FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  MELBOURNE - Compagnie des Messageries Maritimes

 

1 utilisateur anonyme et 34 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

MELBOURNE - Compagnie des Messageries Maritimes

n°1438
Ar Brav
Posté le 22-11-2007 à 14:52:34  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
MELBOURNE Transport auxiliaire de type Natal (1916 - 1917)    
     
Chantier :      
     
La Ciotat        
Mis à flot : 24.12.1881      
En service : 22.08.1916    
Retiré : 28.11.1917      
Caractéristiques : 6 150 t , 3 400 cv , 130,8 x 12,1 x 6,3 m , 16 nds aux essais avec une machine de 4 000 cv (1895)  
     
Observations :      
     
1881 : paquebot des Messageries Maritimes    
Second d'une série de 7 paquebots gréés en trois mâts barque (NATAL, MELBOURNE, CALEDONIEN, SYDNEY, SALAZIE, YARRA, OCEANIEN) construits pour la ligne d'Australie dans le cadre de la convention de 1881. La coque sur plans de Vésigné est celle du SAGHALIEN construit en 1890 pour la ligne de Chine, mais la puissance est supérieure de 500 cv.  
06.08.1882 : premier départ pour l'Extrême Orient puis affecté deux ans à la ligne Marseille, Seychelles, Réunion, Maurice, Australie
18.01.1883 : inaugure l'extension de la ligne à Nouméa. Revient ensuite sur la ligne d'Extrême Orient jusqu'en 1895
1885 - 1886 : installation d'un salon de musique
1886 - 1887 : installation de l'éclairage électrique (sauf les deux derniers qui le sont dès leur construction)
1885 : engage une course mémorable à la sortie du canal de Suez avec le PARAMATTA de P & O qui le défie et le distance rapidement
1895 :  la machine est transformée en triple expansion, réhaussement des cheminées, dépose des vergues, allongement du roof arrière, coque peinte en blanc avec deux étroits bandeaux jaune foncé  
1895 : inaugure le nouvel itinéraire sur la ligne de l'Extrême Orient avec escale à Bombay et Colombo
1899 - 1900 : affecté sur le Levant
1900 : affrété pour le transport de troupes participant à la Guerre des Boxers en Chine, affecté ensuite à la ligne de l'Océan Indien jusqu'en 1914 avec quelques voyages occasionnels sur le Levant
08.1902 : victime d'un violent incendie à Marseille.
1914 : réquisitionné pour assurer les services postaux
22.08.1916 : réquisitionné en Méditerranée, participe en 1916 avec NATAL, NERA, DUMBEA et AUSTRALIEN au transport de 50 000 soldats serbes de Corfou à Salonique
11.1917 : échappe à l'attaque d'un sous-marin
12.1921 : vendu pour la démolition à La Spezia.  
 
Cordialement,
Franck


Message édité par Ar Brav le 22-11-2007 à 14:54:38

---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°1478
Terraillon​ Marc
Posté le 24-11-2007 à 11:22:47  profilanswer
 

Bonjour
 
 
Voici 2 vues du MELBOURNE de la Compagnie des Messageries Maritimes
 
 
http://perso.orange.fr/MT06/MELBOURNE_MM_114a.JPG
 
 
 
http://perso.orange.fr/MT06/MELBOURNE_MM_117a.JPG
 
 
A bientot  :hello:  
 


---------------
Cordialement
Marc TERRAILLON
n°1498
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 24-11-2007 à 20:07:26  profilanswer
 

Bonsoir tous
Franck, l'attaque manquée par un sous-marin doit se situer le 9.11.17 mais à ce stade je n'en sais pas plus. Tu n'aurais pas une idée même imprécise de la position par hasard ?
Amts
Yves


---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°1553
Ar Brav
Posté le 26-11-2007 à 04:47:34  profilanswer
 

Bonjour Yves,
 
Non, hélas, mais je t'ai répondu là :
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _1.htm#bas
 
Bonne journée et bonne semaine,  :hello:  
Amicalement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°1564
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 26-11-2007 à 11:20:34  profilanswer
 

Merci Franck, oui j'ai vu ça hier soir avant de prendre le poste de couchage.
Bonne journée à tous.
Yves


---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°9159
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 25-09-2008 à 17:36:52  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
  Novembre 1917 : Échappe à l'attaque d'un sous-marin.
 
   A la suite de cette action, le lieutenant de vaisseau auxiliaire Cazilhac, commandant du paquebot Melbourne, ainsi qu'un certain nombre de ses officiers et matelots, reçurent un témoignage officiel de satisfaction pour « [avoir] pu, grâce à une bonne organisation de veille et de défense, participer efficacement à la sauvegarde d'un convoi." » (L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 5.621, 24 déc. 1917, p. 4).
   
   Aucune indication quant à la date à laquelle eu lieu cet engagement.
 
   Bien à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 05-05-2010 à 09:31:12
n°9394
alain13
Posté le 04-10-2008 à 09:19:05  profilanswer
 


Bonjour à tous,
 
En fait le MELBOURNE faisait parti d'un convoi de 27 navires dont 10 bâtiments d'escorte, parti le 22 octobre de Cardiff à destination de  Marseille.
Il était attaqué à trois reprises par un sous-marin les 7

n°9395
alain13
Posté le 04-10-2008 à 09:30:07  profilanswer
 

Zut , je continue...
 
... les 7 (midi), 8 (17h15), 9 (9h10).
Un navire du convoi l'ARDGLAMIS était torpillé. Le sous-marin était abordé et coulé par l'un des convoyeurs...
 
J'avais récupéré le rapport du LV auxiliaire CAZILHAC aux archives des MM.
 
Le temps de le scanner...
 
Cordialement,
Alain

n°9396
alain13
Posté le 04-10-2008 à 09:38:54  profilanswer
 

Le voilà...
 
http://img11.hostingpics.net/pics/515059010.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/869994011.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/497078012.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/690067013.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/567857014.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/926142015.jpg
 
Cordialement,
alain


Message édité par alain13 le 07-06-2014 à 21:32:19
n°9398
Ar Brav
Posté le 04-10-2008 à 10:34:36  profilanswer
 

Bonjour Alain,
 
Le passage en question (du moins si c’est le bon) :
 
le 7.11 vers 16h30, faisant route à l’E, beau temps, nos vigies signalent un remous avec fumée d’échappement au-dessus de l’eau, à 2 000 m sur l’arrière des colonnes. V. W. ; fait le signal d’alerte et tiré ; le sillage vu, fait même route que nous, plus rapide ; les six navires de l’arrière du convoi tirent ; après les premiers coups, sillage et fumées obliquent au nord, diminuent, puis S. parti ( ?*) le sam. 10 à 3h00, entré en rade de Gibraltar,…
 
*On a l'impression qu'il manque une page, ou je lis mal  :??:  
 
D’après renseignements du bureau français, le sous-marin qui a coulé l’Ardglamis a été abordé et coulé par un des convoyeurs pendant le sauvetage.
 
Ce rapport est des plus intéressant et merci de l'avoir mis en ligne, mais nous ne sommes guère avancés quant au devenir du sous-marin (vu du Melbourne), si ce n'est quelques tirs de canon provenant du convoi et dont on ne connait pas le résultat. En tous cas, j'ai pour ma part toujours plaisir à lire ces documents d'époque.
 
Bien cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°9400
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 04-10-2008 à 14:19:37  profilanswer
 

Alain,
Je ne peux ouvrir aucun des deux liens ci-dessus...
Ensuite je rechercherai le(s) sous-marin(s) incriminé(s) dans cette affaire.
Cdlt
Yves
 
Ardglamis a été coulé par U 63 KL Otto Schulze. U 63 n'a pas été coulé au cours de cette action, il a meme survécu à la guerre.
 
Ci dessous ce qui en est dit dans "Der Handelskrieg..." de Spindler.
 
http://img2.hostingpics.net/pics/281040u63_9nov17.jpg
 
U 63 était seul dans ce secteur. Venu de Méditerranée, il faisait une incursion en Atlantique avant de repasser Gibraltar pour regagner sa base.


Message édité par Yves D le 04-10-2008 à 21:42:16

---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°9412
alain13
Posté le 04-10-2008 à 21:35:38  profilanswer
 


 
Bonsoir Yves,
 
Là, les images des textes me semblent apparaître normalement !
Autrement ?????
 
Au fait, il se peut qu'il y ait peut-être plusieurs sous-marin ou alors c'est un acharné celui-là !
 
Cordialement,
Alain

n°9414
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 04-10-2008 à 21:47:27  profilanswer
 

Bonsoir Alain
Nous avons "posté" en mm temps. La page manquante apparait à présent mais je n'ai qu'une page. Il y en a une autre ?
Je n'ai pas encore eu le loisir de fouiller plus avant cet épisode mais à priori, il n'y avait pas d'autre sous-marin dans le secteur à part U 63. Il faudrait le KTB pour plus de détails mais je ne l'ai pas. On notera cependant qu'il a bien été touché au niveau du périscope mais que cet incident n'a pas affecté la poursuite de la mission. (Voir l'édition de mon précédent post ci-dessus).
Cdlt
Yves


---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°9417
alain13
Posté le 04-10-2008 à 22:08:02  profilanswer
 


Bonsoir Yves,
 
Il y a 6 pages en tout dont une page que j'ai renvoyée, car j'avais posté 2 fois la même page.
Merci pour vos renseignements. Ce que je retiens, même si autant de proies potentielles incitaient le commandant de l'U 63 à renouveler ses attaques, c'est son audace, car à un certain moment  il se 'balade" carrément au beau milieu du convoi et là tout le monde lui tire dessus...
 
Bonne soirée,
Alain

n°9422
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 05-10-2008 à 09:35:09  profilanswer
 

Bonjour Alain, bonjour à tous
En effet, il ne manquait pas de cran comme l'ensemble de la corporation. C'est d'ailleurs aussi pour cela que dans les deux guerres les U-Boot ont été de redoutables adversaires pour les Alliés alors qu'à deux reprises ils ont bien failli renverser le cours de l'Histoire.
Cette patrouille d'un mois de l'U 63 a été bien remplie. Appareillé de Cattaro le 25.10, il a mis le cap directement sur Gibraltar, franchissant le détroit dans la nuit du 4 nov. Une fois en Atlantique, il coulait le 5 en les sabordant, un petit voilier anglais de 100 tx et le vapeur Kai. Le lendemain, il engageait le bateau piège anglais Puma dans un convoi et l'envoyait par le fond d'une torpille lancée en plongée. Le 9, nous l'avons vu plus haut était aussi une journée bien remplie et le 10 au soir, il repassait Gibraltar en raison du mauvais temps rencontré en Atlantique.
Quatre jours plus tard dans la soirée, il torpillait en surface l'anglais Troubridge qui naviguait en convoi puis le 16, toujours dans un convoi, il coulait les vapeurs anglais Kyno et Gasconia torpillés en plongée. Le 18 au large des côtes d'Algérie, il touchait d'une torpille le vapeur anglais Huntsgulf qui bien qu'endommagé, parvenait à rejoindre Alger. Le 20, au S de la Sardaigne, il sabordait l'italien Commendatore Carlo Bruno et le lendemain, dans le détroit de Sicile, il mettait un terme à la carrière du Mossoul avant de rentrer à Cattaro le 25.
 
Cdlt
Yves


---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°20911
olivier 12
Posté le 30-09-2009 à 08:53:24  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Une CP du MELBOURNE indiquant qu'il a quitté Marseille le 2 Février 1917 ayant à son bord un détachement du 19e d'artillerie.
 
http://img22.imageshack.us/img22/3897/melbournel.jpg
 
Cdlt


---------------
olivier
n°20945
Gastolli
Posté le 01-10-2009 à 19:03:29  profilanswer
 

alain13 a écrit :


... En fait le MELBOURNE faisait parti d'un convoi de 27 navires dont 10 bâtiments d'escorte, parti le 22 octobre de Cardiff à destination de  Marseille.
...


 
Bonjour à tous,
 
the convoi was the O.M. 20.
 
O.M. means Outward Milford = leaving England from Milford
 
Cordialement
Oliver

n°20948
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 01-10-2009 à 23:01:04  profilanswer
 

Moin Oliver
Vielen Dank für diese Information.
MfG
Yves
Postskriptum Ich habe eine große Zuneigung für die schwarzen Katzen !  :lol:


---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°28928
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 19-12-2010 à 19:58:56  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
                                       http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/MELBOURNE----Vue-1-Web..gif


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°29580
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 18-01-2011 à 19:23:57  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
                                                              3 juin 1916 ― Embarquement des troupes serbes à Corfou ―
                                                                 Le Melbourne sur rade ― Photographies : Frédéric Gadmer.

 
 
                                               http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/MELBOURNE----Corfou---Vue-3.gif
 
                                                                                            Ministère de la Culture
                                                                                        Médiathèque du patrimoine
                                                                                          n° de tirage : OR045590

 
 
                                                   
                                                  http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/MELBOURNE----Corfou---Vue-2.gif
 
                                                                                            Ministère de la Culture
                                                                                        Médiathèque du patrimoine
                                                                                          n° de tirage : OR045562
 
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 18-01-2011 à 20:09:44
n°30551
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 27-03-2011 à 15:35:44  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
                                                              Passagers militaires décédés à bord du paquebot Melbourne
 
                                                                                           (Liste partielle : 7 noms)
 
                                                                   Avertissement : Orthographe des toponymes non garantie.
 
 
   ■ 12e Bataillon malgache.
 
   ― ILAKA, né en 1896 à Kifafahala (Province de Tananarive, Madagascar), décédé le 6 juin 1917 « embarqué à destination de la France – Décédé en mer et corps déposé à l’Hôpital de Bône » (Cause inconnue), Soldat de 2e classe, Matricule inconnu, classe 1917, n° 6.011 au recrutement de Madagascar.
 
   ― NI'SA ITASSO, né en 1892 à M’Dé (Ile de Bambo, Grandes Comores), décédé le 14 mai 1917 « en mer » (Cause inconnue) , Soldat de 2e classe, Matricule n° 5.129, classe 1916, n° 13 au recrutement de Moroni.
 
   ■ 78e Bataillon de tirailleurs sénégalais.
 
   ― NINTANÉ Drabo, né en 1895 à Kony (Cercle de Dédougou, Haute-Volta – aujourd’hui Burkina Faso –), décédé le 15 novembre 1916 (Cause inconnue), Soldat de 2e classe, , Matricule n° 37.754, classe 1915, n° inconnu au recrutement de Dédougou.
 
   ■ Dépôt des isolés coloniaux.
 
   ― RAJOANARIMANGO, né en 1896 à Vandihizona (Madagascar), décédé le 6 juin 1917 « en mer » (Cause inconnue), Soldat de 2e classe, Matricule n° 6.255, classe 1916, engagé volontaire le 18 décembre 1915, recrutement de ...orondava.
 
   ― REVOADA, né à Madagascar à une date et en un lieu inconnus, décédé le 30 mai 1917 (Cause inconnue), Soldat de 2e classe.  
 
   ― TSIMONTANG, né en 1883 à Androbotsiakatra (Tuléar, Madagascar), décédé le 2 juin 1917 (Cause inconnue), Soldat de 2e classe, Matricule n° 5.706, classe 1916, n° inconnu au recrutement de Tuléar.  
   ________________________________________________________________________
 
   Dernière adjonction :  NINTANE Drabo, 78e Bataillon de tirailleurs sénégalais.  
   __________________________________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 12-02-2012 à 18:39:55
n°40011
olivier 12
Posté le 07-06-2014 à 11:34:19  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
MELBOURNE
 
Vapeur des Messageries Maritimes, affrété par le Ministère de la Guerre.
3998 tpl  2423 tx JB
Effectue une traversée Bizerte - Damiette
Capitaine : Félix CAZILHAC, Capitaine au Long Cours, Lieutenant de Vaisseau Auxiliaire
Inscrit à Agde, n° 206
 
Attaque par un sous-marin le 10 Avril 1917.  
 
Rapport du capitaine
 
Quitté Bizerte le Samedi 7 Avril à 19h00. Beau temps d’Est. Navigué en zigzags de jour et de nuit par clair de lune.
Le 10 Avril à 10h20, Aperçu une torpille lancée sur nous de 600 m, par 20° sur l’arrière du travers. Mis la barre toute à droite et monté à vitesse maximum. La torpille passe à moins de 20 m de l’arrière. «Envoyé « SOS. Manqué par torpille ». Ouvert le feu avec le 90 mm de l’arrière sur le point d’où venait la torpille. Tiré 8 obus en 30 minutes avec points de chute à 2000, 3000 et 4000 m. Mais pas vu le sous-marin.
 
A 12h00, et sur sa demande, signalé à Cerigo (nota : Cythère) position, route, vitesse et chiffre. Position 33°52 N et 21°34 E. (nota : au NE de Benghazi)
Sans l’embardée, nous aurions été frappés à hauteur de la cale 3.
Arrivé à Damiette le 12 Avril et pris le pilote à 12h30.
 
Conclusions de l’officier enquêteur
 
Tous les témoignages recueillis coïncident, en particulier celui de l’officier de quart Monsieur Cosse, de l’homme de vigie dans le mât de misaine et de l’homme  de bossoir bâbord sur la passerelle. C’est le capitaine qui a vu le premier la torpille. J’en conclus que s’il n’avait pas vu le sillage et manœuvré aussitôt, son navire aurait été touché. La veille était assurée par 9 hommes, dont 5 soldats passagers. Les ordres du capitaine au timonier et à la machine ont été exécutés sur le champ et vérifiés par l’officier de quart.
J’estime que le commandant a sauvé son navire par son coup d’œil, son sang froid et sa rapidité de décision.
 
Le commandant Cazilhac commande depuis 22 mois des navires réquisitionnés. Etant en convoi, il a vu torpillés devant lui :
CALIFORNIAN le 9/11/1915 (nota : par l’U 35 du KL Waldemar Kophamel)
YSER le 23/02/1917 (par l’UC 37 de l’OL Ralph Wenninger)
ERNEST SIMONS le 03/04/1917 (encore par l’UC 37, mais commandé cette fois par l’OL Otto Launburg, un ancien officier de Kophamel)
 
Le 16 Avril 1916, il a vu un sous-marin s’immerger à 2 milles de lui.  
Il a transporté 21000 hommes et 1300 chevaux sans jamais aucune perte.
Il est titulaire d’un Témoignage Officiel de Satisfaction du Ministre, de Juin 1916,  pour l’évacuation de l’armée serbe.
Je le propose pour une Citation à l’Ordre du Régiment.
 
Signé Chateauminois
 
Note du Contre Amiral VARNEY, commandant la Division de Syrie au Ministre. 14 Avril 1916
 
Je vous transmets les résultats de l’enquête faite à bord du MELBOURNE au sujet de l’attaque subie par ce navire le 10 Avril 1917.
Le lieutenant de Vaisseau Chateauminois propose une Citation à l’Ordre du Régiment pour le LV auxiliaire CAZILHAC, commandant du MELBOURNE, au motif suivant :
 
"Déjà titulaire d’un TOS du Ministre en Juin 1916 à l’occasion du transport de l’armée serbe, a évité le torpillage de son bâtiment par une habile manœuvre ».
 
Je transmets cette proposition avec un avis très favorable.
 
Commentaire
 
En fait, on constate que MELBOURNE a croisé à plusieurs reprises la route de sous-marins, comme ce sera encore le cas le 9 Novembre 1917 lors de l’affaire de l’ARDGLAMIS citée dans les posts précédents.
Mais l’attaque personnelle qu’il a vraiment subie lui-même et qui a valu la Croix de Guerre au Lieutenant de Vaisseau Cazilhac a eu lieu le 10 Avril 1917. A la date du 9 Novembre 1917, on ne trouve pas, aux archives, de dossier le concernant.
 
Le sous-marin attaquant
 
N’est pas identifié.
Mais deux sous-marins semblent s’être alors trouvés dans les parages :  
 
- U 33 du KL Gustav Siess
- UB 47 de l’OL Hans Hermann Wendlandt.
 
Je pencherais d’ailleurs pour ce dernier qui semblait le plus proche de la position du MELBOURNE.
 
Cdlt


Message édité par olivier 12 le 12-10-2017 à 08:38:32

---------------
olivier
n°40012
alain13
Posté le 07-06-2014 à 21:28:48  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Rapport du commandant Cazilhac sur les combats des 7, 8 et 9 novembre 1917, réinséré après disparition.
 
cordialement,
alain

Message cité 1 fois
Message édité par alain13 le 07-06-2014 à 21:29:13
n°40015
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 07-06-2014 à 22:42:01  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
   ■ Le capitaine du paquebot Melbourne durant la Grande guerre.  
   
   
   — CAZILHAC Félix Gabriel, capitaine au long-cours, inscrit à Agde, n° 206. Admis à commander les navires armés au long-cours par une décision du Ministre de la Marine en date du 20 novembre 1893 (J.O., 24 nov. 1893, p. 5.812).
 
   Par une décision du Ministre de la Marine en date du 3 juillet 1916 (J.O., 1er août 1916, p. 6.898), honoré d’un témoignage officiel de satisfaction « en récompense des services particulièrement pénibles qu’ [il a] rendus pendant la période de transport des troupes serbes, de Corfou à Salonique. »  
 
   Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 19 juin 1921 (J.O. 20 juin 1921, p. 7.044), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier dans les termes suivants :  
 
   « Cazilhac (Félix-Gabriel), capitaine au long-cours : a commandé pendant toute la guerre dans des parages dangereux. Une citation pour sa belle conduite lors d’une attaque de son bâtiment à la torpille. »
 
   Par décret en date du 11 août 1930 (J.O. 15 août 1930, p. 9.482), nommé chevalier dans l’ordre du Mérite maritime.                
 
   Par décrets en date des 27 et 31 juillet 1934 (J.O. 8 août 1934, p. 8.272), promu officier dans l’ordre du Mérite maritime.                


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°40044
Gastolli
Posté le 09-06-2014 à 22:00:38  profilanswer
 

Bonsoir,
well, not U 33 (this submarine was not at sea that date, 10.04.1917) and not UB 47 and no other german or austrian submarine, apart from, possibly
 
austrian U 30 ?
 
which went missing after leaving Cattaro on 31.03.1917 for her area of operations between Malta and Cerigo.
 
U 30 was claimed by british Drifters on the evening of 10.04.1917 in the straits of Otranto, but that claim isn't sure I would say...
 
Oliver

n°40045
olivier 12
Posté le 10-06-2014 à 08:23:35  profilanswer
 

Bonjour à tous, bonjour Oliver,
 
Thanks for these informations. I have noticed the submarine is neither U 33 nor UB 47.
The possibility it could be austrian U 30 is interesting. It would mean this submarine has not been sunk by british drifters that day in Otrante strait, but was still in the south of her area of operations.
Could this submarine have been shot by a shell of the 90 mm gun of MELBOURNE ?
I don't think so, except an extraordinary luck of the gunman.
Anyway, we shall never know...
 
Cdlt


---------------
olivier
n°40063
Gastolli
Posté le 11-06-2014 à 21:54:03  profilanswer
 

Bonsoir,
it's not very lickely that U 30 (if ever it was this boat which was seen by MELBOURNE) was hit by her gunfire.
 
If I understand it right, the submarine was not actually seen by MELBOURNE ?
 
Oliver

n°41034
aviats
Posté le 23-11-2014 à 19:44:23  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Je viens pour la première fois sur ce site avec une question précise.
Mon beau-père russe venu combattre en 1917 sur le front d'orient avait laissé qques photos de son voyage datées :
- 6 septembre 1917 : A bord du "Melbourne" dans l'océan arctique.
- 10 septembre 1917: Escale du "Melbourne" en Ecosse. Nous allons à terre.
-21 octobre 1917 : de passage à Avignon.
 
Ces dates me posent question car les données officielles indiquent que les 2ème et 4ème brigades russes venues combattre sur le front d'Orient sont parties d'Arkhangelsk en été 1916.
Serait-il possible de valider cette traversée du "Melbourne" en 1917 et peut-être de connaître l'appartenance de ces soldats russes alors que les bolcheviques ont déjà pris le pouvoir (?).
 
Merci de votre aide.
Cordialement.
Aviats.


---------------
aviats
n°41036
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 23-11-2014 à 22:48:01  profilanswer
 


   Bonsoir, et bienvenue,
 
 
   La réponse à vos interrogations figure peut-être dans les pages de cet ouvrage :
 
   — Rémi ADAM : « Histoire des soldats russes en France (1915 ~ 1920). Les damnés de la guerre. », Éd. L’Harmattan, Paris, 1996, 383 p.
 
   V. également ce sujet —> http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 0148_1.htm


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°41042
aviats
Posté le 24-11-2014 à 20:06:57  profilanswer
 

Bonsoir Rutillus,
 
Merci de cette réponse hyper rapide.
Malheureusement ce bouquin de Rémi ADAM, très intéressant pour l'histoire des soldats des 1ère et 3ème brigades qui ont combattu en France dans des conditions inimaginables, ne traite pas des 2ème et 4ème brigades qui ont combattu sur le front d'orient (Salonique, ...).
Je pensais y trouver qques éléments lorsque je me le suis procuré mais n'ai pas eu cette chance. Cependant sa lecture m'a appris beaucoup.
Merci encore.
 
Aviats


---------------
aviats
n°41248
mic-1363
Posté le 07-01-2015 à 23:43:14  profilanswer
 

Rutilius a écrit :


   Bonsoir à tous,
 
 
   ■ Le capitaine du paquebot Melbourne durant la Grande guerre.  
   
   
   — CAZILHAC Félix Gabriel, capitaine au long-cours, inscrit à Agde, n° 206. Admis à commander les navires armés au long-cours par une décision du Ministre de la Marine en date du 20 novembre 1893 (J.O., 24 nov. 1893, p. 5.812).
 
   Par une décision du Ministre de la Marine en date du 3 juillet 1916 (J.O., 1er août 1916, p. 6.898), honoré d’un témoignage officiel de satisfaction « en récompense des services particulièrement pénibles qu’ [il a] rendus pendant la période de transport des troupes serbes, de Corfou à Salonique. »  
 
   Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 19 juin 1921 (J.O. 20 juin 1921, p. 7.044), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier dans les termes suivants :  
 
   « Cazilhac (Félix-Gabriel), capitaine au long-cours : a commandé pendant toute la guerre dans des parages dangereux. Une citation pour sa belle conduite lors d’une attaque de son bâtiment à la torpille. »
 
   Par décret en date du 11 août 1930 (J.O. 15 août 1930, p. 9.482), nommé chevalier dans l’ordre du Mérite maritime.                
 
   Par décrets en date des 27 et 31 juillet 1934 (J.O. 8 août 1934, p. 8.272), promu officier dans l’ordre du Mérite maritime.                


n°41249
mic-1363
Posté le 07-01-2015 à 23:48:10  profilanswer
 

alain13 a écrit :

Bonsoir,
 
Rapport du commandant Cazilhac sur les combats des 7, 8 et 9 novembre 1917, réinséré après disparition.
 
cordialement,
alain


 
Bonjour, je me prénomme Michel, je suis très intéressé par vos recherches.
Le commandant  du Melbourne est mon grand père maternel, que je n’ai pu connaître.
Tous les éléments que vous pouvez avoir sur le bateau est son commandant m’intéresse au plus haut point. Comment peux t on ce joindre, par mail ?


---------------
Michel
n°41258
alain13
Posté le 09-01-2015 à 13:02:03  profilanswer
 

Bonjour Michel, bonjour à tous,
 
Malheureusement je n'ai rien d'autre sur le Melbourne et son commandant.
Vous pourriez contacter la Chambre de Commerce de Marseille qui détient les archives des Messageries Maritimes, surtout si votre grand-père a navigué pour cette compagnie pendant toute la guerre.
Les gens de la CCM sont sympa mais celà ne sera pas immédiat.
 
Connaissez-vous les noms des navires que votre grand-père a commandés ?
 
Cordialement,
alain


Message édité par alain13 le 09-01-2015 à 13:02:45
n°41298
mic-1363
Posté le 16-01-2015 à 14:46:03  profilanswer
 

olivier 12 a écrit :

Bonjour à tous,
 
Une CP du MELBOURNE indiquant qu'il a quitté Marseille le 2 Février 1917 ayant à son bord un détachement du 19e d'artillerie.
 
http://img22.imageshack.us/img22/3897/melbournel.jpg
 
Cdlt


Comment et ou avez vous eu cette photo, elle m’intéresse beaucoup.
mic-1363


---------------
Michel
n°41301
olivier 12
Posté le 17-01-2015 à 14:28:07  profilanswer
 

Bonjour Michel,
 
Très probablement une carte postale trouvée chez un brocanteur. Il faut que je fasse quelques recherches pour la retrouver. Je dois toujours l'avoir, mais pas à Nantes....
 
Cdlt


---------------
olivier
n°47454
olivier 12
Posté le 12-10-2017 à 08:47:03  profilanswer
 

Bonjour à tous,

Rencontre avec un sous-marin le 5 Octobre 1917

 
MELBOURNE effectue une traversée Arkangelsk – Brest et se trouve le 5 Octobre 1917 à 2 milles dans l’est de Scarborough faisant route au Sud à 8 nœuds.
 
Un sous-marin est aperçu pendant 10 minutes à 40 yards sur bâbord. Périscope au milieu du kiosque. Pas de mâts.
 
Aucun autre renseignement. L’officier enquêteur anglais déclare qu’il s’agit d’un très mauvais rapport.
 
Le sous-marin n’est pas identifié.

Pour aviats (post du 23/11/2014)

 
Ce rapport des archives de Kew prouve que MELBOURNE venait bien d'Arkangelsk et se dirigeait sur Brest en Octobre 1917. En revanche, je ne sais s'il transportait des soldats russes...
 
Pour mic 1363 (post du 17/01/2015)
 
J'ai seulement la numérisation de la CP, n'ayant pu retrouver l'original ...  
 
Cdlt


Message édité par olivier 12 le 12-10-2017 à 08:54:05

---------------
olivier

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  MELBOURNE - Compagnie des Messageries Maritimes