FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  LYNX ― Patrouilleur auxiliaire.

 

27 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

LYNX ― Patrouilleur auxiliaire.

n°7450
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 29-07-2008 à 12:57:48  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   ■ Historique partiel.
 
 
   — 2 novembre 1917 : Alors qu’il escortait un convoi en Manche, repousse au canon l’attaque d’un sous-marin à 15 milles de l’Île Vierge. Alors commandé par le premier maître patron pilote Joseph Marie LESNÉ, inscrit à Saint-Brieuc, n° 3012.
 
                                                                                                 La Croix, n° 10.651, Samedi 24 novembre 1917, p. 4.
   
                                                                                                     « LA GUERRE SUR MER. ― Un pirate de moins.
 
   Le 2 novembre
[1917], à la nuit, un convoi, escorté par des patrouilleurs, fut attaqué au canon par un sous-marin dans la Manche occidentale.
   Un des patrouilleurs, le Lynx, riposta aussitôt en manoeuvrant pour que l'ennemi se trouvât sous la clarté de la lune, et, à son troisième coup de canon, le commandant constata sur le sous-marin une lueur très vive suivie d'une explosion et de l'arrêt du tir.
   Au cinquième coup se produisit une explosion violente et la projection d'une haute colonne noirâtre. Le sous-marin émergea et se coucha sur le côté. Au septième coup, nouvelle explosion à l'arrière, puis disparition soudaine du sous-marin. »

 
 
                                                    L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 5.596, Jeudi 29 novembre 1917, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ».
 
                                                                                   « LA GUERRE SOUS MARINE. ― Récompenses à des équipages.
 
   Le Lynx, de la Division des patrouilleurs de Normandie, faisait partie d'un convoi qui fut attaqué par un sous-marin dans la nuit du 2 au 3 novembre, à 15 milles de l'île Vierge, par beau temps et clair de lune. Il manœuvra aussitôt de façon à se placer sans les conditions d'éclairage les plus favorables et dirigea contre l'ennemi un feu si bien ajusté qu'il détermina à bord du sous-marin trois explosions successives.
   Le commandant de ce bâtiment, le 1er maître Lesné, vient d'être inscrit au tableau spécial de la Légion d'honneur, pour avoir montré les plus belles qualités de bravoure et de décision au cours d'un combat de nuit avec un sous-marin, se terminant par la destruction très probable de l'adversaire après un engagement des plus vifs, à très petite distance. Le quartier-maître Rault est inscrit pour la médaille militaire. Un certain nombre de croix de guerre et autres récompenses sont accordées à des marins du Lynx.
»
 
 
                                                                                                 La Croix, n° 10.656, Vendredi 30 novembre 1917, p. 3.
   
                                                                                                    « LA GUERRE SUR MER. ― Les héros de la mer.
 
   Le commandant du Lynx, de la Division des patrouilleurs de Normandie, le premier maître patron Lesné, vient d'être inscrit au tableau spécial de la Légion d'honneur " pour avoir montré les plus belles qualités de bravoure et de décision au cours d'un combat de nuit avec un sous-marin, se terminant par la destruction très probable de l'adversaire, après un engagement des plus vifs à très petite distance."  
   Le quartier-maître canonnier Rault est inscrit pour la médaille militaire. Un certain nombre de croix de guerre et autres récompenses sont accordées à des marins du Lynx. »


Message édité par Rutilius le 06-10-2015 à 19:12:01

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°7453
Ar Brav
Posté le 29-07-2008 à 13:34:43  profilanswer
 

Bonjour Daniel,
Bonjour à tous,
 
LYNX Patrouilleur auxiliaire ex-suédois (1917-1919)
 
Chantier :
 
Akers Mekaniske Vaerksted Aktieelsk, Oslo, Norvège.  
Commencé : N. C.
Mis à flot : 1908
Terminé : N. C.
En service : 1917 (MN)
Retiré : 1919 (MN)  
Caractéristiques : 226 tpc ; 107 t ; 27,87 x 5,49 x 3,32 m.
Armement : N. C.
 
Observations :  
 
Vapeur suédois Swona construit en 1908 en Norvège, numéro de chantier 27 (?).
1917 : acheté en Norvège et renommé Lynx, affecté à Cherbourg, division des Patrouilles de Normandie
14.06.1919 : mis en vente à Toulon.
 
Cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°7465
kgvm
Posté le 29-07-2008 à 15:21:15  profilanswer
 

Not sure about the identity.
The "Swona" built in 1908 by Akers (yard # 270) was a whale catcher of 107 GRT, owned by Christian Salvesen. It was sold in 1916 to the French Navy and was renamed "Criquet" or "Criquet I".
But Lloyd's Register of 1920 lists a French "Lynx" ex "Svorka" ex "Orkdal", 154 GRT, built 1899! And miramarships has a Norvegian steamship "Orkdal" of 152 GRT built 1899 at Trondheim, but without any informations regarding her further fate.

n°7467
Ar Brav
Posté le 29-07-2008 à 15:25:04  profilanswer
 

Re,
 
The "Swona" built in 1908 by Akers (yard # 270) was a whale catcher of 107 GRT, owned by Christian Salvesen. It was sold in 1916 to the French Navy and was renamed "Criquet" or "Criquet I".
 
Oui, j'ai vu çà également, yard n° 27 ou n° 270 ? Bizarre...
Pour le reste je verrai plus tard
 
Cdlt,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°7469
kgvm
Posté le 29-07-2008 à 15:29:02  profilanswer
 

Akers yard# 27 would have been used in about 1866:
http://www.miramarshipindex.org.nz [...] ?link=1159

n°7499
Terraillon​ Marc
Posté le 29-07-2008 à 22:03:55  profilanswer
 

Bonsoir
 
Apparemment Criquet I était un baleinier norvégien du nom de SVEND
 
A bientot


---------------
Cordialement
Marc TERRAILLON
n°7500
kgvm
Posté le 29-07-2008 à 22:32:28  profilanswer
 

Jacques Vichot, Répertoire des navires de Guerre Francais, gives the former name as "Swend". But I couldn't find neither a "Swend" nor a whalecatcher or similar small vessel named "Svend".  
But the former names given in some sources are often doubtful: to give an example the "Roitelet" was not the former "Hawken", but "Hauken"!
http://www.lardex.net/framnesmekve [...] hauken.htm

n°12188
olivier 12
Posté le 12-01-2009 à 13:24:48  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Voici un navire armé, présenté sous le nom de LYNX.
Il semble porter encore le pavillon suédois, sans certitude.
 
S'agirait-il du patrouilleur ci-dessus, ex SWONA ? Là encore, aucune certitude. J'attends les éclaircissements de spécialistes.
 
http://img401.imageshack.us/img401/4761/lynxsg8.jpg
 
Cdlt


Message édité par olivier 12 le 13-01-2009 à 09:30:57

---------------
olivier
n°12193
kgvm
Posté le 12-01-2009 à 17:10:37  profilanswer
 

The ship is flying the White Ensign, not the Swedish flag!
But I don't think it's the British "Lynx", for the British destroyer "Lynx" had only three funnels. The picture possibly shows a destroyer of the "Earnest"-class.

n°12219
kgvm
Posté le 13-01-2009 à 09:10:05  profilanswer
 

Sorry, my mistake, there was another destroyer "Lynx" in the Royal Navy, built in 1893 and sold in 1912. That's the ship shown.

n°12222
olivier 12
Posté le 13-01-2009 à 09:30:35  profilanswer
 

Bonjour à tous, Bonjour Klaus,
 
Thanks for the information.
 
Il ne s'agit donc pas du patrouilleur.  
 
Cdlt


---------------
olivier
n°39924
Dido
Posté le 22-05-2014 à 23:35:23  profilanswer
 

kgvm a écrit :

Not sure about the identity.
The "Swona" built in 1908 by Akers (yard # 270) was a whale catcher of 107 GRT, owned by Christian Salvesen. It was sold in 1916 to the French Navy and was renamed "Criquet" or "Criquet I".
But Lloyd's Register of 1920 lists a French "Lynx" ex "Svorka" ex "Orkdal", 154 GRT, built 1899! And miramarships has a Norvegian steamship "Orkdal" of 152 GRT built 1899 at Trondheim, but without any informations regarding her further fate.


 
Here is the rest of the story of ORKDAL:
1910: sold to Chr. Salvesen & Chr. Thams Communications as SVORKA
1916: Sold to French Navy and fitted out as auxiliary patrol boat LYNX
1919: sold to P.Messologitis, Piraeus; renamed SPYROS  
1920: sold to E.Vardavas, Piraeus as EYTHYMIA  
1923: sold to T.Vourikis,Piraeus as FOULA
1925:  sold to I.Rodinos, Piraeus; renamd AGHIOS GEORGIOS
1927: sold to Verveniotis Bros & Co., Piraeus
1934: sold to P.Seretis, Piraeus
1938: sold to Kavounidis Bros, Piraeus
1940: renamed NAUTILOS,
1941 May 4: Seized by German authorities at Chios
May 21 22.30h: sunk 15m north of Chania when rammed by a British warship while carrying German paratroopers
 
Photos of the ship are available at:
http://www.orkanger.info/kommunikasjon/bt_orkdal.htm
http://www.orkanger.info/kommunikasjon/bt_svorka.htm
http://jekte-og-jaktfart.origo.no/ [...] heckpoint#

n°43079
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 05-10-2015 à 15:48:47  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   LYNX ― Patrouilleur auxiliaire, ex-vapeur suédois Orkdal (1917~1919) ― Division des patrouilles de Normandie.
 
   Le patrouilleur auxiliaire Lynx – ex-vapeur suédois Orkdal – fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :
 
     – du 17 juin 1917 au 13 janvier 1918 ;
     – du 18 février au 16 décembre 1918 ;
     – du 22 mars au 10 mai 1919.
 
  [Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922/14, p. 720 et 752 – Errata Bull. off. Marine 1922/21, p. 41.].


Message édité par Rutilius le 06-10-2015 à 18:54:22

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°43084
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 06-10-2015 à 19:20:49  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
                                                                                   ■ Récompenses consécutives à l’engagement du 2 novembre 1917.
 
   
                                                                                                    Journal officiel du 1er décembre 1917, p. 9.700.
 
 
                                                                                            http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/LYNXJ.O.1XII2015..jpg


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°43085
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 06-10-2015 à 19:43:46  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
   ■ Marin du patrouilleur auxiliaire Lynx.
 
   ― FÉVRIER Henri Alexandre André, né le 29 novembre 1889 à Barneville (Manche) et domicilié à Caen (Calvados), décédé le 14 décembre 1917 à l’Hôpital maritime de Brest des suites d’une « péritonite traumatique », Matelot de 1re classe fusilier breveté, Division des patrouilles de Normandie, Matricule n° 26.312–1 (Registre des actes de décès de la ville de Brest, Année 1917, Vol. III, f° 157, acte n° 1.851).
 
   Fils d’Eugène Hippolyte FÉVRIER et d’Émélie Marie Rosalie FAUDEMER (Ibid.).
 


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°46449
olivier 12
Posté le 20-04-2017 à 07:50:43  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
LYNX
 
Rencontre avec un sous-marin le 2 Novembre 1917.  
 
Rapport du commandement des patrouilleurs de la Manche
 
Le 2 Novembre 1917, LYNX et ELEPHANT escortaient un convoi allant de Brest à Cherbourg. Vers 20h30, aux abords de l’île Vierge, le commandant d’ELEPHANT entendit une explosion sur la gauche du convoi dont il fit infléchir la route à l’Est. Il s’est ensuite porté dans la direction de l’explosion qui était celle du vapeur FARRALINE torpillé dans le convoi allant de Brest à Lizard. Il rencontra une embarcation portant une quinzaine d’hommes et allait les recueillir lorsqu‘il aperçut une ligne noire lui paraissant être le sous-marin. Il ouvrit le feu sur lui en même temps qu’un patrouilleur anglais du convoi de Lizard qui prit à son bord les naufragés. Après avoir recherché avec son projecteur auprès du cargo chaviré, il rejoignit son convoi. A son appel TSF, JAVELINE qui était en patrouille fut envoyé en renfort d’escorte du convoi.
 
Au moment où ELEPHANT remettait en route, à 21h15, Lynx qui se trouvait en arrière avec des bâtiments retardataires fut attaqué au canon par le sous-marin. Tout en manœuvrant pour mettre le sous-marin dans la lumière de la lune, le commandant de LYNX riposta en courant en zigzag. A son 3e coup de 75 tiré d’une distance de 500 m, le commandant de LYNX constata sur le sous-marin une forte lueur suivie d’une explosion après laquelle l’ennemi cessa le feu. Au 5e coup, une violente explosion fut suivie d’une haute colonne noire et le sous-marin émergea et se coucha sur tribord. Au 7e coup, il se produisit une nouvelle explosion à l’arrière du sous-marin. Le commandant de LYNX manœuvra alors pour aborder l’ennemi, mais celui-ci disparût soudainement à 200 m de LYNX. Le patrouilleur passa sur l’endroit où il avait disparu et y rencontra un fort remous et une forte houle qui le firent rouler violemment. Il n’a rien vu disparaître pendant cette recherche et a fait route pour rejoindre son convoi.
 
Identification du sous-marin
 
On sait qu’aucun sous-marin n’a été coulé ce jour-là et que celui qui a torpillé FARRALINE était l’UC 69 de l’Oblt Hugo THIELMANN.  
Toutefois, ce n’est pas forcément celui qui a engagé le combat avec LYNX car il y avait peut-être un deuxième sous-marin sur la zone, l’UB 55 du Kptlt Ralph WENNINGER. Trois jours plus tard, le 5 Novembre, il lancera une torpille sur le vapeur anglais CLAN CUMMING, puis rentrera semble-t-il à sa base alors qu’il venait manifestement de commencer sa patrouille. Il ne reprendra ses opérations que début Décembre.
 
Or on trouve dans les archives des bulletins de guerre sous-marine du 7 Novembre 1917 la note suivante intitulée « UB 55 » :
 
« Le 7 Novembre après midi, dans le Pas de Calais, un sous-marin retournant vers sa base a signalé qu’il avait un homme blessé à son bord. Le seul engagement possible connecté a ce fait pourrait être celui du LYNX le 2 Novembre. Ce sous-marin est supposé être entré en Manche le 28 Octobre et si c’est lui qui a attaqué LYNX, il a été contraint de rentrer 5 jours plus tard. »
 
On pourrait donc penser que si ELEPHANT a sans doute ouvert le feu sur UC 69, c’est plutôt UB 55 qui a attaqué LYNX.  
 
Ce sous-marin sautera sur une mine dans le Pas de Calais le 22 Avril 1918 et il y aura 23 disparus et 6 survivants, dont le commandant Wenninger .
Quant à UC 69, il coulera au large de Barfleur le 6 Décembre 1917 après être entré en collision avec U 96. Il y aura 11 disparus.  
 
(Nota : sur le site uboat.net, UC 69 est signalé comme ayant coulé deux navires en Février puis Septembre 1918. Je pense que c’est une erreur et qu’il s’agit plutôt de 1917…)
 
Cdlt


Message édité par olivier 12 le 22-04-2017 à 00:07:46

---------------
olivier
n°46451
kgvm
Posté le 20-04-2017 à 21:02:18  profilanswer
 

Non, pas un erreur, mais ces deux bateaux sont probablement victimes de mines de "UC 69":
http://uboat.net/wwi/ships_hit/2126.html
http://uboat.net/wwi/ships_hit/724.html

n°46452
olivier 12
Posté le 20-04-2017 à 22:06:54  profilanswer
 

Bonsoir kgvm,
 
Effectivement, je n'avais pas pensé aux mines et pas poussé plus loin l'enquête.... :jap:  
 
Cdlt


Message édité par olivier 12 le 20-04-2017 à 22:07:26

---------------
olivier

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  LYNX ― Patrouilleur auxiliaire.