FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  MYOSOTIS – Trois-mâts terre-neuvier – S.N.C. Leporc et Cie, Fécamp.

 

Il y a 59 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

MYOSOTIS – Trois-mâts terre-neuvier – S.N.C. Leporc et Cie, Fécamp.

n°15242
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 17-04-2009 à 11:05:53  profilanswer
 

.  
   Bonjour à tous,
 
 
   Myosotis – Trois-mâts goélette terre-neuvier de 356 tx jb appartenant à l'armement Leporc et Cie, de Fécamp. Coulé le 21 mai 1916 par le sous-marin allemand U-34 (Kapitänleutnant Claus Rücker) à 35 milles dans le Nord de Pollensa (Île de Majorque). Capitaine Eugène TERRIER.
 
   En 1914, capitaine Gonzague Anatole LE BOUTEILLER, maître au cabotage, inscrit à Fécamp, n° 269.  
     
 
                                                                                  Le Temps, n° 20.046, Jeudi 25 mai 1916, p. 2, en rubrique « Sur mer ».
 
                                                                                                                           « Navires coulés
 
    […] Les navires coulés par les sous-marins sont au nombre de quatre ; un trois-mâts français, le Myosotis, de 356 tonnes, dont un dépêche du port de Fécamp auquel il appartient annonce la destruction, a été attaqué par un sous-marin autrichien. L’équipage, composé de onze hommes, a été débarqué. […] »
 
 
                                                                                 Le Temps, n° 20.054, Vendredi 2 juin 1916, p. 2, en rubrique « Sur mer ».
 
                                                                                                                           « Navires coulés
 
    […] On écrit de Fécamp que les marins de l’équipage du Myosotis, dont nous avons annoncé le torpillage, sont arrivés à Fécamp, port d’attache de leur navire. D’après leurs dires, un officier et deux marins vinrent à bord et enlevèrent tous les papiers et instruments du bord. L’équipage s’était réfugié dans la chaloupe et deux doris et put atteindre l’île de Majorque. »


Message édité par Rutilius le 13-08-2017 à 22:03:04

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°15243
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 17-04-2009 à 11:25:30  profilanswer
 

Bonjour à tous
Myosotis a été coulé par  U 34, KL Claus Rücker le 21.5.1916. U 34 n'était pas autrichien mais il est fort possible qu'à cette date il opérait sous pavillon austro-hongrois.
Cdlt
Yves


---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°15268
Ar Brav
Posté le 18-04-2009 à 06:36:41  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Le MYOSOTIS Trois-mâts coulé en 1916 est noté MYOSOTIS (1) sur le site navires de la Grande Guerre :
 
http://navires-14-18.com
 
Cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°15292
kgvm
Posté le 18-04-2009 à 10:25:34  profilanswer
 

Built in 1904, ex "Fram" (LR 1913).

n°31673
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 06-07-2011 à 10:27:26  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 6.220, Mercredi 24 mai 1916, p. 4, en rubrique « Dernière heure ».                                            
 
 
                                                                    http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Myosotis%201..jpg
 
 
   L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 6.221, Jeudi 25 mai 1916, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ».
 
                                                                     
                                                                    http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Myosotis%202..jpg
 
 
   L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 6.222, Vendredi 26 mai 1916, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ».
                                                                     
 
                                                                    http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Myosotis%203..jpg
 
 
   L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 6.226, Mardi 30 mai 1916, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ».
                                                                     
 
                                                                    http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Myosotis%204..jpg
 
 
   L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 6.228, Jeudi 1er juin 1916, p. 3, en rubrique « Nouvelles maritimes ».
                                                                     
 
                                                                          http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Myosotis-5..gif
 
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 21-11-2012 à 10:39:19
n°31675
olivier 12
Posté le 06-07-2011 à 11:20:52  profilanswer
 

Bonjour à tous, je replace mon post dans ce sujet
 
MYOSOTIS
 
Voilier construit en 1904 sous le nom de FRANZ au chantier Aanonsen d'Arendal (Norvège)
Immatriculé à Fécamp
Armateur LEPORC & Cie  de  Fécamp
Capitaine  Eugène TERRIER  +  10 hommes d'équipage
 
La perte de MYOSOTIS
 
Rapport du capitaine
 
Quitté Gênes le 13 Mai 1916 à 06h00 du matin à destination de Torrevieja (Espagne).  
Beau temps, petite brise de SE. Route au S56W.
 
Le 21 Mai 1916 à 19h00, aperçu un sous-marin faisant route sur nous qui hisse le signal "Stoppez" et lance trois fusées. Mis en travers. Le sous-marin vient bord à bord. Il porte le pavillon autrichien. Le commandant donne l'ordre d'abandonner le navire et de lui envoyer un canot. Mis les trois embarcations à la mer et envoyé une sur le sous-marin. Elle revient avec un officier et deux marins porteurs de bombes. L'officier me dit : "Vous avez dix minutes pour évacuer".
Il demande les papiers, le sextant, le chronomètre, le baromètre et deux pavillons français. Pendant ce temps, les marins disposent leurs bombes. L'équipage est autorisé à prendre ses effets. Je quitte le bord en dernier, avec l'officier autrichien. Quinze minutes plus tard, le navire sombra.
 
Nous étions à 35 milles dans le nord de Pollensa (Majorque). Mis cap au sud.
Vers 22h00, croisé un vapeur auquel nous faisons des signaux de détresse pendant une heure au moyen d'une torche. Mais il passe à deux milles sans s'arrêter.
 
Après seize heures de nage, atterri à Caleta Castell (nota : près de la Punta de La Galera). Un douanier nous conduit au village le plus proche qui était Pollensa. Envoyé un télégramme au consul général de France à Palma annonçant que MYOSOTIS avait été torpillé par un sous-marin autrichien (nota : on remarque une fois de plus que le capitaine confond bombes et torpilles...) et que l'équipage était sauf.
Nos embarcations ont été mises en sécurité à la Cala de San Vicente, car elles étaient trop exposées à la Caleta Castell.
 
Le sous-marin attaquant
 
C'était l' U 34 du KL Claus RÜCKER.
Ce sous-marin n'était pas autrichien mais allemand. On note toutefois qu'il ne fut pas le seul à arborer le pavillon autrichien sans qu'on en voit bien la raison.
Il appartenait à la flottille de Pola.
 
Cdlt


Message édité par olivier 12 le 06-07-2011 à 11:27:59

---------------
olivier
n°47272
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 12-09-2017 à 15:39:38  profilanswer
 

.
   Bonjour à tous,
 
 
                                                                                                               Le sous-marin allemand U-34
 
 
                                                                                                                         
                                               http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/U34Sousmarinallemand..jpg  
 
 
                                      — Günter KROSCHEL & August-Ludwig EVERS : « Die Deutsche Flotte. 1848~1945. », Verlag Lohse-Eissing, Wilhelmshaven, 1986.


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  MYOSOTIS – Trois-mâts terre-neuvier – S.N.C. Leporc et Cie, Fécamp.