zabmarcus La Grande Guerre en photos : Antonio, 1 utilisateur anonyme et 36 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Porte japonaise

n°4292
b sonneck
Posté le 27-02-2017 à 18:17:33  profilanswer
 

Bonjour,
 
Je relève la phrase suivante dans le JMO du 130e RI, à la date du 28 novembre 1917 : " A Quéré, ils secouent la porte japonaise de l’ouest en criant « Kamerad » ".
 
[ Quéré est le nom d'un des petits postes tenus par le régiment, attaqués ce jour là  par les Allemands. Nous sommes en Champagne, dans le secteur du mont Cornillet ].
 
Qu'est-ce donc que cette porte japonaise ?  
 
Le moteur de recherche du forum reste muet. Je n'ai rien trouvé non plus dans les divers documents disponibles sur Gallica concernant la fortification de campagne ou autres manuels du gradé ou du chef de section.
 
Interrogé par "porte japonaise", Google oriente sur divers fabricants de portes coulissantes, qui sembleraient être très utilisées dans l'aménagement intérieur au Japon. J'en déduis qu'il doit y avoir là, ramené à la fortification de campagne, une notion d'obstacle coulissant, mais quoi au juste ?
 
Si quelqu'un a des notions plus précises et documentées sur le sujet, je le lirai avec grande attention.
 
Cordialement
Bernard
 

n°4293
Yv'
Posté le 27-02-2017 à 22:46:44  profilanswer
 

Bonsoir Bernard,
 
Je la verrais plutôt comme ceci, la porte japonaise :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] f184.image
 
Mais je n'ai jamais rencontré cette expression dans le contexte de la guerre des tranchées, alors... les recherches continuent.
 
Cordialement,
Yves

n°4295
ALVF
Posté le 09-03-2017 à 22:08:46  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Je pense à une version de la "Porte Annamite", cadre en bois garni de barbelés et rabattable facilement afin de fermer un cheminement dans un boyau ou une tranchée.
La mention de "Porte Annamite" figure dans plusieurs JMO et historiques imprimés de régiments.
Cordialement,
Guy François.

n°4296
b sonneck
Posté le 10-03-2017 à 09:30:24  profilanswer
 

Bonjour,
 
Merci, mon Général, pour cette indication.
Si ce n'est pas cela, c'est quelque chose qui doit bien y ressembler, en effet. Les petits postes dont faisait partie celui attaqué étaient établis dans une parallèle en avant de la tranchée de première ligne, si on en croit un croquis figurant dans le JMO de la compagnie de génie 26/4.  
Chaque PP était relié à la tranchée par un boyau ou une sape et devait donc être protégé sur ses flancs par des barrages. Japonaises ou annamites, ces portes y contribuaient donc.  
Maintenant, si on les appelait "annamites" ou "japonaises", il devait bien y avoir une raison, liée à une particularité immobilière de ces contrées asiatiques, qui les distinguait des portes classiques, tournant sur leurs gonds, comme on a l'habitude d'en voir dans nos contrées. Laquelle ? Çà, c'est une autre histoire.  
Un peu comme la table ou planchette irlandaise du parcours du combattant : pourquoi irlandaise ?...  
 
Cordialement
Bernard

n°4297
FAB1
Posté le 10-03-2017 à 09:44:53  profilanswer
 

Bonjour
Dommage, la photo n'est pas terrible
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6340988g/f27
Cordialement
FABRICE

n°4298
IM Louis J​ean
Posté le 10-03-2017 à 10:04:52  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 

ALVF a écrit :

Je pense à une version de la "Porte Annamite", cadre en bois garni de barbelés et rabattable facilement afin de fermer un cheminement dans un boyau ou une tranchée.
La mention de "Porte Annamite" figure dans plusieurs JMO et historiques imprimés de régiments.
Cordialement,
Guy François.


 
pour illustrer :
 
http://gallica.bnf.fr/iiif/ark:/12148/bpt6k6340988g/f27/1163.975759372767,1369.2178749106836,749.3205679559032,863.4039762260065/289,333/0/native.jpg
source Historique du 11e bataillon de chasseurs alpins sur Gallica
 
Définition donnée dans un article de la Revue des deux mondes : << La porte annamite se compose d'un cadre rectangulaire sur lequel s'entrecroisent des fils barbelés. On l'accroche à un portique. Elle s'ouvre de bas en haut. Le jour, un piquet la maintient horizontale au-dessus du passage qu'on obstrue la nuit en la laissant retomber. >>
 
Le cours du Génie précise "porte à basculement", ce qui correspond mieux au cliché.
 
Plutôt un souvenir des combats d'Indochine qu'une ressemblance architecturale ?
 
Cordialement
Étienne


Message édité par IM Louis Jean le 10-03-2017 à 10:29:13

---------------
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
     Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau
n°4299
b sonneck
Posté le 11-03-2017 à 08:49:29  profilanswer
 

Bonjour,
 
Merci, Etienne et Fabrice, pour ces renseignements complémentaires sur la porte annamite. On a ainsi une bonne idée du mode opératoire de ces portes asiatiques. Du moins pour l'avatar annamite.
Peut-être un jour trouvera-t-on quelque chose sur sa cousine japonaise, qui sait ?  
 
Cordialement
Bernard

n°4309
Ferns
Où vas-tu Paul ? Vers L'Aisne
Posté le 23-03-2017 à 19:36:57  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
En voici une avec une meilleure définition. Au début, je pensais au matelas d'un fakir, mais les Indiens ne sont pas passés dans le secteur du Chemin des Dames. Merci pour vos infos !
 
Amicalement,  
 
 http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2200/Porteannamite.jpg
 
Jé  :jap:


---------------
L'homme en campagne a les mêmes besoins qu'en temps de paix ; ces besoins deviennent même plus impérieux, étant exacerbés par une existence plus active et plus énervante.(Henry Mustière)

Aller à :
Ajouter une réponse