FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : génie

  Bataillons et régiments du génie

 

Il y a 48 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Bataillons et régiments du génie

n°2522
armand
Posté le 12-03-2011 à 08:44:43  profilanswer
 

• 1er régiment - Versailles - 4e, 5e et 22e bataillon, 31e, 32e, 33e, 34e bataillon  et 40e bataillon (1917) - 470 compagnies. Le 1er régiment, a été dédoublé en 1917 pour former du point de vue administratif, un 21e régiment qui fut dissous à la fin de la Campagne. Historique des 1e et 21e régiments du génie disponible sur Gallica
 
• 2e régiment - Montpellier - 16e, 17e et 18e bataillon - 170 compagnies. Les Cies du 26e Bataillon viennent du Maroc (26/x M), appartiennent au 29e Bataillon du génie (voir plus bas), mais inscrites à l'ordre de bataille du Dépôt du 2eme RG à Montpellier. Historique du 2e régiment du génie disponible sur Gallica
 
• 3e régiment - Arras, puis dépot à Rouen - 1er, 2e et 3e bataillon.  Historique du 3e régiment du génie disponible sur Gallica
 
• 4e régiment - Grenoble - 8e, 13e et 14e bataillon, défense des Alpes,  caserne Dode à Grenoble.  Historique du 4e régiment du génie disponible sur Gallica
 
• 5e  Régiment - Versailles - Les bataillons sont numérotés de 1 à ... dans la spécialité - 85 compagnies dont Cie de sapeurs de chemins de fer.  Historique du 5e régiment du génie disponible sur Gallica
 
• 6e régiment - Angers - 9e, 10e, 11e et 12e bataillon, caserne Eblé à Angers. Historique du 6e régiment du génie disponible sur Gallica
 
• 7e régiment - Avignon - 15e, 23e (Pontonniers) et 24e bataillons (Pontonniers), caserne d'Hautpoul à Avignon.  Historique du 7e régiment du génie disponible sur Gallica
 
• 8° régiment - Rueil, Mont Valérien - bataillons de télégraphistes et radiographistes.  Historique du 8e régiment du génie disponible sur Gallica
 
• 9e régiment - Verdun, puis dépôt à Trélazé - 6e et 25e bataillon (ce dernier bataillon de place-forte)  
 
• 10e régiment - Toul, puis dépôt à Les Ponts de Cé  - 20e et 26e bataillon (ce dernier bataillon de place-forte) Historique du 10e régiment du génie disponible sur Gallica
 
• 11e régiment - Épinal - 21e et 27e bataillon (ce dernier bataillon de place-forte)  Historique du 11e régiment du génie disponible sur Gallica
 
 
 
• 7e bataillon formant Corps à Besançon,  
• 28e bataillon formant Corps à Belfort 28e Bataillon Historique de la Compagnie 28/4
Le 26° BG est dissous et laisse place à deux bataillons :  
• 19e bataillon formant Corps à Hussein-Dey (Algerie)  
• 29e bataillon formant Corps à Bizerte (Tunisie)  
 
NB : Un régiment du Génie est dissous en temps de guerre et laisse place à un Dépôt de Guerre du Génie. Le sapeur s'organise en bataillon. Il en existe un par Corps d'Armée. La numérotation est fractionnaire : Bataillon / Cie. 18/1 signifie donc '18eme bataillon, 1ere Cie sauf.........exceptions qui alimentent, entre autres,  nos échanges dans cette rubrique !  
 
Sources:    
- AFGG    
- Précis des unités du Génie de 1793 à 1993 (ND) par le Cne(er) Giudicelli et le Maj(er) Dupire.    
 
Au vu du volume de messages stockés sur le serveur du forum, n'hésitez pas à utiliser le Moteur de recherche du forum


Message édité par armand le 12-09-2015 à 10:29:29

---------------
Sur les traces du 132ème RI " Un contre Huit " et du 294ème RI (le "29-4" )

Aller à :
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : génie

  Bataillons et régiments du génie