gizmo02 et 38 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

voltigeur?

n°2462
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 13-09-2016 à 00:06:54  profilanswer
 

Bonsoir à vous?  
Je suis désolée si je vous importune.  
L'un de vous, il y a quelques temps (peut-être même une année), m'avait expliqué ce qu'on entendait par "voltigeur". L'explication était géniale, j'ai compris mais, je ne suis pas pour autant capable de la ré-expliquer en utilisant le vocabulaire adéquat.  
Il semblerait qu'il y ait eu des voltigeuses /femmes...en avez-vous connaissance?
merci d'accorder de l'attention à ma requête
cordialement
Brigitte


Message édité par Skellbraz . le 11-10-2016 à 01:19:49

---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°2463
demonts
Posté le 13-09-2016 à 08:23:48  profilanswer
 

Dans son sens militaire, le voltigeur est un fantassin porté en première ligne par un cavalier qui le prend en croupe. Plus généralement, le terme désigne les unités d'infanterie légère d'une compagnie d'élite destinée à agir en tirailleur en avant de la ligne d'un bataillon.
Mon grand-père, dans son régiment de cavalerie, était cavalier de pointe.
Cordialement
François

n°2464
demonts
Posté le 13-09-2016 à 08:38:26  profilanswer
 

Concernant cette femme voltigeuse, n'était-elle pas dans l'aviation et faisait de la voltige?
 
Cordialement
François

n°2465
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 13-09-2016 à 09:31:29  profilanswer
 

merci François pour la réponse et les explications
concernant la "voltigeuse"... appelée "caporal(e)-votigeuse". Il semblerait qu'elle fasse partie d'une troupe de théâtre, ce titre de caporal serait purement honorifique.
bien à vous
Brigitte


Message édité par Skellbraz . le 13-09-2016 à 18:55:56

---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°2466
DOUDOU44
Plus penser que dire.
Posté le 13-09-2016 à 18:19:42  profilanswer
 

Bonsour !
Voltigeur (ou voltigeuse) et porteur, sont aussi des dénominations d'artistes de cirque (trapéziste, acrobate, numéro de voltige aérienne).
Bien à vous.


Message édité par DOUDOU44 le 16-09-2016 à 19:19:22

---------------
DOUDOU44
n°2467
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 13-09-2016 à 18:54:30  profilanswer
 

bonjour à toutes et tous
Merci Doudou44
c'était aussi ainsi que j'avais imaginé les choses, mais, en l'occurrence, l'article que nous a proposé Adline est clair, il ne s'agit que de chants et de déclamations de textes.
Je suis néanmoins ravie de ce que j'ai appris, tous domaines confondus.
Bien à vous
Brigitte


Message édité par Skellbraz . le 09-10-2016 à 01:46:57

---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°2469
b sonneck
Posté le 23-09-2016 à 18:45:24  profilanswer
 

Bonjour,
 
Pour compléter la réponse de François, les voltigeurs étaient, dans les armées de la Révolution et du début de l'Empire, des soldats capables de sauter en voltige (d'où leur nom) en croupe des cavaliers se lançant à la poursuite de l'ennemi. Ils faisaient partie, avec les grenadiers, des soldats d'élite, ayant droit à la haute paye.  
Un régiment d'infanterie possédait normalement une compagnie de grenadiers et une de voltigeurs, placées aux deux ailes de la ligne tenue par le régiment (je ne me souviens plus laquelle était à droite ; celle de grenadiers je crois, mais sans certitude). Elles encadraient ainsi les autres compagnies, de fusiliers, dites "compagnies du centre".
 
Cordialement
Bernard

n°2470
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 23-09-2016 à 21:31:51  profilanswer
 

bonsoir à toutes et tous
Merci Bernard, :pfff:  je me mange les doigts car je ne retrouve plus l'explication détaillée qui m'avait été donnée. Néanmoins, je m'y retrouve tout à fait dans vos explications.
Cordialement
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°2471
zephyr joy​eux
de gabes a tatahouine
Posté le 04-10-2016 à 02:26:30  profilanswer
 

Bonsoir.La compagnie de voltigeurs existait aussi au sein des bataillons d infanterie legere,ou elle formait avec celle des carabiniers,les deux compagnies d elite.Elles y encadraient alors les compagnies du centre,au nombre de huit,six puis quatre,dites de "chasseurs".Cordialement.


---------------
zephyr joyeux
n°2472
demonts
Posté le 04-10-2016 à 09:44:46  profilanswer
 

Article 8 de l'arrêté du 13 mars 1804 relatif à l'organisation des compagnies de voltigeurs :  
 
"Les voltigeurs étant spécialement destinés à être transportés rapidement par les troupes à cheval dans les lieux où leur présence sera nécessaire, ils seront exercés à monter lestement et d'un saut en croupe d'un homme à cheval, et à en descendre avec légèreté; à se former rapidement, et suivre à pied un cavalier marchant au trot."  
 
 
Un exemple célèbre d'utilisation de voltigeurs montés en croupe : le passage de la Bérézina.  
"L'empereur, impatient de prendre possession de l'autre rive, la montre aux plus braves. Jacqueminot, aide-de-camp du duc de Reggio, et le comte lithuanien Predzieczki, se jetèrent les premiers dans le fleuve, et malgré les glaçons qui coupaient et ensanglantaient le poitrail et les flancs de leurs chevaux, ils parvinrent au bord opposé. Sourd, chef d'escadron, et cinquante chasseurs du 7e, portant en croupe des voltigeurs, les suivirent, ainsi que deux faibles radeaux, qui transportèrent quatre cents hommes en vingt voyages." (Ségur, la campagne de Russie)  
 
Bonjour,
Pour compléter les renseignements donnés par Bernard et zephyr, voici ce que j'ai trouvé sur un site forum Napoléon 1er.
bonne journée.
François

n°2473
demonts
Posté le 04-10-2016 à 09:49:14  profilanswer
 

http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6514/1erch10.jpg
 
Et voilà la preuve!!
 
Bonne journée à tous
 
François

n°2474
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 04-10-2016 à 14:20:35  profilanswer
 

bonjour à toutes et tous
Merci François, une belle aquarelle
cordialement
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°2475
b sonneck
Posté le 04-10-2016 à 22:43:19  profilanswer
 

Bonjour,
 
Une bien belle aquarelle, en effet.
Quand on y repense, "sauter lestement et d'un saut en croupe d'un homme à cheval", avec tout le barda et le fourniment sur le dos, fallait quand même qu'ils soient costauds ! "En descendre avec légèreté" devait poser moins de problème. Quoi que...
 
Cordialement
Bernard

n°2476
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 09-10-2016 à 01:37:15  profilanswer
 

b sonneck a écrit :

avec tout le barda et le fourniment sur le dos


bonsoir à toutes et tous
 Merci Bernard, je n'avais pas prêté attention au barda sur le dos!  
(approximativement... 20kg? pour un frêle jeune homme) En plus du poids, dans le mouvement, il constitue un risque de déséquilibre.Et puis, la croupe, sans selle  :cry: pas très confortable!
cordialement
Brigitte


Message édité par Skellbraz . le 09-10-2016 à 01:44:39

---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°2478
zephyr joy​eux
de gabes a tatahouine
Posté le 08-11-2016 à 05:57:39  profilanswer
 

Bonjour.Le cavalier represente sur l aquarelle est un chasseur a cheval et le fantassin porte en croupe un voltigeur de l infanterie legere reconnaissable a son pantalon bleu.En effet,les voltigeurs de la ligne portaient le pantalon blanc.Cordialement.


Aller à :
Ajouter une réponse