Il y a 52 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Suivante
Auteur Sujet :

14 18 au cinéma, votre liste bienvenue !

n°1160
marpie
Posté le 26-06-2011 à 21:12:17  profilanswer
 
n°1167
Yv'
Posté le 19-07-2011 à 10:00:42  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
A l'occasion de la mise en ligne du scénario sur Gallica (ici : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b540021172), je reviens sur ce film "d'anticipation" qu'est Maudite soit la guerre. Impressionnant, ce scénario écrit en 1913...
 
Cordialement,
Yves

n°1241
henri asto​ul
La tranchée des baïonnettes
Posté le 09-11-2011 à 16:42:03  profilanswer
 

Bonjour à tous
Hier soir sur Fr 3 "Quand la guerre sera loin" était un noble hommage aux gueules cassées.
Henri


---------------
Henri
n°1250
libarrenx
Posté le 13-11-2011 à 20:38:02  profilanswer
 

COMMANDOS DE L'OMBRE
L'action se situe en 1916, pendant la première guerre mondiale, du côté d'Armentières et d'Ypres, à la frontière franco-belge. La situation s'enlise. Afin d'aider l'avancée des troupes britanniques, un commando australien, sous les ordres du capitaine Oliver Woodward, est chargé de miner les tranchées allemandes. Les sapeurs devront, le plus discrètement possible, creuser des galeries afin de déposer des charges explosives sous un bunker ennemi.
 
Les commandos de l'extrême ou Beneath Hill 60 est un film racontant l'histoire de la 1ère compagnie des  
Tunneliers Australiens creusant des mines sous les positions Allemandes d'Hill 60. Ce film est basé sur les exploits d'Oliver Woodward(8 Octobre 1885 – 24 Août 1966), un Australien métallurgiste responsable du chantier sous la colline.
 
 Scénario : David Roach  
Pays :  Australie  
Durée : 122 minutes  
 
 Distribution Brendan Cowell : Capitaine Oliver Woodward  
Harrison Gilbertson : Frank Tiffin  
Steve Le Marquand : Sergent Bill Fraser  
Gyton Grantley : Norman Morris  
Alex Thompson : Walter Sneddon  
Duncan Young : Tom Dwyer  
Alan Dukes : Jim Sneddon  
Mark Coles Smith : Billy 'Streaky' Bacon

n°1255
marpie
Posté le 01-12-2011 à 22:02:35  profilanswer
 

Bonsoir à tous
 
 West Front 1918  , Vier von der Infanterie  
 
Bien amicalement
Marpie


Message édité par marpie le 02-12-2011 à 20:32:58
n°1256
Daniel Rui​s
Voyage au bout de la vie
Posté le 01-12-2011 à 23:59:08  profilanswer
 

Bonjour Marpie,
 
 En français beaucoup plus connus sous Quatre de l'infanterie, cela parlera à bien plus de monde et la recherche n'en sera que plus aisée.
 
Cordialement   [:daniel ruis:1]  
Daniel
 
Pour effacer un message, faîtes comme pour éditer, reprenez votre message, sous " Valider votre message " vous avez des cases à cocher, cliquez la dernière case " Effacer ce message " puis à nouveau sur " Valider votre message ", eh hop plus de message, c'est tout simple.   [:daniel ruis:1]  
 
Edité suite au post ci-dessous de marpie.
 


Message édité par Daniel Ruis le 03-12-2011 à 10:59:53

---------------
Mes recherches (clic)
n°1257
marpie
Posté le 02-12-2011 à 20:45:47  profilanswer
 

Bonsoir Daniel , Bonsoir à tous
 
Désolé
Faute de ne savoir annuler ma proposition, j'en ai annulé le début
 
Cordialement
Marpie

n°1937
Rutilius
Non solum in memoriam.
Posté le 01-06-2014 à 19:40:52  profilanswer
 


   Bonsoir à tous,

charraud jerome a écrit :

  Verdun, visions d'Histoire (1928)
 
Durée : 2 h.31  
Pays : France    
Réalisation : Léon Poirier
Studio : Compagnie Universelle Cinématographique
Scénario :Léon Poirier
Photo : Robert Batton, Georges Million
Musique : André Petiot
Acteurs :
   Jeanne-Marie Laurent,
   Albert Préjean,
   Hans Brausewetter,
   Tomy Bourdelle,
   Maurice Schutz,
   Antonin Artaud…
 
Synopsis : Les troupes allemandes sont aux portes de la Meuse. L'alerte est donnée. Le soldat français attend le choc avec calme. Tous les villages sont évacués, la femme est arrachée au mari qui reste pour défendre la terre que le vieux paysan refuse de quitter. L'assaut allemand se produit le 21 février 1916. Précédées d'un bombardement inouï qui dure de 7h15 à 17h, les vagues allemandes s'élancent sur le bois des Caures. Mais les 1800 chasseurs du lieutenant-colonel Driant sont à leur poste. Fusils et mitrailleuses sèment la mort dans les rangs des Allemands qui s'avancent en bataillons serrés, pensant progresser l'arme à la bretelle.

  Léon POIRIER publia après la sortie de son film le petit ouvrage suivant :  
 
   — « A tous les martyrs de la guerre ? Verdun, visions d’histoire. Photographies du film tirées en héliogravure. Texte et légendes de Léon Poirier, auteur du film. Édité par la "Compagnie Universelle Cinématographique" », éd. Jules Taillandier, coll. « Ciné Or », Paris, ca. 1928, 64 p.


Message édité par Rutilius le 01-06-2014 à 19:41:26

---------------
Bien amicalement à vous,
Daniel.
 Page :   1  2  3
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse