FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  PATROUILLEURS TYPE FANFARON

 

alain chaupin, 2 utilisateurs anonymes et 33 utilisateurs inconnus
Sujet(s) à lire :
    - PATROUILLEURS – Récapitulatif
 

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

PATROUILLEURS TYPE FANFARON

n°30292
NIALA
Posté le 12-03-2011 à 14:57:48  profilanswer
 

Bonjour  
 
Patrouilleurs type Fanfaron en achèvement chez Niclausse


---------------
Cordialement
 
n°30293
NIALA
Posté le 12-03-2011 à 14:59:59  profilanswer
 

http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8678/FANFARON.jpg2..jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8678/FANFARON%20Classe%20en%20construction%20chantiers%20Niclausse%20à%20Paris.jpg1..jpg


---------------
Cordialement
 
n°46304
IM Louis J​ean
Posté le 16-03-2017 à 18:17:49  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Les chantiers Niclausse ont été chargés de la construction de 10 patrouilleurs contre-sous-marins de classe Fanfaron.
 
<< On lance à Paris des contre-sous-marins
 
Hier a eu lieu, à onze heures et demie, dans un chantier de la région parisienne, le lancement d'un petit contre-sous-marin de 161 tonnes, faisant partie d'une série actuellement en voie de construction.
 
M. Georges Leygues, ministre de la Marine, et M. Loucheur. ministre de l'Armement, assistaient à la cérémonie, ainsi que MM. Guernier et Rozier,députés, l'amiral de Bon, chef d'état-major général, et le commandant Castex, du cabinet militaire du ministre de la Marine.
 
C'est la maison Niclausse qui avait été chargée de la construction du contre-sous-marin. Le bâtiment est sorti complètement achevé et armé, monté là de toutes pièce dans ces chantiers, et rejoindra la mer par les canaux. >>
source Le Petit Parisien du 6 juillet 1918 sur Gallica.
 
Cette série comprend les :
 
Fanfaron
Favori
Fougueux
Flambant
, 5ème de la série, lancé le 9 novembre 1918.
Fulgurant, 9ème de la série, lancé le 31 juillet 1919.
 
Lancement du Flambant :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b530056703/f1.highres
source série Rol sur les lancements de patrouilleurs sur Gallica
 
A priori, aucun de ces bâtiments ne figure dans la liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Bulletin officiel de la Marine, 1922). Il semblerait qu'ils n'aient pas quitté les bassins de la Villette et furent finalement destinés à un usage civil :
 
http://gallica.bnf.fr/iiif/ark:/12148/bpt6k76144475/f1/2383.790196429721,7368.214165664814,1065.6411154341572,549.1313911165817/392,202/0/native.jpg
source Le Radical du 31 juillet 1919 sur Gallica
 
Malgré la fin de la guerre, la poursuite de la construction de la série avait été décidée :
 
http://gallica.bnf.fr/iiif/ark:/12148/bpt6k5827045/f2/1668.5250251544358,3107.1317406333023,808.0404792226664,1050.452622989466/330,429/0/native.jpg
http://gallica.bnf.fr/iiif/ark:/12148/bpt6k5827045/f2/2475.3967179748147,2402.0620739438145,795.5958260042921,845.9719809259609/458,487/0/native.jpg
source L'Ouest-Éclair du 8 juin 1919 sur Gallica
 
<< UN CHANTIER DE CONSTRUCTION NAVALE à PARIS.
 
Hier a été lancé dans le bassin de l'usine J. et A. Niclausse, bassin qui est relié à celui de la Villette, le dernier d'une série de dix chalands à moteur commandée par le ministère de la marine. Cette série faisait suite à une autre de dix patrouilleurs contre-sous-marins qui, commencés durant la guerre, ont dû abandonner leur armement et recevoir une destination pacifique.
Ceux-ci sont en service et ont donné toute satisfaction; leurs essais ont été particulièrement remarquables.
Construits de toutes pièces, coques, machines et chaudières, dans les chantiers Niclausse, ils ont largement dépassé la vitesse prévue avec une consommation très inférieure à celle qui avait été fixée.
 
La construction des chalands a été particulièrement rapide; le premier a été lancé le 23 mars, et la série est terminée, ce qui représente un total de 2 500 tonnes en moins de sept mois. Somme toute, les chantiers Niclausse ont fourni à la marine 4,000 tonnes de navires de mer. destinés à nos ports militaires. >>
source Le Temps du 9 octobre 1920 sur Gallica.
 
Cordialement
Étienne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


---------------
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
     Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  PATROUILLEURS TYPE FANFARON