FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire :  service santé 

  comment joindre fichier 16e SIM?

 

Soldats de la Grande Guerre : gizmo02 SORTIES ET RENCONTRES : bernard55, 1 utilisateur anonyme et 36 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

comment joindre fichier 16e SIM?

n°16843
adamine
Posté le 21-02-2017 à 14:58:53  profilanswer
 

bonjour,
 
j'avais besoin d'aide pour lire et comprendre la fiche matricule de mon aïeul qui appartenait à la 16e section d'infirmiers,
mais finalement j'ai un autre problème, je n'arrive pas à joindre le fichier, il est trop lourd.
 
le fichier d'origine est en pdf. j'ai essayé les captures d'écran mais c'est trop lourd aussi.
si vous avez un moyen ( en sachant que je suis pas très douée avec les ordis)

n°16844
Yv'
Posté le 21-02-2017 à 15:25:59  profilanswer
 

Bonjour,
 
Bienvenue sur le forum.
Savez-vous si cette fiche matricule est en ligne ? Dans quel département l'avez-vous trouvée ?
Sinon, pour réduire la taille d'un fichier image, personnellement j'utilise Paint, c'est assez simple.
 
Cordialement,
Yves

n°16845
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 21-02-2017 à 18:43:43  profilanswer
 

Bonjour Adamine,
 
téléchargez "Fastone", version gratuite sur le Net.
 
http://www.commentcamarche.net/dow [...] ne-capture
 
Ouvrez-le.
 
Ouvrez ensuite votre fichier PDF, mettez vous en plein écran.
 
Il vous suffit d'utiliser Fastone pour prendre des captures de l'écran.
 
Sachez également que vous êtes limités à 10 photos et après vous devrez attendre quelques minutes.
 
Cordialement
Florian


Message édité par TURPINITE le 21-02-2017 à 18:44:23

---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
n°16846
adamine
Posté le 21-02-2017 à 19:04:26  profilanswer
 

merci pour vos idées. j'ai fractionné l'image et l'ai mise sur paint mais c'est illisible. quant au logiciel, étant donné que je ne suis pas la propriétaire de l'ordi, je ne préfère pas.
 
le plus simple, voici le lien vers la fiche matricule:
 
http://archives.cg66.fr/mdr/index. [...] %20classe)
 
-puis selectionner l'année 1900
-puis choisir   : Registre matricule (n° 1501-1791)
                       13NUM1R4531900
-ouvrir en cliquant sur le dessin
-aller à la vue 206/400
 
et ça y est!. la fiche est au nom de RIDUS, matricule 1643 (département Pyrénées orientales)
les encadrés que je ne comprends pas sont les suivants:
 
à gauche *détails des services et mutations diverses  - dans l'armée active
              *      "            "               "             "       - dans la disponibilité ou dans la réserve de l'armée active
à droite   *indications des corps auxquels les jeunes gens sont affectés : que signifie le n°1272?
                                                                                                   et qu'y a t-il d'écrit au crayon: DD16???? y a t-il un sens?


Message édité par adamine le 21-02-2017 à 19:09:21
n°16847
adamine
Posté le 21-02-2017 à 19:04:28  profilanswer
 

merci d'avance


Message édité par adamine le 21-02-2017 à 19:08:41
n°16848
marpie
Posté le 21-02-2017 à 20:45:00  profilanswer
 

Bonjour à tous ,
http://archives.cg66.fr/mdr/index. [...] /206/N/vue
Bien amicalement
Marpie

n°16850
b sonneck
Posté le 21-02-2017 à 22:39:45  profilanswer
 

Bonjour,

 

Ajourné pour faiblesse (de constitution), puis classé services auxiliaires, il n'a pas effectué de service militaire ni périodes d'exercice.
 Affecté en mobilisation à la 16e section d'infirmiers militaires (formation administrant le personnel du service de santé du 16e corps d'armée et de la 16 région militaire, Montpellier), immatriculé sous le numéro 1272 sur les contrôles de cette section.
Appelé à l'activité le 14 janvier 1915 et arrivé ledit jour au dépôt de la 16e SIM ; affecté le 20 janvier à l'hôpital complémentaire 17 à Castres ; à l'hôpital complémentaire 42 à Perpignan le 15 avril 1916 ; rentré au dépôt le 6 janvier 1917 ; reprend son service à l'hôpital militaire de Perpignan le 15 juillet 1917 ; démobilisé le 8 février 1919, se retire à Perpignan.

 

La mention au crayon se lit " DD 16 SIM 39.40 ".

 

Cordialement
Bernard


Message édité par b sonneck le 21-02-2017 à 22:40:27
n°16851
adamine
Posté le 21-02-2017 à 23:51:05  profilanswer
 

merci infiniment Bernard!!  :jap:  
 
et savez-vous ce que DD 16 SIM 39.40 signifie?

n°16852
b sonneck
Posté le 22-02-2017 à 09:30:01  profilanswer
 

Bonjour,

adamine a écrit :


et savez-vous ce que DD 16 SIM 39.40 signifie?


 
Vous pensez bien que si je le savais, je vous l'aurais dit !
 
16 SIM, cela parle de soi-même : 16e SIM
 
39.40 fait probablement référence à 1939-1940.
 
DD : ???
 
Cordialement
Bernard

n°16853
Yv'
Posté le 22-02-2017 à 10:22:03  profilanswer
 

Bonjour,
 
Dépôt divisionnaire ? Dépôt démobilisateur ?
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 1246_1.htm
 
Cordialement,
Yves

n°16857
adamine
Posté le 23-02-2017 à 12:19:19  profilanswer
 

merci pour votre aide.
 
b sonneck a écrit "16e section d'infirmiers militaires (formation administrant le personnel du service de santé"
cela veut dire que mon aïeul n'était pas infirmier à proprement dit? il ne soignait pas les soldats? il s'occupait des papiers?
dans les recherches sur internet, je trouve souvent l'allusion à l'administration concernant cette section.
 
du coup je me demande quel est le rôle de cette section dans la guerre?  
en cherchant sur le forum, ça m'embrouille encore plus, il y a des termes techniques, des abréviations (ZA, FS ...) que je ne connaît pas.  
que puis-je espérer trouver sur le rôle de mon ancêtre dans la guerre de 14-18?

n°16858
b sonneck
Posté le 23-02-2017 à 14:00:48  profilanswer
 

bonjour adamine,
 
Une section d'infirmiers militaires était, comme vous l'avez compris, une unité à vocation exclusivement administrative, à laquelle était affecté tout le personnel relevant du service de santé d'une région militaire de corps d'armée. Elle portait le même numéro que la région et le corps d'armée.
Le personnel affecté à une SIM se trouvait donc :
- au dépôt de la SIM pour la partie administrative,
- dans les formations sanitaires du corps d'armée : groupes de brancardiers divisionnaires, groupe de brancardiers de corps d'armée, ambulances, sections d'hospitalisation ;
- hôpitaux de la région militaire.
Et j'imagine qu'il devait bien y en avoir dans les hôpitaux de campagne qui n'appartenaient pas aux corps d'armée, mais relevaient des différentes armées, voire de la direction de l'arrière du GQG.  
 
D'où la quasi impossibilité de déterminer le parcours d'un soldat affecté à une SIM si on n'a aucune autre indication sur ses affectations précises. Le cas qui vous intéresse est une heureuse exception, puisque vous avez la suite de ces affectations.
 
Cordialement
Bernard

n°16859
adamine
Posté le 23-02-2017 à 14:14:41  profilanswer
 

ok donc si j'ai bien suivi, dans sa fiche de matricule , quant il est écrit "au dépôt" ça signifie qu'il s'occupait de la paperasse administrative
et quant il est écrit "affecté à un hôpital", ça signifie qu'il a pu être brancardier ou ambulancier,...
 
en revanche je ne trouve aucune trace de l'hôpital complémentaire 42 de Perpignan, même sur la liste des hôpitaux de ce forum.

n°16866
DOUDOU44
Plus penser que dire.
Posté le 26-02-2017 à 11:31:07  profilanswer
 

Bon Dimanche " adamine " !
Le Dépôt était aussi une réserve de personnel, une unité de passage...
Votre aïeul n'y était pas forcément astreint à du travail administratif.
Aux S.I.M. étaient affectés des personnels sanitaires et d'autre métiers nécessaires au bon fonctionnement des nombreuses formations.
Bien à vous.


Message édité par DOUDOU44 le 26-02-2017 à 11:36:12

---------------
DOUDOU44
n°16868
adamine
Posté le 28-02-2017 à 09:36:15  profilanswer
 

bonjour, je vous remercie tous pour vos réponses qui m'ont bien aidée à y voir plus claire.
 
cordialment


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire :  service santé 

  comment joindre fichier 16e SIM?