FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  SCARPE ― Aviso, premier du type.

 

3 utilisateurs anonymes et 23 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

SCARPE ― Aviso, premier du type.

n°11257
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 18-12-2008 à 17:20:19  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,
 
 
   Scarpe — Aviso, premier du type (1918~1938).
 
   L’aviso Scarpe fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 19 janvier au 24 octobre 1919.
 
   [Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 765.].


Message édité par Rutilius le 09-07-2017 à 16:40:18

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°11515
Ar Brav
Posté le 23-12-2008 à 17:49:33  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Je remonte ce sujet pour mise à jour,
 
Cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°11649
Ar Brav
Posté le 27-12-2008 à 19:40:00  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Une vue de l'aviso Scarpe :
 
http://images2.hiboox.com/images/5208/77698db1f93500bb18fdcbc154bb4ef2.jpg
 
Sources :
French Warships of World War I, de Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974

 
Cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°11650
marc terra​illon 1
Posté le 27-12-2008 à 21:01:31  profilanswer
 

Bonsoir
 
Une autre vue :
 
http://navires-14-18.com/photos/S/SCARPE_MN_1w.jpg
 
A bientot


---------------
Cordialement
Marc TERRAILLON
n°11686
kgvm
Posté le 28-12-2008 à 21:03:48  profilanswer
 

The first picture with a false bow to look like a merchant vessel?

n°11721
Ar Brav
Posté le 30-12-2008 à 17:34:45  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
LA SCARPE Aviso type Scarpe (1918-1938)
 
Chantier :
 
Arsenal de Lorient.  
Commencé : 1916
Mis à flot : 31.10.1917
Terminé : 1918
En service : 25.04.1918
Retiré : 28.01.1938  
Caractéristiques : 630 tpc ; 604 t ; 5 000 cv ; 76,20 x 8,68 x 3,27 m ; 2 chaudières du Temple ; chauffe au mazout ; turbines Parsons ; 2 hélices ; 20 nœuds ; 107 h.
Rayon d’action : 4 000 milles à 11 nœuds, 1 200 milles à 18 nœuds.
Soutes : 143 tonnes de mazout.
Armement : IV de 100 mm + I de 65 mm. En 1918, II mortiers Thornycroft, charges de profondeur.
 
Observations :  
 
Série de trois avisos construits dans le cadre du programme de guerre de 1917. Sister-ships : La Suippe, Ancre.
1918 : affecté à Bizerte
1918 : affecté ensuite aux patrouilles en Atlantique
03.1919 : il est envoyé à Constantinople puis en Mer Noire. Participe à l’évacuation des ports de la Mer d’Azov
1925 : essai de remorquage du sous-marin Amazone en plongée
1926 : affecté à la 5ème escadrille d’avisos rattachée à la 3ème escadre destinée à l’instruction avec La Suippe
28.01.1938 : condamné et rayé des listes.
 
Sources :
 
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
La Marine française et la Mer Noire (1918-1919), Philippe Masson, Editions de La Sorbonne, Service Historique de la Marine, 1982
Les Flottes de Combat 1929, CV Vincent-Bréchignac, Société d’Editions Géographiques, Maritimes et Coloniales, 1929  
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003  
French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974
Jane’s Fighting Ships 1919, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1969

 
Cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°11736
Ar Brav
Posté le 31-12-2008 à 13:59:47  profilanswer
 

kgvm a écrit :

The first picture with a false bow to look like a merchant vessel?


 
Bonjour Klaus,
 
De même que le "faux" pavois à l'arrière sert à masquer les pièces d'artillerie. Les 2 pièces du milieu sont également dissimulées, on le voit mieux sur une autre photo (prochainement en ligne)
 
Bien cordialement,
Meilleurs vœux,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°11745
Ar Brav
Posté le 31-12-2008 à 17:38:11  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
Bonsoir Klaus,
 
Sur ce cliché de La Scarpe, de pas très bonne qualité j'en conviens, on se rend mieux compte de la volonté de dissimuler les 2 pièces de 100 mm avant et arrière, de même que celles du milieu de chaque bord :
 
http://images0.hiboox.com/images/0108/8f7244e34e0ca87c6ed28daa1ee2e0d4.jpg
 
Et vu d'un périscope...
 
Source :
Jane’s Fighting Ships 1919, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1969

 
Bien cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°11747
Yves D
Mobilis in mobile
Posté le 31-12-2008 à 18:02:37  profilanswer
 

En tout cas, magnifique étrave à guibre digne d'un yacht ! Et un yacht de cette taille, j'y mettrais mon sac quand on veut. Et ce bout dehors, ça a plus de grâce qu'un bulbe d'étrave... certains ici verront l'allusion  :lol:  
Aie! ouille ! Non pas sur la tête, j'ai pas dit de nom !
Cdlt
Yves


Message édité par Yves D le 31-12-2008 à 18:05:05

---------------
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
n°12287
GENEAMAR
Posté le 16-01-2009 à 07:08:43  profilanswer
 

Bonjour à tous...
 
MUSELIER Émile Henri Désiré
 
Né le 17 avril 1882 à MARSEILLE (Bouches-du-Nord) - Décédé le 2 septembre 1965 à TOULON (Var).  
Entre dans la Marine en 1899, Aspirant le 5 octobre 1902 (port TOULON). De 1903 à 1905, il est successivement sur le "MONTCALM", le "BENGALI" et la "COMÈTE" en Extrême-Orient, à la mission hydrographique de l'INDOCHINE. Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1904. En 1906, sur le "SUFFREN" en Méditerranée, la "COURONNE", École de canonnage (breveté Canonnier) et le "POTHUAU" à TOULON. En 1907, sur le cuirassé "SAINT-LOUIS". En 1908, sur le "POTHUAU". En 1909, sur le cuirassé "CARNOT". Au 1er janvier 1911, sur le "TOURVILLE", École de canonnage, Second d'une escouade d'apprentis-canonniers. Lieutenant de vaisseau le 1er janvier 1912. Officier canonnier sur le cuirassé "EDGAR-QUINET". En mai 1915, Commandant une compagnie du 1er Régiment de Fusiliers Marins, il se distingue à NIEUPORT. En décembre, affecté au Bataillon de Canonniers Marins, il combat en CHAMPAGNE, puis sur l'YSER. En août 1916, Président de la Section Marine au Secrétariat d'État aux inventions, il met au point des fumigènes. Il remplit parallèlement plusieurs missions, comme sur le bateau-piège "SÉNÉGAMBIE" attaquant un sous-marin allemand. En avril 1918; il commande le "SCARPE". Promu Capitaine de corvette le 9 juillet, il opère en Atlantique sur le même bâtiment avant d'être envoyé en Mer Noire, prenant part aux opérations faisant suite à la révolution bolchévique. Il est cité à l'ordre de l'Armée navale : " Commandant la SCARPE. Brillant officier qui s'est distingué par sa valeur et son courage sur différents fronts au cours de la guerre. A organisé habilement la défense d'une position maritime importante et donné fréquemment sous le feu le plus exemple de bravoure et de dévouement persévérant." .... Officier de la Légion d'Honneur.  
 
Cet Officier, figure des Forces Françaises Navales Libres, "Père" de la Croix de Lorraine, sera promu Vice-Amiral en 1939, et quittera le service en juin 1946. (voir les sites consacrés à sa carrière)
 [:geneamar:8]

Message cité 1 fois
Message édité par GENEAMAR le 24-09-2010 à 15:37:26

---------------
Cordialement. Malou
n°19371
dbu55
Posté le 09-08-2009 à 15:28:52  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
deux marins du SCARPE :
 
LEMAIRE Joseph Marie né le 04/02/1882 à Riantec (Morbihan), Second Maître - Décédé le 23/10/1918 (36 Ans) à l'hôpital de Bordeaux (Gironde) de Pneumonie
 
TORQUÉAU Arsène Marie né le 01/04/1895 à Ploumilliau (Côtes-d'Armor (Côtes-Du-Nord en 1914)), Matelot de 2ème Classe Canonnier - Décédé le 24/10/1918 (23 Ans) à l'hôpital complémentaire N°35 à Bordeaux (Gironde) de Bronchopneumonie Grippale
 
Cordialement
Dominique


---------------
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]
n°31126
NIALA
Posté le 06-05-2011 à 21:45:16  profilanswer
 

La Scarpe comme les autres avisos du même type avait à l'origine des panneaux destinés à dissimuler l'armement et à leur donner l'allure d'un navire marchand pour tromper les équipages de sous marins ennemis.
 
Voici une photo de la Scarpe avec ces panneaux, à comparer avec la photo présentée plus haut ou les panneaux ont été débarqués, il serait interessant de savoir à quelle date, pour dater certaines photos.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8678/SCARPE.jpg
 
Cordialement  
 
Alain


Message édité par NIALA le 06-05-2011 à 21:47:04

---------------
Cordialement
 
n°34146
Memgam
Posté le 15-03-2012 à 09:21:03  profilanswer
 

C'est en 1927 que les pavois de l'aviso Scarpe ont été supprimés.
Sur l'activité en Mer noire du navire commandé par le LV Muselier voir :
Philippe Masson, Les mutineries de la Marine française, l'intervention en mer Noire, novembre 1918-avril 1919, tome I et II, Service Historique de la Marine, 1974, 1975.
Renaud Muselier, L'amiral Renaud Muselier (1882-1965), le créateur de la croix de Lorraine, Perrin, 2000.


Message édité par Memgam le 18-03-2012 à 16:35:46
n°38087
alixan
ville
Posté le 15-09-2013 à 20:04:29  profilanswer
 

GENEAMAR a écrit :

Bonjour à tous...
 
MUSELIER Émile Henri Désiré
 
Né le 17 avril 1882 à MARSEILLE (Bouches-du-Nord) - Décédé le 2 septembre 1965 à TOULON (Var).  
Entre dans la Marine en 1899, Aspirant le 5 octobre 1902 (port TOULON). De 1903 à 1905, il est successivement sur le "MONTCALM", le "BENGALI" et la "COMÈTE" en Extrême-Orient, à la mission hydrographique de l'INDOCHINE. Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1904. En 1906, sur le "SUFFREN" en Méditerranée, la "COURONNE", École de canonnage (breveté Canonnier) et le "POTHUAU" à TOULON. En 1907, sur le cuirassé "SAINT-LOUIS". En 1908, sur le "POTHUAU". En 1909, sur le cuirassé "CARNOT". Au 1er janvier 1911, sur le "TOURVILLE", École de canonnage, Second d'une escouade d'apprentis-canonniers. Lieutenant de vaisseau le 1er janvier 1912. Officier canonnier sur le cuirassé "EDGAR-QUINET". En mai 1915, Commandant une compagnie du 1er Régiment de Fusiliers Marins, il se distingue à NIEUPORT. En décembre, affecté au Bataillon de Canonniers Marins, il combat en CHAMPAGNE, puis sur l'YSER. En août 1916, Président de la Section Marine au Secrétariat d'État aux inventions, il met au point des fumigènes. Il remplit parallèlement plusieurs missions, comme sur le bateau-piège "SÉNÉGAMBIE" attaquant un sous-marin allemand. En avril 1918; il commande le "SCARPE". Promu Capitaine de corvette le 9 juillet, il opère en Atlantique sur le même bâtiment avant d'être envoyé en Mer Noire, prenant part aux opérations faisant suite à la révolution bolchévique. Il est cité à l'ordre de l'Armée navale : " Commandant la SCARPE. Brillant officier qui s'est distingué par sa valeur et son courage sur différents fronts au cours de la guerre. A organisé habilement la défense d'une position maritime importante et donné fréquemment sous le feu le plus exemple de bravoure et de dévouement persévérant." .... Officier de la Légion d'Honneur.  
 
Cet Officier, figure des Forces Françaises Navales Libres, "Père" de la Croix de Lorraine, sera promu Vice-Amiral en 1939, et quittera le service en juin 1946. (voir les sites consacrés à sa carrière)
 [:geneamar:8]


 
Bonjour !
Mon grand oncle Léopold AUGUSTE a été l'ordonnance d'Emile MUSELIER pendant la première guerre, au sein des fusiliers marins. Nous avons égaré son livret militaire et ses médailles militaires ont disparues. Je ne sais donc pas exactement dans quelle unité il était. Je sais qu'il a participé le 11 mai 1915 à la conquête de la ferme de l'union à Saint Georges ( Belgique) pour laquelle il a reçu une citation. Mais était-il déjà l'ordonnance de Muselier ? Appartenait-il au 1er Régiment de Fusiliers Marins ?  
En quoi consistait exactement le travail de l'ordonnance d'un officier ?
Merci beaucoup de votre aide.
Cordialement
Nathalie


---------------
alixan
n°38093
Memgam
Posté le 16-09-2013 à 08:09:32  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Dans la "base des fusiliers marins", établie par Généamar sur ce site, il est écrit, dans la liste des personnels du 2 ème régiment de fusiliers-marins :
 
"Auguste Louis Alexis, né le 21 mars 1893 à Marennes (Charente-Maritime), matelot de 3 ème classe sans spécialité, tué à Dixmude le 26 octobre 1914. Mort pour la France".
 
Cordialement.


Message édité par Memgam le 16-09-2013 à 08:28:42
n°46993
NIALA
Posté le 08-07-2017 à 18:41:43  profilanswer
 

http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8678/SCARPE205001.jpg
 
La Scarpe après la suppression des pavois en 1927  
 
Cordialement
 
Alain


Message édité par NIALA le 08-07-2017 à 18:42:36

---------------
Cordialement
 
n°46995
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 08-07-2017 à 18:52:31  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,
 
 
                                                                                                                             Récompenses
 
 
                                                                                                    Journal officiel du 15 décembre 1920, p. 20.807.
 
 
                                                                                                                Citations à l’ordre de l’armée.
 
 
   Ont été cités à l’ordre de l’armée :
 
   Muselier (Émile-Henry-Désiré), capitaine de corvette, commandant la Scarpe : brillant officier qui s’est distingué par sa valeur et son courage sur différents fronts au cours de la guerre. A organisé habilement la défense d'une position maritime importante et donné fréquemment, sous le feu, le plus bel exemple de bravoure et de dévouement persévérant.  
 
   Plurien (François-Joseph), enseigne de vaisseau de 1re classe de la Scarpe : excellent pilote aviateur, s’étant déjà signalé par son audace et son endurance au cours de nombreuses reconnaissances pendant les hostilités. S’est à nouveau fait remarquer par son attitude au feu, par son entrain et son énergie pendant les opérations de défense d’une position maritime importante, infligeant des pertes sévères à l’ennemi par un tir d’artillerie qu’il a très efficacement dirigé.  
 
   Perrot (Yves-Marie-Joseph), maître pilote, Brest 5845, de la Scarpe : a rendu les plus précieux services comme pilote des convois côtiers pendant la guerre sous-marine. S’est distingué par sa bravoure dans la défense d’une position maritime en conduisant la contre-attaque vigoureuse de sa section de vingt hommes, refoulant sous un feu intense un groupe de cent cinquante ennemis.
 
   Le Fornour (Jean-Marie), second maître mécanicien, Lorient 2631, de la Scarpe : excellent chef de section à la brigade de marins, blessé, le 22 décembre 1914, à Steenstrӕte. S’est encore fait remarquer par sa bravoure et son entrain à la défense d’une importante position maritime. Par les bonnes dispositions qu’il a prises, a évité des pertes à son détachement.


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°46997
Memgam
Posté le 08-07-2017 à 19:01:39  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Retour de la photo de l'aviso Scarpe présentée par feu Ar Brav et extraite de Jean Labayle-Couhat, French warships of world war I, Ian Allan, 1974, page 177.
 
On remarque les hauts pavois de la poupe et de la proue, retirés en 1927, comme signalé antérieurement par Mengam dans son message du 15/03/2012 en réponse à la question de Niala du 06/05/2011.
 
Cordialement.  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6368/Mouflon193814.jpg


Message édité par Memgam le 08-07-2017 à 19:03:00
n°46999
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 09-07-2017 à 18:38:39  profilanswer
 

.
   Bonsoir à tous,
 
 
   ■ Marins de l'aviso Scarpe (compléments).
 
 
   — BRUSA-PASQUÉ Marceau François, né le 16 mars 1900 à Saint-Dizier (Haute-Marne), décédé le 5 mars 1920 à Otchachbar (Russie) (Maladie contractée en service). Matelot de ... classe canonnier, matricule n° ... Engagé volontaire au 1er Dépôt des équipages de la flotte.
 
   Fils de Louis BRUSA-PASQUÉ et de Marie Eugénie DUMONET.    
 
 
   — LE MAIRE Joseph Marie, né le 4 février 1882 à Riantec (Morbihan) et domicilié à Locmiquélic (– d° –), décédé le 23 octobre 1918 à l’hôpital de Bordeaux (Gironde) (Maladie contractée en service : pneumonie). Second maître fusilier, inscrit au quartier de Lorient, n° 4.311 (Acte transcrit à Locmiquélic, le 20 déc. 1918).
 
   Fils de Mathurin LE MAIRE, né vers 1843, marin des Douanes, et de Louise PERRON, née vers 1843, « ménagère », son épouse (Registre des actes de naissance de la commune de Riantec, Année 1882, f° 9, acte n° 29).  
 
 
   ― LESTRAT Jean-Marie, né le 21 juillet 1886 à Étel (Morbihan) et y domicilié, décédé le 26 juin 1918 à l’Hôpital de Lorient (Maladie contractée en service : pneumonie). Matelot de ... classe gabier, inscrit au quartier d’Auray, n° 2.659 (Acte transcrit à Lorient, le 26 juin 1918).
 
   Fils de Jean-Marie LESTRAT, né vers 1845, marin, et de Félicité LE GALL, née vers 1842, sans profession, son épouse (Registre des actes de naissance de la commune d’Étel, Année 1886, f° 11, acte n° 40).
 
 
   — TORQUÉAU Arsène Marie, né le 1er avril 1895 à Ploumilliau (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor) et y domicilié, décédé le 24 octobre 1918 à l’Hôpital complémentaire n° 35 de Bordeaux (Gironde) (Maladie contractée en service : broncho-pneumonie grippale). Matelot de 2e classe canonnier, matricule n° 105.676 – 2 (Acte de décès transcrit à Ploumilliau, le 15 févr. 1919).
 
   Fils de François Marie TORQUÉAU, né vers 1860, laboureur, et de Jeanne Marie JAGUIN, née vers 1865, « ménagère », son épouse (Registre des actes de naissance de la commune de Ploumilliau, Année 1895, f° 12, acte n° 22).


Message édité par Rutilius le 09-07-2017 à 19:45:36

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  SCARPE ― Aviso, premier du type.