FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  Yachts et yachtmen de l’immédiat avant-guerre.

 

La Grande Guerre en photos : ALVF, 1 utilisateur anonyme et 35 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Yachts et yachtmen de l’immédiat avant-guerre.

n°29885
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 12-02-2011 à 23:07:21  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
                                                                         Yachts et yachtmen de l’immédiat avant-guerre.
 
 
   ● « Annuaire des grands cercles et du grand monde. – Sports – Clubs – 1914 », éd. R. Lahure, Paris, 1914, p. 467 à 471.
 
 
                                                                                                  « Yachting.  
 
                                                                                        YACHT CLUB DE FRANCE
 
                                                      Sociétés réunies du Yacht Club de France et de l’Union des Yachts français.  
 
                                                                                82, BOULEVARD HAUSSMANN, PARIS

 
 
   Le pavillon et le guidon adoptés sont : le pavillon français avec une étoile blanche dans la partie bleue et une étoile bleue dans la partie blanche.  
   Président : M. le Docteur J.-B. CHARCOT.
   Vice-présidents : MM. le marquis de MONTAIGU, Albert GLANDAZ, vicomte de CURZAZ, CLERC-RAMPAL.
   Vice-présidents honoraires : MM. REYNAUD de BARBARIN et A. DEMAY.  
   Trésorier : M. SCHELCHER.  
 
 
                                                                                                    CONSEIL
 
 
   Membres : MM. AMIET, BERGET, BERTOT, BILLARD, BLIN, BRIANT de LAUBRIÈRE, de CARFORT, CHANDON de BRIAILLES, P. CHAUCHARD, DENFERT-ROCHEREAU, DESEILLIGNY, DOUAULT, J. DUPONT, de FARAMOND, GRANDVAL, GUIFFREY, HOUET, JOUET-PASTRÉ, LACOUR, LAMARE, LAVERNE, LEBAUDY, LEDOUX, LEMY, LEVERD, LORY, LHOSTE, MASQUELIER, MIALARET, du PASQUIER, PETITCOLIN, POTTIER, PRAT-NOILLY, ROCOFFORT, X. SCHELCHER, de TOCQUEVILLE, VIENNE, Ph. de VILMORIN, VOIZOT de LERMA.  
 
   Agent central : M. GRAS.  
 
   Commission de la navigation : président : M. de CARFORT ;  
 
   Commission de l’intérieur : président : M. ... ;
 
   Commission des règlements et des courses de bateaux à moteur mécanique : président : M. R. de FARAMOND ;  
 
   Commission des règlements et du yachting de course : président : M. VOIZOT de LERMA ;  
 
   Commission de la Coupe de France : président : M. GLANDAZ.  
 
 
                                                                                                YACHTS A VAPEUR
 
 
   AÏDA, goélette à vapeur en acier de 89 tx, à M. SALLES.  
   ALDÉBARAN, 200 tx, à M. CHAPMAN.
   AMARYLLIS, 80 tx, à M. le vicomte d’HAUPOUL.  
   ANNIE, 45 tx, à M. de VUILLEFROY de SILLY.  
   APACHE, 635 tx, à M. LEGRU.
   ARMIDE, yawl de 14 tx à M. G. LEFRANC.
   ATLANTIC, 300 tx, à M. W. MARSHALL.
   ATMAH, 1.555 tx, à M. le baron Edmond de ROTHSCHILD.
   BEG-HIR, 105 tx, à M. LESTIBOUDOIS.
   BERTHIC, cotre de 23 tx, à M. GUIGNARD de SAINTOURS.  
   BOHÉMIEN, goélette à vapeur de 88 tx, à M. GERS.  
   CAROLINE V, 300 tx, à M. le marquis de MONTAIGU.  
   CRICRI, yawl de 6 tx, à M. CLAUDON.  
   DAGNETTE, yawl de 4 tx, à M. LOBSTEIN.  
   DJEZYRÉLY, yawl de 16 tx à M. le marquis d’URRE d’AUBAIS.  
   EIDER, goélette à vapeur de 25 tx, à M. P. LEBAUDY.  
   ELLINOR, vapeur de 593 tx, à M. CHAPMAN.
   EMBRUN, 60 tx, à M. R. BELLANGER.
   ERGA, 21 tx, à M. L. LAGARDE.
   ÉROS, 1.020 tx, à M. le docteur H. de ROTHSCHILD.  
   ESMA, goélette de 119 tx, à M. LANGE.
   ÉTINCELLE, yawl de 22 tx, à M. GIRARD.  
   FLÈCHE, yawl de 11 tx, à M. le baron R. de MONTICOURT.  
   GARLAND, vapeur de 293 tx, à Hon., Mrs E. C. YORKE.  
   GEISHA, cotre de 50 tx, à M. E. DROUILLARD.  
   GELASMA, ketch à vapeur de 94 tx, au docteur LULING.  
   GILDA, vapeur de 76 tx, à M. G. MARIO.  
   GIRALDA, goélette de 1.260 tx, à S. M. le roi d’Espagne.  
   GOLDEN-ROSE, yawl de 11 tx, à M. le prince BATHIANY.
   GRÈBE, goélette à vapeur de 30 tx, à M. PINARD.  
   HARLEQUIN, goélette à vapeur de 200 tx, à M. LEGRU.  
   HÉLÈNE, yawl de 14 tx, à M. de GRANDSAIGNES.  
   HÉNA, 111 tx, à MM. CASTILLON du PERRON et de GRANDSAIGNES.
   HENRIETTE, vapeur de 255 tx, à M. S. de NEUFVILLE.
   HENRIETTE II, à M. le marquis de BARTHÉLÉMY.
   HIRONDELLE, 1.020 tx, à S. A. S. le prince de Monaco.
   IBIS, yawl de 14 tx, à M. DESEILLIGNY.
   INFERNET, yawl de 19 tx, à M. E. PAILLART.
   ISIS, vapeur de 43 tx, à M. J. ROTIVAL.  
   IVONITZ, yawl de 3 tx, à M. BRAULT.  
   JANINE, yawl de 2 tx, à M. LAINÉ.
   KORRIGAN, yawl de 2 tx, à M. de VUILLEFROY de SILLY.
   LA BALADEUSE, 44 tx, à M. CHAPMAN.
   LA MIREILLE, yawl de 19 tx, à M. le baron HELY d'OISSEL.
   LA RÉSOLUE, 840 tx, à M. Pierre LEBAUDY.  
   LINOTTE, 90 tx à M. G. THUBÉ.  
   LUCIA, yawl de l tx, à M. Paul BÉJOT.  
   LYSISTRATA, 1.942 tx, à M. J. GORDON-BENNETT.  
   MAGDA, 58 tx, à M. G. GROS.  
   MAHARAJA, 40 tx, à M. AUSSET.
   MARIE-LOUISE, yawl de 16 tx, à M. DESCHANGE.  
   MÉKONG, 903 tx, à M. le duc de MONTPENSIER.  
   MERCÉDÈS I, cotre de 62 tx, à M. JELLINEK MERCÉDÈS.          
   MERCÉDÈS II, cotre de 165 tx à M. JELLINEK MERCÉDÈS.          
   MONSOON, goélette à vapeur de 232 tx, à M. de STACKELBERG.
   MOUSMINA, 104 tx, à M. le baron BAEYENS.  
   MY DREAM, 85 tx, à M. de REDON de COLOMBIER.
   NAMOUNA, goélette à vapeur de 740 tx, à M. G. BENNETT.  
   NOMAD, 61 tx, à M. L. LAGARDE.  
   OASIS, 50 tx, à M. G. ANCEL.
   ONDINE, cotre de 44 tx, à M. V. HOUET.
   PADMA, 112 tx, à M. le comte de LIBRAN.  
   POUPÉE, 258 tx, à M. VIENNET.  
   POURQUOI-PAS, 800 tx, à M. J. CHARCOT.
   PRINCESSE-ALICE, 1.368 tx, à M. le prince de Monaco.  
   RADIUM, 117 tx, à M. de LA BROSSE.  
   RÉGULUS, 405 tx, à M. le marquis d’URBE d’AUBAIS.  
   ROSE-MARINE, 500 tx, à M. le Dr LULING.
   ROSNY, yawl de 5 tx, à M. Paul LEBAUDY.
   SAINT-GEORGES, yawl de 21 tx, à M. Clerc RAMPAL.
   SAINT-HERVÉ, goélette à vapeur de 25 tx, à M. de BROC.  
   SAINT-PAUL, 10 tx, à MM. LAFITTE et RADIUS.
   SALVATOR, 685 tx, à M. G. de SAINT-SENOCH.
   SAPHIR, yawl de 4 tx, à M. RADIUS.
   SEA WEED, 9 tx, à M. Ch. TURPIN.  
   SEQUANA, cotre de 30 tx, à M. CAUVIN.  
   SÉRÉDA, cotre de 72 tx, à M. GORDON-BENNETT.  
   SIGURD, cotre de 85 tx, à M. A. LAFOSSE.  
   SITA, goélette à vapeur de 332 tx, à M. LEVERD.  
   SLOUGHI, goélette à vapeur de 10 tx, à M. SALLES.  
   SOFIA, yawl de 36 tx, à M. SPARTALI.  
   SUZON II, vapeur de 270 tx, à Mme LEGRU.  
   TRIOMPHANTE, goélette de 306 tx à M. de SOBANSKI.
   VALIANT, goélette à vapeur de 2.200 tx, à M. W. K. VANDEBILT.  
   VIDA, goélette à vapeur de 110 tx, à M. R. KERRISON.  
   WILDWAVE, vapeur de 128 tx, à M. Georges de BARGETON.  
   YARTA, goélette à vapeur de 110 tx, à M. A. MORLEY.  
   YETTE, cotre de 35 tx, à M. LAMARE.  
 
 
                                                                                         YACHTS AUTOMOBILES
 
 
   Alice.                      SANTA VICTORIA.  
   Alkestis.                 G. LEFRANC.  
   Argo.                     J. CLAISSE.
   Bagheera.              MEYERS HEXNAU.  
   Chantecler II.        M. COULOMB.
   Chrysels.                L. RENAULT.  
   Élie.                       CÉSANNE.  
   Émilia.                   P. ALLEZ.  
   Flâneuse.               BILLARD.  
   Guillemot.              J.-B. ÉTIENNE.  
   Henriette.              P. SIGNAC.  
   Isabelle.                Duc de MONTPENSIER.
   Korrigan.               Alexandre LEROY.
   Lalla-Rouck.          Baron L’HUILLIER.
   La Mouette.           D. LULING.  
   Loulou.                  A. JUXGMANN.  
   May.                      J. LOSTE.  
   Miss Mary.             de MANTHÉ.  
   Nella.                    GOLDEMBERG.  
   Notre-Dame.         Paul de CUREL.  
   Odette.                  COULOMB.  
   Ondine.                  V. HOUËT.  
   Oyouki.                  VAN HALTEREN.  
   Past-Op.                de MARE et AUBOIN.  
   Pétrel.                   James de GASQUET.  
   Rhodia.                 H. SÉVÈNE.  
   Roi d’Ys.               MASSIEU.  
   Romania.              de BRANCOVAN.  
   Saint-Thudy.         BRIANT de LAUBRIÈRE.
   Thélème.               P. BILHAUD.
 
 
 
                                                                                                  HOUSE-BOAT  
 
   Odette's Home.      COULOMB.

 
 
                                                                                GAGNANTS DE LA COUPE DE FRANCE
 
 
   1891 –  Luciole.         RICHARD.  
   1895 –  Bettina.         Baron Édouard de ROTHSCHILD.  
   1897 –  Gloria.           HARRISSON LAMBERT.
   1899 –  Laurea.         HORE.  
   1900 –  Laurea.         HORE.  
   1902 –  Artica.          Duc des ABRUZZES.
   1905 –  Suzette.        DOUAULT.  
   1906 –  Felca.           Yacht Club de Hambourg.
   1907 –  Armen.          Comité breton de la Coupe de France.
»
 
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.

n°29886
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 12-02-2011 à 23:12:03  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
                                                                                        Yachts de Trouville-Dauville  
                                                                 
                                                                      ― Carte postale expédiée de Trouville le 15 août 1911
                                                 
 
 
                                                                                                                                                                                                                                                                    http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/HELENE----Yacht---Vue-1..gif
 
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.

n°29891
Memgam
Posté le 13-02-2011 à 07:27:15  profilanswer
 

Douze des yachts figurants sur la liste présentée par Rutilius ont été réquisitionnés. Il s'agit de : (suivi de la date de construction)
Atmah (1898), Beg Hir (1892), Berthic (1902), Caroline V (1910), Eros (1905), Grèbe, Henriette (1910), Linotte II (1898), Magda, Ondine, Poupée (1898), Wildwave (1889).
 
La liste des yachts réquisitionnés comprend 48 navires.
 
Source : Jean Labayle-Couhat, French Warships of World War I, Ian Allan, 1974.

n°29895
kgvm
Posté le 13-02-2011 à 10:55:53  profilanswer
 

Thanks for this listing, even if I don't think that a yacht of 1 tons (like "Lucia" ) could have been a steam yacht - of course, the owner might have been smoking :)
Interesting to see that some yachts (or their owners) were members in several Yacht Clubs. I know that the "Mercédès II" (port of registry Pola) was member in the Austro-Hungarian club, too.
And Gordon-Bennett's "Lysistrata" was - if I remember well - member of the New York Yacht Club as well.

n°31509
vf153
Posté le 13-06-2011 à 19:42:38  profilanswer
 

Bonjour,  
je recherche des infos sur ce yacht sur lequel un des membres de ma famille était matelot (v.abgrall de PLOUGASNOU). les photos datent d'août 1934 au port de Sanary. Le nom de ce yacht se termine par BLANCHE ou MANCHE? Il est indiqué également Y.C.F dessous.
Merci de votre collaboration.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9231/CCF13062011_00000.jpg1..jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9231/sanary%2023-08-1934-1.jpg

n°31510
vf153
Posté le 13-06-2011 à 19:47:55  profilanswer
 

Autres photos du yacht EROS, le commandant ?, un membre de ma famille (pierre ABGRALL)http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9231/CCF13062011_00002.jpg1..jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9231/CCF13062011_00004.jpg1..jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9231/CCF13062011_00001.jpg1..jpg

n°31511
vf153
Posté le 13-06-2011 à 19:52:37  profilanswer
 

photo fevrier 1912

n°31519
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 14-06-2011 à 22:44:09  profilanswer
 


   Bonsoir vf153,
   Bonsoir à tous,
 
   Bien que la question se rapporte à un bâtiment de l'entre-deux-guerres ― et est donc étrangère à la période à laquelle est consacré le présent Forum ―, quelques éléments de réponse.
 
   L’Annuaire des grands cercles et du grand-monde pour l’année 1930 ne recense en rubrique « Yachting » qu’un seul et unique bâtiment de plaisance au nom approchant : le Lady-Blanche, goélette de 405 tx appartenant à M. Otto Sebastian Bemberg, « membre titulaire à vie » du Yachting Club de France (Y.C.F.) (p. 596). Né à Buenos-Aires le 17 avril 1858, ce riche citoyen argentin avait fondé en 1909, avec son frère Hermann, un établissement bancaire sous la raison sociale « Bemberg Otto et Cie » ; il était par ailleurs président de la Chambre de commerce argentine à Paris et administrateur de la brasserie argentine Quilnès.
 
   Le Lady-Blanche avait semble-t-il pour port d’attache Le Havre, ainsi qu’il ressort de ces brèves :
 
   Le Yacht, n° 2.358, 2 juin 1928, p. 273, en rubrique « Nouvelles et faits nautiques – Le Havre » :
 
   « Le grand steam-yacht Lady-Blanche, à M. O. Bemberg, qui a hiverné dans notre port, est entré en armement et le 26 a été mis en cale sèche pour différents travaux et réfections de sa carène. »
 
   Le Yacht, n° 2.361, 23 juin 1928, p. 315, en rubrique « Nouvelles et faits nautiques – Le Havre » :
 
   « Le steam-yacht Lady-Blanche, à M. O. Bemberg, qui était en cale sèche pour différents travaux et réfections de sa carène, a repris son poste d’amarrage au bassin du Commerce, et poursuit son armement. »
 
  Le Yacht, n° 2.367, 4 août 1928, p. 397, en rubrique « Nouvelles et faits nautiques – Le Havre » :
 
   « Le steam-yacht Lady-Blanche, à M. O. Bemberg, ayant terminé son armement, est parti le 31 juillet pour Trouville-Deauville et une croisière sur la côte. »
 
   Mais ce yacht naviguait également en Méditerranée et pouvait alors relâcher plus ou moins occasionnellement à Marseille ou dans des ports de la Côte d'Azur :
 
   Le Yacht, n° 2.376, 6 octobre 1928, p. 511, en rubrique « Nouvelles et faits nautiques – Marseille » :
 
   « Le steam-yacht Lady-Blanche, de 405 tx, à M. Otto Bemberg, venant des îles Baléares, à pris son mouillage à Rive-Neuve, à côté des yachts Thalassa et Shenandoa-II. »  
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 14-06-2011 à 22:45:09
n°31525
kgvm
Posté le 15-06-2011 à 18:52:29  profilanswer
 

Thanks, Daniel, but I don't think the pictures are showing this yacht.
"Lady Blanche" was built in 1907 by Ramage & Ferguson, a screw schooner of 360 GRT (405 tons Thames), 143.5' length waterline (Lloyd's Register of Yachts 1930).
The unknown yacht is looking more modern and smaller, might be 20 m, but not almost 50 m.
But there were at least four other French yachts with names ending with Blanche in the years 1930/1938:
"Bruyère Blanche" (ex "White Heather" ), 76 GRT, an auxiliary twin screw Bermuda Ketch, 81.9' waterline, built in 1904 by J. G. Fay & Co. and owned by Joseph Goncet, Marseille (LR 1930), 1930/38 sold to Italy: "Annabella II", Conte Giuseppe della Gherardesca (LR 1938)
"Dame Blanche", 57 tons Thames, an Auxiliary Ketch built in 1928 by L. Grossi, Marseille and owned by Maurice Grosselin, Antibes (72.2' length over all) (LR 1930),  1930/38 sold to Gits, Antwerp, and renamed "Marie-Clémentine" (LR 1938)
"Flèche Blanche", Twin Screw, 80 tons Thames, 86.1' over all, built in 1932 by G. de Vries Lentsch, Amsterdam, and owned by Theodore Mante, Le Havre (LR 1938) (there is a picture of this ship in Le Masson, The French Navy, showing her in 1941, but it looks differently :-(
"Ombre Blanche", (1930/38 ex British "Gilnockie II" ), 61 GRT, 93.0' over all, built in 1927 by T. de Roose, Ghent, and owned by Edouard Bernard, Paris (LR 1938). "Ombre Blanche" survived the war. Still owned by Edouard Bernard in 1950 (Lloyd's Register of Yachts 1950) she is listed in Bureau Veritas 1954 as owned by Soc. S.I.V.E.L., Le Havre. Further fate??
Very probably the pictures are showing the "Ombre Blanche".

n°32239
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 17-09-2011 à 16:34:19  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   Le Temps, n° 19.410, Vendredi 28 août 1914, p. 2, en rubrique « Sur mer ».
 
 
                                                              http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/MEKONG%20-%20Yacht..jpg
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.


Message édité par Rutilius le 21-12-2012 à 19:33:01
n°32240
NIALA
Posté le 17-09-2011 à 17:02:05  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Voici une photo du magnifique yacht de Gordon Bennet, le Lysistrata avant guerre dans le port de Cannes.
 
Construit chez Denny à Dumbarton,lancé en 1900;ce yacht eut une fin de vie singulière, puisque acheté par la Russie Impériale pendant la première guerre mondiale pour servir de patrouilleur dans l'Océan Arctique, il fut récupéré par les Soviétiques en 1920, fut transféré à Vladivostok en 1924 pour servir de garde peches; il prit le nom de Yaroslavna puis celui de Vorovsky pendant la Seconde guerre mondiale, et ne fut désarmé qu'apres 1945.http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8678/LYSISTRATA%20a%20cannes.jpg
 
Cordialement
 
Alain
 


Message édité par NIALA le 17-09-2011 à 17:05:50

---------------
Cordialement
 
n°35740
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 21-12-2012 à 19:35:36  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
   Le « yachting » en 1905~1906.
 
   • « Les Sports modernes illustrés. Encyclopédie sportive illustrée (813 gravures), publiée sous la direction de MM. P. Moreau et G. Voulquin,... Introduction de M. Abel Ballif, président du Touring-Club de France. », Librairie Larousse, Paris, ca 1905~1906, p. 157 à 162.
 
   V. ici —> http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] LOT.langFR  
   _______________________
 
   Bien amicalement à vous,
   Daniel.

n°36287
majunga
Posté le 11-02-2013 à 18:55:07  profilanswer
 

Bonjour à tous,
je cherche à identifier l'origine de ce yacht réquisitionné pour les Dardanelles d'après la légende sous la photo.http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5319/Yacht%20Dardanelle.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5319/Yacht%20Dardanelle.jpg1..jpg


Message édité par majunga le 11-02-2013 à 18:56:24

---------------
François
n°36301
kgvm
Posté le 12-02-2013 à 16:22:42  profilanswer
 

Looks like the "Orvet":
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 1404_1.htm
A picture of her, probably taken in peacetime (no guns fitted) in Jean Labayle Couhat, French Warships of World War I.

n°36312
majunga
Posté le 12-02-2013 à 21:51:23  profilanswer
 

Bonsoir,
Je sais que ce bateau est l'Orvet qui mesure 38 m , 160 tx, un tirant d'eau de 4 m et un moteur de 250 Cv. Mais j'aurais voulu en savoir plus sur son origine (Emma). Où a-t-il était construit? Il semble qu'il a été acheté par la marine française en 1917, pourtant la photo ci-dessus le présente comme étant un bateau du conflit des Dardanelles en 1915. Ce yacht armé  était -il en Méditerranée ou dans l'atlantique? Mystère!


---------------
François
n°36320
Memgam
Posté le 13-02-2013 à 17:16:15  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Comme signalé par kgvm, un cliché de l'Orvet, sans armement, figure dans l'ouvrage de Labayle-Couhat, ci-dessous référencé.
Chez Vichot, il est mentionné : patrouilleur auxiliaire (Angleterre 1917) 1917 ex yacht Linna acheté.
Chez Roche, il est indiqué : patrouilleur auxiliare ex yacht (1917- ) chantier : Grande-Bretagne. En service : 1917, caractéristiques : 117 t. Observations : yacht britannique Emma, 1917, acheté par la marine française ; devient Orvet ; service à Brest.
 
Sources :
Jean Labayle-Couhat, French warships of world war I, Ian Allan, 1974.
Jacques Vichot, Répertoire des navires de guerre français, AAMM, 1967.
Jean-Michel Roche, Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, tome II, 1870-2006, Rezotel-Maury, 2005.
 
Cordialement.

n°36324
majunga
Posté le 13-02-2013 à 22:03:53  profilanswer
 

Bonjour,
merci pour votre réponse. La photo que j'ai présentée dans mon premier message provient du Larousse Histoire de la marine française 1934. par contre, je ne connais pas le cliché présenté dans les autres ouvrages que vous citez. Est ce que c'est cette photo ci-jointe.
Cordialementhttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5319/ORVET.jpg


Message édité par majunga le 13-02-2013 à 22:08:47

---------------
François
n°36328
majunga
Posté le 14-02-2013 à 16:14:50  profilanswer
 

Bonjour,
 
d'après mes recherches, il semble que ce bateau l'Orvet n'est pas le Linna ou Emma. Il est cité dans le registre de la Lloyd's en tant que Orvet construit à Glasgow chez David et William Henderson en 1910 pour un armateur italien de Gênes. Est ce que ce bateau a été cédé à la France pendant la guerre? A -t-il participé aux Dardanelles? La photo qui présente l'Orvet armé est peut être une photo prise après  
la bataille des Dardanelles. Sur le registre de la LLoyd's, les dimensions correspondent exactement aux éléments que j'ai trouvé concernant sa deuxième vie après la guerre, de 1920 jusqu'à 1932 date où il a été détruit.
Cordialement


---------------
François
n°36329
kgvm
Posté le 14-02-2013 à 20:54:47  profilanswer
 

Is it possible that one of the moderators put together the whole discussion about this vessel under the thread "Orvet"??
 
majunga, please keep in mind that the "Orvet" is listed in Lloyd's Register of Ships ONLY in 1935. So it's well possible that the owner given there is in fact the shipbreaker who bought her for scrapping, but used her for a last voyage to Genova.
And it's as well possible that Lloyd's didn't knew all facts about her history (note there is no mention about her being a former yacht!) - it's not the first time former names are missing or incomplete.
Cordialement
Klaus Günther

n°36348
Memgam
Posté le 17-02-2013 à 14:08:41  profilanswer
 

Bonjour,  
 
En complément à la carte postale présentée ci-dessus, le 12/02/2011 par Rutilius.
 
Source, La Mer, Larousse, 1927, page 249.
 
Cordialement.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6368/Numeriser%20194.jpg

n°37157
kgvm
Posté le 25-04-2013 à 14:04:52  profilanswer
 

Aujourd'hui recu cette carte postale de Cannes montrant le yacht "Ombre Blanche" (Y.C.F.) à gauche et une autre yacht, l'"Inch'Allah" du Y.M.C.F. (Yacht Moteur Club de France), à droit.
http://img13.imageshack.us/img13/3945/allahcannesmuniercollvm.jpg
 
Uploaded with ImageShack.us
À mon avis c'est bien le yacht de vf153.
Cordialement
Klaus Günther

n°37364
dan461
Posté le 16-05-2013 à 09:14:17  profilanswer
 

Bonjour à tous
Je recherche tout renseignement sur le" steam-yacht ORTA. Son propriétaire était le comte Jacques d'Adelswärd-Fersen.Mon Grd-père était matelot à bord du 4 sept. 1911 au 13 déc. 1911. Il débarque à Corfou pour se rendre en France accomplir son service militaire. Voir Comte J. D'A..-Fersen sur wikipedia.
Bonne journée
Dan
PS: je mettrai les photos des documents que je possède sur le site bientôt.


---------------
Rhn
n°38464
Vadim
Posté le 07-11-2013 à 19:40:43  profilanswer
 

Bonjour tout le monde!
Yacht à vapeur Winifred (ex Lutra) en 1894, Scott, Greenock en Octobre 1917
A été vendu à l'Etat français. Équipage de yacht a pris les marins français. Intéressé par l'histoire ultérieure de ce yacht.
Je vous serais très reconnaissant pour les photos.

n°38467
olivier 12
Posté le 08-11-2013 à 09:17:11  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
A propos des yachts d'avant guerre, je recherche tout document et surtout toute photo du yacht MANUELA, appartenant au comte Dillon et à la Duchesse d'Uzes.
Ce yacht à vapeur, immatriculé à Vannes n° 104, avait pour port d'attache l'île de Berder dans le golfe du Morbihan, où le comte Dillon, ancien bras droit du Général Boulanger, possédait un petit château.
 
Début 1900, le capitaine du yacht était Joachim Le Gallo, de Baden, qui se noya accidentellement le 13 Février en tentant de regagner son bord lors d'une tempête de SW. Il fut alors remplacé par le capitaine Emile Layec.  
Le mousse était un garçon de 15 ans, Pierre Mahéo, de Baden également, probablement lié à la famille du capitaine Mahéo alors embarqué sur le trois-mâts barque GRANDE DUCHESSE OLGA. Ce dernier devait disparaître avec le TAMAYA, en 1902, sur rade de Saint Pierre de la Martinique lors de l'éruption de la montagne Pelée.
 
Qu'est devenu ce yacht après 1906? A t-il été réquisitionné pendant la guerre? Et merci pour toute photo éventuelle.
 
Cdlt


Message édité par olivier 12 le 08-11-2013 à 09:19:30

---------------
olivier
n°38468
kgvm
Posté le 08-11-2013 à 09:31:55  profilanswer
 

Vadim, le "Winifred" est devenu le "Cyprien" sous pavillon francais. Vendu en 1919.
En 1930 en service comme yacht anglais "Winifred" de Lt.-Comdr. M. Grahame-White, London (Lloyd's Register of Yachts 1930). Pas de mention chez Lloyd's 1938, très probablement perdu ou depecé entre 1930 et 1938.

n°38470
Vadim
Posté le 08-11-2013 à 14:51:04  profilanswer
 

Bonjour!
Kgvm merci pour l'information.
Cyprien a fait partie de la marine de la France?
Il n'existe aucune preuve à laquelle yacht a été vendu en 1919?
Je sais que les informations suivantes:
LLoyd's register of Yachts 1923  
WINIFRED ( ex LUTRA)  
1894 г., Scott, Greenock #320  
owner Lt.-Comdr M.Grahame-White, RNVR reg London  
 
LLoyd's register of Yachts 1927  
WINIFRED ( ex LUTRA)  
1894 г., Scott, Greenock #320  
owner Lt.-Comdr M.Grahame-White, RNVR reg London  
 
LLoyd's register of Yachts 1934  
NOT LISTED

n°38471
NIALA
Posté le 08-11-2013 à 15:49:25  profilanswer
 

Cyprien ex Winifred 135 t acquis en Grande Bretagne figure bien dans le "French Warships of World War I" de Jean Labayle Couhat éditions Ian Allan.
 
Alain


Message édité par NIALA le 08-11-2013 à 15:50:45

---------------
Cordialement
 
n°38473
Vadim
Posté le 08-11-2013 à 19:25:26  profilanswer
 

NIALA, mersi.

n°38474
Memgam
Posté le 08-11-2013 à 20:58:15  profilanswer
 

Bonjour,
 
"CYPRIN, patrouilleur ex anglais (1917-1919)
chantier : Grande-Bretagne. En service : 1917 ; retiré : 1919.
Caractéristiques : 135 t ; 350 cv ; 1 machine à vapeur
Observations : Yacht anglais Winifried ; 6/1917 : acheté par la Marine française, devient Cyprin, service à Cherbourg ; 21/6/1919 : mis en vente à Cherbourg."
 
Source : Jean-Michel Roche, Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, tome II; 1870-2006, Rezotel Maury 2005.
 
Cordialement.

n°38479
kgvm
Posté le 09-11-2013 à 11:39:52  profilanswer
 

Merci, Alain.  
Très probablement Couhat n'est pas correct en disant le nom était "Cyprien" et c'était "Cyprin", il y avaient un bon nombre de nom de pêches.

n°38480
Vadim
Posté le 09-11-2013 à 12:33:07  profilanswer
 

Encore une fois merci à tous pour aider à soulever l'histoire de yacht entre les années 1917-1919.
À l'heure actuelle, nous n'avons que des traces du bateau perdu entre 1930 et 1934.
En 2012, une épave près de Klaipeda (Memel), a été découvert
La cloche du bateau avec l'inscription "LUTRA", la taille et l'architecture du navire coïncide avec le yacht construit en 1894.
Sur une vieille carte des années trente dans cet endroit désigné épave date de c de 1926.
Rechercher l'effondrement des journaux n'a donné aucun résultat.
       Cordialement.

n°38488
NIALA
Posté le 09-11-2013 à 19:14:20  profilanswer
 

kgvm a écrit :

Merci, Alain.  
Très probablement Couhat n'est pas correct en disant le nom était "Cyprien" et c'était "Cyprin", il y avaient un bon nombre de nom de pêches.


 
Dont acte; il faut lire Cyprin et non Cyprien; merci Klaus
 
Alain


---------------
Cordialement
 
n°40606
NIALA
Posté le 23-09-2014 à 17:01:26  profilanswer
 

GIRALDA, goélette de 1.260 tx, à S. M. le roi d’Espagne; sur la photo cette goélette est appelée aviso, pourquoi est elle considérée comme un navire de guerre portait elle un armement?
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8678/giralda898001.jpg
 


---------------
Cordialement
 
n°40607
NIALA
Posté le 23-09-2014 à 17:02:52  profilanswer
 

http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/8678/GIRALDA631001.jpg
 
Alain


---------------
Cordialement
 
n°40609
Memgam
Posté le 23-09-2014 à 18:41:26  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Giralda a été construit en 1894 par les chantiers Fairfield sur plans Cox and King pour le colonel britannique Harry Mac Calmont en 1894.
D'une jauge brute de 1560 tjb et d'un déplacement de 2450 t, il mesurait 93,3 m hors tout (82,80 m à la flottaison) pour une largeur de 10,80 m et un tirant d'eau de 5 m. Sa machine à vapeur de 3500cv le propulsait à 22 noeuds. Il avait deux hélices.
 
"Le navire avait été construit de manière à être transformé dans de brefs délais en croiseur armé ou en aviso par l'Amirauté. Dans cette perspective, sa capacité d'eau douce et celle de charbon (400 t) avaient été calibrées plus largement que de coutume. Ces qualités attirèrent l'attention du gouvernement japonais qui, peu après son lancement, alla jusqu'à offrir 5000 livres sterling de l'époque en plus de son prix de revient afin de s'en rendre acquéreur. L'offre fut refusée, mais, peu de temps après (1898) il fut vendu à l'Espagne qui l'employa d'abord pendant la guerre contre les Etats-Unis."
 
De leur côté, les Américains militariseront 21 yachts (16 américains et 5 ex-britanniques) auxquels s'ajoutent deux yachts américains offerts par leurs propriétaires, Freelance et Buccaneer.
 
"Giralda est armé de 8 canons à tir rapide et exerce une surveillance constante sur les yachts battant pavillon étoilé, réfugiés dans les ports neutres afin d'éviter d'être pris par des croiseurs espagnols. Sans trêve, Giralda croise aux abords de Gibraltar pour dissuader tout yacht manifestant son intention de franchir le détroit. Ce contrôle ne donne aucun résultat ; mais comme les nouvelles lui apprennent la présence à Lisbonne de la goélette américaine Fleur de Lys à M.E.L. Day, Giralda va croiser devant l'embouchure du Tage, guettant la sortie du yacht américain. Mais Fleur de Lys profite d'un jour de mauvais temps pour appareiller et fausser compagnie à son adversaire, qui malgré ses efforts pour le retrouver est vite dépisté. Et sans plus s'inquiéter, Fleur de Lys porte ostensiblement le pavillon américain le long de la côte anglaise, au Havre et à Cherbourg. Après cet échec, Giralda est chargé d'une mission diplomatique à Tanger, l'Espagne désirant s'assurer de la neutralité du Maroc. Là se borne le rôle du yachting dans la flotte espagnole.
 
Giralda est ensuite utilisé comme yacht du Roi d'Espagne, Alphonse XIII.
 
En 1921, Giralda est transformé en bâtiment hydrographe avec un équipage de 147 hommes et deux canons de 57 mm.
 
Désarmé en 1935.
 
Source : Jack Grout, C'était au temps des yachtmen, Voiles-Gallimard, 1978, photo page 68.
André Z. Labarrère, Les grands yachts, Hachette Littérature, 1975.
P. Vincent-Bréchignac, Les flottes de combat 1929, SEGMC, 1929.
 
Cordialement.
 
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6368/Numeriser39.png

n°40610
NIALA
Posté le 23-09-2014 à 18:49:14  profilanswer
 

Merci Memgam pour cette réponse très complète.
 
Cordialement
 
Alain


---------------
Cordialement
 
n°41716
Guelcemal
Posté le 20-03-2015 à 13:40:32  profilanswer
 

Hello,
 
AÏDA, goélette à vapeur en acier de 89 tx, à M. SALLES.  
 
Does anyone have more technical and historical details about this vessel?
 
Many thanks in advance!
 
Jochen

n°41719
kgvm
Posté le 20-03-2015 à 18:58:55  profilanswer
 

"Aida" ex "Mathilde y Maria", yacht à vapeur, 69 tonnes Tamise, construit en 1889 par E. L. Doriga, Santander.  
80.0' x 14.0'. 12 n.h.p., engine construit de Ross & Duncan.
Propriètaire en 1908: Adolphe Salles, Antibes

n°41720
Guelcemal
Posté le 21-03-2015 à 07:27:47  profilanswer
 

Many thanks for the details!

n°47057
plougous
Posté le 27-07-2017 à 19:13:02  profilanswer
 

Bonjour,
 
 je suis à la recherche de renseignements sur différents yachts baptisés Nina d'Asty
 
Nina d'Asty I:
yacht à vapeur (?)
 
Nina d'Asty II:
yacht à vapeur (?)
 
Nina d'Asty III:
Ex contre torpilleur Dehorter transformé en yacht
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7087/746001leyachtninadastyiiiencroisiereauxsablesdolonneappartenantalacelebreactriceitalienneninadasty.jpg
 
Nina d'Asty IV:
yacht à vapeur
Ex City of Manchester construit en 1898
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/7087/397001sablesdolonneleninadastyyachtsansdouteauxsables.jpg
 
Nina d'Asty V:
yacht à vapeur construit en 1913 propriétaire Walter Samuel BAILEY
 
Nina d'Asty VI:
Yacht à vapeur construit par Scott & Co en 1893 détruit en 1938
Ex Kittiwake ayant appartenu à Lord CARNEGIE
 
Nina d'Asty VII:
Yacht à moteur
 
Certains de ces yachts appartenaient à Joseph LHUILLIER et à son épouse Marina (aka Nina d'Asty) et auraient participé à différentes opérations  en méditerranée et en mer rouge lors de la première guerre.
 
Je suis preneur de tous renseignements les concernant,
 
Merci d'avance,  
 
Cordialement,
 
Alain


Message édité par plougous le 27-07-2017 à 19:36:52
 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d’Histoire: marine
  marine

  Yachts et yachtmen de l’immédiat avant-guerre.