Il y a 41 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Eclopés

n°16971
Alain 57
Posté le 25-04-2017 à 22:03:04  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 
J’ai le cas d’un sergent du 142° R.I qui a quitté l’hôpital complémentaire de Sète au mois de juin 1915 pour rejoindre un dépôt d’éclopés.  
Les soldats concernés rejoignaient-ils systématiquement le dépôt de leur propre régiment, ou étaient-ils transférés au plus près ce qui semblerait être le plus logique ?  
 
Merci à vous
Cordialement
Alain  
 

n°16972
Jean RIOTT​E
Posté le 26-04-2017 à 00:14:15  profilanswer
 

Bonsoir Alain,
Les dépôts d'éclopés et de blessés légers ont été créés dès septembre 1914, dans la zone des Armées ou près de gares régulatrices. C'étaient des infirmeries-hôpitaux installés dans des casernes. En principe ne transitaient par ces dépôts que les blessés légers et malades dont les traitements ne dépassaient pas plus de 3 ou 4 semaines de soins. C'était une façon de maintenir à proximité du front des combattants rapidement récupérables. Ils ne repassaient pas par leur dépôt.
Cordialement,
Jean RIOTTE

n°16973
Alain 57
Posté le 26-04-2017 à 09:13:21  profilanswer
 

Bonjour Jean,
Bonjour à toutes et à tous,
 
Merci pour cet éclaircissement
 
Cordialement
Alain


Aller à :
Ajouter une réponse