FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  MAMELUCK - Contre-torpilleur

 

Il y a 62 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

MAMELUCK - Contre-torpilleur

n°2782
Ar Brav
Posté le 04-02-2008 à 11:11:40  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
MAMELUCK Contre-torpilleur de 450 t type Spahi (1911 – 1927)
 
Chantier & Caractéristiques :
 
Ateliers & Chantiers de la Loire
Commencé : 1907
Mis à flot : 10.03.1909
Terminé : 1911
En service : 27.06.1911
Retiré : 28.12.1927                          
Caractéristiques : 475 t ; 7 200 cv ; 67 x 6,75 x 3 m ; 4 cheminées ; machines alternatives ; 28 nds ; 75 h.
Symbole de coque : 01.07.1911 : II, 05.08.1911 : V, 15.06.1912 : MK
Armement : VI de 65 + 3 TLT de 450.
 
Principales dates & Observations :
 
Premier du nom (sur 3, période 1870-2006)
27.06.1911 : affecté à la 1ère escadrille
06.1912 : 2ème escadrille de contre-torpilleurs de la 1ère Armée navale en Méditerranée
14.03.1913 : désigné torpilleur d’escadre, effectue des patrouilles et le soutien des sous-marins en Adriatique
03.1916 : escorte les sous-marins Faraday et Le Verrier à Milo
14.12.1917 : détruit avec le Lansquenet le sous-marin allemand UC 38 au cap Ducato en mer Ionienne après le torpillage du Chateaurenault. Défense mobile de Tunisie
1928 : vendu pour démolition.
 
Sources :  
 
French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974  
Jane’s Fighting Ships 1914, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1968
Jane’s Fighting Ships 1919, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1969  
Les Flottes de Combat en 1917, Commandant de Balincourt, Augustin Challamel, 1917          
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003  
Répertoire des navires de guerre français, de Pierre Le Conte, A. Mouville, Ozanne et Cie, 1932  
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005  
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
Les marques particulières des navires de guerre français 1900-1950, Jean Guiglini, SHM, 2002
   
 
Cordialement,
Franck


Message édité par Ar Brav le 04-05-2009 à 18:56:47

---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°2783
Ar Brav
Posté le 04-02-2008 à 11:15:06  profilanswer
 

Re,
 
De la part de Jean Pierre (et de Marcel) :
 
http://img148.imageshack.us/img148/3528/mamelukcw1.jpg
 
Contre-torpilleur Mameluck
 
Cordialement,
Franck


Message édité par Ar Brav le 04-02-2008 à 11:50:00

---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°6649
GENEAMAR
Posté le 04-07-2008 à 11:18:30  profilanswer
 

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...
 
Au 1er janvier 1911, en essais à LORIENT.  
Commandant (du 10 août 1909) : Léon TRUBERT, Lieutenant de vaisseau.
Second : Fortuné CAZALIS, Enseigne de vaisseau.
Enseigne de vaisseau : X (non identifié).
Mécanicien principal de 2ème classe : François BOUISSON.
 
Au 1er janvier 1912, 1ère Escadre.
Commandant (du 20 septembre 1911) : Maurice Le GORREC, Lieutenant de vaisseau.
Second : Pierre PASSERAT de SILANS, Enseigne de vaisseau.
Enseigne de vaisseau : Marie de VILLIERS de la NOÜE.  
Mécanicien principal de 1ère classe : Edouard VALOIS.
 
Au 1er janvier 1914, 2ème Escadrille, 1ère Armée navale.  
Commandant (du 20 mars 1913) : Fernand DOUXAMI, Lieutenant de vaisseau.
Second : Jean Le BUNETEL, Enseigne de vaisseau.
Enseigne de vaisseau de 2ème classe : X... (non identifié).
Mécanicien principal de 1ère classe : Edouard VALOIS.  
 
 
 [:patrice pruniaux1:6]


Message édité par GENEAMAR le 09-12-2009 à 07:19:02

---------------
Cordialement. Malou
n°7760
alain13
Posté le 03-08-2008 à 20:49:47  profilanswer
 


Bonsoir à tous,
 
Le 14/12/1917 les torpilleurs Mameluck commandé par le LV Girardon, et  Lansquenet escortaient un convoi constitué par le croiseur Chateaurenault et le paquebot Rouen sur la route Trente-Itéa.
 
Marche en tête le Chateaurenault qui transporte, outre les 447 hommes d'équipage, 984 officiers et soldats de l'armée d'Orient, encadré par les 2 torpilleurs. Suit à environ 800 mètres le Rouen.
Mais il sont attendus dans la passe située entre les îles Sainte Maure et Ithaque par le sous marin UC 38 commandé par l'oberleutnant Wendlandt.
 
Une première torpille touche le Chateaurenault au niveau de la 4ème cheminée et l'immobilise. La réaction des torpilleurs est immédiate, mais sans effet perçu sur le sous-marin.
Accostant le croiseur, le Mameluck transborde 710 hommes et le Lansquenet 436.
C'est alors que voulant achever son travail, le commandant allemand lance  une deuxième torpille qui coulera le Chateaurenault mais causera sa propre perte.
Repéré par le sillage de sa torpille, grenadé, l'UC 38 n'a d'autre issue que de faire surface. Cannoné par les 2 torpilleurs il coulera en peu de temps.
 
Le Mameluck recueillit 13 hommes dont le commandant Wendlandt, l'enseigne Boch et l'officier mécanicien Hempel.
 
http://img224.imageshack.us/img224/9290/mamelucklq8.jpg
http://img224.imageshack.us/img224/9290/mamelucklq8.35b96efed5.jpg
 
Sources: Ceux du Blocus (édition du 10 mars 1928) de Paul Chack et photo Marius Bar.
 
Bonne soirée,
Alain
 

n°11248
Rutilius
Posté le 18-12-2008 à 15:10:44  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
   Observations : [...]
 
     Janv. ou Févr. 1919 : Lui est conférée la fourragère aux couleurs de la la croix de guerre (Ouest-Eclair - éd. de Caen -, n° 7139, 19 févr. 1919, p. 2).
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.

n°16128
Rutilius
Posté le 04-05-2009 à 17:55:40  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
   
   Le Temps, n° 20.431, Jeudi 14 juin 1917, p. 2, en rubrique « Marine ».
 
 
   « CITATION. ― Est cité à l’ordre de l’armée :
 
   Le lieutenant de vaisseau Large :
« Cité à l’ordre du jour de la division des Dardanelles le 18 mai 1915, comme officier de manœuvre du Suffren, pour sa belle conduite sous le feu. Animé d’un très bel esprit de devoir, a, comme commandant du Mameluck, donné un exemple remarquable d’énergie, de dévouement et d’abnégation, en continuant à exercer le commandement de son bâtiment jusqu’au moment où il a été terrassé par une maladie mortelle contractée au cours d’une dure navigation d’hiver. »
 
   – LARGE François Louis Pierre Émile, né le 4 septembre 1877 à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) et domicilié à Hyères (Var), décédé le 25 avril 1917 « en mer à bord du Divona », d’une « affection aggravée par le service », Lieutenant de vaisseau, Port de Toulon (Acte transcrit à Hyères, le 18 mai 1917).  
 
   _____________________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 09-03-2013 à 09:58:08
n°16132
dbu55
Posté le 04-05-2009 à 21:56:10  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
Un autre officier du MAMELUCK mort pour la France :
 
MAURIOT Jacques René né le 21/04/1898 à Laon (Aisne) - Enseigne de Vaisseau de 2ème Classe - Décédé le 14/07/1918 (20 Ans) à l'hôpital russe du Pirée (Grèce) de Fièvre Typhoïde
 
Cordialement
Dominique


Message édité par dbu55 le 04-05-2009 à 21:56:29

---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°22413
Ar Brav
Posté le 01-12-2009 à 04:44:59  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Les documents en ligne relatifs au Mameluck, torpilleur d'escadre : journaux de bord du 25/10/1913 au 09/09/1916, journaux de navigation du 28/11/1913 au 28/10/1916 sont disponible sous la cote SS Y 336 ici :
 
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] iewer.html
 
Cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°22478
Rutilius
Posté le 02-12-2009 à 20:02:00  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
   ■ Historique (complément).  
 
 
   — 7 octobre 1915 : Avec le contre-torpilleur Aspirant-Herber, participe au sauvetage des naufragés de l’Amiral-Hamelin.
 
 
   I. ― Journal de bord du contre-torpilleur Mameluck n° - / 1915 (20 août ~ 3 déc. 1915) – alors commandé par le lieutenant de vaisseau Robert(Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 336, p. num. 245).
 
 
                                                                  « Le Jeudi 7 octobre 1915.
 
                                                                           S.O. à la mer.
 
                                                                 Le Vendredi 8 octobre 1915.
 
                                                                            S.O. à la mer.

 
 
   Mention marginale :  
 
   « P.-V. : Une couverture en laine gris beige pour hamac. A servi à envelopper un noyé de l’Amiral-Hamelin.
 
   Signé : Barbier. »
   
 
   II. ― Journal de navigation du contre-torpilleur Mameluck n° - / 1915 (17 juill. ~ 7 oct. 1915) (Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 336, p. num. 871).
 
 
                                                                        « Le 7 octobre 1915.
 
   .......................................................................................................................................................  
         
                                                                         Quart de 16 h à 20 h.
 
 
   17 h 04 – Une fumée dans le N. 80 O.
 
   17 h 10 – Aperçu les embarcations et les épaves du bâtiment coulé.
 
   17 h 35 – Reconnu les embarcations du vapeur français Amiral-Hamelin avec les naufragés. Routes et vitesses diverses pour chercher les hommes sur les débris.
 
   18 h 20  – Amené le berthon pour relever un homme vivant.
 
   18 h 25  – Amené le berthon pour relever un cadavre.
 
   19 h 12  – Stoppé près du navire-hôpital Dunluce-Castle pour déposer les naufragés à son bord.
 
   19 h 30  – Pris poste derrière l’Asp.-Herber, route sur Cérigo.
»
 
 
   Mention marginale :  
 
   «  ― A 7 h 55 – Immergé le cadavre du nommé DUVAL Charles, du 17e d’artillerie, relevé par le berthon à 18 h 30. Un acte de décès a été établi en triple expédition et annexé au rôle d’équipage, comme de droit. (*)
 
   Le Commandant,
 
   Signé : Robert. »
 
   ________________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
   (*) ― DUVAL Charles Gaston, né le 17 septembre 1889 à Granville, mort le 7 octobre 1915 « au torpillage de l’Amiral-Hamelin – Corps retrouvé en Méditerranée orientale par le torpilleur d’escadre Mameluck », 2e canonnier conducteur, 17e Régiment d’artillerie, Matricule n° 04.322, classe 1909, n° 605 au recrutement de Saint-Brieuc [Acte transcrit à Paris (XIXe Arr.), le 11 juin 1916].
 
 
   °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
 
 
   ― 17 février 1917 : Recueille à son bord environ 650 survivants du naufrage du transport postal Athos, torpillé et coulé par le sous-marin allemand U-65 (Kapitänleutnant Hermann von Fischel) à 200 milles dans le S.-E. de l’île de Malte, par 35° 22’ N. et 18° 32’ E., alors qu’il allait de Yokohama à Marseille. Ceci valut ultérieurement au bâtiment le témoignage officiel de satisfaction suivant :
 
 
                                                                                                      Journal officiel du 17 avril 1917, p. 3.043.
 
 
                                                                                             http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/MAMELUCK - T.O.S. - J.O. 17-IV-1917.jpg
 
 
   614 autres naufragés furent recueillis par le torpilleur d’escadre Enseigne-Henry, alors commandé par le lieutenant de vaisseau Marcel Traub. 215 furent transbordés sur le dragueur-canonnière Moqueuse.
 
 
   °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
 
 
   ― 14 décembre 1917 : Combat avec le Lansquenet et détruit le sous-marin allemand UC-38 au cap Ducato, en mer Ionienne, après le torpillage du Châteaurenault.
 
 
   L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 5.672, Dimanche 3 févr. 1918, p. 3, en rubrique « Nouvelles maritimes – La guerre maritime – Récompenses à des équipages. ».
 
  « PARIS, 2 février. – Sont cités à l'ordre de l'armée : [...]
 
   Le torpilleur Mameluck : " Escorte d'un bâtiment au moment où il a été torpillé par un sous-marin, le Mameluck, tout en assurant le sauvetage des passagers et de l'équipage, a attaqué le sous-marin et l'a obligé à émerger. Ce sous-marin a sombré sous le feu du torpilleur. " »
 
 
   Le Temps, n° 20.665, Dimanche 3 févr. 1918, p. 2, en rubrique « Marine ».
 
   « CITATIONS A L’ORDRE DE L’ARMÉE. – Sont cités : [...]
 
   Le torpilleur Mameluck : " Escorte d'un bâtiment au moment où il a été torpillé par un sous-marin, le Mameluck, tout en assurant le sauvetage des passagers et de l'équipage, a attaqué le sous-marin et l'a obligé à émerger. Ce sous-marin a sombré sous le feu du torpilleur. " »
 
 
   _____________________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.
 


Message édité par Rutilius le 22-03-2014 à 20:08:38
n°22492
Rutilius
Posté le 03-12-2009 à 09:53:48  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
   Relevé dans le Journal de navigation du contre-torpilleur Mameluck n° - / 1916 (28 sept. – 28 oct. 1916) (Extrait ; S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 336, p. num. 1231 et 1233) :
 
 
                                                                                  « 29 octobre 1916.
 
                              .......................................................................................................................................................
 
   6 h 40 – Aperçu un vapeur au plein sous Phléva. Stoppé sous Phléva. Envoyé baleinière prendre des renseignements sur vapeur grec Aggeliki au plein.
 
   6 h 50 – Baleinière à MK. : Vapeur grec Aggeliki torpillé à 7 milles S.-O. de Phléva. Envoyé immédiatement infirmiers pour soigner blessés.
 
   7 h 10 – Route sur Salamine.
 
   7 h 23  – Fait demi-tour sur Phléva.
»
 
   Mais je n'ai trouvé aucune mention de cet évènement dans la base uboat.net ...  
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.

n°22505
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 03-12-2009 à 14:13:31  profilanswer
 

Bonjour Daniel
Je n'ai pas trace d'un vapeur Aggeliki par contre il y a quantité de Angeliki mais aucun qui ait été coulé en oct 1916. Il se peut qu'il s'agisse d'un navire qui ait été endommagé par une torpille ou une mine, échoué puis renfloué. Si c'est le cas l'incident est encore plus difficile à identifier et à corréler. Cela dit, il existe à Vincennes un dossier sur le sujet avec un nom orthographié Angheliki, réf. 18/2245 (possiblement une erreur d'orthographe) mais d'après l'absence de mention en colonne remarques du fichier, il ne semble pas que ce navire ait été perdu.
Amts
Yves


Message édité par Yves D le 03-12-2009 à 14:14:13

---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°22539
Rutilius
Posté le 04-12-2009 à 23:33:17  profilanswer
 


   Bonsoir Yves,  
   Bonsoir à tous,
 
   C'est uniquement « pour mémoire » que j'ai cru utile de procéder à la transcription des mentions du Journal de navigation du contre-torpilleur Mameluck se rapportant à cet Angeliki, ou, alias, Angheliki. Et je n'ai encore rien trouvé à son propos dans les documents de bord d'autres bâtiments de l'Armée navale. Mais il convient de ne pas désespérer...
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.
 
   

n°22541
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 04-12-2009 à 23:46:36  profilanswer
 

Bonsoir Daniel
Désespérer est un mot inconnu des chercheurs-fouilleurs que nous sommes tous  :lol:  
Amts
Yves


---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°22549
alain13
Posté le 05-12-2009 à 08:14:17  profilanswer
 


Bonjour à tous,
 
Quelqu'un comprend-t-il le Grec ???
 
http://www.mercury-auctions.gr/pdf [...] e_text.pdf
 
" 1916.... the ship Aggeleki sunk by a german boat..."  ?
 
Bonne journée,
Alain

n°22551
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 05-12-2009 à 08:49:24  profilanswer
 

Bonjour Alain
Problème avec l'ouverture de ce lien.
 
Not Found
 
The requested URL /pdf/16_complete_catalogue_text.pdf was not found on this server.


---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°22560
alain13
Posté le 05-12-2009 à 16:24:17  profilanswer
 

Bonjour Yves,
 
C'était l'intitulé d'une photo d'une cérémonie faisant suite au naufrage de l'Aggeliki, sans autres renseignements.
Un autre site parle d'un article du journal "Empros" concernant le naufrage de l'Aggeliki à proximité de l'îlot Fleves (sans doute Phléva), le 17 octobre 1916 ( date ancien calendrier grégorien):
http://keadive.gr/historical-documents/
 
Il semble que ce navire n'a pas été torpillé mais a coulé sur une mine posée par l'U 73 de Gustav Siess, le 27/10 au Sud de cet îlot.
(correspondance entre calendriers,...+11 jours=28 ???).
 
http://img36.imageshack.us/img36/7126/minnensperre31141120081.jpg
 
Bonne journée,
Alain,


Message édité par alain13 le 05-12-2009 à 16:50:28
n°22566
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 05-12-2009 à 23:52:52  profilanswer
 

Bonsoir Alain
Tout à fait intéressant ! Grâce à ces documents on va avancer bcp plus vite sur ce vapeur Aggeliki, Angeliki, Angheliki. Reste à déterminer laquelle orthographe est la bonne. A remarquer également que le navire a été très probablement seulement endommagé car aucun vapeur de ce nom n'a été coulé dans ces dates là.
A suivre...
 
Cdlt
Yves


---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°22603
Dimitri Ga​lon
Posté le 07-12-2009 à 18:57:06  profilanswer
 

Bonsoir,
de l'article intitulé "The sad story of S/S Burdigala, former S/S Kaiser Friedrich (1897-1916)" http://keadive.gr/the-sad-story-of [...] friedrich/, capital "The history of the sinking. Torpedo or mine? ".
 
"Aside from the perception that torpedoings had caused the sinkings of S/S Burdigala and HMHS Britannic, a passenger ship sunked earlier, the Angeliki (706 GRT, belonging to the Giannoulátos Bros. – Ionian Steamers) on 29th October 1916 and S/S Kiki Isaia (2,993 GRT, belonging to G. Isaias and K. Zalokóstas) on 31st October 1916, near Fleves island in the Saronic Gulf, exactly the area were on 27th October the U 73 had laid the minefield Νr. 31, these were also viewed as torpedoings.  In relation to the sinking of P/S Angeliki , the press confidently reports by a headline boldly titeled “The heartbreaking tragedy of steamer Angeliki – torpedoed at night in Fleves island by a submarine”.  In the case of S/S Kiki Isaia the headlines were more cautious, posing the question, “Torpedoed or struck on a mine?”. In the latter case, the reports were based on the ship’s Captain Stamátis Sachtoúris (last grandson of national Greek revolution hero from Hydra, Geórgios Sachtoúris), who argued that, “I heard the wheezing sound of a launched torpedo”, resulting in a tendency to view the sinking as torpedo caused.  Hence even some time later, the sinkings of the Angeliki and Kiki Isaia were believed to be more likely as torpedoings. But these were just other cases for which no German submarine commander had made any post-war claims for alleged torpedoings; owing to the provision and location of the minefield, the German Admiralty considered that at least for the case of S/S Kiki Isaia, as being sunk after impact on a mine placed by the U 73. Nevertheless, we believe that the sinking of P/S Angeliki was also a result from a collision with a mine laid by the submarine U 73."
 
29th Octobre 1916, moins 13 jours = 16 Octobre 1916, le jour de Angeliki coulé.
 
Salutations
DG


Message édité par Dimitri Galon le 08-12-2009 à 11:55:09

---------------
www.keadive.gr
www.keaexpedition2008.wordpress.com
n°22606
Gastolli
Posté le 07-12-2009 à 19:06:11  profilanswer
 

Bonsoir Dimitri,
 
I expect you to be an "natural greek speaker"  :)  
 
Can you check if the steamers SPETZAI and/or SPARTI are damaged on 20.11.1916 in the same area?
 
According to british sources it was just the SPARTI, SPETZAI is just mentioned in Lloyds War Losses of WW 1...
 
Would be fine if you can have a look, to get the records straigth for U 73 !
 
Thank you
 
Cordialement
Oliver

n°22610
Dimitri Ga​lon
Posté le 07-12-2009 à 19:23:27  profilanswer
 

Bonsoir Oliver,
I gonna check it out in the 1916 Greek papers tomorrow.  ;)  
Could you please describe the U-73 records?  
Feel free to visit the following links
 
http://keadive.gr/submarine-u-73/t [...] ackground/
 
http://keadive.gr/submarine-u-73/g [...] otographs/
 
http://keadive.gr/submarine-u-73/u [...] ical-list/
 
Regards
DG


Message édité par Dimitri Galon le 07-12-2009 à 19:26:02

---------------
www.keadive.gr
www.keaexpedition2008.wordpress.com
n°22642
Gastolli
Posté le 08-12-2009 à 09:51:49  profilanswer
 

Bonjour Dimitri,
 
I can see that you have done a good deal of research on U 73, no need to list the minefields laid by her in the Aegean  :)  
 
So, here's my listing for U 73's minefield from 27.10.1916 off Pleve Is.
 
28.10.1916: ANGELIKI damaged
31.10.1916: KIKI ISAIAS sunk
20.11.1916: SPARTI damaged
 
20.11.1916: SPETZAI reported damaged, but I believe that's an false information !?
 
If you can find Captain's names and numbers of crew or so, this information will also be valuable.
 
For U 73's minefield from 20.12.1916 you forgot to list the PERESVET which is mentioned earlier in the text.
 
Also U 73's minefield from 22.12.1916 claimed the british Steamer BILSWOOD on 12.03.1917.
 
 :hello:  
Oliver

n°22644
Dimitri Ga​lon
Posté le 08-12-2009 à 11:20:19  profilanswer
 

Bonjour Oliver,
I send you the articles of the Greek newspaper EMPROS regarding the issues SPETZAI, SPARTI and ANGELIKI.
The dates of the articles are in accordance to the dates of the old Gregorean calendar. You have to add 13 days to have as a result the date of the actual (new) calendar.  
 
SPETZAI, ex. ARIADNE – sank 8.9.1916 (new calendar) near Messina (Italy) coming from the Greek island of Skiros headed to Liverpool (England). She was sunk according the “Commerce Raiding” (Guerre de Cource), by a German Uboat on the surface (further information in "Spindler, Arno; Mantey, Eberhard: Der Handelskrieg mit U-Booten, Der Krieg zur See 1914-1918 / hrsg. von Marine Archiv, Bd. 1-5." ) – s. the Greek article,SPETZAI-Empros-30.8.1916 (old calendar), http://img12.imageshack.us/img12/6 [...] 081916.jpg – additional information regarding the technical data of the vessel, you may find here: http://www.miramarshipindex.org.nz/ship/show/207476
 
SPARTI, ex. SAN FERNANDO – collision with a mine, few days after Angeliki exact in the same area, namely near the island of Phléves. In accordance to the testimonials it was not a result of torpedoing but a collision to a mine, most probably placed by U 73 (Kapitänleunant Gustav Siess), mine field no. 31 – Phléves. – s. the Greek article, SPARTI-Empros-8.11.1916 (old calendar), http://img193.imageshack.us/img193 [...] 111916.jpg  
The next day the vessel was tug to port of Pereus. s. the article SPARTI-Empros-9.11.1916 (old calendar), http://img11.imageshack.us/img11/1 [...] 111916.jpg – Some time later the vessel was repaired and was set again in duty. SPARTI renamed in GERZE and sank on 30.10.1935 near Anadoluburnu (Turkey). Additional information concerning the technical data of SPARTI you may find under: http://www.miramarshipindex.org.nz/ship/show/216744#
 
I send you also an additional article regarding the ANGELIKI, s. ANGELIKI-Empros-18.10.1916 (old calendar), http://img25.imageshack.us/img25/2 [...] 101916.jpg
 
Cheers
DG


Message édité par Dimitri Galon le 08-12-2009 à 11:22:42

---------------
www.keadive.gr
www.keaexpedition2008.wordpress.com
n°22645
Dimitri Ga​lon
Posté le 08-12-2009 à 11:41:47  profilanswer
 

Gastolli a écrit :

I can see that you have done a good deal of research on U 73, no need to list the minefields laid by her in the Aegean  :)


Thanks Oliver  :)  

Gastolli a écrit :

28.10.1916: ANGELIKI damaged
31.10.1916: KIKI ISAIAS sunk
20.11.1916: SPARTI damaged
20.11.1916: SPETZAI reported damaged, but I believe that's an false information !?


ANGELIKI, KIKI ISAIAS and SPARTI: Correct except ANGELIKI, 29.10.1916 (new calendar) and SPETZAI 8.9.1916 (new calendar).
SPETZAI: See the message above.

Gastolli a écrit :

If you can find Captain's names and numbers of crew or so, this information will also be valuable.


Give me some time.  

Gastolli a écrit :

For U 73's minefield from 20.12.1916 you forgot to list the PERESVET which is mentioned earlier in the text.
Also U 73's minefield from 22.12.1916 claimed the british Steamer BILSWOOD on 12.03.1917.


Correct but I´m to lazy to add it right now. :sol:  
 :jap:  
DG

Message cité 1 fois
Message édité par Dimitri Galon le 08-12-2009 à 11:59:53

---------------
www.keadive.gr
www.keaexpedition2008.wordpress.com
n°22646
Dimitri Ga​lon
Posté le 08-12-2009 à 13:28:20  profilanswer
 

P/S SPARTI
 
Owner: Pantaleon Steamship Company
Captain: first name unknown, family name Varoútsikos
Explosion: 4 meters from the bow after a collision with a mine.  
Casualties: 4 persons, D. Karítsis (valet), Lukas Karás (bosun), I. Mesadás (sailor), D. Mátzas (passenger).
 
The ship was sailing from Thessaloniki (Salonique) having Pereus as the last destination. The vessel was carrying cargo (sheep and tobacco) and passengers. After the collision the Pantaleon Company send the vessel ANATOLI (also a Pantaleon owning ship) to help. Admiral Fournet also send the ships F/S GOLIATH and F/S COURS (? Maybe the name is not written correct) as supporters.  
The 65 passengers were carried to the port of Pereus by F/S COURS. The cargo was moved on the board of the vessel ANATOLI and transferred also to Pereus.


Message édité par Dimitri Galon le 08-12-2009 à 15:21:09

---------------
www.keadive.gr
www.keaexpedition2008.wordpress.com
n°22649
Rutilius
Posté le 08-12-2009 à 15:02:24  profilanswer
 


   Bonjour Oliver et Dimitri,
   Bonjour à tous,
 
   « After the collision the Pantaleon Company send the vessel ANATOLI (also a Pantaleon owning ship) to help. Admiral Fournet also send the ships F/S GOLIATH and F/S COURS (? Maybe the name is not written correct) as supporters. »
 
   V. les éléments de réponse figurant sous le sujet « SPAHI », Contre-torpilleur de 450 t, type Spahi (1910-1927).
 
   « F/S COURS » : Il pourrait s'agir du cargo charbonnier Charles-Le Cour, de la la Société anonyme des chargeurs de l’Ouest. Ou peut-être du torpilleur anglais Scourge ?
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 08-12-2009 à 15:20:37
n°22650
Dimitri Ga​lon
Posté le 08-12-2009 à 15:27:12  profilanswer
 

Merci Daniel!!!
 
Oliver, as Daniel wrote here: http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _423_1.htm
 
F/S SPAHI was also involved in that issue. Daniel writes:
 
"■ L’assistance apportée par le Spahi et le Goliath au cargo grec Sparti, le 20 novembre 1916.
 
   (Journal de navigation du contre-torpilleur Spahi n° 5 / 1916 (27 oct. – 12 déc. 1916) – alors commandé par le lieutenant de vaisseau Gautier – : Extrait ; S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 471, p. num. 554 et 555).
 
 
                                                                              « 20 novembre 1916 ― Golfe d’Athènes.
 
                                                                                                        0 h à 4 h.
 
   Croisière Baie de Phléva et côte Est du golfe..
 
                                                                                                        4 h à 8 h.
 
 
   6 h 25  –  Reconnu le vapeur hollandais N...tunus faisant route N.
 
   7 h 15  –  Amené la baleinière pour aller à bord du bateau grec Sparti échoué au N. de Phléva.
 
   7 h 40  –  Hissé la baleinière.    
 
                                                                                                        8 h à 11 h.
 
   De 8 h à 10 h 20, resté stoppé dans le N. de Phléva. Amené la baleinière qui se rend à bord du Sparti et du torpilleur anglais Sa... Patrouillé au N. de Phléva.
 
                                                                                                       11 h à 15 h.
 
   12 h 00  –  Amené youyou qui conduit officiers à bord du Sparti. Resté près de ce dernier.
 
   13 h 30  –  Le Goliath arrive et attend ordres.
 
   14 h 30  –  Le torpilleur anglais Scourge arrive pour prendre Sparti en remorque et demande aide Goliath.
 
                                                                                                        15 h à 18 h.
 
   15 h 10  –  Hissé le youyou.
 
   15 h 20  –  Un torpilleur anglais fait exploser deux mines au S. de Phléva.
 
   17 h 45  –  Amené le berthon.
 
                                                                                                        18 h à 20 h.
 
   18 h 30  –  Hissé le berthon 2.
 
   18 h 40  –  Correspondu à la voix avec le Polyphène.
 
   18 h 45  –  Fait route pour prendre la croisière de nuit.
 
                                                                                                        20 h à 24 h."  
 
Regards
DG


---------------
www.keadive.gr
www.keaexpedition2008.wordpress.com
n°22652
Gastolli
Posté le 08-12-2009 à 18:30:19  profilanswer
 

Dimitri and Daniel,
 
thank you for this fine details  :bounce:  
 

Dimitri Galon a écrit :


ANGELIKI, KIKI ISAIAS and SPARTI: Correct except ANGELIKI, 29.10.1916 (new calendar) and SPETZAI 8.9.1916 (new calendar).


 
British sources say ANGELIKI was damaged on 28.10.1916 at 20:30h, maybe the difference is in the time (Greenwich Mean Time - Eastern Aegean Time) or so ?!
 
SPETZAI on 08.09.1916 was another vessel of 1904 g.r.t., sunk by UB 47 this day.
 
The SPETZAI in question should have 788 g.r.t., Hellenic Steam Navigation Goudi (J. Leonidas), Piraeus according to uboat.net
 
 
But again, very valuable information on this greek vessel SPARTI, thank you !
 
Oliver

n°22653
Dimitri Ga​lon
Posté le 08-12-2009 à 18:56:16  profilanswer
 

Gastolli a écrit :


SPETZAI on 08.09.1916 was another vessel of 1904 g.r.t., sunk by UB 47 this day.
 
The SPETZAI in question should have 788 g.r.t., Hellenic Steam Navigation Goudi (J. Leonidas), Piraeus according to uboat.net


 
Hello Oliver,
the first SPETZAI (build 1891) belonged to the Koutsi bros.. The other one (build 1885), as you said, belonged to D.P. Goudis from 1895-1914, as the LRS informs.
 
I´ll check it out tomorrow, but I might say that I did not find nothing at all today in the papers from October and November 1916.
I will also inform you concerning the date of the ANGELIKI loss.
 
 :hello:  
DG  

n°22670
GENEAMAR
Posté le 09-12-2009 à 08:22:22  profilanswer
 

Bonjour à tous...
 
DOUXAMI Fernand Louis Marie
 
Né le 13 février 1874 à LAVAL (Mayenne) - Décédé le 25 août 1925 à PARIS (Seine).
Entre dans la Marine en 1892, Aspirant le 5 octobre 1895; port TOULON. Aux 1er janvier 1896, 1897, sur le cuirassé "BAYARD", Division navale d'Extrême-Orient (Cdts Paul FORTIN puis Pierre MEUNIER dit JOANNET).  Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1897. Au 1er janvier 1899, sur le transport "MEURTHE", Station locale du SÉNÉGAL (Cdt Paul GERVAISE). Au 1er janvier 1901, sur l'aviso "IBIS", Station de la Manche et de la mer du Nord (Cdt Albert HUGUET). Le 28 octobre 1901, Second sur le torpilleur de haute mer "AVENTURIER", École des patrons-pilotes en ALGÉRIE et TUNISIE (Cdt Pierre COLSON). Idem au 1er janvier 1903. Officier d'académie. Au 1er janvier 1904, port TOULON. Lieutenant de vaisseau le 5 février 1904. Officier breveté Torpilleur. Au 1er janvier 1906, sur le croiseur "D'ENTRECASTEAUX", Division navale de l'Océan Indien (Cdt Louis LORMIER). Le 1er juillet 1908, Commandant un groupe de torpilleurs, 2ème Flottille de torpilleurs et de sous-marins de la Manche à DUNKERQUE. Chevalier de la Légion d'Honneur. Officier breveté de l'École Supérieure de la Marine, promotion 1910. Au 1er janvier 1911, port TOULON. Au 1er janvier 1912, sur le croiseur cuirassé "LÉON-GAMBETTA", Aide de camp auprès du Contre-Amiral Louis DARTIGE du FOURNET, Commandant la 1ère division légère, 1ère Escadre. Du 20 mars 1913 à mi-août 1915, Commandant le torpilleur "MAMELUCK", 2ème Escadrille, 1ère Armée navale. Capitaine de frégate le 17 juin 1916. Aux 1er janvier 1917, 1918, port TOULON.--- Par la suite Capitaine de vaisseau. Officier de la Légion d'Honneur le 14 juillet 1919.
 
http://images3.hiboox.com/images/5009/b697a0dfedeb11944611640cf58a2d9b.jpg
 :jap:


---------------
Cordialement. Malou
n°22674
GENEAMAR
Posté le 09-12-2009 à 10:24:09  profilanswer
 

Bonjour à tous...
 
  Le "MAMELUCK" est ensuite commandée mi août 1915, par le Lieutenant de vaisseau ROBERT, non identifié faute de prénoms, plusieurs homonymes...


---------------
Cordialement. Malou
n°22677
GENEAMAR
Posté le 09-12-2009 à 10:53:05  profilanswer
 

Bonjour à tous...
 
LARGE François Louis Pierre Émile    
 
Né le 4 septembre 1877 - Décédé le 25 avril 1917, sur le navire hôpital "DIVONA".
Entre dans la Marine en 1894, Aspirant le 5 octobre 1897; port TOULON. Au 1er janvier 1899, sur le croiseur "DUGUAY-TROUIN", Division navale de l'Océan Pacifique (René MARQUIS, Cdt). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1899. Au 1er janvier 1901, sur le cuirassé "CHARLES-MARTEL", Escadre de Méditerranée (Joseph NAYEL, Cdt). Au 1er janvier 1902, sur le cuirassé "IÉNA", en essais à BREST (Eugène PAILHÈS, Cdt). Au 1er janvier 1903, sur le cuirassé "CHARLES-MARTEL", Division de réserve de l'Escadre de Méditerranée (Eugène PAILHÈS, Cdt). Le 24 novembre 1903, Second sur le torpilleur de haute mer "SARRAZIN", École des patrons-pilotes Provence-Corse (Cdt François BOYER). Au 1er janvier 1906, sur la canonnière cuirassée "PHLÉGÉTON", Division navale de TUNISIE (Cdt Jacques LEMOINE). Lieutenant de vaisseau le 25 juillet 1907. Le 29 janvier 1908, chargé de la Défense fixe de SAÏGON. Aux 1er janvier 1911, 1912, détaché en mission en INDOCHINE, Directeur des mouvements du port de HAÏPHONG. Chevalier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1914, sur le cuirassé "SUFFREN", École des Électriciens (Cdt Auguste BEAUSSANT). En 1915, sur le même bâtiment, il est cité à l'ordre du jour de la Division des Dardanelles. En 1917, Commandant le torpilleur "MAMELUK", il décède le 25 avril 1917 sur le navire hôpital "DIVONA". Dossier médical confidentiel. Cité à l'ordre de l'Armée navale en juin 1917 : " Cité à l'ordre du jour de la Division des Dardanelles, le 18/05/1915 comme officier de manoeuvre du SUFFREN pour sa belle conduite sous le feu. Animé d'un très bel esprit de devoir a, comme commandant du MAMELUCK donné un exemple remarquable d'énergie, de dévouement et d'abnégation, en continuant à exercer le commandement de son bâtiment jusqu'au moment ou il a été terrassé par une maladie mortelle contractée au cours d'une très dure navigation d'hiver.".
 :jap:


---------------
Cordialement. Malou
n°22684
Dimitri Ga​lon
Posté le 09-12-2009 à 14:59:39  profilanswer
 

@ Gastolli
 
Ich habe dich nicht vergessen Oliver. Ich bin dabei weitere Infos über die andere Schiffe zu suchen.
Gib mir noch eibischchen Zeit.
 
Gruss
DG
 
P.S.
Englisch oder Deutsch? Du hast die Wahl.  :hello:


---------------
www.keadive.gr
www.keaexpedition2008.wordpress.com
n°22693
Gastolli
Posté le 09-12-2009 à 22:30:03  profilanswer
 

Hallo Dimitri  :ouch:  
 
it's better to continue in english for all our french friends here in the forum !
 
Gruss zurück
Oliver

n°22759
Terraillon​ Marc
Posté le 11-12-2009 à 21:51:37  profilanswer
 

Dimitri Galon a écrit :

@ Gastolli
 
Ich habe dich nicht vergessen Oliver. Ich bin dabei weitere Infos über die andere Schiffe zu suchen.
Gib mir noch eibischchen Zeit.
 
Gruss
DG
 
P.S.
Englisch oder Deutsch? Du hast die Wahl.  :hello:


 
 
@ Gastolli  
   
Je ne vous ai pas oublié Oliver. Je fais plus de recherche et d'informations sur les autres navires .  
Donnez-moi le temps.  
   
Gruss  
DG  
   
P.S.  
Anglais ou allemand? Vous avez le choix
 
A bientot  :jap:  


---------------
Cordialement
Marc TERRAILLON
n°22771
Ar Brav
Posté le 12-12-2009 à 06:40:00  profilanswer
 

您好米特里
您好奧利弗,
 
感謝你找到了共同語言
 
此致,
弗蘭克
 
Bonjour Dimitri,
Bonjour Oliver,
 
Merci d'avoir trouvé un langage commun
 
Amicalement,  
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°22821
Dimitri Ga​lon
Posté le 13-12-2009 à 14:33:57  profilanswer
 

@ Ar Brav
 
Bonjour Franck,
 
le message est arrivé et serait comprise.  
 
Amicalement
Dimitri


---------------
www.keadive.gr
www.keaexpedition2008.wordpress.com
n°22860
Dimitri Ga​lon
Posté le 14-12-2009 à 17:41:22  profilanswer
 

Hello Oliver here are the data for ANGELIKI.
 
Name: ANGELIKI
GRT: 706
Owner: Ioniki Steam Company, Gianoulatos bros
Master: Captain Papadogiannis, first name unknown (survived).
Commander: Dimitris Petousis (survived).
Casualties: Total 56. - Passengers 50 (25 drown and 25 killed during the explosion). Crew, 6 persons killed during the explosion.
Rescued: 225 persons
Crew casualties: Ioannis Alafouzos (quarter master), I. Veliotis and I. Karas (sailors), Evangelos Frangkou, Kolias (family name unknown) and Georgios Ventouris (stokers).
 
Regards
Dimitri

n°22864
Gastolli
Posté le 14-12-2009 à 18:54:44  profilanswer
 

Bonsoir Dimitri,
 
thank you for this great information!
 
Question:
Master Papadogiannis - Commander Petousis...
what does this mean  :??:  
 
I can add a little bit from british sources: they claimed 40 dead and some wounded for this loss, according to this source among her passengers she carried some volunters for the Saloniki fightings !
 
Do you have found something on the exact date/hour of the damage to ANGELIKI ?
 
Cdlt
Oliver

n°22865
Michael Lo​wrey
Posté le 14-12-2009 à 19:26:39  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
First about ANGELIKI: Was this ship built in 1863 as OSBORNE and renamed ANTZOULETTA before becoming ANGELIKI?
 
ON SPETZAI, here's what's in the Starke-Schell list for ships built in 1885:
 
11.  AMSTELSTROOM   (iron)       NE  
P/C Nederlandsche Stoomboot Mij., Feijenoord, Rotterdam (6) #134
06 - IRINI    D. Dimokas & Co., Piraeus  
07 - SPEZIA    D. P. Goudis, Piraeus
13 - (SPETZAI)      s/o
15 - Hellenic Steam Navigation Goudi (J. Leonidas), Piraeus
reported sunk by submarine near Piraeus 20 Nov 1916,  salved later
 - (SPETSAI)   Hellenic Co. of Maritime Enterprises (A. Palios), Piraeus  (LR 19)
28 - VOLOS   A. K. Riggas, Piraeus     (previously reported sold and r/n BOUBOULINA)
29 - Hellenic Coast Lines Company, Ltd., Piraeus
Foundered 7 Dec 1933 in 37.55N-19.25E, 56 miles off Cape Spartivento, while being towed from Piraeus to Savona for scrapping
 
Best wishes,
Michael

n°22891
Dimitri Ga​lon
Posté le 15-12-2009 à 15:10:18  profilanswer
 

Gastolli a écrit :

Question:
Master Papadogiannis - Commander Petousis...
what does this mean  :??:  
 
I can add a little bit from british sources: they claimed 40 dead and some wounded for this loss, according to this source among her passengers she carried some volunters for the Saloniki fightings !
 
Do you have found something on the exact date/hour of the damage to ANGELIKI ?


 
Bonsoir Oliver,
 
the difference is that there are two degrees, Captain A´, which is the captain of the vessel and Captain B´, which is the responsible officer. You are somehow right as I could describe them as "first officer" and "second officer".  :)  
 
If you need the names of the volunteers I can post for you the list, but without the addresses.  :cry:  
 
Regarding the exact day and time of the ANGELIKI disaster now. It was the 28th (15th, old calendar + 13 days) October 1916, at 9 p.m..
 
Salut
Dimitri  

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  MAMELUCK - Contre-torpilleur