Forum Pages d'Histoire : zephyr joyeux, 3 utilisateurs anonymes et 30 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

VALDIVIA - SGTM

n°2676
Ar Brav
Posté le 31-01-2008 à 18:27:01  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
VALDIVIA  Navire-hôpital sous pavillon britannique (1915 – 1919)
 
Chantier :
 
Chantiers & Ateliers de Provence, Port de Bouc
Commencé : 03.05.1910  
Mis à flot : 27.08.1911  
Terminé : 12.02.1912  
En service : 10.03.1912 (MM)
Retiré : 03.05.1933 (MM)                          
Caractéristiques  Goélette en acier à 2 hélices, trois ponts, deux mâts et deux cheminées.
7 167 tjb ; 4 355 tjn ; 4 735 tpl ; 145 (ht) 140 (pp) x 16,50 x 10,30 m ; TE 6,70 m ; 4 cales ; 2 machines alternatives à triple expansion ; 7 chaudières cylindriques timbrées à 12,65 kg/cm² ; 7 500 cv à 75 t/mn ; 18,3 nds ; indicatif LHDW-OVAD ; 56 passagers en premières, 140 en secondes, 1 576 émigrants.
Armement : N.C.
 
Observations :
 
03.05.1910 : paquebot commandé pour le compte de la Société Générale des Transports Maritimes à Vapeur (SGTM) destiné à la ligne d’Amérique du Sud
27.08.1911 : lancement à 11h30
11.02.1912 : coup de vent sur le port de Marseille, casse un bollard et rompt ses amarres, ramené à son poste au prix de beaucoup de peine des remorqueurs
12.02.1912 : livraison (Cdt Belard)
28.02.1912 : essais de consommation
01.03.1912 : essais de vitesse, 18,2 nds pour 8 430 cv à 110 t/mn
02.03.1912 : essais sur la base Frioul-Carry, 4 parcours. Vitesse moyenne obtenue 18,2 nds pour 9 000 cv à 112 t/mn. La chaudière auxiliaire est reliée au système générateur principal permettant de l’isoler (utilisation normale) ou de la raccorder (utilisation exceptionnelle), ce qui permet de disposer d’une chaudière supplémentaire
10.03.1912 : mise en service, premier départ pour Gènes. S’échoue à la pointe de l’Esterel, remis à flot par les Samson et Polyphème de la Marine Nationale, pas d’avarie, poursuit sa route sur Gènes
20.03.1912 : premier départ pour l’Amérique du Sud
17.12.1912 : appareille de Buenos Aires (Cdt Belard), échoué à quai à marée basse, 3 remorqueurs sont nécessaires pour le dégager
13.01.1913 : appareille pour Bordeaux suite à un affrètement par la Sud Atlantique. Doit remplacer le Divona en réparations
29.09.1913 : fin d’affrètement par la Cie Sud Atlantique
07.10.1913 : arrive à Marseille
20.10.1913 : départ pour Buenos Aires, reprend sa ligne habituelle
06.1915 : est affrété par le gouvernement britannique qui l’utilise comme navire-hôpital
16.10.1919 : déréquisitionné
11.1919 : restitué à la SGTM qui commence les travaux de remise en état
08.10.1920 : remis en service (Cdt Goy). Départ pour Gènes le 10 et Buenos Aires le 20.10.1920. Jusqu’à sa démolition, effectue de nombreux départs pour le compte de la Lloyd Latino, filiale de la SGTM
18.07.1921 : le corps d’un homme de couleur est découvert dans la soute à charbon tribord. L’inconnu est immergé après les constatations médico-légales
03.07.1922 : arrive à Montevideo avec une forte bande à tribord, de l’eau dans la machine et les cales. Très éprouvé par le mauvais temps, repart néanmoins le jour même pour Buenos Aires
20.09.1922 : lors d’un appareillage, en passant l’écluse, sérieuses avaries aux superstructures suite à une baisse des eaux, gagne Montevideo pour réparer provisoirement
17.11.1922 : à Marseille, l’équipage demande une inspection de la Commission de Sécurité suites aux avaries précédentes, des réparations définitives ont lieu
23.07.1923 : réparations diverses  
01.05.1924 : la DM 286 CN 6 prescrit aux Directions des Constructions Navales et Artillerie Navale de Toulon d’étudier la transformation du Valdivia en croiseur auxiliaire de chasse, catégorie a
16.01.1929 : réparations diverses
22.04.1930 : avarie sur la machine tribord
13.04.1932 : est sur un état des navires désarmés à Marseille, mouillé au quai des Anglais
02.05.1933 : vendu pour démolition à Savone
03.05.1933 : remorqué en Italie (Cdt Puccini) par l’Obstiné, subira deux incendies pendant sa démolition.
 
Sources :  
La Société Générale des Transports Maritimes à Vapeur, Alain Croce, éditions MDV  
Les Navires-hopitaux français au XXe siècle, Gilles Barnichon, éditions MDV

 
Cordialement,
Franck


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°4685
Terraillon​ Marc
Posté le 20-04-2008 à 21:56:40  profilanswer
 

Bonsoir
 
La fiche du navire est en ligne
 
http://www.navires-14-18.com/fichi [...] GTM_V4.pdf
 
A bientot  :hello:


Message édité par Terraillon Marc le 25-08-2009 à 03:46:45

---------------
Cordialement
Marc TERRAILLON
n°9815
Ar Brav
Posté le 20-10-2008 à 13:32:17  profilanswer
 

De Terraillon Marc Posté le 06-11-2007 à 06:10:29
 
Bonjour,
 
Une vue du VALDIVIA :
 
 
http://perso.orange.fr/MT06/Valdivia_zxz_9a.JPG
 
 
A bientot  :hello:  
 
PS pour Franck : concernant l'AQUITAINE, la forme de la coque me troublait mais je pense que la photo a du être retouchée.


---------------
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
n°11552
olivier 12
Posté le 24-12-2008 à 09:57:34  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Pour la fiche du navire, trois autres vues du VALDIVIA, dont une en navire hôpital sous pavillon britannique.
 
http://img370.imageshack.us/img370/943/valdiviady8.jpg
 
http://img370.imageshack.us/img370/5336/valdivia2cs7.jpg
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/922/hlEAqO.jpg
 
Cdlt
 
Olivier


Message édité par olivier 12 le 31-07-2017 à 08:34:48

---------------
olivier
n°11826
Creese
Posté le 02-01-2009 à 19:45:56  profilanswer
 

Bonsoir, another photo of VALDIVIA:
http://www.riverseainternational.c [...] ia1912.htm
Cordialement, Kris

n°29195
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 31-12-2010 à 11:09:15  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
   Navigazette, n° 1.166, Jeudi 31 août 1911, p. 8, en rubrique « Chronique maritime – Lancements. » :    
 
   « Valdivia. ― Paquebot en acier, à deux hélices ; mètres 146 x 16,50 x 10,30 ; tirant d’eau en charge, 6 m. 71 ; déplacement en charge, 10.000 tonnes ; port en lourd, 4.700 tonnes ; jauge brute, 7.500 tonneaux ; capacité des cales, 6.300 m. c. ; vitesse, 16 n. 75 ; aménagé pour passagers de toutes classes et émigrants. Chantiers et ateliers de Provence, à Port-de-Bouc, pour compte de la Société des Transports Maritimes, à Marseille. »
 
   Navigazette, n° 1.194, Jeudi 14 mars 1912, p. 7, en rubrique « Chronique maritime – Navigation » :    
 
   « Les essais du " Valdivia ". ― Ce nouveau paquebot de la Société Générale des Transports Maritimes, a fait avec plein succès en Méditerranée, ses essais de vitesse, qui ont donné 18 noeuds 2 dixièmes, soit un 1/2 de plus que le contrat avec les Chantiers de Provence. Le Valdivia partira le 20 courant de Marseille pour son premier voyage dans l’Amérique du Sud. »  
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.

n°47067
olivier 12
Posté le 31-07-2017 à 08:37:01  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
3 autres vues du VALDIVIA
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/922/y9FjAz.jpg
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/922/KGRh2A.jpg
 
http://imagizer.imageshack.us/v2/xq90/924/ot68y0.jpg
 
Cdlt


Message édité par olivier 12 le 31-07-2017 à 08:38:13

---------------
olivier

Aller à :
Ajouter une réponse