FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  POUYER-QUERTIER ― Bateau-pilote — Corporation des pilotes de la Seine.

 

Il y a 64 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

POUYER-QUERTIER ― Bateau-pilote — Corporation des pilotes de la Seine.

n°23955
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 01-02-2010 à 23:42:50  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,  
 
 
   Pouyer-Quertier ― Bateau-pilote — Corporation des pilotes de la Seine — Station de Quillebœuf.
 
 
   Navigazette, n° 1.316, Jeudi 16 juillet  1914, p. 5, en rubrique « Informations ».
 
 
   « Les pilotes de Quillebœuf commandent un vapeur en Angleterre. ― Les pilotes de la station de Quillebœuf, en raison du trafic croissant pour la montée à Rouen, viennent de commander chez M. Lobnitz, à Renfrew, un bateau-pilote à vapeur, type Émile-Duchemin agrandi, qui aura les caractéristiques suivantes : longueur, 30 mètres ; largeur, 6 m. 50 ; creux sur quille, 3 m. 50. Ce navire, qui prendra le nom de Pouyer-Quertier, possédera tout le confort moderne, basse à vapeur, éclairage électrique. Il sera mini d’une machine à triple expansion de 320 chevaux. Le Pouyer-Quertier, qui doit entrer en service dans cinq mois, est destiné à remplacer les deux cotres à voiles Ernest-Manchon et Pouyer-Quertier. Ce nouveau bateau-pilote sera aménagé pour recevoir douze pilotes qui auront à leur disposition, dans le roof à l’arrière : un salon, une chambre de la machine et de la chaufferie ; à l’équipage sera réservé l’avant du roof. Le Pouyer-Quertier aura deux mâts ; il diffèrera notamment du Émile-Duchemin en ce qu’il sera pourvu d’un gaillard. Ce navire est appelé à rendre de grands services aux pilotes de la station de Quilleboeuf. Ravitaillé, il pourra croiser au large pendant une quinzaine de jours. Actuellement, le service du pilotage est assuré par les vapeurs Émile-Duchemin et Richard-Waddington. »
 
 
   L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 5.587, Mardi 20 novembre 1917, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ».
 
 
 
                                                                            « ABORDAGE EN RADE DU HAVRE
                                                                                          Un steamer coulé
 
 
  Nous lisons dans les journaux du Havre :
 
   Le Havre, 17 novembre.
 
   Hier matin, vers 7 heures 15, par suite d’une brume intense, le steamer [censuré] venant de [censuré] avec un chargement de diverses marchandises, s’est abordé sur rade du Havre avec un autre navire dont on n’avait pu prévoir l’approche.
   Le choc fut si violent qu’une forte voie d’eau se déclara et, en quelques instants, le [censuré] coula.
   L’équipage, composé de trois officiers et seize matelots, n’eut que le temps de se réfugier dans une embarcation du bord, où il fut bientôt recueilli par le steamer Pouyer-Quertier du pilotage de la Seine. Il conduisit les naufragés dans le port et les débarqua à l’esclier de la jetée du Nord. Ces marins reçurent les soins au poste de secours de la Chambre de commerce, sous les ordres de M. Fesq, directeur du sémaphore, qui leur fit, en outre, changer leurs vêtements mouillés contre des effets secs.
   Voici les noms des marins, victimes du douloureux évènement : [...].
   Voici les noms des 12 rescapés : [...] »
 
   Malgré de longues recherches, je n'ai pu déterminer l'identité du bâtiment naufragé.
 
   ____________________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 14-07-2013 à 09:13:35
n°36864
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 01-04-2013 à 14:43:30  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
    En Janvier 1917, le bateau-pilote Pouyer-Quertier, de la station de Quillebœuf, avait pour patron François KEROUANTON, inscrit à Paimpol, n° 13.299 (Déc. du 21 janv. 1917 établissant des capitaines ou patrons des navires de commerce, des armateurs et des officiers mécaniciens qui ont obtenu des félicitations pour la bonne tenue des postes d'équipage et le bon entretien des machines, chaudières, etc. : J.O., 25 janv. 1917, p. 741).


Message édité par Rutilius le 01-04-2013 à 14:46:24

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°36868
Memgam
Posté le 01-04-2013 à 17:59:10  profilanswer
 

Bonjour,
 
Pouyer-Quertier, construit en 1914 chez Lobnitz & Co, Ltd à Renfrew, 159 tjb, 30,10 x 6,52 x 3,31 m, 300 cv, 10,5 noeuds.
 
Source : Registre Bureau Veritas 1930
 
Cordialement.

n°47558
olivier 12
Posté le 10-11-2017 à 15:37:33  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Rencontre avec un sous-marin le 5 Août 1916
 
Contre Amiral VARNEY, Commandant Marine Le Havre, Gouverneur militaire, au Ministre de la Marine
 
J’ai l’honneur de vous rendre compte que le POUYER-QUERTIER, bateau pilote de Rouen, déclare avoir aperçu vers 05h00 du matin le 5 Août 1916 un kiosque de sous-marin, peinture grise, à 500 m dans le Sud de la bouée à sifflet. Ce sous-marin se dirigeait à petite vitesse vers la passe du barrage et son sillage était très visible.
Dès la réception du radio télégramme envoyé à ce sujet par le SAINT ANDRE II, j’ai fait partir tous les torpilleurs, patrouilleurs et drifters d’alerte, ainsi que les hydravions.
 
Rien de suspect n’a été découvert. D’autre part, les dragages effectués ans les abords de la passe du barrage sont jusqu’à présent restés sans résultat. Dans ces conditions, on peut émettre quelque doute sur la valeur du renseignement fourni par le POUYER-QUERTIER.
 
Je vous signale en outre que le bateau de pêcheur n° 22, de Honfleur, vient de rentrer au port à 15h00, perdant sa marée pour aviser la Marine que ce matin, vers 10h15, il a aperçu à 12 milles dans l’WNW de La Hève, un mât émergeant de 1,5 m à 2 m, faisant route vers le Nord.
 
Cdlt


Message édité par olivier 12 le 10-11-2017 à 15:39:52

---------------
olivier
n°47559
kgvm
Posté le 10-11-2017 à 17:52:17  profilanswer
 

Voici le "Pouyer Quertier" au Havre.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3031/PouyerQuertiervon1914alsPiloteRouen5inLeHavreAusschnittCigogneColl.vMresized.jpg
 
Cordialement  
Klaus Günther

n°47574
Memgam
Posté le 13-11-2017 à 11:02:46  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Le Pouyer Quertier, qualifié de "pilot steamer", sous pavillon français et armé par la Société nord-africaine d'affrétement et de consignation, figure dans le Lloyd's Register 1950-1951.
 
Réquisitionné en 1939, AD 357 est saisi par les Britanniques le 3 juillet 1940 à Southampton et restitué en 1946.
 
L'information indiquant qu'il a été vendu en 1944 et transformé en pinardier (Vichot et Roche) semble être une erreur.
 
Sources : Lloyd's Register 50-51.
Henri Le Masson, The french navy, volume two, Mac Donald, 1969.
Jacques Vichot, Répertoire des navires de guerre français, AAMM, 1967.
 
Cordialement.


Message édité par Memgam le 13-11-2017 à 11:05:04
n°47576
kgvm
Posté le 13-11-2017 à 17:48:54  profilanswer
 

Selon l'Annuaire de la Marine Marchande l'armateur était en 1950 (et en 1953) l'armement Hassoun I. Serano, Sète. Utilisé pour le cabotage national.
Rayé de l'AMM en 1959: saisi!
Mais selon le registre Bureau Veritas de 1954 l'armateur était bien la Soc. Nord Africane d'Affrêtement & de Consignation à Casablanca. Pavillon francais, pas de port d'attache mentionné.


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  POUYER-QUERTIER ― Bateau-pilote — Corporation des pilotes de la Seine.