FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  OXUS - Compagnie des Messageries Maritimes

 

Soldats de la Grande Guerre : michelstl Forum Pages d'Histoire : service santé : Jean RIOTTE Forum Pages d’Histoire: marine : Michael Lowrey, 2 utilisateurs anonymes et 44 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

OXUS - Compagnie des Messageries Maritimes

n°1429
Ar Brav
Posté le 22-11-2007 à 06:53:40  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
OXUS Transport auxiliaire de type Iraouaddy (1915 – 1918)
 
Chantier :
 
La Ciotat
Mis à flot : 27.04.1879
En service : 04.03.1915
Retiré : 21.06.1918
Caractéristiques : 3 716 t ; 2 900 cv ; 124,9 x 12,1  m
 
Observations :
 
1879 : paquebot des Messageries Maritimes (série de 9 navires)
1914 : offert au gouvernement russe, armé en navire hôpital
04.03.1915 : réquisitionné comme transport
04.1916 : débarquement de troupes sur la plage de Lazistankos (Turquie)
21.06.1918 : coulé pour éviter sa capture par les Allemands
1919 : épave vendue à la démolition
 
Voir également là :
 
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] .htm#t1066
 
Bien cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°1482
Terraillon​ Marc
Posté le 24-11-2007 à 12:57:58  profilanswer
 

Bonjour
 
 
Voici une vue de l'OXUS de la Compagnie des Messageries Maritimes
 
 
http://perso.orange.fr/MT06/Oxus_MM_1a.JPG
 
 
A bientot


---------------
Cordialement
Marc TERRAILLON
n°31684
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 06-07-2011 à 21:59:11  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,
 
 
   Historique (complément).
 
 
   ― Octobre 1914 : Au cours d’un voyage en mer Noire, s’y trouve immobilisé par suite de l’entrée en guerre de l’Empire ottoman ; se réfugie dans le port de Nicolaïeff avec l’Équateur et le Portugal, autres bâtiments de la Compagnie des Messageries maritimes. Réquisitionné par l’État français et mis à la disposition de l’État russe afin d’être transformé en navire-hôpital, de même que l’Équateur et le Portugal.  
 
 
   ― Avril 1916 : Redevenu transport, participe au débarquement de troupes et de matériel sur la plage Lazistankos en Turquie d’Asie.
 
    A cette occasion, le commandant Francis Henri, le chef mécanicien Paul Prunetti, le maître d’équipage Raymond Calmette, le chef de bordée Émile Girard et le premier chauffeur Santarini reçoivent la Médaille de Saint-Georges de 4e classe.
 
 
   ― 21 juin 1918 : Se trouvant à Sébastopol lors de l’avance des Allemands en Ukraine et en Crimée, se réfugie à Novorossiisk où il est sabordé afin de ne pas tomber entre des mains ennemies. L’équipage français, hormis le commandant Francis Henri et le chef mécanicien Paul Prunetti, avait été remplacé par un équipage russe.
 
 
   ― 1919 : Coque vendue 200.000 fr.  
 
 
  [Commandant LANFANT : « Historique de la flotte des Messageries maritimes. 1851~1975.», éd. Graphic Photo, Dunkerque, Déc. 1979, p. 52 et 53.]  
 
 
 
                                                           L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 5.690, Jeudi 11 mars 1915, p. 4, en rubrique « Dernière heure ».
 
 
                                                                                          http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/OXUS..jpg


Message édité par Rutilius le 11-08-2017 à 10:06:38

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°46969
jijipe
Posté le 05-07-2017 à 14:03:31  profilanswer
 

Bonjour, je relance le sujet !
 
Je suis l'arrière-petit-fils de Paul Prunetti, chef mécanicien sur l'Oxus durant la guerre.
 
A l'approche du centenaire (en juin 2018) du sabordage du bateau en Mer Noire, j'envisage de publier un article dans la presse régionale Corse relatant l'odyssée de mon aïeul.
 
J'ai rassemblé quelques fragments d'informations (je possède le livre du Cdt Lanfant) mais je suis à la recherche de toute trace relatant ce que furent les derniers jours du bateau.
 
Quant à Paul Prunetti, je sais, par ma grand-mère, qui en parlait parfois, qu'après le sabordage, il fut fait prisonnier mais qu'il réussit à s'évader et à rentrer en France. Là encore, peut-être saurez-vous me diriger vers le service où orienter mes recherches afin d'obtenir plus de précisions... Existe-t-il des archives consultables ou je pourrais éventuellement retrouver ce type d'informations ? J'ai questionné la CCIMP mais ils n'ont rien après 1915; j'attends une réponse de la French Lines.
 
Je suis conscient de n'envoyer peut-être "qu'une bouteille à la mer" (c'est de circonstance) mais je serais déjà très heureux de vous lire.
 
 :jap:  
 

n°46980
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 07-07-2017 à 00:31:54  profilanswer
 

.
   Bonjour, et bienvenue,
 
 
   ■ Le chef mécanicien du transport Oxus.  
 
 
   — PRUNETTI Paul, né le 25 janvier 1871 à Campo (Corse – aujourd’hui Corse du Sud –) et décédé le ... à ... (...).
 
    Fils d'Anton Natale PRUNETTI, né le 22 décembre 1824 à Campo et décédé le 14 novembre 1880 à Coti-Chiavari (Corse – aujourd’hui Corse du Sud –), laboureur [« propriétaire » à sa mort], et de Paola Maria CANAVAGGIO, née le 19 mai 1826 à Campo, « ménagère » ; époux ayant contracté mariage à Campo, le 11 avril 1849 (Registre des actes d’état civil de la commune de Campo, Année 1849, f° 4, acte n° 9. ~ Registre des actes d’état civil de la commune de Campo, Année 1871, f° 1, acte n° 1).
 
    Époux de Pauline Jeanne PERETTI, née le 27 mars 1879 à Campo, sans profession, avec laquelle il avait contracté mariage à Campo, le 30 novembre 1899 (Registre des actes de mariage de la commune de Campo, Année 1899, f° 3, acte n° 3).
 
 
                                                                                                                               **********
 
   Classe 1891, n° 127 au recrutement d’Ajaccio. En 1890, était forgeron.
 
   Engagé volontaire pour 5 ans à la mairie de Toulon le 17 avril 1891 ; arrivé le 18 avril 1891 au 5e Dépôt des équipages de la flotte, à Toulon ; ouvrier mécanicien de 5e classe, matricule n° 29.853 – 5.
 
   Quartier-maître mécanicien théorique de 2e classe le 17 novembre 1892.
 
   Promu à la 1re classe de son grade le 10 octobre 1893.
 
   Campagne de guerre à Madagascar du 28 février au 21 août 1895 à bord du transport-hôpital Shamrock.
 
   Passé dans la réserve de l’armée active le 17 avril 1896. Certificat de bonne conduite accordé.
 
   Inscrit maritime le 5 mars 1898 au quartier de Marseille, f° et n° 2.280.
 
   En 1898, mécanicien de la marine marchande.


Message édité par Rutilius le 11-08-2017 à 10:14:39

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°46982
jijipe
Posté le 07-07-2017 à 08:49:31  profilanswer
 

Merci beaucoup, Rutilius, pour ces infos concernant sa carrière militaire (je connaissais sa généalogie)
 
Je travaille en DDTM (ex-DDAM) et, grâce au numéro d'inscrit maritime que vous me donnez, je vais essayer de rechercher si un dossier archivé existe à Marseille, sait-on jamais ?...
 
La French Lines n'a, de son côté, pas encore répondu à ma sollicitation.
 
 :jap:

n°46983
jijipe
Posté le 07-07-2017 à 17:16:20  profilanswer
 

https://img4.hostingpics.net/pics/401294Sanstitre.jpg

n°47006
jijipe
Posté le 12-07-2017 à 20:01:27  profilanswer
 

:jap:   Bonsoir, j'avance tout doucement dans les recherches concernant mon aïeul.
 
La French Lines m'a répondu. Leur département archives est en travaux et ils proposent de me recontacter en septembre.
 
La DDTM de Marseille est muette.
 
J'ai contacté le service des pensions de la marine à Paimpol, qui a un département archives dynamique. Très bon accueil, j'ai donné les renseignements communiqués par Rutilius, ils me recontactent d'ici 8 jours...
 

n°47074
jijipe
Posté le 02-08-2017 à 08:22:08  profilanswer
 

Bonjour, je continue mes recherches sur les derniers jours de l'Oxus.
 
Un point m'interpelle :

"" 21 juin 1918 : Se trouvant à Sébastopol lors de l’avance des Allemands en Ukraine et en Crimée, se réfugie à Novorossiisk où il est sabordé afin de ne pas tomber entre des mains ennemies.""

 
J'ai lu que la décision de le saborder fut prise par les représentants de l'Entente (France, Russie etc..).
 
Ma question est : pourquoi le saborder dès lors qu'il s'était réfugié dans un port Russe et qu'il pouvait donc être en sécurité ?  (A moins que les Allemands soient arrivés à Novorossiisk ??? Mais je ne pense pas...)
 
A vous lire...  :jap:

Message cité 1 fois
Message édité par jijipe le 02-08-2017 à 08:22:39
n°47083
olivier 12
Posté le 04-08-2017 à 13:22:47  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Quelques autres vues de l'OXUS
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/922/pazGbh.jpg
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/923/VVZ1gv.jpg
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/923/qNBBvN.jpg
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/922/xeZCVs.jpg
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/923/gxF9BR.jpg
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/922/DZrhiq.jpg
 
Cdlt


---------------
olivier
n°47110
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 11-08-2017 à 22:52:00  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,  

jijipe a écrit :

« Ma question est : pourquoi le saborder dès lors qu'il s'était réfugié dans un port Russe et qu'il pouvait donc être en sécurité ? »  

              Aucune explication rationnelle retrouvée, en dépit d'une longue et minutieuse recherche.


Message édité par Rutilius le 11-08-2017 à 22:52:11

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°47112
jijipe
Posté le 12-08-2017 à 08:18:15  profilanswer
 

Merci.

 

Je continue à chercher de mon côté. La presse Française de l'époque, consultée sur Gallica, est assez peu bavarde sur le sujet, préférant mettre l'accent sur l'anarchie Russe durant cette période de révolution Bolchévique...

 

Je continue mes recherches.

 

La French Lines m'a très aimablement répondu et m'envoie 2 dossiers numérisés (sur devis) :

 

- un dossier regroupant des "notes périodiques" des officiers (60 pages)
- le dossier personnel de mon AGP (73 pages) comprenant des pièces allant jusqu'aux années 1920

 

En revanche, ils ne possèdent aucun document directement lié au sabordage de l'Oxus.

 

Wait and see

 

:jap:


Message édité par jijipe le 12-08-2017 à 08:18:54

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  OXUS - Compagnie des Messageries Maritimes