jpbte63 Forum Pages du Collectionneur : gizmo02 Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : gege491, David1980, 2 utilisateurs anonymes et 44 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Chanson de craonne

n°754
louvemont
Rien à signaler
Posté le 10-09-2009 à 19:29:32  profilanswer
 

Bonsoir,
Je ne sais pas si c'est le bon endroit, mais voilà ce que j'ai trouvé; je pense que beaucoup connaisse  
 
http://www.youtube.com/watch?v=vlPhU3Ne-dc
 
A bientôt


---------------
La guerre, mon vieux,c'est notre jeunesse ensevelie et secrète.
n°755
Gilles ROL​AND
Posté le 11-09-2009 à 11:20:36  profilanswer
 

Bonjour,
 
Sous la rubrique 'Musique', ça me semble plus logique. :lol:  
 
Cordialement
 
Gilles  [:gilles roland]  


Message édité par Gilles ROLAND le 11-09-2009 à 11:22:45

---------------
-Ca sent le macchab, dit Le Moal. -J’te crois, y en a plein par ici. Jean Berthaud « 1915 sur les Hauts-de Meuse en Champagne »  
VESTIGES.1914.1918 MAJ le 10 novembre 2015
n°2223
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 22-03-2015 à 17:04:24  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous
Juste pour dire que la "chanson de Craonne" fonctionne selon le procédé  musical du "timbre", très utilisé à l'époque . Il s'agit de reprendre une mélodie, généralement à la mode et facile à retenir, (ici "Bonsoir m'amour" 1911) en changeant le texte. C'est ainsi que l'on trouve la mélodie de la "chanson de Craonne" avec le titre "chanson de Lorette" et bien d'autres encore. Il s'agit de chansons populaires donc de transmission orale, elles comportent toujours des modifications. Des textes ont ensuite été écrits ( par exemples par des poilus dans des lettres etc...). On ne pourra jamais retrouver toutes les versions qui ont pu exister.  
Il n'est guère étonnant qu'on n'ait pas retrouvé l'auteur de la "chanson de Craonne" (une production anonyme, probablement de plusieurs protagonistes)
Bien à vous
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°2525
IM Louis J​ean
Posté le 19-03-2016 à 20:42:43  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et à tous,
 

Skellbraz  . a écrit :

Juste pour dire que la "chanson de Craonne" fonctionne selon le procédé  musical du "timbre", très utilisé à l'époque . Il s'agit de reprendre une mélodie, généralement à la mode et facile à retenir, (ici "Bonsoir m'amour" 1911) en changeant le texte.


 
D'autres exemples, mais d'un autre ton :
 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6579921d/f8.highres
 
Cordialement
Étienne


---------------
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
     Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau
n°2526
Inouk44
Posté le 19-03-2016 à 21:23:50  profilanswer
 

Bonjour IM Louis Jean
Bonjour à toutes et à tous,
 
Encore une de ces "trouvailles" dont vous avez le secret! :love:  
 
J'y vois plein de petites choses qui m'intéressent et que je vais pouvoir exploiter.
 
Je redonne ici le lien vers le Concert  donné par l'OHSQ (Orchestre d'Harmonie de Saint-Quentin) et la Grande Chrorale du CRD de Saint-Quentin le 11 novembre 2014 et qui contient un très grand nombre de chansons entonnées par le Pioupious, dont la Chanson de Craonne (à 1h16'35" du document) et les petites chansonnettes qui suivent dans ce post. Un document d'une grande richesse, à voir et à revoir...  
 
Cordialement.
 
Daniel


Message édité par Inouk44 le 19-03-2016 à 22:53:23

---------------
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.
n°2527
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 19-03-2016 à 22:44:58  profilanswer
 

bonsoir à toutes et tous
ah! c'est très sympa : on peut même chanter puisque le titre de la mélodie est cité.
Merci, merci Etienne :love:  
Cordialement
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°2534
IM Louis J​ean
Posté le 02-04-2016 à 10:40:31  profilanswer
 

Bonjour à toutes et tous,
 

Skellbraz  . a écrit :

Juste pour dire que la "chanson de Craonne" fonctionne selon le procédé  musical du "timbre", très utilisé à l'époque . Il s'agit de reprendre une mélodie, généralement à la mode et facile à retenir, (ici "Bonsoir m'amour" 1911) en changeant le texte.


 
Dans la même veine, je vous propose une chanson trouvée dans un recueil publié en 1886 que les Poilus ont peut-être chantée car elle survécu, avec des paroles adaptées (dans la forme mais pas dans le...), jusqu'à nos jours. Elle existe aussi en version guerrière (plus ancienne ?...) d'après le refrain et pour autant que la mélodie corresponde :
 
https://ia902606.us.archive.org/BookReader/BookReaderImages.php?zip=/34/items/chantsetchansons00henn/chantsetchansons00henn_jp2.zip&file=chantsetchansons00henn_jp2/chantsetchansons00henn_0056.jp2&scale=4.555858310626703&rotate=0
 
Version 1886 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/b [...] /f142.item
 
Version moderne : http://musique-militaire.fr/troupe [...] -coloniale
 
Les deux dernières versions sont en mode "lien" pour que d'innocentes pupilles soient protégées de paroles piquantes.
 
Cordialement
Étienne


---------------
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
     Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Aller à :
Ajouter une réponse