3 utilisateurs anonymes et 23 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Suivante
Auteur Sujet :

PATRIE - Cuirassé

n°25785
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 06-06-2010 à 19:30:10  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
.
   Bonsoir à tous,
 
 
   ■ Autres marins du cuirassé Patrie.
 
 
   ― BOTHOREL Pierre, né le 8 février 1897 à Lampaul-Plouarzel (Finistère) et y domicilié, décédé le 23 juin 1917 à Toulon du mal de Pott, Matelot de … classe, inscrit au Conquet, n° 1.534.
 
 
   ― BURGAUD André Aimé, né le 13 mai 1895 à Noirmoutier (Vendée) et y domicilié, décédé le 13 octobre 1919 « à L’Herbaudière [des] suites de blessures reçues le 21 mars 1916 à bord du cuirassé Patrie », Matelot de 3e classe sans spécialité, Dépôt de Toulon (« Était réformé n° 1 »), inscrit à Noirmoutier, n° 1.396.  
 
   
   ― DELAUZUN Léon, né le 23 septembre 1892 à Labastide-de-Virac (Ardèche) et domicilié à Vénéjan (Gard), décédé le 17 décembre 1914 « à l’Hôpital de Malte des suites de brûlures reçues à bord », Apprenti-marin, Matricule n° 55.183 – 5 (Acte transcrit à Vénéjan, le 1er nov. 1915).
 
 
   ― LABETOULLE Pierre, né le 26 mai 1896 à Biarritz (Basses-Pyrénées – aujourd’hui Pyrénées-Atlantiques –), décédé le 17 décembre 1914 à l’Hôpital de la marine de Malte, Matelot de ... classe aide-chauffeur.
 
 
    ― LE DUC Alexis Adolphe, né le 30 juillet 1874 à Brest (Finistère) et domicilié à Lambézellec (Finistère), décédé le 11 février 1916 « à bord du navire-hôpital Duguay-Trouin des suites d’occlusion intestinale par suite d’une torsion du colon pelvien », Second maître mécanicien, inscrit à Brest, n° 2.779 (Acte transcrit à Lambézellec, le 20 avr. 1916).
 
 
   ― PALVADEAU Charles Marie Joseph, né le 15 février 1893 au village de La Guérinière, commune de Noirmoutier (Vendée) et y domicilié, décédé le 31 juillet 1918 « à bord du navire-hôpital Duguay-Trouin, à Moudros, [d’une] broncho-pneumonie grippale », Quartier-maître canonnier, Cuirassé Patrie, inscrit à Noirmoutier, n° 1.339 (Acte transcrit à Noirmoutier, le 11 sept. 1918 : Registre des actes de décès de la commune de Noirmoutier, Année 1918, f° 22, acte n° 82).
 
   Fils de Joseph Alfred Pierre PALVADEAU, né vers 1868, marin, et de Jeanne Esther PINEAU, née vers 1868, cultivatrice, son épouse (Registre des actes de naissance de la commune de Noirmoutier, Année 1893, f° 9, acte n° 29). Célibataire.
 
   Acte de décès établi par Ludovic Marie Albert DUBOIS, médecin principal de la marine, médecin-chef du navire-hôpital Duguay-Trouin.


Message édité par Rutilius le 14-09-2016 à 11:07:08

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°25827
dbu55
Posté le 08-06-2010 à 21:18:52  profilanswer
 

Bonsoir Daniel,
Bonsoir à toutes et à tous,
 
Concernant André Aimé BURGAUD, il me semble que sur la fiche la cause de la mort est suites de blessures reçues sur le cuirassé PARIS le 21/03/1916. (Son nom figure sur le sur le monument aux morts de Noirmoutier)
 
Concernant Léon DELAUZIN, sa fiche MDH indique comme nom DELAUZUN léon (Son nom figure sur le monument aux morts de Vénéjan (Gard) - il est inhumé à Malte - Cimetière de Bighi)
 
Cordialement
Dominique


Message édité par dbu55 le 08-06-2010 à 21:19:20

---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°25828
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 08-06-2010 à 22:10:22  profilanswer
 


   Bonsoir Dominique,
   Bonsoir à tous,
 
   Diable ! Serait-ce les premiers symptômes de la maladie d'Alzheimer ? Je corrige de ce pas...
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.
 

n°26081
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 16-06-2010 à 15:24:45  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   Navigazette, n° 905, Jeudi 30 août 1906, p. 9, en rubrique « Chronique – Marine militaire » :
 
   « Les essais du cuirassé "Patrie" », chaudières Niclausse. — Le premier essai officiel du cuirassé Patrie a eu lieu le 17 courant avec plein succès. La puissance des appareils moteurs et évaporatoires a été de 17.860 chevaux avec une consommation de 827 grammes par cheval à l’allure de combustion de 115 kilos par mètre carré de grille. Le marché prévoyait 15.500 chevaux à une allure de combustion de 120 kilos. La vitesse du navire a été de 19 nœuds un dixième, alors que celle prévue n’était que de 18 nœuds. A l’essai officiel de 24 heures, la puissance réalisée a été de 11.660 chevaux (au lieu de 10.000 prévus au marché). La consommation par heure et par cheval n’a atteint que 716 grammes (le marché allouait 700 à 800 grammes). La vitesse du bâtiment a atteint 17 nœuds huit dixièmes. Le fonctionnement général des appareils moteurs et évaporatoires a été parfait sur tous les points. Il y a lieu de constater que le port de Toulon, après avoir enlevé si rapidement les essais préliminaires, continue avec plus de célérité les essais officiels, car, en effet, le premier essai officiel a eu lieu le 17 août et le deuxième les 21 et 22 courant. Enfin la série a été terminée le 25, par un essai de consommation de six heures à la puissance de 1.100 chevaux, dont les résultats ont été très satisfaisants. Les résultats obtenus sont les suivants : Puissance moyenne développée, 1.233 chevaux. Consommation par cheval-heure, 590 grammes. Vitesse moyenne, 8 nœuds. La consommation prévue au marché était de 600 à 700 grammes. Cet essai a été effectué avec la machine centrale à l'allure de 53 tours, à laquelle 3 générateurs Niclausse sur 24 seulement ont fourni la vapeur nécessaire. Comme aux précédents essais, les appareils moteurs et évaporatoires ont très bien fonctionné. »
   _____________________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.

n°28629
GENEAMAR
Posté le 04-12-2010 à 14:52:54  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
GRELLIER Jean
 
Né le 25 août 1867 à Lauzun (Lot-et-Garone) - Décédé le 2 août 1918 à l'Hôpital de l'Achilleïon à CORFOU.
Entre dans la Marine en 1884, Aspirant le 5 octobre 1887, Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1889. Aux 1er janvier 1892, 1894, sur l'aviso "ALOUETTE" puis Second, Station locale de l'ANNAM et du TONKIN (Cdts Edgard RATOMSKI puis Émile VEDEL).  Lieutenant de vaisseau le 27 janvier 1894. Au 1er janvier 1896, port ROCHEFORT. Au 1er janvier 1897, Officier-Élève sur l'ALGÉSIRAS, École des torpilles. Officier breveté torpilleur. Au 1er janvier 1899, sur le croiseur "PASCAL", Division navale de l'Extrême-Orient (Cdt Charles MOTET). Le 8 octobre 1899, Commandant un torpilleur de la Défense mobile du 2ème arrondissement maritime à BREST. Chevalier de la Légion d'Honneur le 24 décembre 1899. Au 1er janvier 1901, Officier stagiaire sur le "COURONNE", École de canonnage (Cdt Jules KRANTZ). Officier breveté Canonnier. Aux 1er janvier 1902, 1903, sur le cuirassé "CHARLEMAGNE", Escadre de Méditerranée (Cdt Paul CHOCHEPRAT). Au 1er janvier 1904, Archiviste sur le "COURONNE", École de canonnage (Cdt Charles MOTET). Le 16 mars 1905, Commandant la canonnière "OLRY", Escadre d'Extrême-Orient. Au 1er janvier 1908, en service à terre, Professeur à l'École des Officiers canonniers à TOULON. Capitaine de frégate le 12 octobre 1908. Au 1er janvier 1909, port TOULON. Au 1er janvier 1911, sur le cuirassé "PATRIE", Adjoint au Chef d'État-Major pour le service de l'Artillerie auprès du Vice-Amiral Jean BELLUE, Commandant en chef la 1ère Escadre. Le 15 mars 1912, en mission hydrographique, Commandant l'aviso-transport "VAUCLUSE" et la Marine à MADAGASCAR. Idem au 1er janvier 1914. En 1914, Chef de la mission française au MONTÉNÉGRO, il est cité à l'ordre de l'Armée navale : "Chef de la mission française au Monténégro. Pour les services qu'il a rendus dans l'organisation de la mission et dans l'utilisation du matériel de guerre mis à sa disposition." et promu Officier de la Légion d'Honneur le 2 décembre. Capitaine de vaisseau le 27 avril 1915. En mai, sur le cuirassé "PATRIE", Chef d'État-Major auprès du Vice-Amiral Ernest NICOL, Commandant en chef l'Escadre des Dardanelles. De janvier à mars 1917, Commandant le cuirassé "DÉMOCRATIE". Croix de Guerre. Au 1er janvier 1918, port TOULON; Nommé Contre-Amiral, en service sur le cuirassé "PROVENCE", il décède le 2 août 1918 des suites de toubles cardiaques (asystolie) à l'Hôpital de l'Achilleïon.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages1418/mesimages/3261/O%20GRELLIER%20.jpg
 [:geneamar:8]


---------------
Cordialement. Malou
n°28630
GENEAMAR
Posté le 04-12-2010 à 15:02:24  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
NICOL Ernest Eugène
 
Né le 9 février 1858 à Saint-Pierre-Quilbignon (Finistère) - Décédé le 10 novembre 1917 à TOULON (Var).
Commandeur de la Légion d'Honneur, Croix de guerre avec citation à l'Ordre de l'Armée navale, Officier de l'instruction publique.                                                              
Entre dans la Marine en 1875 (port BREST), Aspirant le 5 octobre 1878. Au 1er janvier 1879, sur le cuirassé "PROVENCE", Escadre d'évolutions. Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1880. En 1881, sur l'aviso de station "LATOUCHE-TRÉVILLE", Division navale du Levant (Cdt Francis PÉNAUD); puis sur le "NAVARIN", Division navale du Pacifique et le "D'ESTRÉES" à la NOUVELLE-CALÉDONIE. En mai 1885, sur le "FRIEDLAND", Escadre d'évolutions. Lieutenant de vaisseau le 23 octobre 1885. En février 1886, sur l' "ARÉTHUSE". breveté Canonnier en 1886. En 1888-89, Instructeur d'artillerie sur l' "IPHIGÉNIE". En 1891, Commandant une compagnie de canonniers à TOULON. Breveté Torpilleur en 1892. En décembre 1892, Commandant le torpilleur 134, Défense mobile de CORSE. En 1894, Chef d'État-Major sur le "PRIMAUGUET", Division navale de l'Océan Indien, il prend part aux opérations de MADAGASCAR. Capitaine de frégate le 4 janvier 1897; Officier de la Légion d'Honneur, Officier de l'instruction publique. Il est Second sur les cuirassés "CHARLES-MARTEL", "MAGENTA" et "HOCHE" en Méditerranée. Le 8 juillet 1900, il commande le croiseur "PASCAL", Escadre d'Extrême-Orient, et prend part aux opérations de CHINE. Le 6 mars 1903, Commandant le croiseur "CASSARD" en réserve normale à TOULON. Capitaine de vaisseau le 3 mars 1904, il commande le garde-côtes "REQUIN". En 1905, Commandant le cuirassé "AMIRAL-BAUDIN", puis le croiseur la "FOUDRE". En 1907, Commandant le cuirassé "JAURÉGUIBERRY", Escadre de Méditerranée. En janvier 1909, Chef d'État-Major de l'amiral DE JONQUIÈRES, commandant en chef l'Escadre de Méditerranée. Contre-Amiral le 12 février 1911. Chef d'État-Major d'armée auprès de BOUÉ de LAPEYRÈRE sur le "VOLTAIRE" et le "BOUVET". En février 1915, Préfet maritime de BIZERTE. Vice-Amiral le 13 mai 1915. Commandant l'Escadre des Dardanelles en remplacement de GUÉPRATTE, pavillon sur la "PATRIE". Tombant gravement malade il doit renoncer à ses fonctions en septembre. Cité à l'ordre de l'Armée navale en novembre 1915 : " Commandant l'escadre des Dardanelles. A montré de hautes qualités de commandement au cours des opérations de guerre effectuées par les flottes alliées aux Dardanelles. N'a quitté son commandement que lorsqu'il y a été contraint par une grave maladie due aux fatigues éprouvées dans l'exercice de ses fonctions.". Préfet maritime du 4ème arrondissement à ROCHEFORT en juillet 1916, il quitte le service actif en septembre 1917.


---------------
Cordialement. Malou
n°29708
xavier Can​al
Posté le 26-01-2011 à 16:26:55  profilanswer
 

Bonjour,
 
Je suis catalan de Barcelone, et je suis en train de faire un travail de recherche sur le premier match de rugby que se a célébré en Catalogne et plus concrètement à Barcelone
 
Je se qu'il a eu lieu en mai du 1911 et que le 6 juin a eu autre. Un des équipes s'appelait Patrie et je ne ai pas trouvé aucune référence au-delà qu'il était formé par français.
 
J'encore n'ai pas comparé les noms qu'ils se citent en ce bloc comme des marins du bateau avec les des joueurs français. Ma question est ils savent si le bateau a été à Barcelone pendant ces dates?
 
Merci et pardon par mon français.

n°29709
xavier Can​al
Posté le 26-01-2011 à 16:28:43  profilanswer
 

rugby-pioneers a écrit :

j'ai !
http://bit.ly/aZzr4o
 
et quelques autres à farfouiller... merci


 
 
Je suis catalan de Barcelone et je suis en train de faire un travail de recherche sur le premier match de rugby que se a célébré en Catalogne et plus concrètement à Barcelone
 
Je se qu'il a eu lieu en mai du 1911 et que le 6 juin a eu autre. Un des équipes s'appelait Patrie et je ne ai pas trouvé aucune référence au-delà qu'il était formé par français.
 
J'encore n'ai pas comparé les noms qu'ils se citent en ce bloc comme des marins du bateau avec les des joueurs français. Ma question est ils savent si le bateau a été à Barcelone pendant ces dates?
 
Merci et pardon par mon français

n°29711
rugby-pion​eers
Posté le 26-01-2011 à 19:14:24  profilanswer
 

xavier Canal a écrit :


 
 
Je suis catalan de Barcelone et je suis en train de faire un travail de recherche sur le premier match de rugby que se a célébré en Catalogne et plus concrètement à Barcelone
 
Je se qu'il a eu lieu en mai du 1911 et que le 6 juin a eu autre. Un des équipes s'appelait Patrie et je ne ai pas trouvé aucune référence au-delà qu'il était formé par français.
 
J'encore n'ai pas comparé les noms qu'ils se citent en ce bloc comme des marins du bateau avec les des joueurs français. Ma question est ils savent si le bateau a été à Barcelone pendant ces dates?
 
Merci et pardon par mon français


 
Bonjour,  
 
Je n'ai rien dans mes vieux livres "rugby"... désolé! J'ai ce "Rugby Catalan" (1924) qui trace toute l'histoire du rubgy sang et or... mais rien sur Barcelone avant guerre :-(
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/rugby%20catalan.jpg http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7143/affiche%20catakan500.jpg
 
J'ai regardé, comme vous je pense, ce que propose les archives numériques de "La Vanguardia". On retrouve mention du match et de "la sociedad Patrie"... mais je remarque que rien n'indique qu'il s'agit d'une équipe française... http://hemeroteca.lavanguardia.es/ [...] arch=rugby
 
Pour le plaisir, je poste cette affiche d'un match joué à Barcelone... en 1936 (l'affiche originale est à la Federacio Catalana de Rugby... ils m'ont envoyé une reproduction il y a quelques années...)
 
Je laisse les spécialistes du "Patrie" dire s'il est possible que le navire ait pu faire escale à Barcelone.
 
PS : il faudra un jour écrire un papier sur le grand rôle joué par les marins Britanniques dans la diffusion du rugby aux quatre coins du monde...  
 
PPS : j'espère que le modérateur de ce billet pardonnera ces écarts "hors-sujet"...
 
@+

Message cité 1 fois
Message édité par rugby-pioneers le 26-01-2011 à 19:17:41

---------------
Frédéric
www.rugby-pioneers.com
n°29781
xavier Can​al
Posté le 03-02-2011 à 18:52:09  profilanswer
 

rugby-pioneers a écrit :


 
Bonjour,  
 
Je n'ai rien dans mes vieux livres "rugby"... désolé! J'ai ce "Rugby Catalan" (1924) qui trace toute l'histoire du rubgy sang et or... mais rien sur Barcelone avant guerre :-(
 
http://images.mesdiscussions.net/p [...] atalan.jpg http://images.mesdiscussions.net/p [...] kan500.jpg
 
J'ai regardé, comme vous je pense, ce que propose les archives numériques de "La Vanguardia". On retrouve mention du match et de "la sociedad Patrie"... mais je remarque que rien n'indique qu'il s'agit d'une équipe française... http://hemeroteca.lavanguardia.es/ [...] arch=rugby
 
Pour le plaisir, je poste cette affiche d'un match joué à Barcelone... en 1936 (l'affiche originale est à la Federacio Catalana de Rugby... ils m'ont envoyé une reproduction il y a quelques années...)
 
Je laisse les spécialistes du "Patrie" dire s'il est possible que le navire ait pu faire escale à Barcelone.
 
PS : il faudra un jour écrire un papier sur le grand rôle joué par les marins Britanniques dans la diffusion du rugby aux quatre coins du monde...  
 
PPS : j'espère que le modérateur de ce billet pardonnera ces écarts "hors-sujet"...
 
@+


 
Merci pour votre réponse. Je connais votre site web. J'ai la liste des favoris. Je suis un amoureux (amateur?) du rugby et j'aime beaucoup votre site. Je connais l'affiche de la match. Je sais que l'histoire qui était à l'origine d'une affiche fasciste italien. Ah! Je vais vous dire que j'ai été jusqu'à l'an dernier président de la fédération catalane de rugby. L'affiche originale, une copie de ce que j'ai à la maison, non pas au siège de la fédération, mais au service des sports du gouvernement catalan. Un ami commun, le rugb-pensador, plus ou moins il ya deux ans je lui ai donné une copie de l'affiche pour vous. Je ne sais pas si il est venu. Pour l'instant, je fais un peu de recherche dans l'histoire du rugby catalan, du Sud. Le Nord est une autre histoire. En fait, nous avons le bloc sur le Barça et l' USAP. Il est écrite en catalan. . A Céret il y à une Mediateqhe où il ya beaucoup d'informations des clubs de Roussillon. Maintenant, quand je trouve des nouvelles dans les journaux matchs joué pour les clubs dans le nord, j'ai envoyé. Je voudrais vraiment rester en contact avec vous. Mon email: xac.advocats@icab.cat. Soit dit en passant, je suis à Paris le samedi pour voir la France vs Ecosse
 

n°29782
xavier Can​al
Posté le 03-02-2011 à 18:55:11  profilanswer
 

xavier Canal a écrit :


 
Merci pour votre réponse. Je connais votre site web. J'ai la liste des favoris. Je suis un amoureux (amateur?) du rugby et j'aime beaucoup votre site. Je connais l'affiche de la match. Je sais que l'histoire qui était à l'origine d'une affiche fasciste italien. Ah! Je vais vous dire que j'ai été jusqu'à l'an dernier président de la fédération catalane de rugby. L'affiche originale, une copie de ce que j'ai à la maison, non pas au siège de la fédération, mais au service des sports du gouvernement catalan. Un ami commun, le rugb-pensador, plus ou moins il ya deux ans je lui ai donné une copie de l'affiche pour vous. Je ne sais pas si il est venu. Pour l'instant, je fais un peu de recherche dans l'histoire du rugby catalan, du Sud. Le Nord est une autre histoire. En fait, nous avons le bloc sur le Barça et l' USAP. Il est écrite en catalan. . A Céret il y à une Mediateqhe où il ya beaucoup d'informations des clubs de Roussillon. Maintenant, quand je trouve des nouvelles dans les journaux matchs joué pour les clubs dans le nord, j'ai envoyé. Je voudrais vraiment rester en contact avec vous. Mon email: xac.advocats@icab.cat. Soit dit en passant, je suis à Paris le samedi pour voir la France vs Ecosse
 


Ah! Déjà, il avait oublié. Patrie, équipe qui a joué le match de rugby d'abord à Barcelone, n'était pas le bateau. C'était un club qui a été créé en 1910 par le Consul de France à Barcelone.
EscucharLeer fonéticamente
 
Diccionario - Ver diccionario detallado
Traducir cualquier sitio webElle-FranciaSueddeutsche.de-AlemaniaVogue-FranciaGotujmy.pl-polacoKomika Magasin-suecoNews.de-AlemaniaLouvre-FranciaBild.de-AlemaniaZamalek Fans-árabe盆栽-JapónMarmiton.org-FranciaSpiegel Online-Alemania
 

n°30239
NIALA
Posté le 07-03-2011 à 16:45:38  profilanswer
 

Ar Brav a écrit :

Bonjour à tous,
 
PATRIE Cuirassé type République (1907 – 1936)
 
Chantier :
 
Forges & Chantiers de la Méditerranée, La Seyne sur Mer  
Commencé : 01.04.1902
Mis à flot : 17.12.1903
Terminé : 1907
En service : 02.1907
Retiré : 07.11.1936                          
Caractéristiques :  14 900 t ; 18 000 cv ; 133,8 x 24,3 x 8,4 m ; 3 machines ; 24 chaudières Niclausse ; 3 hélices ; 19 nds ; 800 h.
Armement : IV de 305 + XVII de 164 + 4 TLT.
 
Observations :
 
01.08.1911 : affecté à la 1ère division de la 2ème escadre
01.1912 : modifications des soutes à munitions
16.08.1914 : participe à la destruction du croiseur autrichien Zenta
18.05.1915 : 1ère division de la 4ème escadre
1916 : affaire de Grèce
16.05.1916 : 2ème division de la 3ème escadre
07.08.1917 : affecté à la division d’Orient
17.05.1918 : détaché de la division d’Orient à Moudros
15.09.1919 : affecté aux écoles à Toulon
1920-1927 : école des mécaniciens et torpilleurs
1928 : rayé
07.11.1936 : condamné, vendu pour démolition à Toulon.
 
Sources :
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003  
French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974
 
 
Cordialement,
Franck


 
 
Bonjour
 
Le cuirassé Patrie a donc été affecté aux écoles de 1919 à 1928
 
Or je dispose de photos de cette période, ou il navigue encore, mais a perdu ses tourelles de 305 mm qui ont été remplacées par des roufs
sur d'autres, il semble n'etre plus qu'un ponton à l'Angle Robert à Toulon.
 
Quelqu'un sait il:
-A quelle date on lui a retiré son artillerie principale
-A quelle date il a cessé de naviguer pour n'etre plus qu'un ponton à L'Angle Robert.
 
Cordialement
 
Alain


---------------
Cordialement
 
n°30240
NIALA
Posté le 07-03-2011 à 19:02:14  profilanswer
 

Ci joint une photo du Patrie sans tourelles pour illustrer mon propos http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8678/PATRIE%20958_001.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8678/PATRIE%20958_001.jpg


---------------
Cordialement
 
n°30241
NIALA
Posté le 07-03-2011 à 19:08:53  profilanswer
 

Je ne vois pas double, mais je manque d'entrainement!
 
Cordialement
 
Alain


---------------
Cordialement
 
n°30736
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 07-04-2011 à 23:51:13  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
 
                                          Les grandes manœuvres navales de Toulon — Septembre 1911 —  Le cuirassé Patrie  
 
 
                                       http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/PATRIE%20-%20Cuirasse%20-%20V%201..jpg
                                                                                             
                                                      Bibliothèque nationale de France — Département Estampes et photographies
                                                                               Agence de presse Meurisse — Réf. 15.932

 
 
 
                                        http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/PATRIE%20-%20Cuirasse%20-%20V%202..jpg
 
                                                      Bibliothèque nationale de France — Département Estampes et photographies
                                                                               Agence de presse Meurisse — Réf. 15.072

 
 
 
                                                             http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/PATRIE%20-%20Cuirasse%20-%20V%203..jpg
 
                                                      Bibliothèque nationale de France — Département Estampes et photographies
                                                                               Agence de presse Meurisse — Réf. 15.073

   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 08-04-2011 à 00:31:56
n°31560
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 19-06-2011 à 23:36:25  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
   Commandant de Balincourt : « Album illustré des flottes de combat. Avec 370 photographies de bâtiments. », Berger-Levrault & Cie, Paris-Nancy, 1907, p. 171.
 
                                       
                                       http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/PATRIE---Cuirasse---V-0..gif    
 
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 19-06-2011 à 23:37:08
n°37831
olivier 12
Posté le 30-07-2013 à 09:24:37  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
2 CP du cuirassé PATRIE en 1908
 
http://imageshack.us/a/img16/4489/61f6.jpg
http://imageshack.us/a/img832/4512/env4.jpg
 
et l'intérieur d'une casemate de 305 sur PATRIE
 
http://imageshack.us/a/img593/2751/2bgb.jpg
 
Cdlt


---------------
olivier
n°38455
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 05-11-2013 à 16:28:17  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
                                            Le cuirassé Patrie à Salonique, le 1er novembre 1915
 
 
          http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/PATRIE%20-%20Cuirasse%20-%20V%204..jpg  
 
 
                              Imperial War Museums ~ Holberton D. (Comm) Collection~ Réf. Q 48259.


Message édité par Rutilius le 05-11-2013 à 16:52:53

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°39155
BENOIT
Posté le 06-02-2014 à 23:13:52  profilanswer
 

Bonsoir le forum,
 
                  Je prends la suite du dernier post concernant les marins du Cuirassé LA PATRIE morts pour la France et plus particulièrement concernant DELAUZUN  Léon. Notre association de généalogie RACINE du village de VENEJAN (Gard) travaille actuellement pour rendre hommage aux morts de la Grande Guerre en cette année de « Centenaire ». Nous avons à notre disposition la transcription de décès de DELEUZUN Léon, je peux donc préciser qu’il est mort des suites de ses blessures à l’hôpital de la marine de Malte le 17 décembre 1914. L’acte de décès a été établi par Million de Peillon Charles Joseph, Consul de France à Malte, sur les déclarations du quartier-maitre canonnier  Bellour Henri (22 ans) et de Jean Croguenec, matelot breveté fusilier à bord du cuirassé LA PATRIE. Ces précisions données, quelqu’un peut-il apporter des éléments sur l’origine de la mort de ce matelot, s’agit-il d’un accident individuel, la conséquence d’une grave avarie à bord ou d’un acte de guerre ?  Il serait intéressant pour nous de recueillir d’autres éléments destinés à compléter la fiche qui sera consacrée à ce matelot dans la cadre d’une exposition. Merci d’avance à ceux qui peuvent apporter une pierre à cet édifice.  
 
M. BENOIT    

n°39156
dbu55
Posté le 07-02-2014 à 09:58:20  profilanswer
 

Bonjour M Benoit,
Bonjour à toutes et à tous,
 
Sur la fiche MDH du matelo chauffeur Léon DELAUZUN, il est précisé : "Décédé à l'hôpital de Malte des suites de brûlures reçues à bord" et "Accident en service" - Comme je n'ai dans mes listes, aucun autre marin décédé du même accident, je pense que ce devait être un accident de travail isolé.
 
Un autre précision, Léon DELAUZUN à été inhumé à Malte au cimetière de Bighi.
 
Cordialement
Dominique


Message édité par dbu55 le 07-02-2014 à 09:58:59

---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°39157
BENOIT
Posté le 07-02-2014 à 10:31:24  profilanswer
 

Bonjour le forum, bonjour dbu55,
 
        Ne cherchez plus, j'ai trouvé sur le livre de bord du "Patrie" sur "Mémoire des hommes" l'incident y est très succinctement évoqué, aucun nom n'est mentionné, seulement le "Poste de sécurité" et la mention : Une explosion de grisou s'est produite dans la soute à charbon. 3 hommes atteints de brûlures".  
En fait deux seulement sont évacués sur l'hôpital de la marine à Malte, DELAUZUN et LABETOUILLE Pierre matelot aide-chauffeur, originaire de Biarritz, né le 26.05.1896, lui aussi décédé des suites de ses brûlures. L'incident a donc fait deux morts. Au 19 décembre 1914, le journal de bord mentionne la conduite à terre des officiers et de la délégation d'enterrement. à 8h30, les couleurs sont mises en berne à l'initiative de l'amiral.  
Voilà une affaire résolue. Pour l'identité du second matelot, éléments trouvés sur mémorial-genweb.  
A bientôt, merci pour ceux qui se sont intéressés au sujet.
M.BENOIT
 
   

n°39160
dbu55
Posté le 09-02-2014 à 09:50:29  profilanswer
 

Bonjour M Benoit,
Bonjour à toutes et à tous,
 
Merci pour les précisions sur le matelot LABETOUILLE - J'avais ce marin dans ma liste mais je ne connaissais pas la cause de sa mort. J'ai bien tenté d'accéder au livre de bord du Patrie sur MDH mais depuis la nouvelle mouture du site, je ne peut plus y accèder correctement.
 
Autres précisions, Pierre LABETOUILLE ne figure pas sur le site MDH - il a été inhumé à Malte au cimetière de Bighi - Son nom figure sur le monument aux morts de Biarritz.
 
Cordialement
Dominique


Message édité par dbu55 le 09-02-2014 à 09:51:17

---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°44624
Vincent Ju​illet
Posté le 22-04-2016 à 14:22:09  profilanswer
 

Bonjour,
 
Cette carte postale représentant la poupe du Patrie, a été envoyée depuis Brest vers 1916.  
 
http://vincent.juillet.free.fr/images/Patrie.jpg
 
Bien cordialement
 
Vincent


---------------
cahier de guerre Constant Vincent au 57e et 60e RI
 
n°47016
lcd01480
Posté le 17-07-2017 à 19:31:45  profilanswer
 

olivier 12 a écrit :

Bonjour à tous,
 
Avec un peu de retard, un cliché pris pendant la Grande Guerre sur le cuirassé PATRIE. Un groupe de matelots pose pour le photographe tandis que le remorqueur BOEUF vient d'amener le long du bord un chaland de ravitaillement.
La corvée d'embarquement va pouvoir commencer....
 
http://img405.imageshack.us/img405/9773/patriehj0.jpg
 
Cordialement
Olivier
 
(source "Les remorqueurs" par Alain Croce  Edition MDM)


 
Bonjour je me joins à votre conversation pour profiter de partager quelques photos du cuirassé PATRIE ( Récupérées de mon Arrière Grand-Père )    
 
Cordialement  
Luc
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/22174/DSC12084.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/22174/2018036518566206710315052134069919o3.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/22174/DSC1207Copie1.jpg

 Page :   1  2
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse