FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : cavalerie

  Historique du 11e Régiment de CUIRASSIERS

 

Il y a 45 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Historique du 11e Régiment de CUIRASSIERS

n°989
11Gen
Posté le 11-05-2010 à 12:49:51  profilanswer
 

Bonjour,
 
Sur le Net, l'historique très détaillé du 11e Régiment de CUIRASSIERS : tableaudhonneur.free.fr/11eCuirassiers.pdf
 
Les combats, les ordres de batailles avec la liste des personnes constituant les Etats-Majors, les Bataillons d'Etat-Major, les Compagnies, les Compagnie de Mitrailleuses,  
également la liste des Officiers décorés de la Légion d'Honneur, des Sous-officiers, Brigadiers et Cavaliers décorés de la Médaille Militaire, des Citations à l'Ordre de l'Armée : Croix de Guerre, des Citations à l'Ordre du Corps d'Armée, des Citations à l'Ordre du Corps,  
ainsi que la liste bien longue des Officiers, Sous-officiers, Brigadiers, Cavaliers du 11e Cuirassiers Morts Pour la France  
 
Le 11e Cuirassiers, au départ, à Paris :
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4738/Depart%20du%2011eme%20regiment%20de%20cuirassiers.%20Paris,%20rue%20de%20Rivoli.%201914.jpg
 
Cordialement
Geneviève

n°1002
cuirassier​91
Posté le 20-05-2010 à 18:58:47  profilanswer
 

Bonjour Genevieve,
Merci pour votre lien sur l'historique du 11
Etes vous sure que ce soit des Cuirassiers du 11e sur votre photo, l'historique indique qu'ils ont embarqués à la gare de St Germain (je ne pense pas qu'ils ai fait un détour par la rue de Rivoli), si ces cavaliers partent rejoindre leurs gare ce ne peut etre que des cavaliers du 1er ou 2e Cuirs en route pour la gare du Bourget, le 1er stationné caserne Dupleix et le 2e à l'Ecole Militaire la rue de Rivoli est sur leurs trajet.
A bientot
jm


---------------
Recherche tout sur les Cuirassiers et en particulier le 2e Régiment.
www.2emecuirassiers.com
n°1003
11Gen
Posté le 21-05-2010 à 22:16:09  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
Bonsoir Cuirassier91,
 
En ce qui concerne la légende je n'ai inscrit ni la date ni le lieu de destination.
Il me semble que vous avez associé le mot "départ" au "front".
En effet, la formulation de la légende peut prêter à confusion.  
Le 11e Cuirassiers semble venir de la Place de la Concorde.
 
J'ai recherché le lien pour recopier la légende, la voici :  
"Guerre 1914-1918. Départ du 11ème régiment de cuirassiers. Paris, rue de Rivoli. 1914."
http://www.parisenimages.fr/fr/pop [...] oto=452-10
Nous pouvons constater que l'année 1914 est indiquée, mais ni le mois ni la destination sont précisés. Par conséquent, cette photo ne date pas d'août 1914 et du départ vers le front.  
 
Sur le même site, un exemple de légende plus précise :
"Guerre 1914-1918. Départ du 12ème régiment d'artillerie. Paris. Août 1914":  
http://www.parisenimages.fr/fr/pop [...] hoto=451-5  
 
Supposons qu'ils partaient vers le front, ils pouvaient aussi bien se diriger vers la gare du Châtelet, puis vers Austerlitz ou sur leur droite vers la gare d'Orsay transformée en Musée.
C'est assez compliqué d'être sûr de leurs trajets vers les gares car à cette époque existaient deux lignes de chemin de fer, la Petite Couronne et la Grande Couronne, qui toutes deux ceinturaient Paris et qui toutes deux permettaient de rejoindre toutes les lignes qui convergeaient vers Paris.  
 
Vous indiquez la gare de "Saint-Germain ", ne serait-ce pas "l'embarcadère de Saint-Germain" qui se trouvait près de la gare Saint-Lazare ? A l'époque, on démontait et déplaçait facilement les gares en raison de leur structure en fer et brique.
 
Par ailleurs, "La Parisienne de Photographie" numérise "les fonds iconographiques et photographiques de la Ville de Paris" (...) "Ces fonds comprennent les collections des musées, bibliothèques patrimoniales et autres institutions culturelles municipales, ainsi que les collections de l’Agence Photographique Roger-Viollet.
Pour infos, Paris en images : http://www.parisenimages.fr/fr/le-projet.html
 
 
Il serait très intéressant d'avoir une carte de l'époque, avec les gares, trajets des lignes ferrées ainsi que l'indication de toutes les casernes non seulement pour Paris mais aussi pour l'ancien département de la Seine. Auriez-vous la liste des casernes de Cavalerie de Paris ? Et pourquoi pas de toute la France ! Ou un spécialiste du forum aurait-t-il ces cartes dans sa biblio  ?
 
Pour moi, il n'existe pratiquement aucune photo des régiments de Cavalerie, ni au moment de la mobilisation ni au front. Des plaques de verres doivent "reposer" dans les fonds d'archives, greniers, albums de famille ... un jour peut être !...
En connaissez-vous?
 
J'espère avoir répondu à vos questions. Et tout aussi désolée que vous, ce n'est pas une photo de la mobilisation.
 
Amicalement
Geneviève


Message édité par 11Gen le 21-05-2010 à 22:19:47
n°1004
cuirassier​91
Posté le 22-05-2010 à 14:22:48  profilanswer
 

Bonjour Genevieve,
La petite ceinture se trouvait à l'emplacement actuel des Bd des Marechaux à Paris il en reste pas mal de vestige, la grande ceinture construite plus loin en banlieue permettait de relier Versailles Prefecture de la Seine et Oise au reste du departement qui etais alors composé des departements 78, 91, 95 actuel.
Les 11e et 12e Cuirassiers embarquent à St Germain trés grande gare de la grande ceinture qui par les interconnections permettait d'eviter Paris, donc nous sommes d'accord il ne s'agit pas du départ en guerre.
Mais alors que faisait le 11e Cuirs rue de Rivoli en 1914 à Paris? Au départ dans le sens inverse de ses quartiers de St Germain en Laye, il aurait plutot du rejoindre la gare de Boulogne ou celle d'Orsay dans son dos.
Il n'était pas équipé pour un accompagnement de personnalités comme les 1er et 2e Cuirs à savoir casque et cuirasses nickelés et gants à crispin, je n'ai pas connaissance de mouvements sociaux à Paris en 1914? donc pas un service d'ordre non plus, la rue n'étant pas pavoisée nous ne sommes pas le 14 juillet.
Comme vous le savez surement de nombreuses photos de l'époque sont érronées dans leurs commentaires, les photographes ne sont pas des spécialistes en uniformes, et il est fréquent sur les cartes postale et articles de journaux d'avoir de belles erreurs, la plus commune étant la confusion entre les Dragons et les Cuirassiers.
Donc pour moi il y a une erreur quelque part, peut etre d'époque, ou une double frappe sur le 1 qui ferais du 1er le 11e.
Un trés bel exemple sur mon site que vous avez gentiment mentionné dans ce forum à cette adresse
 http://www.2emecuirassiers.com/2em [...] html"
 
La photo du départ en guerre est une cpa indiquant les Cuirassiers partent rejoindre le front, en fait il s'agit de Dragons qui ne partent pas mais entre dans l'Ecole Militaire, n'y connaissant pas grans chose à l'époque de la mise en ligne du site je me suis fait piéger, par une photo d'époque mal légendée.
 A bientot
jm


---------------
Recherche tout sur les Cuirassiers et en particulier le 2e Régiment.
www.2emecuirassiers.com
n°1009
11Gen
Posté le 24-05-2010 à 00:42:58  profilanswer
 

Bonsoir jm,
 
Vous avez écrit :  
-  "Les 11e et 12e Cuirassiers embarquent à St Germain ..."
S'agit-il de Saint-Germain-en-Laye ? Ou d'une gare qui s'appelle Saint-Germain ?  
 
- "Mais alors que faisait le 11e Cuirs rue de Rivoli en 1914 à Paris?"
Actuellement la Garde Républicaine se balade régulièrement dans Paris. A-t-elle un but précis ? Celui d'habituer les chevaux et les cavaliers, aux bruits, automobiles, bus, piétons ... Il devait en être de même en 1914.  
Une manière de dresser les chevaux. La Remonte a eu beaucoup de problèmes avec la très grande quantité de chevaux achetés sur d'autres continents, durant le conflit, ils n'étaient soit pas dressés soit si peu.
 
- "je n'ai pas connaissance de mouvements sociaux à Paris en 1914? "
Ne croyez pas que c'était une époque calme. Les organisations ouvrières, syndicales étaient actives. Les organisations politiques contre l"entrée en guerre aussi. Ce n'était pas une période calme, Jaurès a été assassiné.  
Toutes ces oppositions et contestations se sont tues lors de l"entrée en guerre.  
 
- "Donc pour moi il y a une erreur quelque part, peut etre d'époque, ou une double frappe sur le 1 qui ferais du 1er le 11e."
C'est tout-à-fait possible. Ils ont une adresse mail, passez-leur un petit mot. En général, ils acceptent bien ce genre de remarque; c'est que l'on s'intéresse! Aussi ce sont des archives sérieuses. Déjà ils vérifieront s'il n'y a pas eu une faute de frappe, puis feront ds recherches.  
Et si vous leur demandiez s'ils vont numériser bientôt les autres photos de Cuirassiers. Ils n'ont sûrement pas qu'un seul cliché.
 
Il est vrai que souvent le titre des cartes postales est erronée. J'en ai fait les frais aussi avec les Cuirassiers qui étaient des Dragons.  
Amicalement
Geneviève
 
Un exemple, à Paris, d'un cheval de la Garde Républicaine qui prend peur
 

SWF file


n°1015
cuirassier​91
Posté le 25-05-2010 à 19:03:55  profilanswer
 

Bonjour Genevieve,
Le 11e Cuirs etait cantonné à St Germain en Laye ainsi que l'EM de la Brigade et le 12e à Rambouillet la gare de St Germain en Laye est la plus probable.
Dans cette triste période les syndicats dans leurs majorité se sont rallié au gouvernement, Jaures a été assasiner le 31 Juillet dans le bar du Croissant rue du Croissant à Paris , la table ou il etait assis a été conservé et on peut y voir une trace de sang, j'ai eu plusieur l'occasion de m'y attabler.
Oui mais je pense que l'erreur est d'époque et recopier
A bientot


---------------
Recherche tout sur les Cuirassiers et en particulier le 2e Régiment.
www.2emecuirassiers.com
n°1016
11Gen
Posté le 25-05-2010 à 22:06:33  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
Bonsoir Jm,  
 
Pour cette balade du 11e Cuirassiers, rue de Rivoli, j'ai une explication à vous proposer:  
 
Avant la mobilisation, les 1er, 2e, 11e, 12e Cuirassiers appartenaient au Corps du Gouvernement de Paris.
 
Alors, qu'en pensez-vous ?
 
Par ailleurs, je recherche toujours un plan des environs de Paris datant de 1914, pour y localiser des gares (surtout les provisoires).
 
J'ai pris bonne note pour la gare de Saint-Germain-en-Laye. Je n'avais pas relu les JMO
Mais, je crois toujours que la gare Saint-Germain (donc différente de Saint-Germain-en-Laye) a existé. J'ai l'impression d'avoir lu cela, mais où ? et quand ?
 
A bientôt
Amicalement
Geneviève


Message édité par 11Gen le 25-05-2010 à 22:16:26
n°1017
verdun19
Posté le 25-05-2010 à 22:09:55  profilanswer
 

Bonsoir
 
Petite anecdote:
 
certains voir peut-être bon nombres de soldats du 1er cuirs ont été versés dans le 11ème rég juste après la guerre lors de la dissolution du régiment, cela a été le cas pour mon arrière grand oncle qui lors de sa démobilisation en 1919 était dans le 11ème.
 
cdt

n°1019
cuirassier​91
Posté le 27-05-2010 à 20:12:57  profilanswer
 

Bonsoir,
Dommage que l'on ai pas un gros plan des pattes de col, le 1er Cuirs a été versé en partie au 11e qui a aussi récuperé ses quartiers à Duplaix idem pour le 2e au 12e qui recupere ses quartiers de l'Ecole Militaire
A bientot
jm


---------------
Recherche tout sur les Cuirassiers et en particulier le 2e Régiment.
www.2emecuirassiers.com
n°1020
SAINTAMELI​E
C'est toi Hans?
Posté le 30-05-2010 à 11:34:32  profilanswer
 

Bonjour,
venant de m'inscrire sur le forum ce matin, je me ballade sur les différents sites.  
Je vais apporter un élément supplémentaire qui plaide en faveur de "cuirassier91", concernant l'identification de la photo. Vous remarquerez sur la photo que non seulement les cuirasses des officiers sont polies, mais également celles de la troupe. Il se trouve que seul les 1er et 2ème cuir avaient l'ensemble des cuirasses nickelées. Il ne peut donc pas s'agir du 11ème cuir, mais plus probablement du 1er cuirassier. La raison du nickelage de l'ensemble des cuirasses est simple. Le 1er cuirassier, effectivement stationné à Paris, avait entre-autre mission l'escorte de la calèche du president de la République. Il assurait aussi une bonne part des honneurs lors des escortes de hautes autorités étrangères. Nous sommes à une époque où le régiment de cavalerie de la garde républicaine (ex-garde de paris) partageait ses prérogatives avec notamment le 1er cuirassier.
Enfin, il est difficile d'affirmer avec certitude que la photo fût prise lors des mouvements des troupes en août 1914. Nous distinguons sur la photo, la housse des casques, mais les cuirasses n'ont pas subis la modification réglementaire prévue lors de la mobilisation des régiments de cuirassiers, à savoir le rendu mat, normalement effectué en corps de troupe. De plus, la photo ne permet pas de s'assurer de la présence compléte du paquetage de campagne, tel que porté lors de la mobilisation d'oaût 1914. Ainsi, cette photo intitulée par erreur départ du 11ème cuirassier, peut tout aussi bien se faire rebaptiser "départ du 1er cuirassier pour les grandes manoeuvres". Cette explication, qui en vaut une autre, est soumise naturellement à une analyse attentive et détaillée de la photo initiale.
Cordialement

n°1022
11Gen
Posté le 31-05-2010 à 21:06:12  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Bonjour Guillaume et bienvenue sur le forum.  
 
J'ai lu avec intérêt vos informations et explications qui révèlent une connaissance de l'histoire des uniformes. Egalement, j'ai lu, à la rubrique "Qui est qui", votre présentation qui confirme votre intérêt passionné, de longue date, pour l'histoire, les documents, les objets ... de la Première Guerre Mondiale.
 
Ainsi vous venez de m'apprendre que seul les cuirasses des 1er et 2e Cuirassiers étaient entièrement nickelées. Dois-je comprendre que même les deux attaches sur le devant de la cuirasse, habituellement en cuivre (ou alliage cuivre) étaient donc nickelées, seulement pour ces deux régiments ?
 
J'ai agrandi l'image, mais elle devient vite floue et je n'ai pas pu repérer certains détails que vous indiquez. Auriez-vous un exemplaire en plus haute définition ?
J'ai adressé un mail à "Paris en Images" pour leur demander de confirmer ou infirmer la légende.
Evidement, pour le moment, la légende : "Le 11e Cuirassiers, au départ, à Paris " signifie seulement qu'ils sont en mouvement (et donc pas à l'arrêt).
 
Par ailleurs, j'ai recherché sur le forum, mais il n'y a aucun sujet relatif à la cuirasse et donc pas même une seule photo. Ce serait bien d'ouvrir un nouveau sujet sur les cuirasses qui accompagnerait le (super) sujet de Clément sur les casques : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] t_22_1.htm
Egalement sur le "paquetage de campagne, tel que porté lors de la mobilisation d'oaût 1914"
 
Amicalement
Geneviève

n°1023
SAINTAMELI​E
C'est toi Hans?
Posté le 01-06-2010 à 00:51:16  profilanswer
 

Bonsoir Geneviève,
Concernant les cuirasses, il s'agit bien évidemment du plastron et de la dossière, les bretelles de cuirasse restent quant à elles en laiton pour la troupe et en laiton doré pour les officiers (avec décors en feuilles d'acanthe).
Je vais vous préparer, lorsque j'aurai un peu de temps quelques infos sur les cuirassiers, les cuirasses et le paquetage de campagne. Enfin, j'ai déjà eu l'occasion de regarder attentivement la photo, c'est la raison pour laquelle j'opte pour le premier régiment. Cela reste naturellement soumis à examen du tirage d'origine, que je n'ai pas eu entre les mains.
Amicalement
Guillaume

n°1036
cuirassier​91
Posté le 12-06-2010 à 19:16:00  profilanswer
 

Bonjour,
Je confirme les 1er et 2e Cuirs étaient les seul à avoir une cuirasse nickelée les missions de service étant nombreuse à l'époque ce genre de cuirasse permettait un entretien minimum, ils étaient aussi les seuls autorisés à porter les gants Crispin, pour ce qui est du rendu mat des cuirasses tous le régiments ne l'on pas fais car certain possedait des couvre cuirasse du même genre que les couvres casque.
 
Une photo plus rapprochée que la précedente
 
http://i45.tinypic.com/233o3.jpg
 
Et une autre bien connue prise dans Paris lors du départ au front des Cuirassiers, peut etre la même colonne.
 
http://i46.tinypic.com/mmtld.jpg
 
A bientot
jm


---------------
Recherche tout sur les Cuirassiers et en particulier le 2e Régiment.
www.2emecuirassiers.com
n°1037
SAINTAMELI​E
C'est toi Hans?
Posté le 12-06-2010 à 21:57:07  profilanswer
 

Bonsoir,
Effectivement des initiatives régimentaires ont été prises pour diminuer l'éclat des cuirasses. Plusieurs régiments ont opté pour la fabrication de couvre-cuirasses (souvent faits en toile de jute). Il existe quelques photos connues notamment sur la retraite de régiments de cuirassiers de Belgique, montrant des cuirassiers dotés de cet élément de camouflage. Cela leur donne une allure de sac à patates...peu martial... mais efficace!
Durant la campagne des cuirasses ont même été achetées par les officiers en tôle légère et avec une toile rivetée à même le plastron et la dossière (cette toile à l'origine de couleur brune identique au deuxième type de couvre-casque) prenait très vite la couleur rouille de l'oxydation métallique. Ces cuirasses présentaient de très nombreux rivets, qui leur donnaient un petit air de ressemblance avec leurs grandes soeurs du premier empire. Pour résumer, tout cela relève de l'initiative en corps de troupe, mais n'était nullement réglementaire. Le but étant naturellement de diminuer la visibilité de fières cavaliers... Ceux-ci restant les troupes les plus visibles de l'armée de mobilisation...
Bonne soirée
Guillaume

n°1038
cuirassier​91
Posté le 13-06-2010 à 12:06:59  profilanswer
 

Bonjour Guillaume,
Tout à fait d'accord, sur cette photo prise à St Germain on voit bien les couvres cuirasse que j'avais dabord pris pour des gilets de cuirasse le zoom aide bien, donc 2 cavaliers du 11e Cuirs.
Le cache-cuirasse est tout à fait Réglementaire.C'est le Modificatif N°1 du 21 janvier 1915 qui précise que les Cuirassiers conservant la cuirasse,celle-ci sera désormais recouverte d'un cache-cuirasse en toile bleu clair.D'autre part,les parties qui restent visibles du gilet matelassure(bourrelets de l'encolure,des emmanchures et de la ceinture!)ne sont plus fabriquées en drap garance mais dans le nouveau drap bleu clair.Il prend ainsi l'appellation de"Gilet de Cuirasse Mod.1860/1914".
 
A bientot
jm
 
http://i48.tinypic.com/359xwqp.jpg


Message édité par cuirassier91 le 13-06-2010 à 12:16:36

---------------
Recherche tout sur les Cuirassiers et en particulier le 2e Régiment.
www.2emecuirassiers.com
n°1039
SAINTAMELI​E
C'est toi Hans?
Posté le 13-06-2010 à 22:31:26  profilanswer
 

bonsoir,
Effectivement, comme souvent les inititatives ont précédé les réglements.
Amicalement
Guillaume

n°1040
11Gen
Posté le 17-06-2010 à 09:12:43  profilanswer
 

Bonjour,

cuirassier91 a écrit :

Et une autre bien connue prise dans Paris lors du départ au front des Cuirassiers, peut etre la même colonne. http://i46.tinypic.com/mmtld.jpg


 
L'original de cette photo est numérisée sur gallica.  
Légende :" Anglaises offrant des cigarettes aux cuirassiers français sur les Grands boulevards : [photographie de presse] / [Agence Rol]" :  
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] .f1.langFR
 
Le cadrage est plus large et la définition permet d'accéder à de nombreux détails.
 
La photo est datée de 1914 et pour l'instant je ne perçois aucun détail qui permette d'affirmer qu'ils partent vers le front, en août 1914.  
Mais votre oeil d'expert !...
 
Cordialement
Geneviève

n°1042
11Gen
Posté le 17-06-2010 à 09:41:12  profilanswer
 

Re ...
 
Sur les différentes photos, les Cuirassiers portent des épaulettes. Il me semble avoir lu qu'elles avaient été supprimées en ?? ... "j'ai la mémoire qui flanche, j'm'n'souviens plus ..."
Peut-être un indice pour dater plus précisément la photo ? ...
 
Leur packtage, couvre-casque ... sont bien visibles sur la photo "gallica". Dommage, je n'ai pas de scanner pour proposer des agrandissements.
 
Sur les deux photos, à Paris, il y a toujours un cycliste ! mais ce n'est pas le même bonhomme!
 
Cordialement
Geneviève


---------------
Wittgenstein Ludwig (1889-1951). "La philosophie est la lutte contre l'ensorcellement de notre entendement par les moyens de notre langage" P.I. § 109
n°1051
cuirassier​91
Posté le 19-06-2010 à 19:19:54  profilanswer
 

Bonsoir Geneviéve,
Effectivement les Epaulettes ont été remplacées le 21 01 1915  par des pattes d'épaule.
A bientot
jm


Message édité par cuirassier91 le 19-06-2010 à 19:20:24

---------------
Recherche tout sur les Cuirassiers et en particulier le 2e Régiment.
www.2emecuirassiers.com
n°2269
pacocimeda​tl
Posté le 16-10-2015 à 14:11:02  profilanswer
 

Bonjour a tous,
inscrits sur d'autres forums de 14/18, je scanne en ce moment des photos et je viens d'en trouver une du (il me semble) 11ème cuirassier classe 1899. les casques et sabres correspondent.
Les poilus de ma famille ayant tous été fantassins ou marins, ces soldats me sont inconnus.

n°2270
pacocimeda​tl
Posté le 16-10-2015 à 14:11:59  profilanswer
 

bon, la photo est pas sortie...un peu d'aide?

n°2271
pacocimeda​tl
Posté le 16-10-2015 à 14:23:30  profilanswer
 

là! ça y est mais c'est petit!!!

n°2272
DOUDOU44
Plus penser que dire.
Posté le 18-10-2015 à 18:00:36  profilanswer
 

Bonsoir !
Je viens de découvrir cette suite de réponses.
La première ligne de chemin de fer ouverte en France a été celle de PARIS à SAINT-GERMAIN (par ASNIÈRES & LE PECQ), en 1837.
A SAINT-GERMAIN, en 1914, il y avait deux gares SAINT-GERMAIN et SAINT-GERMAIN (Grande Ceinture).
Le 11e Cuirs a bien embarqué en gare de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE (Cf. historique).
Les termes "embarcadère", "halte", "gare" et "station" étaient usités.
Bien à vous.


---------------
DOUDOU44
n°2273
11Gen
Posté le 20-10-2015 à 13:13:11  profilanswer
 

Bonjour pacocimedatl
Ce tutoriel du forum devrait vous aider à insérer vos photos: http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _808_1.htm
Cordialement
Geneviève

n°2274
11Gen
Posté le 20-10-2015 à 13:46:19  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,

DOUDOU44 a écrit :

A SAINT-GERMAIN, en 1914, il y avait deux gares SAINT-GERMAIN et SAINT-GERMAIN (Grande Ceinture).
Le 11e Cuirs a bien embarqué en gare de SAINT-GERMAIN-EN-LAYE (Cf. historique).  
Les termes "embarcadère", "halte", "gare" et "station" étaient usités

Bonjour Doudou44
Pour illustrer votre information, voici une carte de gallica, non datée, intitulée "Raccordement de la grande Ceinture à la station de Saint-Germain" http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8444349p
Ainsi, sont bien indiquées les deux gares de Saint-Germain-en-Laye, de part et d'autre du raccordement de la ligne du chemin de fer de Paris à la ligne de la Grande Ceinture.  
Dès 1914, des trains militaires venant directement du front sont reçus en gare de Saint-Germain-Grande-Ceinture (info du site de la ville).
Le raccordement passe par le Camp. Des arrêts ont donc été prévus. J'imagine que les chevaux étaient embarqués directement à partir du Camp.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/4738/SaintGermainenLaye.RaccordGrandeCeintureCheminDeFer.jpg
Cordialement  
Geneviève


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : cavalerie

  Historique du 11e Régiment de CUIRASSIERS