FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire :  service santé 

  Les états signalétiques et des services des infirmières militaires

 

Il y a 43 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Les états signalétiques et des services des infirmières militaires

n°13778
Meb
Posté le 15-02-2014 à 08:15:54  profilanswer
 

Depuis 1908, un recrutement est organisé et bien qu'elles soient peu nombreuses, la présence des infirmières militaires lors des combats de 1ère GM est acquise. Mon sujet concerne très spécifiquement cette catégorie de personnel et non les infirmières croix rouge ou autres bénévoles.
J'ai répertorié certains noms notamment sur le forum mais lorsqu'il s'agit d'établir un parcours au travers du dossier personnel de l'une de ces femmes militaires plus de trace. J'ai bien entendu consulté le site mémoire des hommes, pris contact avec le SHD et le musée du Val de Grâce et certaines Archives départementales pour celles décédées au cours du conflit : mais rien. Quelqu'un saurait-il le lieu d'archivage de ces documents ? Merci d'avance


---------------
« Il n’y a pas de vents favorables pour qui ne connaît pas son port. » Sénèque
n°13804
Meb
Posté le 17-02-2014 à 09:04:55  profilanswer
 

Mon sujet n'apportant pas de réponse, il me semble important d'élargir le sujet sur leur statut.  
A partir du décret du 22 juillet 1909 "Portant organisation et administration d’un personnel d’infirmières laïques dans les hôpitaux militaires" [Règlement sur le service de santé de l'armée à l'intérieur. 4e édition, mis à jour jusqu'au 1er mai 1911] Art. 1er : Des infirmières laïques peuvent être attachées aux hôpitaux militaires, pour être employées dans les salles de malades et de blessés. (…)  
Art. 2 : Les infirmières laïques des hôpitaux militaires sont recrutées par voie de concours parmi les infirmières diplômées de l’Assistance publique et des écoles d’infirmières laïques, publiques ou privées, qui sont agréées par le Ministre de la guerre (...)
Par la suite, une Circulaire Ministérielle n° 38 Ci/7 du 08 mars 1916 "relative au statut du corps des infirmières militaires temporaires des hôpitaux militaires", instaure un Corps des infirmières temporaires.  
Il est entendu que l'instruction insérée dans le JORF du 2 déc. 1916 "Réglant l’emploi de la main-d’œuvre féminine dans les corps de troupes, dépôts et services" exclue l'emploi des infirmières puisqu'il est précisé qu'un règlement spécial leur est attribué.  
Après guerre, le décret du 06 août 1926 "Portant statut des infirmières des hôpitaux militaires" (JORF du 14 août 1926 page 9301) assure la création du cadre des « infirmières civiles des hôpitaux militaires ». Le recrutement s’effectue alors par concours parmi les titulaires des diplômes professionnels (...). Ce décret de 1926 fait appel aux textes législatifs mentionnés ci-dessus.  
Ces précisions apportées, des questions se posent. Ce peut-il qu'elles ne soient pas reconnu pleinement et statutairement comme militaire ? S'agit-il d'un statut civilo-militaire particulier et que du coup l'on sache pas ou classer les données ? Existe t il un organisme chargé de l'administration et de l'archivage des dossiers ?


---------------
« Il n’y a pas de vents favorables pour qui ne connaît pas son port. » Sénèque
n°13820
Meb
Posté le 18-02-2014 à 14:29:07  profilanswer
 

Je crois faire un bide avec le sujet.  
 
L'administration santé militaire n'a visiblement pas eu beaucoup d'attention vis à vis de ses personnels féminins. Pour preuve s'il en était besoin, la fiche MPLF de Carmeniou Honorine. Remarquez l'absence de renseignement.
 
Comment faire ? Si vraiment quelqu'un a une idée.
 
Cordialement


---------------
« Il n’y a pas de vents favorables pour qui ne connaît pas son port. » Sénèque
n°13821
Meb
Posté le 18-02-2014 à 14:51:00  profilanswer
 

http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9539/CARMENIOU%20Honorine%20MdH.jpg1..jpg


---------------
« Il n’y a pas de vents favorables pour qui ne connaît pas son port. » Sénèque
n°13822
Achache
Cimetière militaire de V D
Posté le 18-02-2014 à 15:42:42  profilanswer
 

Bonjour,
 

Citation :

Je crois faire un bide avec le sujet.


 
Eh oui ! et c'est bien dommage car ce sujet est très intéressant.
Cette infirmière m'intéresse d'autant plus que la 11/22 est une Amb du 1er CAC, et qu'elle est décédée à Reims.
 
Je suis très étonné que le VdG ne vous ai rien répondu; avez-vous essayé, aussi, à Limoges ?
 
Bien à vous,
 
 [:achache:1]


---------------
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?/Un funèbre charnier, hanté par des fantômes./Tes doux sylvains ont fui, cédant la place aux hommes
Qui sèment autour d'eux la douleur et l'effroi. M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915
n°13823
Eric Mansu​y
Posté le 18-02-2014 à 18:10:07  profilanswer
 

Bonsoir,
 
En attendant que le Val vous réponde (ou plus rapide encore, sur ce forum : François Olier), toute une série de noms à ajouter à vos recherches, si vous ne les avez déjà vus :
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] 4345_1.htm
 
Bien cordialement,
Eric Mansuy


---------------
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.
n°13825
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 18-02-2014 à 22:37:03  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,
 
 
                                                                                     Cadre des infirmières laïques des hôpitaux militaires.
 
 
   ■ Dispositions règlementaires.
 
 
   — Décret du 25 novembre 1889 portant règlement sur le service de santé de l’armée à l’intérieur. [Toujours en vigueur durant la grande guerre].
 
       – Annexe : « Notice 27 relative à l’organisation et l’administration d’un personnel d’infirmières laïques dans les hôpitaux militaires ».  
 
       V. : « Règlement sur le service de santé de l’armée à l’intérieur », 4e édition, mis à jour jusqu’au 1er mai 1911, Éd. Henri Charles-Lavauzelles, Paris, 1911, 572 p.  
 
        —> http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] 1.image.r=  
 
        V. spécialement p. 479.
 
        —> http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] %22.langFR
 
 
   — Décret du 22 juillet 1909 portant organisation et administration d’un personnel d’infirmières laïques dans les hôpitaux militaires.
 
 
   — Décret du 8 juillet 1922 relatif au relèvement du traitement des infirmières laïques dans les hôpitaux militaires (J.O., 19 juill. 1922, p. 7.533 ; Bull. des lois 1922, n° 325, Texte n° 21.540, p. 2.108).
 
        —> http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] age.langFR
 
 
  — Décret du 6 août 1926 fixant le statut des infirmières des hôpitaux militaires (J.O., 14 août 1926, p. 9.301). [Abroge le décret du 22 juillet 1909].
 
        —> http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] age.langFR
 
 
   ■  Bibliographie.
 
 
   — Georges H. LEMOINE : « Traité d'hygiène militaire », Éd. Masson, Paris, 1911, 758 p.
 
      V. spécialement p. 527.
 
      —> http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] 1.image.r=
 
 
   — Dr P. DELPY, avec la collaboration du capitaine VAILLANT et du lieutenant LÉGUILLETTE : « Précis de législation et d’administration militaires à l’usage des candidats au grade de médecin et de pharmacien auxiliaires, des jeunes aides-majors et des médecins de réserve », Éd. Henri Charles-Lavauzelles, Paris, 1914, 354 p.
 
      V. spécialement p. 196. : « Notice 27 ».
 
      —> http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] %22.langFR
 
 
   — Charles CHARTON : « Pour nos soldats. Guide du poilu. Avant, pendant, après », Éd. Henri Charles-Lavauzelles, Paris, 1916, 133 p.
 
      V. spécialement p. 25 : « Rôle des femmes dans le service des hôpitaux militaires ».
 
      —> http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] 7.image.r=


---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°13827
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 19-02-2014 à 00:50:14  profilanswer
 


   Bonjour à tous,
 
 
   ■ Concours de l’année 1913.
 
 
                                                         Journal officiel du 27 juin 1913, p. 5.529.
 
 
                                                       http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Infirmieres%20militaires%20-%20Concours%201913..jpg  
 
 
   ■ Tableau d’avancement de l’année 1915.
 
 
                                           Bulletin officiel du Ministère de la guerre 1915, n° 17, p. 209.  
 
 
                                          http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Infirmieres%20militaires%20laiques%20-%20Avancement%201915%20-%20I..jpg
                                          http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Infirmieres%20militaires%20laiques%20-%20Avancement%201915%20-%20II..jpg
 
 
   ■ Tableaux d’avancement de l’année 1916.
 
 
                                           Bulletin officiel du Ministère de la guerre 1916, n° 13, p. 225.
                                           
 
                                          http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Infirmieres%20militaires%20laiques%20-%20Avancement%201916%20-%20I..jpg
                                          http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Infirmieres%20militaires%20laiques%20-%20Avancement%201916%20-%20I%20bis..jpg
                                          http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Infirmieres%20militaires%20laiques%20-%20Avancement%201916%20-%20II..jpg
 
 
                                           Bulletin officiel du Ministère de la guerre 1916, n° 48, p. 859.
 
 
                                          http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Infirmieres%20militaires%20laiques%20-%20Avancement%201916-2%20-%20I..jpg
                                          http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/Infirmieres%20militaires%20laiques%20-%20Avancement%201916-2%20-%20II..jpg


Message édité par Rutilius le 19-02-2014 à 00:51:11

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°13828
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 19-02-2014 à 01:53:42  profilanswer
 


   Re,
 
 
   A partir de Juillet 1915, la nomination, l’avancement et la discipline des « infirmières laïques des hôpitaux militaires » – comme ceux des autres personnels de santé de statut militaire – releva de la compétence du Sous-secrétaire d’État du Service de santé militaire, directement rattaché au Ministre la Guerre.
 
   Le premier titulaire de ce portefeuille fut Justin Godard, nommé par le décret du 1er juillet 1915 (J.O., 2 juill. 1915, p. 4.955). Il le conserva jusqu’au début du mois du mois de Février 1918, date de sa démission. Lui succéda alors Louis MOURIER, nommé à ce poste par le décret du 5 février 1918 (J.O., 7 févr. 1918, p. 1.380).  
 
   Ses attributions furent fixées par l’article 3 du décret du 18 juillet 1915 (J.O., 19 juill. 1915, p. 4.955), disposition ainsi rédigée :
 
 
                                                          http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/3512/D.%2018%20juill.%201915..jpg
 
   L’organisation intérieure du sous-secrétariat fut déterminée par l’arrêté du 18 septembre 1915, ultérieurement modifié par l’arrêté du 1er décembre 1915.


Message édité par Rutilius le 19-02-2014 à 01:53:56

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
n°13829
Meb
Posté le 19-02-2014 à 06:39:13  profilanswer
 

Pour compléter ce travail, il est à noter qu'a partir de 1916, un renfort d'infirmière est organisé.  
 
Galliéni réglemente ce recrutement par une circulaire ministérielle du 08 mars 1916 (n° 38 Ci/7)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9539/Image%201.jpg1..jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9539/Image%202.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/9539/Image%203.jpg
 
Certaines de ces infirmières perdront la vie soit au feu, soit de maladie. La liste étant déjà sur ce forum.  
 
Plusieurs d'entres elles seront distinguées au cours de la guerre. A ce jour, je n'ai trouvé qu'un seul dossier sur la base Léonore, celui de Melle STOUQUE Gabrielle Clémence, chevalier de la Légion d'honneur. D'autres seront récompensés par la Médaille des épidémies.


---------------
« Il n’y a pas de vents favorables pour qui ne connaît pas son port. » Sénèque
n°13925
Meb
Posté le 05-03-2014 à 18:19:10  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Quelqu'un possède t il des statistiques sur le nombre des infirmières militaires au cours de la Guerre ? Dans quelles sources puis-je taper ?  
 
Cordialement


---------------
« Il n’y a pas de vents favorables pour qui ne connaît pas son port. » Sénèque
n°13926
Marc1905
Pro Patria et Humanitate
Posté le 05-03-2014 à 22:35:44  profilanswer
 

Bonsoir
 
C'est effectivement un travail qui à ma connaissance n'a jamais été fait et qui mérite surement de l'être.
Je ne sais pas s'il y a quelque chose aux Archives du Val de Grâce.
Je suggère d'insister pour avoir une réponse et éventuellement de téléphoner...
Amicalement
Marc
 
Bravo à Rutilius pour tous documents déjà rassemblés.

n°15281
Francine L​aude
Posté le 10-02-2015 à 08:02:33  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous
 

Achache a écrit :

Citation :

Je crois faire un bide avec le sujet.

... Eh oui ! et c'est bien dommage car ce sujet est très intéressant. ...


 
Comme je le trouve également très intéressant je le fais remonter avec trois finistériennes
 
(SGA-MdH / AM-état civil / Gallica-Livre d’or des morts pour la France / Gallica-Bulletins des Infirmières)
 
DONNARD Augustine Marie née le 21/11/1869 rue de la Providence Quimper (Finistère)
Parents DONNARD Jean Yves journalier, maçon et GUILLOU  Anne Olive ménagère
Mariée le 10/10/1906 à Quimper avec LAPORTE Baptiste Yves Marie boucher décédé avant elle  
Couturière au mariage.  
 
Infirmière titulaire de 2e classe.  
Dernier domicile rue de la Providence 28 Quimper  
 
+ 27/02/1918 Alençon (Orne) rue Sarthe n° 16 – De maladie non imputable au service
Transcription 21/11/1918 Quimper
NB dans la fiche MdH comme les actes d’état civil pas de mention « Mort pour la France »
 
http://ahp.li/m/0/aa1d784555738a7db538.jpg
 
et une militaire et une bénévole que j'ai mise aussi car toutes deux de la même famille  
 
http://ahp.li/m/0/324c4a36962f6b4a6416.jpg
NB   le patronyme BOUVET est devenu BOUVET de LA MAISONNEUVE depuis le 16/05/1898  
 
BOUVET (de LA MAISONNEUVE) Noëlie Anne Marie
Née le 12/09/1872 à Saint Renan (Finistère)
Parents BOUVET Pierre et DELAGARDE Noélie
Célibataire  
 
Parcours résumé:  
« … Depuis le début de la guerre a travaillé à Brest, à  Dunkerque, à Sainte-Menehould,  
dans les hôpitaux de la Somme et à Pierrefonds …»

 
Infirmière militaire  
Infirmière-major à l’hôpital de Pierrefonds  « … Elle est tombée victime de son dévouement …  
elle contracta la cruelle maladie qui l’emporta après quatre années de labeur et d’abnégation …»

 
+ 15/01/1918 Compiègne (Oise) Hôpital Royallieu de fièvre typhoïde  
« Prodiguant ses soins aux blessés depuis le début de la campagne,  
a succombé, en février 1918, aux suites d’une maladie contractée au chevet des blessés. »

Mention : « Mort pour la France » Transcription entre le 27/02 et le 06/03/1921  
http://ahp.li/m/0/1c0a5da210ebab7a9600.jpg
 
et  sa cousine germaine par alliance
 
BOUVET (de LA MAISONNEUVE) Henri Louis Marie  Né le 15/01/1886 à Saint-Renan  
Parents BOUVET Edouard et LE FER de LA MOTTE Valentine Charlotte Marie Emilie
219ème RI Sergent + 07/09/1914 Saint-Soupplets (Seine et Marne) tué à l'ennemi « MplF»  

 
marié le 02/05/1911 à Nantes (Loire-Inférieure) avec
LE GRAND / LEGRAND Geneviève Gabrielle Marie  
Infirmière bénévole

 
Affectations : HC n° 65 Auve / La Veuve  
3 Citations  
* Médaille des Epidémies, argent (JO 30/09/1919)  
* Croix de guerre  
 
 
Amicalement
Francine

n°16871
philipp
souvenir français
Posté le 02-03-2017 à 18:42:48  profilanswer
 

bonsoir
 
je recherche des informations sur l'infirmière de 2eme classe MONTET marguerite DCD le 22 9 1918 à l'hôpital Saint Nicolas D'Issy les Moulineaux ,inhumée au carré militaire d'Issy les Moulineaux avec mention Mort pour la France ,mention qui figure aussi sur l'acte de décès;
était elle blessée, en service; de maladie ????
on ne la trouve pas dans mémoire des hommes
j'effectue cette recherche dans le cadre des cent ans de l'hôpital militaire Percy de Clamart
 
François Xavier PHILIPP
président du Souvenir Français  
 
merci d'avance de vos réponses  


---------------
fx PHILIPP
n°16872
Francine L​aude
Posté le 02-03-2017 à 19:01:01  profilanswer
 

Bonjour François Xavier,

 

juste une suggestion : récupérer son acte de décès
peu de chance qu'il y ait les causes du décès  par contre il y aura des départs de pistes
mariée ou célibataire, lieu de domicile, de naissance
puis en contactant les mairies correspondantes vous en aurez peut-être plus

 

autres plans éplucher la presse locale et Gallica si elle a été décorée elle peut s'y trouver
l'un comme l'autre sont fastidieux mais cela peut être rentable

 

Bien amicalement
Francine

 

édition pour précision ... dans Gallica  en réalité c'est dans le J.O. que j'aurais dû écrire !  


Message édité par Francine Laude le 02-03-2017 à 19:16:03
n°16933
Jean RIOTT​E
Posté le 01-04-2017 à 22:46:04  profilanswer
 

Bonsoir à tou(te)s,
Ma contribution n'apporte pas de réponse directe au sujet et à la question initiés par Meb.
Elle veut simplement signaler que dans l'ouvrage "Le Service de Santé 1914-1918" du médecin général inspecteur (2ème section) Marc  MORILLON et du chirurgien-dentiste en chef de réserve Jean-François FALABREGUES, Bernard Giovanangeli Editeur, un chapitre est consacré aux infirmières en général et plus particulièrement aux infirmières militaires (page 145). Nombreuses photos, dessins, sculptures.
On trouvera également dans le livre du Professeur LARCAN et du Médecin en chef (CR) Jean-Jacques FERRANDIS, aux Editions LBM, un chapitre consacré aux infirmières soignantes (pages 95 à 97).  
Cordialement,
Jean RIOTTE


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire :  service santé 

  Les états signalétiques et des services des infirmières militaires