FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  LES JUMELLES Goélette de Landernau

 

michev, ALVF La Grande Guerre en photos : jpbte63, dominique rhety, 2 utilisateurs anonymes et 50 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

LES JUMELLES Goélette de Landernau

n°46380
olivier 12
Posté le 28-03-2017 à 11:09:26  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
LES JUMELLES
 
Goélette française de Landernau immatriculée à Brest
Construite en 1909 pour Maximilien PARC Fils
Traversée Falmouth – Brest - Landerneau avec 173 t de charbon
Capitaine/armateur Pierre LISSILLOUR   Tréguier n° 127
 
Rencontre avec un sous-marin le 2 Mars 1918. Rapport du capitaine
 
Quitté Swansea le 26 Février pour Landerneau via Falmouth avec un chargement de houille. Entré à Falmouth le 1er Mars à 15h00. Resté au mouillage pour attendre la formation du convoi. Sorti du barrage de Falmouth le 2 Mars à 14h00 et fait route en convoi à 15h00 dès que le chalutier anglais convoyeur a donné l’ordre de mettre le cap sur Brest.
 
A 18h30, faisant route au Sud, aperçu un sous-marin de grande taille cap à l’Ouest, au milieu du convoi. Mis aux postes de combat, mais pas ouvert le feu étant gêné par les bateaux voisins. Le sous-marin a tiré deux obus fusants sur le voilier SAINT CHARLES qui était sur l’avant de la ligne et qui n’a pas été touché. Quelques voiliers du convoi, dont EMILE et ALBATROS ont tiré quelques coups de canon sur le sous-marin qui a plongé au bout de 3 ou 4 minutes, sans avoir été atteint vraisemblablement.
 
Le convoi marchait 6 nœuds et le point de l’attaque est 49°50 N 04°56 W. Le sous-marin était de grande taille, en surface, et ressemblait à un destroyer. Il était à une distance de 2000 à 3000 m. Le chalutier convoyeur s’est précipité vers le point d’immersion, mais sans succès.
 
Le 4 Mars à 06h00, arrivé à ½ mille du phare du Four et pris le chenal du Conquet. Reçu ordre de l’arraisonneur de prendre le mouillage de Camaret. Reparti pour Brest le 5 Mars à 13h00 et mouillé en rade à 17h00.

Rapport de la commission d’enquête

 
LES JUMELLES a quitté Falmouth avec 18 autres navires. Il était en milieu de convoi et n’a pu tirer dans la crainte d’atteindre un de ses voisins. Mais un certain nombre de voiliers, dont EMILE et ALBATROS, ont riposté vigoureusement et le sous-marin, après avoir tiré deux ou trois coups a disparu sous l’eau.
 
La commission a interrogé les matelots fusiliers de LES JUMELLES et les capitaines de LOUSTIC et SAINT CHARLES. Ils ont confirmé les déclarations du capitaine Lissillour. Les bâtiments qui ont tiré n’ont pas relâché à Brest et n’ont pas été interrogés.
 
Cdlt


---------------
olivier
n°46387
Memgam
Posté le 28-03-2017 à 19:22:44  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Les Jumelles, goélette construite en 1909 par Bonne  à Kerity.
122 tjb, 91 tjn, 26,90 x 7,34 x 3,11 m
 
En 1912, indicatif JWKT, immatriculé à Brest, armateur Lissilour, capitaine Lissilour.
 
En 1930, indicatif OLKB, immatriculé à Tréguier, armateur J.B. Le Marchand à Pleubian, capitaine J.B. Le Marchand.
 
Source : Registre n° 84, Bureau Veritas 1912.
Registre n° 274, Bureau Veritas 1930.
 
Cordialement.


Message édité par Memgam le 28-03-2017 à 19:27:28
n°46390
olivier 12
Posté le 28-03-2017 à 19:41:57  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Le sous-marin attaquant
 
Très probablement U 55 du Kptlt Wilhelm WERNER.
 
Cdlt


Message édité par olivier 12 le 28-03-2017 à 19:42:07

---------------
olivier
n°46393
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 28-03-2017 à 20:45:40  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,
 
 
   Goélette disparue corps et biens depuis le 29 novembre 1932 alors qu’elle allait de Mortagne-sur-Gironde à Douarnenez avec un chargement de 175 t. de ciment. Cinq disparus, dont l’armateur, Jean-Baptiste LE MARCHAND.
 
                                                                                                         Journal officiel du 25 mai 1933, p. 5.469.
 
   « Constatation judiciaire du décès de marins du commerce. — Conformément à l’article 90 du Code civil modifié par la loi du 8 juin 1893, le Ministre de la Marine marchande a, par décision du 23 mai 1933, requis le procureur général près la Cour d’appel de Bordeaux de poursuivre d’office la constatation judiciaire du décès des marins ci-après dénommés qui formaient l’équipage de la goélette Les Jumelles, immatriculée à Tréguier et armée à Bordeaux, perdue corps et biens, depuis le 29 novembre 1932 :  
 
  – Nedellec (Eugène-Marie), capitaine, inscrit à Lannion n° 5.426.  
 
  – Le Marchand (Jean-Baptiste), second, inscrit à Tréguier n° 7.456.
 
  – L’Hostis (Yves-Marie), matelot, inscrit à Tréguier n° 2.130 H.S.
 
  – Berchouc (Joseph-Louis-Marie), matelot, inscrit au Guilvinec n° 1.414.  
 
  – Selino (Étienne-Jean-Louis-Marie), matelot, inscrit au Guilvinec n° 1.410.
»  


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  LES JUMELLES Goélette de Landernau