Il y a 102 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Un LAZARET ? Définition

n°5054
monte-au-c​reneau
Pas Kaput ! Kamarad !
Posté le 13-12-2008 à 11:57:26  profilanswer
 

Bonjour,
 
Pas du tout "médical", je me questionnais sur la signification du mot "LAZARET" qu'on retrouve parfois. D'origine allemande ? Le mot lazaret dans le moteur de recherche n'est pas probant.
 
Si il existe un lien, pourriez-vous me l'indiquer s'il vous plait. Et dans ce cas, c'est avec mes excuses.
 
Au revoir.


---------------
Les soldats victorieux et las rentreront chez eux. Mais Vous ne rentrerez jamais.                                     Unis comme au front, mais anonyme dans la mort
n°5055
ae80
Posté le 13-12-2008 à 12:08:48  profilanswer
 

Bonjour,
 
le mot "lazarett" désigne en langue allemande l'hôpital militaire. Comme pour les hôpitaux français, pendant la Grande Guerre, il existe un réseau de "Lazarett", à l'arrière des lignes allemandes. Ils sont installés dans des fermes de villages à l'arrière du front, mais aussi dans les hôpitaux existant dans les villes occupées (ex : Ham, St Quentin, etc.).
 
Cordialement
 
Eric


Message édité par ae80 le 13-12-2008 à 12:14:06

---------------
Cordialement
Eric ABADIE
n°5056
monte-au-c​reneau
Pas Kaput ! Kamarad !
Posté le 13-12-2008 à 12:34:22  profilanswer
 

Merci de votre réponse.
Donc, si je résume, il s'agit d'un terme général, pouvant désigner aussi bien un hopital existant qu'un poste rudimentaire installé dans un ferme, mais qui était d'origine allemande.
Au revoir.


---------------
Les soldats victorieux et las rentreront chez eux. Mais Vous ne rentrerez jamais.                                     Unis comme au front, mais anonyme dans la mort
n°5059
MP 92
Posté le 13-12-2008 à 16:00:17  profilanswer
 

monte-au-creneau a écrit :

Bonjour,
 
Pas du tout "médical", je me questionnais sur la signification du mot "LAZARET" qu'on retrouve parfois. D'origine allemande ? Le mot lazaret dans le moteur de recherche n'est pas probant.
 
Si il existe un lien, pourriez-vous me l'indiquer s'il vous plait. Et dans ce cas, c'est avec mes excuses.
 
Au revoir.


 
Bonjour monte-au-creneau,
 
Si vous voulez en savoir plus sur les lazaret, je pense que vous pourriez consulter utilement la thèse de M. NAUD soutenue à BORDEAUX IV le 31/1/2004 sur "l'Etat et la prévention sanitaire au XIX° siècle" qui prend comme exemple le lazareth de TROMPE-LE-LOUP (Gironde) ou HT 12, dont une carte postale figure sur le site de notre ami spécialiste du 57°RI.
 
http://www.u-bordeaux4.fr/accueil/recherche/theses/droit/
 
Cordialement,


---------------
Michel PINEAU
 
n°5060
rolando
Qui meurt a ses lois de tout..
Posté le 13-12-2008 à 17:04:20  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Voici une définition du Robert électronique :
lazaret [lazaʀɛ] nom masculin
étym. 1567 ◊ italien lazzaretto, altération de Nazareto, n. de l'hôpital Santa Maria di Nazaret, sous l'influence de lazzaro « mendiant »
■ Établissement où s'effectue le contrôle sanitaire, l'isolement des malades contagieux, dans un port, une station frontière, un aérodrome. Subir une quarantaine au lazaret.
 
Bien cordialement,
Caballero.


---------------
Caballero
n°5063
mireille s​alvini
toujours se souvenir d'eux
Posté le 13-12-2008 à 18:19:28  profilanswer
 

bonsoir à tous,
 
voici l'origine exacte du mot en français:  
in Dictionnaire Historique de la Langue Française-Le Robert
 
Lazaret:
n.m. est emprunté (1577) à l'italien lazzaretto "lieu de quarantaine pour les malades atteints de maladies incurables et contagieuses"
mot attesté dans le Journal du Vénitien G.Priuli (1494-1512).
ce mot est la corruption,probablement sous l'influence de S.Lazzaro "saint Lazare",patron des lépreux,de Santa Maria di Nazaret,de Nazareto au XVè s.,nom d'une île vénitienne où l'on mettait en quarantaine,depuis 1348,les malades contagieux revenus de Terre Sainte.
 
le mot a désigné une léproserie (sens encore répertorié en 1771) avant de s'appliquer au bâtiment où se font le contrôle sanitaire et la mise en quarantaine des contagieux dans un port (1690),au XXè s.dans un aéroport,et ultérieurement,au local d'un hôpital destiné aux enfants suspects d'affections contagieuses (XXè s.)
 
 
maintenant en allemand,le sens en est un peu différent,désignant un hôpital militaire
sur ce lien,vous aurez des détails entre Kriegslazarett,Feldlazarett....
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] t_21_1.htm
 
 
amicalement,
Mireille


Message édité par mireille salvini le 13-12-2008 à 18:19:48
n°5068
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 14-12-2008 à 13:20:21  profilanswer
 

Bonjour à tous,  
 
Pour moi doit-on écrire Lazaret ou Lazarett ?
Et puis n'oublions pas les Lazarett des camps en Allemagne (véritables mourroirs) et même des camps-lazarett où se pratiquaient dès 1915 des expériences médicales... Hitler n'avait rien inventé !!!
Cordialement. J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°5069
gg101hop
Posté le 14-12-2008 à 20:13:41  profilanswer
 

Bonjour à tous,  
je comprends mieux d'où provient le terme "lazaret" pour les H.Cre N°14 et N°15 de CETTE, Lazaret protestant de la Corniche et lazaret catholique puisque le Robert indique : "Établissement où s'effectue le contrôle sanitaire, l'isolement des malades contagieux, dans un port", je me suis longtemps posé la question, pour la thèse il s'agit sans doute du H.C.N°12 lazaret de Tromploup à PAUILLAC (dépôt de prisonniers de guerre) et non de TROMPE-LE-LOUP  
salutations
Guy

n°5071
MP 92
Posté le 14-12-2008 à 23:26:56  profilanswer
 

gg101hop a écrit :

Bonjour à tous,  
je comprends mieux d'où provient le terme "lazaret" pour les H.Cre N°14 et N°15 de CETTE, Lazaret protestant de la Corniche et lazaret catholique puisque le Robert indique : "Établissement où s'effectue le contrôle sanitaire, l'isolement des malades contagieux, dans un port", je me suis longtemps posé la question, pour la thèse il s'agit sans doute du H.C.N°12 lazaret de Tromploup à PAUILLAC (dépôt de prisonniers de guerre) et non de TROMPE-LE-LOUP  
salutations
Guy


 
 
Bonsoir Guy, Bonsoir à tous,
 
Oui bien sûr, vous avez raison; il s'agit de TROMPELOUP, un peu en aval de PAUILLAC, ou "maison des quarantaines", construit en catastrophe dans l'estuaire de la Gironde sur décret de 1822.
 
Dont acte, avec toutes mes excuses pour cette coquille impardonnable !
 
Bien sincèrement,
 


---------------
Michel PINEAU
 
n°5084
Jean-Claud​e Poncet
Posté le 16-12-2008 à 22:12:37  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Si Lazaret employé en français se traduit en allemand par établissement de contagieux (die Quarantaineanstalt), en langue allemande Lazarett  avec deux "t" se traduit en langue française par "infirmerie" ou "hôpital militaire" ou bien encore "ambulance". Je vois à l'origine du nom Saint-Lazare de façon certaine et peut-être les frères Lazaristes.
Je possède un très ancien dictionnaire de la langue française qui donne la définition suivante :
LAZARET, substantif masculin (du Lazare, souffrant à la porte du mauvais riche), lieu où l'on fait quarantaine quand on vient de lieux infectés ou soupçonnés d'être infectés de la peste.
Le sens n'est donc pas le même pour "das Lazarett" et "le lazaret" français.
Pour un mouroir, un seul R.  
Bien cordialement
Jean-Claude Poncet

Message cité 1 fois
Message édité par Jean-Claude Poncet le 16-12-2008 à 22:17:38
n°5085
monte-au-c​reneau
Pas Kaput ! Kamarad !
Posté le 17-12-2008 à 10:15:17  profilanswer
 

Jean-Claude Poncet a écrit :


    .... Lazaret employé en français se traduit en allemand par établissement de contagieux  
 
    .... en langue allemande Lazarett  avec deux "t" se traduit en langue française par "infirmerie" ou "hôpital militaire" ou bien            
         encore "ambulance".  


 
Bonjour,
Voici  à titre d'illustration, un fiche MDH d'un soldat français décédé dans un LAZARET, de ... maladie  :
 
Il est vrai qu'en fin de 1918, la mortalité avait lieu principalement par maladie contagieuse (grippe espagnole) ...
 
http://www.memoiredeshommes.sga.de [...] 1385370030
 
Bizzarerie (qui n'en est peut-être pas une) : Ce soldat, né à BELAYE (LOT), a été affecté au recrutement d'origine de BELLEY (AIN) (333e R.I).
 
Au revoir.


Message édité par monte-au-creneau le 17-12-2008 à 10:16:51

---------------
Les soldats victorieux et las rentreront chez eux. Mais Vous ne rentrerez jamais.                                     Unis comme au front, mais anonyme dans la mort
n°5290
catalan
bralon
Posté le 18-01-2009 à 17:14:34  profilanswer
 

bonjour je suis nouveau , je fais des recherches sur mon gp qui etait prisonnier de guerre au reserve lazaret I heilbronn wurtenberg en 1916
et qui ensuite s est retrouve en suisse ( je pense en hopital ) car il avait ete gaze seul indice : au pied de la montagne jungfrau
il etait sergent au 143eme rit son nom : dumas paul constant  
il est dcd dans sa famille en 1923
merci de me renseigner amities


---------------
mataf

Aller à :
Ajouter une réponse