Il y a 46 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

SAVOYARDE

n°46323
olivier 12
Posté le 19-03-2017 à 14:44:17  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
SAVOYARDE
 
Voilier à moteur de Bône
30 tx
Propriétaire : Monsieur TROUSSET
SAVOYARDE était en fait une mahonne, grosse barge équipée d’une voile et d’un moteur. Voici un modèle de mahonne (mais il ne s’agit pas de SAVOYARDE). Ce navire se rendait de Bizerte à l’île de La Galite afin d’en rapporter des pierres pour les travaux du bassin de Bizerte.
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/922/0Eklij.jpg
 
Liste d’équipage
 
BORELLI Carmano Capitaine Bône 2184 (Patron au bornage)
DONATO Vincent Matelot Bône 1290
TEDESCO Joseph Matelot Bône 2610
CAVAZZINI Salvatore Matelot Italien
 
MAZELLA Camille Passager
+ 7 autres passagers restés à La Galite dont 2 femmes et 1 enfant.
 
Attaque par sous-marin le 27 Février 1918. Interrogatoire du capitaine.
 
A 17h30 le 27 Février, alors que nous étions à 7 milles dans le SE de La Galite, nous avons aperçu un sous-marin à 3000 m. Nous étions à la voile, à vitesse très faible, moteur stoppé. Le vent était tombé.
Le sous-marin a tiré 29 coups de canon, dont 2 ou 3 sur le youyou car nous avions abandonné le navire au 3e coup de canon. Un des derniers coups a fait tomber le mât. Le sous-marin est resté cap à l’Est sans se rapprocher et tirait avec une seule pièce. A la tombée de la nuit le navire était encore en vue et on ne l’a pas vu couler. On n’a pas entendu d’explosion.
 
Le sous-marin s’est approché du youyou et lui a dit d’accoster. Le patron et un matelot sont montés sur le sous-marin et ont été interrogés par un officier qui était sur le pont avec deux canonniers. Il a demandé en italien, destination, chargement et quel était le nombre d’habitants à La Galite et la nature du bâtiment en construction.
Le patron a répondu que la mahonne allait à La Galite apporter des vivres et charger des pierres, et transportait 8 passagers. Il a indiqué que 15 familles vivaient sur l’île de La Galite et que la construction visible du large était un château (Castelo en italien). L’officier a alors demandé si ce fort avait des canons et s’il y avait la TSF dans l’île. Le patron a répondu « Oui ». (Nota : il s’agissait en réalité du phare que voici).
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/922/kESzFL.jpg
 
Le youyou s’est ensuite dirigé vers La Galite où il est arrivé après plus de 8 heures de marche.
 
Description du sous-marin
 
80 m de long
Ressemblait à la silhouette de l’UC 52
Kiosque rond
1 canon entre le kiosque et le gaillard
Peinture verte très propre
Officiers très jeunes. Celui qui paraissait être le commandant devait avoir 25/27 ans et parlait bien italien. Habillés en kaki.
Les deux canonniers étaient en bleu de chauffe.
 
Un officier du sous-marin voulait faire monter tous les hommes à bord et les garder prisonniers. Mais le commandant, voyant qu’ils étaient italiens n’a fait monter que le capitaine pour l’interroger. Le sous-marin a laissé les hommes repartir mais le commandant a refusé de leur donner une moque pour écoper l’eau qui embarquait dans leur youyou, prétextant qu’il n’avait pas le temps et était pressé.
 
Conclusions de la commission d’enquête
 
Elle estime que le sous-marin a cru avoir à faire à un bateau piège et s’est tenu sur ses gardes jusqu’à ce qu’il aperçoive dans le youyou des femmes et des hommes qui visiblement n’étaient pas des militaires.
 
Un torpilleur envoyé le soir même à sa recherche n’a rien trouvé. Le rapport du capitaine du port de La Galite ne dit rien d’intéressant et le Chef de Poste TSF de La Galite confirme les déclarations du patron de la mahonne sur l’existence du poste de TSF.
La commission attire l’attention sur le danger que court La Galite en l’absence de toute défense.
 
Pas de propositions de récompenses ou de sanctions. Le patron de SAVOYARDE a rempli son devoir et peut continuer son service de patron au bornage.
 
Le sous-marin attaquant
 
C’était l’UC 27 de l’Oblt z/s Otto GERKE
 
Notes sur La Galite
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/924/PMPFzO.jpg
 
Cet archipel d’îles rocheuses d’origine volcanique est situé au large de Tabarka en Tunisie. L’île principale est bordée de falaises de 200 m de hauteur et ne peut être abordée que par la baie de l’Escueil de Pasque, au Sud. Elle culmine à 391 m. Il y pousse des figuiers, des oliviers, de la vigne et assez de céréales pour subvenir aux besoins des quelques familles de pêcheurs qui y habitent.
L’île fut occupée dès l’époque romaine et punique. L’ancien fort, aujourd’hui abandonné, servit de prison au leader indépendantiste Bourguiba entre 1952 et 1954.
D’autres ilots appelés Galitons de l’Ouest et Galitons de l’Est font partie de l’archipel. Ces îles sont classées réserve naturelle pour tenter de préserver certains animaux vulnérables comme le phoque moine ou le mérou et certaines espèces rares comme les prairies de posidonies ou la grande nacre.  
   
Cdlt


---------------
olivier

Aller à :
Ajouter une réponse