Charente-Maritime –), décédé le 2 juillet 1915 « au large de l’île Zéa », (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, matricule n° 7/9.515 au corps, classe 1915, n° 1.024 au recrutement de La Rochelle (Acte transcrit à Rochefort, le 15 juin 1916).
 
   ― LODÉ Louis Marie Joseph, né le 19 mars 1894 à Arthon-en-Retz (Loire-Inférieure – aujourd’hui Loire-Atlantique –), décédé le 4 juillet 1915 (Blessures de guerre), Caporal, 2e Compagnie, Matricule n° 10.580 au corps, classe 1914, n° 762 au recrutement de Nantes (Acte transcrit à Arthon-en-Retz, le 15 janv. 1916).
 
   ― METZINGER André Auguste, né le 11 octobre 1890 à Guelaât-Bou-Sbaâ (Département de Constantine, Algérie), décédé le 21 novembre 1915 « en rade de Moudros (Grèce) » (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 013.665 au corps, classe 1910, n° 619 au recrutement de Constantine [Acte transcrit à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 2 nov. 1916].
 
   ― OUMAR Sou, présumé né en 1886 à Ségala (Cercle de Kayes, Soudan – aujourd’hui Mali –), décédé le 15 octobre 1915 (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule au corps et classe inconnus, n° 23.372 au recrutement de Kaïdi.  
 
   ― TIPLE Marius, né le 2 juin 1895 à Réaux (Charente-Inférieure – aujourd’hui Charente-Maritime –), décédé le 5 juillet 1915 (Blessures de guerre), Caporal, Matricule n° 7/9.259 au corps, classe 1915, n° 1.442 au recrutement de Saintes (Acte transcrit à Réaux, le 26 mars 1916).
 
   ― TITIBAMBA Ouidiraogo, présumé né en 1889 à Ouahigouya (Haute-Volta – aujourd’hui Burkina-Faso –), décédé le 7 juin 1915 (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 11.397 au corps, classe 1914, n° inconnu au recrutement de Ouahigouya.
 
   ■ 58e Régiment d’infanterie coloniale.
 
   ― BARBE Jean Marie Benoît, né le 4 novembre 1895 à Baugy (Saône-et-Loire), décédé le 2 juillet 1915 au large de l’île de Zéa (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 16.675 au corps, classe 1915, n° 556 au recrutement de Mâcon (Acte transcrit à Baugy, le 5 mars 1918).
 
   ― CROPSAL Marie Constant Maurice, né le 27 septembre 1885 à Romont (Vosges), décédé le 14 novembre 1915 à Moudros (Île de Lemnos, Grèce) (Blessures de guerre), Caporal, Matricule n° 016.643 au corps, classe 1905, n° 1.403 au recrutement de Toul.
 
   ― DEMBA Diallo, présumé né en 1890 à Mopti (Cercle de Mopti, Soudan – aujourd’hui Mali –), décédé le 9 novembre 1915 « au large du cap Hellès » (Blessures de guerre), Caporal, 9e Compagnie, Matricule n° 18.371 au corps, engagé volontaire en 1912, n° 18.371 au recrutement de Kati.
 
   ― PENVEN Louis Marie, né le 28 janvier 1883 à Louannec (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor–), décédé le 4 novembre 1915 « au cap Hellès » (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 014.469 au corps, classe 1903, n° 5.299 au recrutement de Lannion  [Acte transcrit à Perros-Guirec  (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor–), le 3 avr. 1916].  
 
   Inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants (J.O. 19 févr. 1920, p. 2.798) :
 
                                                                                           http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/PENVENJacquesLouisMarieM.M..jpg  
 
   ― SOUM Pierre Marius, né le 30 avril 1882 à Marignac (Haute-Garonne), décédé le 3 septembre 1915 (Blessures de guerre), Sous-lieutenant, Matricule au corps inconnu, classe 1902, n° 405 au recrutement de Saint-Gaudens [Acte transcrit à Cassagne (Haute-Garonne), le 5 mai 1916].  
 
    ― TADOUA Gbé, né le 9 septembre 1874 à Douélé (Cercle du Haut-Cavally, Côte-d’Ivoire), décédé le 6 septembre 1915 aux Dardanelles (Blessures de guerre), Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 3.864 au corps, classe inconnue, n° inconnu au recrutement du Haut-Cavally.
 
    ― WEISS Alexandre, né le 29 avril 1894 à Aubervilliers (Seine – aujourd’hui Seine-Saint-Denis –), décédé le 7 mai 1915 « au large du cap Hellès » (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 5/9.872 au corps, classe 1915, n° 1.058 au recrutement de la Seine, 1er Bureau (Acte transcrit à Aubervilliers, le 5 sept. 1916).
 
   ■ 1e Régiment du génie.
 
   ― BÉZIER Alphonse Pierre Marie, né le 31 août 1891 à Blain (Loire-Inférieure – aujourd’hui Loire-Atlantique –), décédé le 17 juin 1915 (Blessures de guerre), Sapeur, Matricule n° 16.419 au corps, classe 1911, n° 2.308 au recrutement de Nantes [Acte transcrit à Saint-Omer-de-Blain (Loire-Atlantique), le 1er août 1918].
 
   ― LÉCUYER Édouard Joseph, né le 5 mars 1873 à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure – aujourd’hui Seine-Maritime –), décédé le 19 juin 1915 (Maladie contractée en service : dysenterie), Sergent, Matricule au corps inconnu, classe 1893, n° 49 au recrutement de Rouen-Sud (Acte transcrit à Rouen, le 24 févr. 1917).
 
   ■ 6e Régiment du génie.
 
   ― MICHEAU Gustave, né le 21 janvier 1892 à Paizet-le-Chapt (Deux-Sèvres) et y domicilié, décédé le 26 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Sapeur de 2e classe, Matricule n° 4.900, classe 1912, n° 169 au recrutement de Poitiers (Acte de décès établi à Dunkerque, le 27 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 146, acte n° 651).  
 
   Fils de Léon MICHEAU et de Marie MOINET, son épouse, cultivateurs.
 
   ― DEVY Jean Marie Léon, né le 3 janvier 1880 à Martigné-Ferchaud (Ille-et-Vilaine) et domicilié à La Rouaudière (Mayenne), décédé le 6 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Sapeur-mineur, Matricule n° 010.994 au corps, classe 1900, n° 187 au recrutement de Vitré (Acte de décès établi à Dunkerque, le 6 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 100, acte n° 442).  
 
   Fils de Jean DEVY et de Marie HERVOCHON, son épouse. Cultivateur. Célibataire.
 
   ■ 10e Régiment du génie.
 
   ― GERBEAUX Étienne, né le 11 décembre 1887 à Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) et domicilié à Saint-Nicolas-de-Port (– d° –),  décédé le 3 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Sapeur, Compagnie 20/4, Matricule n° 010.990 au corps, classe 1907, n° 1.559 au recrutement de Nancy (Acte de décès établi à Dunkerque, le 4 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 94, acte n° 416).
 
   Fils de François Étienne GERBEAUX, tailleur de pierres, et de Catherine FRIESS, son épouse. Époux de Marie Hortense CROUÉ.
 
   ― SANDRIER Louis Jean Désiré, né le 24 août 1890 à Bréhémont (Indre-et-Loire) et y domicilié, décédé le 6 février 1915 à Dunkerque (Nord) (Maladie contractée en service : fièvre typhoïde), Sapeur, Compagnie 9/1, Matricule n° 07.773 au corps, classe 1910, n° 472 au recrutement de Châtellerault (Acte de décès établi à Dunkerque, le 8 févr. 1915 : Registre des actes de décès de la ville de Dunkerque, Vol. I., f° 103, acte n° 487).
 
   Fils de Jean SANDRIER, tonnelier, et de Marthe DUBOIS, lingère, son épouse. Célibataire.
 
   ■ 15e Section de commis et ouvriers militaires d’administration (S.C.O.A.)LAFONT François Émile Eugène
 
   ― GASANÇON Pierre Joseph Marie, né le 18 juin 1891 à  Marseille (Bouches-du-Rhône), décédé le 2 juillet 1915 (Blessures de guerre), Soldat de 2e classe, Matricule n° 1.389 au corps, classe 1910, n° 78 au recrutement de Marseille [Acte transcrit à Marignane (Bouches-du-Rhône), le 12 janv. 1918].  
 
   ■ Dépôt des isolés coloniaux.
 
   ― MOUSSA Katé, né à une date et en un lieu inconnus, décédé le 2 juillet 1915 en mer, Tirailleur de 2e classe, Matricule n° 9.172 au corps, classe, n° et lieu de recrutement inconnus (« Immergé en mer Egée. »).
 
   _________________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
   (*) Dernières adjonctions : CARRÉ René Henri, 8e Régiment d'artillerie de campagne ; BONNEAU Martin, 15e Régiment d'infanterie ; LAFONT François Émile Eugène, 90e Régiment d'infanterie ; CORSANGE Phaldonie Honoré Magloire, 146e Régiment d'infanterie ; BOUTET Prosper Armand, 156e Régiment d'infanterie ; CROLAND Pierre, 90e Régiment d’infanterie territoriale ; MICHEAU Gustave, 6e Régiment du génie. Et nombreuses précisions et corrections.


Message édité par Rutilius le 16-03-2017 à 23:35:23

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  TCHAD - Compagnie des Chargeurs Réunis