Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : gizmo02, loustik93 et 16 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

32e génie ?

n°4306
olivier ga​get
Posté le 22-03-2017 à 19:43:18  profilanswer
 

bonjour à tous,
 
dans le carnet de route d'un sous-officier du 112e RI, je lis au 16 octobre 1914 :
 
"Nous partons, presque aussitôt à l’heure dite. Et nous faisons un véritable steeple-chase de 2h à 5h. Presque pas au pas sauf dans la forêt du Quart en Réserve dont nous suivons toute la lisière défendue par d’admirables tranchées avec de confortables abris de garnison, le tout construit ou pour être plus exact, sculpté par le 32e Génie qui a signé fièrement son chef d’œuvre en inscrivant leur chiffre sur un arbre."
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/19/32egenie.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/19/32egenie1.jpg
 
Cette unité me pose problème. Comme je sais que le 32e régiment de génie n'existait pas en 1914, j'ai pensé au 32e bataillon de génie. Mais il me semble que celui-ci a été créé plus tardivement.
Qu'en est-il exactement ? De quelle unité parle donc ce sous-officier ?
 
merci pour votre aide,
bien cordialement,
Olivier

n°4332
olivier ga​get
Posté le 19-04-2017 à 14:53:31  profilanswer
 

bonjour,
 
n'y a-t-il donc personne (un spécialiste du génie) pour répondre à ma demande ?
 
cordialement,
Olivier Gaget

n°4334
IM Louis J​ean
Posté le 20-04-2017 à 10:43:29  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Ne serait-ce pas plutôt le quart-en-réserve de Dombasle, en Argonne : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 9406_1.htm ?
 
Le 112e s'y trouve en octobre 1914.
 
Cordialement
Étienne
 


---------------
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
     Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau
n°4336
DOUDOU44
Plus penser que dire.
Posté le 20-04-2017 à 19:14:18  profilanswer
 

Bonsoir !
Mi-octobre 1914, le 112e R.I. (57e brigade, 29e division) combat du côté de RÉCICOURT, AUBRÉVILLE (MEUSE), près de DOMBASLE (comme indiqué ci-dessus). Quelles G.U. (C.A. et D.I.) ont été relevées par le XVe C.A. ?  
Ce sont probablement les unités du Génie de ces G.U. qui ont aménagé le terrain.
Bien à vous.


---------------
DOUDOU44
n°4337
b sonneck
Posté le 20-04-2017 à 20:50:23  profilanswer
 

Bonjour,
 
Un petit coup d'œil sur Cartographie14-18 montre que le XVe CA n'a relevé personne, étant celui qui est arrivé le premier dans ce secteur, à la mi-septembre, en accompagnant le repli allemand suite à la bataille de la Marne.  
Rien, dans les numéros des unités du génie de ce corps d'armée, n'évoque le numéro 32, ni de près ni de loin.
 
Cordialement
Bernard
 

n°4338
olivier ga​get
Posté le 22-04-2017 à 02:37:05  profilanswer
 

bonjour à tous,
 
et bien merci beaucoup pour vos réponses qui ont le mérite d'éclaircir ce point.
Mais je me demande vraiment de quelle unité il s'agit !
 
bien cordialement,
Olivier

n°4339
b sonneck
Posté le 22-04-2017 à 10:24:51  profilanswer
 

Bonjour,
 
Et s'il s'agissait d'une unité allemande ? Les "admirables tranchées avec de confortables abris de garnison", en octobre 1914, n'étaient pas encore entrées dans les mœurs de l'infanterie française. Comme il s'agit d'une région réoccupée par les Français après le repli allemand...
 
Cordialement
Bernard

n°4340
DOUDOU44
Plus penser que dire.
Posté le 22-04-2017 à 17:05:05  profilanswer
 

Bonjour !
Oui, probablement, puisque seul le nombre 32 (celui de la division, de la brigade, du régiment... ?) est sculpté.
Bien à vous.


---------------
DOUDOU44
n°4341
Coco 4951
Posté le 22-04-2017 à 19:28:10  profilanswer
 

Bonjour
En octobre 1914 le 112e RI (57e brigade, 29e division) est en position au sud des bois de Cheppy et d'Avocourt (à l'Est de Vauquois). Les compagnies de Génie attachées à la 29e Di fin 1914 sont la 15/1, 15/51, 27/5 et 25/2. Aucun 32e génie donc.
En face, la 2e Division de Landwehr (2. LD) et la 11e Division de Réserve (11. RD). Toutes deux sont appuyées par une compagnie du Pi. Bat. 6 à la fin 1914. Ce même bataillon passe brièvement par le secteur lors de la marche en avant de l'Armée Allemande avant la bataille de la Marne.  L'hypothèse allemande me semble donc peu probable.
Ce qui m'étonne moi aussi, c'est justement la mention d'abris correctement aménagés en octobre 14, les récits mentionnent surtout des positions précaires sur le secteur. Le récit ne peut-il être postérieur à octobre 1914 ?
Cordialement
 
Coco


Message édité par Coco 4951 le 22-04-2017 à 19:31:14
n°4342
olivier ga​get
Posté le 25-04-2017 à 12:07:00  profilanswer
 

bonjour à tous,
 
merci pour ces réponses qui apportent de nouvelles pistes.  
Je n'avais pas du tout pensé à l'armée allemande, mais je pense que ce témoin l'aurait signalé dans son carnet de route qui est en tous les cas écrit au jour le jour.
 
bien cordialement,
Olivier

n°4343
Yv'
Posté le 25-04-2017 à 16:13:09  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Dans le génie, je ne vois que la 32e compagnie du 5e RG. Sauf erreur, à l'époque elle s'occupe d'un pont sur l'Oise.
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 3d8f00f384
 
Côté allemand, dans la 2e Division de Landwehr citée par Coco, je relève la présence du 32e Landwehr Infanterie Regiment, mais je n'arrive pas à trouver son parcours...
http://wiki-de.genealogy.net/2._La [...] sion_(WK1)
 
Il existe un historique de ce régiment, qui semble être disponible à la BDIC :
http://www.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SR [...] =154090379
 
Cordialement,
Yves

n°4344
b sonneck
Posté le 25-04-2017 à 17:12:41  profilanswer
 

Bonjour,
 
Selon le site "cartographie14-18", la 2e division de Landwehr était pile en face de la 29e DI française au 1er octobre 1914. le 15 octobre aussi d'ailleurs. Elle semble être arrivée dans le secteur le 21 septembre.
Yves a donc peut-être mis le doigt sur la solution de l'énigme.
 
Cordialement
Bernard

n°4345
Coco 4951
Posté le 25-04-2017 à 17:26:04  profilanswer
 

Yv' a écrit :


 
Côté allemand, dans la 2e Division de Landwehr citée par Coco, je relève la présence du 32e Landwehr Infanterie Regiment, mais je n'arrive pas à trouver son parcours...
http://wiki-de.genealogy.net/2._La [...] sion_(WK1)
 


Bonjour
Je suis en train de compulser l'historique de la 2. LD pour vérifier. Lors de la marche en avant précédant la Marne,  la division est composée de 2 brigades de Landwehr, les 53e et  9e bavaroise auxquelles on lui rajoute la  13. brigade de landwehr, cependant le LIR. 32 ne semble rejoindre cette 13. brigade de Landwehr qu'en juin 1915 (avec des réserves, ce n'est en effet pas clair). Cependant, dans la mesure où ce régiment semble être à la disposition de la 5e Armée jusqu'en juin 1915, il n'est pas impossible que le régiment ait traversé le secteur au début septembre  1914. Qu'ils aient pris le temps d'y bâtir des abris me surprend cependant beaucoup, l'armée allemande s'étant contentée de traverser la forêt de Hesse dans un sens, puis dans l'autre sans vraiment s'y arrêter...
Cordialement
Coco

n°4346
olivier ga​get
Posté le 28-04-2017 à 11:16:20  profilanswer
 

bonjour à tous,
 
merci pour ce complément d'infos.  
Lorsque mon sous-officier parle des unités allemandes dans son carnet de route, il écrit "telle armée allemande" ou "tel corps allemand", indiquant la nationalité de cette unité afin de la mieux distinguer des françaises ; de plus, il a tendance à les dénigrer, ne voulant pas leur reconnaître des qualités. Aussi, je ne suis pas certain qu'il parle vraiment d'une unité allemande lorsqu'il écrit {c'est moi qui souligne} : "d’admirables tranchées avec de confortables abris de garnison, le tout construit ou pour être plus exact, sculpté par le 32e Génie qui a signé fièrement son chef d’œuvre en inscrivant leur chiffre sur un arbre."
 
bien cordialement,
Olivier

n°4347
b sonneck
Posté le 28-04-2017 à 14:04:15  profilanswer
 

Bonjour,
 
Exit donc la piste d'un 32e qq chose allemand.
 
J'en propose alors une autre : lors du repli fin août-début septembre, c'est le 2e CA qui était à la droite de la 4e armée. Ses unités du génie provenaient du 2e bataillon du 3e régiment du génie. Dit autrement : 3e Génie - 2e bataillon. 3-2...
Ces tranchées dateraient alors des combats livrés lors de la retraite entre le 22 août et la bataille de la Marne.
 
Bon, ça vaut ce que ça vaut, je le concède.
 
Cordialement
Bernard

n°4348
DOUDOU44
Plus penser que dire.
Posté le 28-04-2017 à 14:26:02  profilanswer
 

Bonjour !
Répondant avec un matériel inadéquat, je ne puis consulter les J.M.O. de la série 26 N 1272 (2° B.G., compagnies 1 à 4) sur " memoiredeshommes ".
Si seul le nombre 32 a été sculpté, pourquoi serait-il plus français qu'allemand ou ne serait-il pas un marquage de l'administration forestière ?
Bien à vous.


Message édité par DOUDOU44 le 28-04-2017 à 14:29:43

---------------
DOUDOU44
n°4349
olivier ga​get
Posté le 29-04-2017 à 00:57:51  profilanswer
 

bonjour à tous,
 
L'hypothèse de Bernard est originale et n'est pas sans intérêt, elle est à retenir.  
Pour répondre à DOUDOU44, il suffit juste de relire ce que ce sous-officier a écrit et voir qu'il s'agit bien ouvrages réalisés pendant la guerre et non en temps de paix par l'administration forestière : "[...] la lisière défendue par d’admirables tranchées avec de confortables abris de garnison, le tout construit ou pour être plus exact,sculpté par le 32e Génie qui a signé fièrement son chef d’œuvre en inscrivant leur chiffre sur un arbre."  
 
bien cordialement,
Olivier

n°4350
DOUDOU44
Plus penser que dire.
Posté le 29-04-2017 à 09:40:08  profilanswer
 

Bonjour !
Je n'évoquais pas, évidemment, les ouvrages probablement construits depuis, au plus, 3 mois, mais uniquement ce nombre 32 inscrit sur un tronc d'arbre.
Bien à vous.


Message édité par DOUDOU44 le 29-04-2017 à 10:01:36

---------------
DOUDOU44

Aller à :
Ajouter une réponse