FORUM pages 14-18
  Pages 14-18 : Les arts et la guerre

  Gabriel DELUC, peintre luzien et soldat

 

3 utilisateurs anonymes et 23 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Gabriel DELUC, peintre luzien et soldat

n°2700
Jean RIOTT​E
Posté le 25-05-2017 à 18:20:49  profilanswer
 

Bonjour à tou(te)s,
Un petit éclairage sur un artiste peintre de ma région d'élection...
Jean-Marie Gabriel DELUC est né le 1er octobre 1883 à SAINT-JEAN-de-LUZ (Basses-Pyrénées) et mort pour la France le 15 septembre 1916 dans le secteur de Souain-Perthes-les-Hurlus (Marne). Il avait 33 ans...
Élève de Léon Bonnat, il eut une carrière trop brève mais marquée par de nombreuses expositions en France et à l'étranger. Il fut plusieurs fois récompensé.
Il est considéré comme le membre le plus jeune de " l'école de Bayonne" et l'un des créateurs de la "peinture basque" au XXème siècle.
À la déclaration de la guerre il est "Libéré de toute obligation militaire (perforation du tympan avec otorrhée), il entra aussitôt comme infirmier volontaire à l'Hôpital du Bon Marché. Au printemps de 1914, il s'engagea dans l'armée active. Versé au 7ème Régiment colonial à Bordeaux, il rejoignit le front dès octobre 1915. Ses lettres de soldat, qui ont été conservées, sont d'un homme extrêmement courageux, lucide, le corps et l'esprit tendus pour l'accomplissement le plus entier du devoir, conscient cependant de toute la peine des hommes, dans les deux camps. Sa valeur se fait jour dès les premiers combats, auxquels il prend part du 11 au 17 février 1916, sur le front de la Somme. Il est cité, décoré, nommé sergent. En juin il est élevé au grade de sous-lieutenant........ En septembre le 7ème RIC et le 38ème Sénégalais occupaient un secteur de la ligne de front à Souain, cote 199, face au 32ème RI allemand........"
Il sera tué dans la nuit du 15 au 16 septembre 1916 au cours d'une patrouille de reconnaissance des lignes ennemies. Deux lettres nous donnent des précisions.
L'une du colonel Pasquier commandant le 7ème RIC: "......En vue de la préparation d'un coup de main dans les tranchées allemandes qui nous font face, une reconnaissance d'officier avait été prescrite. Le sous-lieutenant DELUC qui connaissait cette partie de notre front s'était chargé de l'opération avec quelques hommes de sa compagnie. Arrivé avec sa patrouille entre notre ligne et les lignes allemandes, il prescrit à ses hommes de s'arrêter et de l'attendre..... Peu après une forte fusillade  éclatait: la patrouille couchée à terre attendait puis rentra sans que DELUC eut rejoint. Au jour on aperçut son corps près de la ligne allemande. Il était impossible de jour de rien tenter, mais dès la tombée de la nuit une patrouille fut envoyée. Elle ne put approcher les Allemands faisant bonne garde. Le lendemain matin, le corps avait disparu........"
L'autre lettre est du caporal Léon Faure, du 7ème RIC, 8ème Compagnie, dépôt divisionnaire, secteur 14. Le correspondant n'est pas nommé mais devait être un ami très proche du  sous-lieutenant DELUC et connaître Léon Faure: "....je viens vous prier, en souvenir de notre ami, de vous charger d'une pénible mission, celle de porter la terrible nouvelle à Madame DELUC, sa femme. Je crois que l'intervention d'un ami sera préférable à la brutalité d'une lettre. De plus, il y a des détails qu'il est peut-être bon de ne pas révéler tout de suite à Madame DELUC."
L'une de ses dernières oeuvres est un portrait daté de mai 1915, c'est celui  de l'adjudant colonial Chevalier Larrivière.
Cordialement,
Jean RIOTTE


Message édité par Jean RIOTTE le 25-05-2017 à 21:52:49
n°2701
FAB1
Posté le 25-05-2017 à 18:42:54  profilanswer
 

Bonjour Jean
Le nom de JMG DELUC est présent sur le monument aux morts de l'Ecole des Beaux Arts de Paris (7e colonne de noms)
http://memorial14-18.paris.fr/memo [...] mg&id=2124
Cordialement
FABRICE


Message édité par FAB1 le 25-05-2017 à 19:16:55
n°2702
Jean RIOTT​E
Posté le 25-05-2017 à 20:57:17  profilanswer
 

Bonsoir Fabrice,
Merci de cette précision.
J'en profite pour donner ma source que j'ai oubliée d'indiquer à la fin de mon premier message.
Article de Henri JEANPIERRE - Revue trimestrielle " L'échauguette" (Histoire, patrimoine et architecture - Bayonne et Anglet) n° 38 - 2017 - BP 102 -64200 Biarritz
Cordialement,
Jean RIOTTE
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gabriel_Deluc


Message édité par Jean RIOTTE le 25-05-2017 à 22:06:33

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Pages 14-18 : Les arts et la guerre

  Gabriel DELUC, peintre luzien et soldat