FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  GABRIELLE — Cargo — Armement Fernand Bouet, Caen.

 

Il y a 68 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

GABRIELLE — Cargo — Armement Fernand Bouet, Caen.

n°14281
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 16-03-2009 à 00:24:36  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   Gabrielle – Cargo de 1.410 t. lancé le 12 avril 1911 pour le compte de l’armement Fernand Bouet, de Caen. Torpillé par un sous-marin le 2 février 1917, à 25 milles dans l’O. N.-O. du Cap d’Antifer (Source : Miramar Ship Index, ID n° 5614512).
 
 
                                  L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 6.310, Vendredi 9 février 1917,
                                                   p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ».

   
 
   « UN VAPEUR ANGLAIS RECUEILLE DES MARINS FRANÇAIS. — Le vapeur anglais Solvay Prince, au cours de son voyage, a recueilli en mer quatre hommes d’un équipage français. Ces rescapés sont MM. Georges Triquenot, chef mécanicien, Mahé, second mécanicien, le matelot Bouthard et le cuisinier Lable. Ils font partie de l’équipage du vapeur français Gabrielle, qui a été torpillé sans avertissement. Les marins eurent juste le temps de se sauver dans leurs embarcations. Dans la première, prenaient place MM. Crabot, capitaine, Dugué, second capitaine, avec onze hommes ; ils ont atterri dans la deuxième embarcation, les quatre hommes que nous citions plus haut voguèrent pendant 17 heures ½, transis de froid et n’ayant comme nourriture que du biscuit. »
 
   ____________________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 23-11-2013 à 01:21:32
n°14284
Ar Brav
Posté le 16-03-2009 à 09:31:24  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
GABRIELLE
Armement F. Bouet - 1911 - 1410 tonnes
Le 2 Février 1917, le vapeur français Gabrielle était torpillé et coulé à 25 milles WNW d'Antifer par le sous-marin UB-23, Oblt z.S. Heinz Zimmer.
 
Sources :
Fortunes de mer, fortunes de guerre. Dictionnaire des désastres maritimes dans la Manche de 1830 à nos jours, Yves Dufeil, 2008

 
Il est également répertorié dans le :
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003
 
Amicalement,
Franck


Message édité par Ar Brav le 16-03-2009 à 09:35:49

---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°14285
Ar Brav
Posté le 16-03-2009 à 09:48:55  profilanswer
 

Re,
 
GABRIELLE
 
F.Bouet
1911
Osbourne, Graham & Co.
1,410 tons
248,3 x 35 x 14,8 pieds
177 n.h.p.
Triple-expansion engines.  
The Frenchsteamship Gabrielle was torpedoed and sunk by a German submarine in the English Channel on February 2nd, 1917.
 
Sources :
Dictionary of disasters at sea during the age of steam 1824 – 1962, Charles Hocking, Lloyd's Register of Shipping, London, 1969
 
 
Amicalement,
Franck


Message édité par Ar Brav le 16-03-2009 à 09:49:11

---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°14286
Ar Brav
Posté le 16-03-2009 à 10:02:18  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Fernand Bouet était un armateur normand.
En 1903, il créé son armement : Armement BOUET Fernand.
En 1914, l'armement possède 8 navires.
En 1934, l'armement est dissous. La Société Navale Caennaise rachète les navires (La Société navale caennaise - G. Lamy et Cie est créée en janvier 1903 par la famille Lamy, ainsi que par d'autres négociants et armateurs caennais).
 
Armement Fernand Bouet was a shipping company based in Caen. Founded in 1903, the company operated in 1913 eight modern ships (1,750-2,400 tons), transporting 600,000 tons of good each year. At the end of the First World War, the company had lost 68% of its tonage and could not recover. Bouet eventually sold its last ships to its local rival, the SNC, in 1934.
See L'Armement Caennais by F. Bouet & G. Lamy, pp. 39-31, in Le Calvados, Special issue, Supplement to L'Illustration économique et financière, #8, 25 July 1925.

 
http://flagspot.net/flags/fr~hfsnc.html#bou
 
Cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°38597
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 23-11-2013 à 01:02:24  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
   
 
■ Historique (complément).  
 
 
   — 29 décembre 1912 : Avec le cargo Geneviève, du même armement, baptisé à Caen au bassin Saint-Pierre.
 
 
       L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 5.115, Dimanche 29 décembre 1912, p. 4, en rubrique « Calvados ».
 
 
                                        http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/GENEVIEVE%20-%20Bapteme..jpg


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°38604
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 23-11-2013 à 15:48:39  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   ■ Officiers embarqués sur le cargo Gabrielle lors de la perte de ce bâtiment.
 
 
   — Commandant : François Eugène CRABOT, capitaine au cabotage, inscrit à Auray, n° 378.
 
   Début 1914, commandait le cargo Germaine, du même armement.  
 
   Par arrêté en date du 31 décembre 1927 (J.O., 6 janv. 1928, p. 221), nommé sous-lieutenant de port de 4e classe à compter du 16 janvier 1928 et affecté, en cette qualité, au service du port de Honfleur.
 
 
   — Chef mécanicien : Georges Arthur TRIQUENOT, inscrit à Dieppe, n° 176.
 
   En 1919, exerçait les fonctions de chef mécanicien à bord du cargo Renée-Marthe (Déc. 5 avr. 1919 établissant la Liste des capitaines ou patrons de navires de commerce, armateurs, ainsi que des chefs mécaniciens qui ont obtenu des félicitations pour la bonne tenue de leur navire et le bon entretien des machines pendant le premier trimestre 1919 : J.O., 9 avr. 1919, p. 3.748).
 
 
   — Second mécanicien : MAHÉ Henri Louis, inscrit au Croisic, n° 517.
 
   En Juillet 1915, exerçait les fonctions de chef mécanicien à bord du cargo Thérèse, du même armement (Déc. 15 janv. 1914 adressant des félicitations pour la bonne tenue des postes d’équipage : J.O., 20 janv. 1914, p. 641).


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°38613
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 24-11-2013 à 00:21:08  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   L’armateur Fernand BOUET est décédé le 22 août 1940 à Caen (Calvados) dans sa 80e année .
 
 
                                L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 15.980, Mardi 27 août 1940, p. 4.  
 
 
                                                  http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Fernand%20BOUET%20-%20Avis%20de%20deces..jpg


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  GABRIELLE — Cargo — Armement Fernand Bouet, Caen.