FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  Goélettes de Rouad. Mai 1918

 

Forum Pages d'Histoire : zephyr joyeux, 3 utilisateurs anonymes et 30 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Goélettes de Rouad. Mai 1918

n°47094
olivier 12
Posté le 08-08-2017 à 10:20:13  profilanswer
 

MABROUKA (R 255) –  MENEWAR - MABROUKA (R 282) TEWFIK EL BARRI - MARIA
 
Goélettes de Rouad
 
Rapports de l’officier enquêteur
 
L’officier signale pour tous les navires :
 
Les renseignements sur les goélettes coulées sont fournis par les capitaines de ces bateaux, interrogés au moyen d’un interprète de langue arabe. Nous les transmettons sous toute réserve car il est pratiquement impossible d’obtenir des réponses précises. C’est pourquoi nous n’avons pas jugé utile d’employer les formulaires réglementaires.
 
 
MABROUKA
 
Goélette de 25 tonnes immatriculée R 255. Pavillon français
Propriétaire et capitaine : Mohamed YEHIA de Rouad
Aucun chargement
6 hommes d’équipage en tout :
YEHIA Mohamed Capitaine
BAYAZID Mohamed Matelot
ASSOUM Abdel Fattah Matelot
YAMAC Ali Matelot
HOUREICHICH Ahmed Matelot
AAME Mohamed Matelot  
 
Cette goélette a quitté Port Saïd le 17 Mai à 11h00 à destination de Limassol en compagnie de 4 autres voiliers. Elle fut attaquée le 18 Mai à 05h30 à 60 milles au Nord de Port Saïd. Le sous-marin ouvrit le feu au canon, à 06h00 d’une distance de 0,5 mille. Au 1er coup de canon l’équipage baisse les voiles et se réfugie dans le youyou. Un 2e coup est tiré à 06h05 et le bateau coule à 06h10. Tous les papiers sont remis au commandant du sous-marin, y compris les passeports de l’équipage.
 
Renseignements sur le sous-marin : vagues, mais identiques aux renseignements donnés par les navires suivants.
 
MENEWAR (aussi orthographié MENAWAR)
 
Goélette de 270 t, immatriculée R 219. Pavillon français.
Propriétaire Ahmed DJINDI de Rouad
Capitaine Abdel Rhaman ISMAÏL
9 hommes d’équipage
Aucun chargement
 
Cette goélette a quitté Port Saïd le 17 Mai à 11h00 à destination de Limassol. Le 18 Mai à 07h30, à 60 milles au Nord de Port Saïd, elle a été attaquée par un sous-marin qui a tiré 8 coups sur elle. Le capitaine a immédiatement baissé les voiles et l’équipage a gagné le youyou. La goélette a coulé à 08h00 et le sous-marin a fait route au Nord en surface. 4 autres goélettes naviguaient à une distance de 2 à 6 milles les unes des autres.
 
Description du sous-marin : totalement identique à la description donnée par R 282.
 
MABROUKA
 
Goélette de 25 t immatriculée R 282. Pavillon français
Propriétaire : Akel Gebraïl El AZZI  (Libanais de Nhar Ibrahim)
Capitaine : Mansour Hanna EL AZZI (Libanais de Nhar Ibrahim)
5 hommes d’équipage
Aucun chargement
 
Cette goélette a quitté Port Saïd le 17 Mai à 11h00 du matin à destination de Limassol, en même temps que 4 autres voiliers. Le 18 Mai à 08h30, à 60 milles au Nord de Port Saïd, elle aperçut un sous-marin ennemi. Elle faisait route au Nord à 6 nœuds, par mer agitée et vent de Sud. Elle essaya de fuir, mais fut rejointe par le sous-marin qui ouvrit le feu à 1000 m. Deux coups furent tirés et le voilier baissa ses voiles et l’équipage se réfugia dans le youyou. Le 2e coup de canon, tiré à 09h20 d’une distance de 20 m, traversa de part en part la goélette qui coula à 09h30.
 
Tous les papiers ont été remis au commandant du sous-marin, sauf les passeports de l’équipage.
 
Description du sous-marin : 40 m de long. Avant incliné sur l’arrière. Pont en dos d’âne. Canon de 100 ou 105 mm sur l’avant du kiosque. Kiosque rond et noir. Sous-marin peint en bleu. Peinture récente.
 
TEWFIK EL BARRI
 
Goélette de 100 t, immatriculée R 240, pavillon français.
Propriétaire : Ali OSTA de Rouad
Capitaine : Mustapha OSTA de Rouad
7 hommes d’équipage
Aucun chargement
 
Cette goélette a quitté Port Saïd le 17 Mai à 11h00 à destination de Limassol. Elle fut attaquée le 18 Mai à 09h30 par un sous-marin qui ouvrit le feu à 0,5 mille. 4 coups furent tirés avant l’abandon. L’équipage baissa les voiles et se réfugia dans le youyou. 3 coups furent tirés après l’abandon et le voilier coula à 10h00. Tous les papiers ont été remis au commandant du sous-marin. Le sous-marin a ensuite plongé. Une autre goélette était à environ 10 milles.
 
Description du sous-marin : totalement identique à la description précédente.
 
MARIA
 
Goélette de 60 tonnes immatriculée R 286. Pavillon français
Propriétaire et capitaine : Ibrahim HADJAR  
4 hommes d’équipage
Chargement : 50 barils vides.
 
Cette goélette a quitté Port Saïd le 17 Mai 1918 à 11h00 à destination de Limassol. Le patron avait reçu l’ordre de l’officier anglais de Port Saïd de faire route Est pendant 25 milles, avant de prendre le cap au Nord.
Le voilier a été attaqué le 18 Mai  à 12h00 à 70 milles au Nord de Port Saïd par un sous-marin qui s’est approché à 0,5 mille et a fait signe à l’équipage de monter dans le youyou et de s’éloigner. Une fois le voilier abandonné, des hommes du sous-marin sont montés à bord. Ils ont emporté les voiles et le voilier a coulé vers 13h10. Le sous-marin s’est dirigé vers l’Est en surface et a été visible jusqu’à 16h00. Tous les papiers ont été remis au commandant du sous-marin sauf les passeports de l’équipage et le permis de navigation.
 
Renseignements sur le sous-marin identiques aux renseignements précédents.
 
Le sous-marin attaquant
 
C’était l’UB 51 du Kptlt Ernst KRAFFT
 
Voici l’UB 51
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/923/8HanQa.jpg
 
Et un lien vers le site d’Yves concernant cet officier
 
http://www.histomar.net/GSM/htm/krafft.htm
 
Cdlt


---------------
olivier
n°47098
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 08-08-2017 à 13:20:10  profilanswer
 

.
   Bonjour à tous,
 
 
   Une goélette Mabrouka fut capturée le 5 août 1915 par le croiseur cuirassé Amiral-Charner, alors qu’elle se rendait sur lest de l’île de Rouad à Mersina – Mersin (Turquie). Cette capture fut constatée par un  procès-verbal établi par le lieutenant de vaisseau Michel, désigné à cet effet par le commandant du croiseur. Elle avait alors pour capitaine et patron un sieur Abd-er-Rezzat-Bekri et naviguait sous pavillon ottoman.
 
   Par une décision du Conseil des prises en date du 31 janvier 1916 (J.O. 9 mars 1916, p. 1.905), cette capture fut déclarée « bonne et valable, pour la valeur en être attribuée aux ayants-droit, conformément aux lois et règlements ».


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  Goélettes de Rouad. Mai 1918