FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  DUC D'AUMALE - Compagnie Générale Transatlantique

 

Il y a 73 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

DUC D'AUMALE - Compagnie Générale Transatlantique

n°1653
Ar Brav
Posté le 01-12-2007 à 07:59:55  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
DUC D’AUMALE Croiseur auxiliaire (1916 - 1945)          
           
Chantier :
 
Ateliers & Chantiers de Provence, Port de Bouc
Mis à flot : 1912
Entrée en flotte : 02.1913  
En service : 01.09.1916  
Retiré : 1945  
Caractéristiques : 4 452 tjb ; 1 320 tpl ; 110 x 15,02 m ; 7 000 cv ; 2 hélices ; machine à triple expansion, 4 cylindre ; 16,6 nds ; coque acier.
 
Observations :
 
Paquebot de la Compagnie Générale Transatlantique, réplique des paquebots CARTHAGE (1910) et TIMGAD (1911), en réduction.
02.1913 : mis en service sur les lignes d’Afrique du Nord, au départ de Marseille
01.09.1916 – 09.04.1919 : réquisitionné, utilisé comme transport de troupes en Méditerranée
1919 – 1936 : opère en Méditerranée
1923 : transformé à la chauffe au mazout  
1936 : est transféré sur le réseau inter-colonial des Antilles, où il assure notamment la liaison entre Fort-de-France et la Guyane  
1939 – 1945 : réquisitionné, au début de la Seconde Guerre mondiale (jusqu’en 1942 ?), effectue plusieurs rotations entre les Antilles et New York  
1943 – 1945 : affrété par la War Shipping Administration
1946 – 1949 : assure de nouveau ses dessertes locales  
1950 : vendu et démoli à La Spezia, en Italie, après une carrière de 37 ans.
 
Cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°1668
Terraillon​ Marc
Posté le 01-12-2007 à 19:18:30  profilanswer
 

Bonsoir,
 
 
Voici une image du DUC D'AUMALE de la Compagnie Générale Transatlantique
 
 
http://perso.orange.fr/MT06/DUCDAUMALE_xxx_26b.jpg
 
 
A bientot  :love:


---------------
Cordialement
Marc TERRAILLON
n°21892
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 11-11-2009 à 11:13:42  profilanswer
 

.
   Bonjour à tous,
 
 
   ■ Historique (complément).  
 
 
   — 13 février 1913 : Mis en service sur la ligne Marseille~Oran (L’Écho d’Alger, n° 335, Jeudi 13 février 1913, p. 3).
 
 
   — Avril 1913 : Dans le port de Marseille, aborde le cargo mixte Amiral-Magon, de la Compagnie maritime des chargeurs réunis (L’Écho d’Alger, n° 625, Dimanche 30 novembre 1913, p. 3).
 
 
   ― Février 1916 : Poursuivi en Méditerranée par un sous-marin.
 
 
                                                                              Le Temps, n° 19.960, Mardi 29 février 1916, p. 2, en rubrique « Sur mer ».
 
 
                                                                                                       « Le paquebot Duc-d’Aumale à Marseille
 
   Marseille, 28 février.
 
   Le paquebot Duc-d’Aumale, de la
Compagnie générale transatlantique, est arrivé ce matin avec de nombreux passagers. Ce paquebot a été poursuivi en Méditerranée par un sous-marin ennemi, et le Duc-d’Aumale a dû chercher un refuge pendant quelques heures pour échapper à cette poursuite.
 
   C’est ce dernier fait qui a fait croire que le paquebot avait été torpillé. Le Duc-d’Aumale revint à Marseille sans incident.
»


Message édité par Rutilius le 07-02-2017 à 19:59:12

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°24961
bugatti
Posté le 11-04-2010 à 22:01:46  profilanswer
 


 Bonjour
Mon GP est parti de Marseille le 8/11/17, sur le Duc D'Aumale
Je recherche toute information, photo ...sur ce trajet
 
Merci
 
Philippe
 
 
 


---------------
Cenate
n°28137
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 02-11-2010 à 22:50:31  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,    
 
 
   ■ Traversées.  
 
     
   ― 5 au 8 août 1914 : Transporte d’Oran à Sète l’état-major du 2e Régiment de tirailleurs indigènes – alors commandé par le Lieutenant-colonel Sibra –, ainsi que l’état-major (Capitaine adjudant-major Surre) et les compagnies A.1 (Capitaine Verbier) et A.2 (Capitaine Simonnot) du Bataillon A. dudit régiment (Commandant Le Lain).
 
 
   Journal des marches et opérations du 2e Régiment de tirailleurs indigènes, 2 août 1914 – 29 juill. 1916 – alors commandé par le Lieutenant-colonel Sibra – : Service historique de la défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote 26 N 845/12, p. num. 2 à 5 :
 
 
                                                                                                                              « 1914
 
   1er août – Publication  du décret de mobilisation.
 
   2 août – Premier jour de la mobilisation.  
   A cette date, le 2e Tirailleurs a deux Bataillons en Algérie, et trois Bataillons au Maroc. Il mobilise un Régiment de campagne formé des Bataillons d’Algérie.
   Le Bataillon en garnison à Mostaganem (5e Bataillon, Commandant Le Lain) prend le nom de Bataillon A., et devient le 1er Bataillon du Régiment de campagne. Le Bataillon en garnison à Oran (2e Bataillon, Commandant Aguitton) prend le nom de Bataillon B., et devient le 2e Bataillon du Régiment de campagne.
[...]
 
   4 août – Départ sur le port d’embarquement d’Oran de l’État-major du régiment et du Bataillon A. Cantonnement à Eckmühl de ces divers éléments.
   Arrivée à Oran de l’A.1 (Capitaine Verbier) détaché à Ammi Moussa.
   Le Bataillon B. s’est mobilisé sur place, et a été rejoint le 4 août par la Compagnie B.3 (Capitaine Logerot) détaché à Arzew. Il est embarqué le même jour dans la soirée sur le Flandre de la Compagnie des Transports Maritimes.
 
   5 août – L’État-major du régiment, l’État-major du Bataillon A., et les Compagnies A.1 + A.2 sont embarqués sur le Duc-d’Aumale de la Compagnie Générale Transatlantique. La Compagnie A.3 est embarquée sur le Mansourah, et la Compagnie A.4 sur le Sidi-Brahim.
   Ces divers transports, leur chargement terminé, gagnent la rade de Mers-el-Kébir où leur protection est assurée par une escadre.
 
   6 août – Vers six heures du matin, les sept transports portant les troupes de la Division d’Oran lèvent l’ancre et se dirigent sur Cette ; ils sont escortés par la flotte.
 
   8 août – Arrivée dans le port de Cette et débarquement vers deux heures. Cantonnement dans la ville.
 
   9 août – Embarquement en chemin de fer à destination d’Arles où le Régiment doit percevoir des équipages et divers matériels et approvisionnements de mobilisation, ainsi que quelques réservistes exerçant des spécialités (vétérinaires, artificiers, etc.).
[...] »


Message édité par Rutilius le 07-02-2017 à 19:59:49

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°31029
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 27-04-2011 à 11:26:52  profilanswer
 

.
   Bonjour à tous,
 
 
                                                                                                    Le paquebot Duc-d'Aumale à Marseille (1933)
 
 
                                                               http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/DUC-D%27AUMALE---Paquebot---V.gif
 
                                                               http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/DUC%20D%27AUMALE%20-%20Paquebot%20-%20V%202..jpg
 
                                                                              Bibliothèque nationale de France – Département Estampes et photographie
                                                                                         Agence de presse Meurisse – Réf. 101.850 A. et 101.851 A.


Message édité par Rutilius le 01-03-2016 à 23:06:08

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°31923
Ladislav
Posté le 05-08-2011 à 15:20:54  profilanswer
 

Good day!
 
You know which Uboat pursuited steamer on 26.february 1916
 
With regard Ladislav

n°36229
dudu45
Posté le 03-02-2013 à 21:20:32  profilanswer
 

Mon GrandPère est parti de Tarente entre le 19 janvier et le 13 mars 1917 pour Salonique il était alors affecté au 8 RIC. il est d'abord passé au dépôt itermédiare de la 17e DIC à Mytilène avant le rejoindre le 54 RIC le 13 mars.
Je suis à la recherche de toute information ou témoignage sur les mouvements du Navire entre tarente et Salonique durant cette période.
Merci d'avance
 
Cordialement
 
Franck Duvigneau


---------------
Georges Duvigneau 1915 168e RI_11e compagnie Bois le Prêtre/ 1917 8e RIC (Photo), 22e Colonial, 54e RIC Armée D'Orient
n°38686
buggatti
Posté le 01-12-2013 à 22:42:52  profilanswer
 

dudu45 a écrit :

Mon GrandPère est parti de Tarente entre le 19 janvier et le 13 mars 1917 pour Salonique il était alors affecté au 8 RIC. il est d'abord passé au dépôt itermédiare de la 17e DIC à Mytilène avant le rejoindre le 54 RIC le 13 mars.
Je suis à la recherche de toute information ou témoignage sur les mouvements du Navire entre tarente et Salonique durant cette période.
Merci d'avance
 
Cordialement
 
Franck Duvigneau


Bonjour
avez vous réuni des informations  sur les mouvements du duc d'aumale
je suis aussi intéressé car mon GP a suivi le même parcours
si possible que vous m'en envoyez
merci
philippe buggatti


---------------
pbugatti
n°38699
dudu45
Posté le 04-12-2013 à 13:07:47  profilanswer
 

Bonjour Philippe,  
non malheureusement rien pour le moment. Les extraits du journal d'Elie Burnod (disponible sur le net) nous renseignent sur le type de périple et le temps que pouvait prendre le voyage mais rien de précis sur le mouvement du Duc d'Aumale sur la période de référence.
 
Bien cordialement  
PS: quand vous écrivez "je suis aussi intéressé car mon GP a suivi le même parcours " voulez vous dire que nos aïeux auraient pu partager le même voyage, les mêmes destinations sur la même période?
 
Franck Duvigneau

Message cité 1 fois
Message édité par dudu45 le 04-12-2013 à 13:08:18

---------------
Georges Duvigneau 1915 168e RI_11e compagnie Bois le Prêtre/ 1917 8e RIC (Photo), 22e Colonial, 54e RIC Armée D'Orient
n°38810
buggatti
Posté le 10-12-2013 à 20:39:08  profilanswer
 

dudu45 a écrit :

Bonjour Philippe,  
non malheureusement rien pour le moment. Les extraits du journal d'Elie Burnod (disponible sur le net) nous renseignent sur le type de périple et le temps que pouvait prendre le voyage mais rien de précis sur le mouvement du Duc d'Aumale sur la période de référence.
 
Bien cordialement  
PS: quand vous écrivez "je suis aussi intéressé car mon GP a suivi le même parcours " voulez vous dire que nos aïeux auraient pu partager le même voyage, les mêmes destinations sur la même période?
 
Franck Duvigneau


 
bonjour Franck
ils ont certainement traversé des paysages et des situations parfois similaires
pas tout à fait la même période, mais même si ils n'étaient pas dans le même régiment (BCP 58 mon GP)
leurs correspondances doivent donner des éclairages intéressants pour moi qui recherche tout ce qui se rapproche de son vécu
à vous de voir
j'ai quelques CPA qui peut être peuvent être intéressantes
en attendant de vous lire
en tous cas merci pour les infos du Duc D'aumale qui réponde à votre demande
 
philippe belotti


---------------
pbugatti
n°38831
polux
Posté le 12-12-2013 à 13:26:25  profilanswer
 

Bonjour,
 
Un lien relatant un convoi du 11/12/17 composé des navires d’Entrecasteaux, le Sidi Brahim et le duc D’Aumale.
 
http://gpleyber.free.fr/indjb.html
 
Bonne journée,

n°44242
pp1073
Posté le 01-03-2016 à 22:04:29  profilanswer
 

[quotemsg=24961,4,6878]
 Bonjour
Mon GP est parti de Marseille le 8/11/17, sur le Duc D'Aumale
Je recherche toute information, photo ...sur ce trajet
 
Merci

n°44243
pp1073
Posté le 01-03-2016 à 22:07:17  profilanswer
 

bugatti a écrit :


 Bonjour
Mon GP est parti de Marseille le 8/11/17, sur le Duc D'Aumale
Je recherche toute information, photo ...sur ce trajet
 
Merci
 
Philippe
 
Mon GP a aussi fait le voyage, je n'ai rien de plus.
 


http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/20166/JosephAutissierDUCDAUMALE01.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/20166/JosephAutissierDUCDAUMALE01b.jpg

n°44244
pp1073
Posté le 01-03-2016 à 22:11:26  profilanswer
 

buggatti a écrit :


Bonjour
avez vous réuni des informations  sur les mouvements du duc d'aumale
je suis aussi intéressé car mon GP a suivi le même parcours
si possible que vous m'en envoyez
merci
philippe buggatti


 
Mon GP a fait le voyage, c'est tout ce que j'ai.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/20166/JosephAutissier05.jpg

n°44247
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 01-03-2016 à 23:01:45  profilanswer
 


   Bonsoir, et bienvenue,  

pp1073 a écrit :

« Mon grand-père a fait le voyage, c'est tout ce que j'ai. »

  Pour que nous puissions, si tant est que ce soit possible, vous aider à reconstituer le parcours militaire de votre grand-père, Joseph AUTISSIER, encore conviendrait-il que vous nous révélassiez :
 
   – la date et le lieu de sa naissance, ainsi que le lieu de son domicile, lors des opérations de recensement de sa classe ;
 
   – s'il vous est connu, le régiment auquel il appartenait lors de son embarquement à Marseille à destination du front d'Orient.


Message édité par Rutilius le 01-03-2016 à 23:02:02

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°44317
pp1073
Posté le 06-03-2016 à 21:47:45  profilanswer
 

merci, je cherche!

n°47626
francois-a​lexandre
ni vivants, ni morts : marins
Posté le 21-11-2017 à 03:15:17  profilanswer
 

Bonjour Daniel, :hello: et bonjour à tous
 
De 5 ans à mes 15 ans, j'ai bien connu une très très gentille dame qui était très âgée (sûrement plus de 85 ans vers 1975) , Madame BLASINI, qui vivait dans une vieille maison avec un jardin plein de tournesols, de vignes avec lesquelles elle faisait son muscat que nous goutions sous sa tonnelle, au cœur de Pecorile, hameau central de MORSIGLIA, le village du Cap-Corse de ma grand-mère, tout près de ROGLIANO. Nous lui rendions visite chaque année. J'appréciais beaucoup sa politesse, son raffinement, la noble délicatesse de son esprit et des fins traits de son long visage aux yeux clairs bleus-gris sous son chapeau de paille. Son cadre rétro 1920, comme elle, si fin, si singulier, tranchait avec le reste du village. Une dame d'une charmante, simple, et subtile noblesse qui s'éteignit discrètement dans les années 1980 et dont je me souviendrai toujours avec une très grande affection.
 
Je suis quasiment certain que cette dame était la veuve de feu Ange-Toussaint BLASINI, le second commandant du DUC D'AUMALE (à moins que cette vieille dame n'ait été sa sœur, mais je ne le crois pas) car mon grand-père et mon arrière grand-père, comme le Capitaine Ange-Toussaint BLASINI, avaient eux-aussi navigué au long cours pour la Transat et habité Marseille non loin du vallon de Auffes. Nos deux familles de marins du même village se connaissaient certainement déjà sur "le continent" à Marseille dans les années 1915 à 1955. Il est fort possible et même probable que le Capitaine Ange-Toussaint BLASINI ait pu soutenir mes aïeux dans les années de guerre. Ces marins se connaissaient bien et se retrouvaient aussi au village lors de leurs congés ou de leur retraite au Cap-Corse, village dont il ne faisaient que "s'absenter" plusieurs années avec pour objectif d'y revenir plus fortuné, comme tout immigré, et rien pour ces marins, le plus souvent, n'avait plus d'importance.
 
Je viens d'identifier une photo inéditée du DUC D'AUMALE bien reconnaissable à son groupe de 6 bouches d'aérations à l'arrière de ses cheminées, une photo prise à son approche des côtes, actuellement en vente sur Delcampe : https://www.delcampe.net/fr/collect [...] 5765.html. Je vous la joins ci-dessous :  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/20051/S.S.DucdAumaledelaCGTransatlantiquephotodesannees301.jpg
 
Bonne fin d'année à toutes les familles de nos valeureux marins.
 
Amitiés
 
Jean-Jean
 
 
P.S. : sur les 2 photos du DUC D'AUMALE mouillant aux bassins de la Joliette déposée par Daniel, à droite, on reconnais le Gouverneur Général CHANZY dont mes aïeux François-Alexandre RAVIS et Toussaint GIORDANI étaient chauffeurs-graisseurs au machines. Je peux les imaginer tout au fond des cales à droite et Ange-Toussaint BLASINI tout en haut à gauche sur la passerelle du DUC D'AUMALE. En ce temps-là, sur tous les "courriers de poste" et cargos-mixte de Marseille il y avait des membres de familles originaires de mêmes communes du Cap-Corse. Les drames des disparus des navires coulés ou naufragés occasionnèrent, trop souvent, la fin tragique d'une famille et la fin de profondes amitiés issues de liens forts de voisinage et d'enfance partagée.
 
 
 

Rutilius a écrit :

.
   Bonjour à tous,
 
 
                                                                                                   Commandants du paquebot Duc-d’Aumale
 
 
   — REYNAUD de TRETS Raymond Marie Albert, né le 20 janvier 1869 à Marseille (Bouches-du-Rhône), au 17, cours Devilliers, et décédé le ... à ... (...).
 
.../...
 
   — BLASINI Ange Toussaint, né le 11 janvier 1871 à Rogliano (Corse) et décédé le ... à ... (...). Capitaine au long cours, inscrit à Bastia, n° 179 ; lieutenant de vaisseau auxiliaire. En 1924, domicilié à Marseille (Bouches-du-Rhône), au 15, rue Saint-Jean, vallon des Auffes (Base Léonore, Dossier 19800035/1466/69689).
 
 
                                                                                                           http://images.mesdiscussions.net/p [...] ature..png
 
 
    Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 7 novembre 1920 (J.O. 9 nov. 1920, p. 17.239 et 17.945), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier de la Légion d’honneur dans les termes suivants :
 
                                                                                             http://images.mesdiscussions.net/p [...] - J.O..jpg  
                                         
 
    A l’automne 1920, Ange Toussaint BLASINI exerçait toujours le commandement du paquebot Duc-d’Aumale. Il avait alors pour chef mécanicien Paul MARINETTI, inscrit à Marseille, n° 309 (Déc. du Sous-secrétaire d’État des Ports, de la Marine marchande et des Pêches en date du 10 nov. 1920 établissant la Liste des capitaines ou patrons des navires de commerce, armateurs et officiers mécaniciens qui ont obtenu des félicitations pour la bonne tenue des postes d’équipage et le bon entretien des machines, chaudières, etc., pendant le troisième trimestre 1920 : J.O., 11 nov. 1920, p. 18.032).


Message édité par francois-alexandre le 22-11-2017 à 05:55:43

---------------
chaleureuse amitié à tous les marins et leurs proches
Jean-Christophe
n°47679
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 30-11-2017 à 12:47:38  profilanswer
 

.
   Bonjour Jean-Jean,
 
   La vielle dame que vous avez connue dans votre jeunesse à Morsiglia ne pouvait manifestement être l’épouse du capitaine au long-cours. Le 27 août 1898, ce dernier avait en effet contracté mariage à Bastia avec une demoiselle Marie Joséphine CASATICI, née le 11 septembre 1875 dans cette ville et décédée le 28 novembre 1950 à Marseille (Registre des actes de naissance de la ville de Bastia, Année 1875, f° 124, acte n° 490.). [V. la mise à jour figurant ci-après].
 
   A noter qu’est également né à Rogliano, le 18 octobre 1871 – donc la même année qu’Ange Toussaint BLASINI –, un sieur Paul Antoine BLASINI, capitaine au cabotage [Brevet conféré par décision du Ministre de la Marine en date du 20 mai 1898 (J.O. 24 mai 1898, p. 3.277) – la même que celle ayant conféré le brevet de capitaine au long-cours à Ange Toussaint BLASINI ! Classe 1891, n° 1.445 au recrutement d’Ajaccio.]. Il était le fils de Marien BLASINI et d’Anne Marie SALADINI. Peut-être étaient-ils cousins ?


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°47680
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 30-11-2017 à 12:50:47  profilanswer
 

.
   Bonjour à tous,
 
 
                                                                                                Commandants du paquebot Duc-d’Aumale (*)

 
   — REYNAUD de TRETS Raymond Marie Albert, né le 20 janvier 1869 à Marseille (Bouches-du-Rhône), au 17, cours Devilliers, et décédé le ... à ... (...).
 
   Capitaine au long-cours, inscrit à Marseille, n° 494 [Brevet de capitaine de la Marine marchande de 2e classe conféré par une décision ministérielle du 4 décembre 1894 (J.O. 6 déc. 1894, p. 5.949)] ; lieutenant de vaisseau auxiliaire durant la guerre ; classe 1891, n° 1.430 au recrutement d’Ajaccio.  
 
    Fils de Raymond Marie Toussaint REYNAUD de TRETS, né le 26 avril 1839 à Marseille, rentier, et de Marie Thérèse Élisabeth ANCEY, née le 1er août 1840 à Marseille, sans profession ; époux ayant contracté mariage à Marseille, le 19 janvier 1867 (Registre des acte de mariage de la ville de Marseille, Année 1869, Registre II., f° 24, acte n° 45 – Registre des acte de naissance de la ville de Marseille, Année 1869, Registre I., f° 64, acte n° 378).
 
    Époux en premières noces de Blanche CHEMINOT, avec laquelle il avait contracté mariage à Marseille, le 29 novembre 1912 (Ibid.).  
 
   Époux en secondes noces d’Hélène CALLIFION, avec laquelle il avait contracté mariage à Marseille, le 17 novembre 1932 (Ibid.).
 
 
                                                                                                                         Récompenses
                                                                                                                           
 
   Successivement félicité par le Sous-secrétaire d’État des Ports, de la Marine marchande et des Pêches pour la bonne tenue des postes d’équipage et le bon entretien des machines des bâtiments suivants, appartenant également à la flotte de la Compagnie générale transatlantique, dont il exerçait alors le commandement :
 
   — Duc-d’Aumale (Déc. 21 avr. 1915, J.O. 25 avr. 1915, p. 2.574) ;  
 
   — Eugène-Pereire (Déc. 8 févr. 1921, J.O. 12 févr. 1921, p. 1.894) ;
 
   — Duc-d’Aumale (Déc. 10 déc. 1921, J.O. 14 déc. 1921, p. 13.623).
 
 
                                                                                                                 Distinctions honorifiques
 
   
   Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 28 juillet 1921 (J.O. 10 août 1921, p. 9.408 et 9.410), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier pour « beaux services de guerre ».
 
                                                                                             http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/REYNAUD%20de%20TRETS%20Raymond%20-%20L.O..jpg
 
                                                                                                                             **********
 
   Le 26 mai 1918, commandait le cargo mixte Le Gard, lorsque ce bâtiment fut torpillé et coulé par le sous-marin allemand UB-49 (Kapitänleutnant Hans von Mellenthin) à proximité de Minorque, par 38° 18’ N. et 3° 33’ E., alors qu’il allait d’Alger à Marseille.
 
 
   °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
 
 
   — BLASINI Ange Toussaint, né le 11 janvier 1871 à Rogliano (Corse – aujourd’hui Haute-Corse –) et décédé le ... à ... (...).
 
   Capitaine au long cours, inscrit au quartier de Bastia, n° 179 [Brevet conféré par une décision du Ministre de la Marine du 20 mai 1898 (J.O. 24 mai 1898, p. 3.277)] ; lieutenant de vaisseau auxiliaire ; classe 1891, n° 1.430 au recrutement d'Ajaccio.
 
                                                                                                           http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/BLASINI%20Ange%20Toussaint%20-%20Signature..png
 
 
    Fils d’Antoine BLASINI, marin, et de Marie Toussainte LUCIANI, son épouse.
 
    Époux de Marie Joséphine CASATICI, née le 11 septembre 1875 à Bastia (Corse – aujourd’hui Haute-Corse –) et décédée le 28 novembre 1950 à Marseille (Bouches-du-Rhône) (Registre des actes de naissance de la ville de Bastia, Année 1875, f° 124, acte n° 490.), sans profession, avec laquelle il avait contracté mariage à Bastia, le 27 août 1898 (Registre des actes de mariage de la ville de Bastia, Année 1898, f° 109, acte n° 106.). En 1924, époux domiciliés à Marseille, au 15, rue Saint-Jean, vallon des Auffes (Base Léonore, Dossier 19800035/1466/69689).
 
   Fille de Pierre CASATICI, né vers 1840, « commis marchand », et de Marie OLIVIERI , née vers 1847, son épouse.
 
 
                                                                                                                          Récompenses
 
 
    Par décision du Sous-secrétaire d’État à la Marine marchande en date du 27 octobre 1915 (J.O. 30 oct. 1915, p. 7.839), félicité pour la bonne tenue des postes d’équipage et le bon entretien du cargo paquebot Duc-de-Bragance, bâtiment de la Compagnie générale transatlantique dont il exerçait alors le commandement. Avait alors pour chef mécanicien Paul Baptistin GOUTTE, inscrit au quartier de Marseille, n° 2.229.
 
    Par décision du Sous-secrétaire d’État à la Marine marchande en date du 9 octobre 1916 (J.O. 14 oct. 1916, p. 9.020), de nouveau félicité pour la bonne tenue des postes d’équipage et le bon entretien du Duc-de-Bragance. Avait alors pour chef mécanicien César SANTI, inscrit au quartier de Marseille, n° 3.321.
 
    Par décision du Sous-secrétaire d’État chargé des Ports, de la Marine marchande et des Pêches en date du 10 novembre 1920 (J.O. 11 nov. 1920, p. 18.032), félicité pour la bonne tenue des postes d’équipage et le bon entretien du paquebot Duc-d’Aumale. Avait alors pour chef mécanicien Paul MARINETTI, inscrit au quartier de Marseille, n° 309.
 
    Par décision du Sous-secrétaire d’État chargé des Ports, de la Marine marchande et des pêches en date du 10 octobre 1922 (J.O. 12 oct. 1922, p. 10.131), félicité pour la bonne tenue des postes d’équipage et le bon entretien du paquebot Charles-Roux, bâtiment de la Compagnie générale transatlantique dont il exerçait alors le commandement. Avait alors pour second capitaine Pierre RUFFEL, capitaine au long-cours, inscrit au quartier d’Agde, n° 259 et toujours pour chef mécanicien Paul MARINETTI.
 
 
                                                                                                                 Distinctions honorifiques
 
 
    Par arrêté du Ministre de l’Instruction publique et des Beaux-arts en date du 7 février 1914 (J.O. 10 mars 1914, p. 2.116 et 2.124), nommé officier d’académie.
 
 
    Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 7 novembre 1920 (J.O. 9 nov. 1920, p. 17.239 et 17.945), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier de la Légion d’honneur dans les termes suivants :
 
                                                                                             http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/BLASINI%20Ange%20Toussaint%20-%20L.O.%20-%20J.O..jpg
 
   __________________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
   (*) Mise à jour et compléments.


Message édité par Rutilius le 30-11-2017 à 12:52:35

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°47704
olivier 12
Posté le 02-12-2017 à 09:23:24  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Quelques CP de DUC D'AUMALE
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/922/dpan1M.jpg
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/924/EpK1Wu.jpg
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/923/GuqU9P.jpg
Carte postale envoyée de Tarente le 31 Mars 1917)
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/923/Qv8kA1.jpg
 
Cdlt


---------------
olivier

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  DUC D'AUMALE - Compagnie Générale Transatlantique