FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Artillerie Spéciale

  Artillerie Spéciale - Renault FT n° 73523 du Musée des Invalides

 

32 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Artillerie Spéciale - Renault FT n° 73523 du Musée des Invalides

n°18491
Tanker
Posté le 14-09-2017 à 13:16:21  profilanswer
 

Bonjour,
 
Le 11 Mars 1975, un porte-char de l'ERGM de Gien débarquait, au Musée des Invalides, un char Renault FT,  
char qui sera longtemps placé sous l'escalier du coin Sud/Est de la cour d'honneur.  
 
Il s'agit du Renault FT n° 73523, char construit par Berliet et équipé d'une tourelle canon de 37 mm.
Ce char est maintenant au coin Sud/Ouest de la galerie de la cour d'honneur.
 
                                                        http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2548/MuseedesInvalidesRenaultFT18a.jpg    
 
                                  http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2548/MuseedesInvalidesRenaultFT21a.jpg                  
 
 
Si son unité d'appartenance, durant la première guerre mondiale n'est pas connue, il peut avoir appartenu au 502° RAS.
En effet, dans les chars détruit le 25 Octobre 1918, entre Saint Quentin-le-Petit et Recouvrance, la Compagnie AS 317 du 6° BCL du 502° RAS
a perdu les Renault FT n° 73565 et 73581.
Il est donc possible que le FT n° 73523 ait appartenu à la dotation de chars d'un des régiments engagé dans les derniers combats de 1918.
En Juillet 1918, le 502° RAS avait perdu ou endommagé un bon nombre de chars et il avait alors été rééquipé de Renault FT plus récents.
 
A quelle occcasion, et où ce char a-t-il été trouvé et récupéré ?
 
C'est en 1974, à la mort de son beau-père, Edmond Mallard, que Roger Fontaine proposa de donner ce char.
Il s'agissait alors de vendre la propriété familliale de la Ferté-sous-Jouarre, où se trouvait le char . . . .  
 
De mémoire familliale, ce char avait été proposée au Musée de Saumur et cédée pour 600 francs.
 
De Source Musée de Saumur et Musée des Invalides, le Musée des Blindées n'a jamais été concerné par cet affaire
et c'est bien directement le Musée de l'Armée qui a traité cette récupération.
Le char aurait été payé 14000 francs, mais peut-être s'agit -il de la facture totale (avec transports et remise en état réalisée par Gien).
 
Que faisait donc ce char dans la proprété d'Edmond Mallard ?
 
Edmond Mallard, maire du XII° arrondissement de Paris, où il résidait, possédait une résidence secondaire à la Ferté-sous-Jouarre.
En 1940, la propriété est réquisitionnée par les Allemands et elle deviendra le siège de la Kommandantur locale durant toute la guerre.
 
En 1944, retournant dans sa propriété, après le départ des Allemands, Edmond Mallard découvrit dans son parc, ce char abandonné  
par les Allemands, char qu'ils n'avaient peut-être pas jugé utile de s'encombrer, ou simplement pas réussi à le démarrer à temps.
 
                         http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2548/LaFertesousJouareRenaultFTn7352304a.jpg  
 
                         http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2548/LaFertesousJouareRenaultFTn73523603a.jpg  
 
La remise en état du char par Gien, a vu disparaître le numéro de chassis, numéro présent en 1940 et sur le char après 1944.
 
                         http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2548/LaFertesousJouareRenaultFTn7352311a.jpg  
 
Roger Fontaine n'ayant, à l'époque, pas réussi à le démarrer, il démonta tout le moteur, qui fut stocké à Paris (dans le XII°).
C'est là qu'il fut récupéré en 1974, par l'ERM de Gien.
 
De 1944 à Juillet 1974, date de la récupération du char par l'ERGM de Gien, le char deviendra l'aire de jeux  
des enfants de la famille . . . . .  
 
                         http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2548/LaFertesousJouareRenaultFTn7352301a1.jpg  
 
L'histoire de ce char, pour la deuxième guerre mondiale n'est pas plus connue que celle de la première.
Son unité d'appartenance avant 1940, son ou ses engagements au combat, le lieu de sa capture, n'ont
pas (encore) été identifiés.
 
Il existe une photo du char, faite par les Allemands, après sa capture, qui confirme les photos d'après-guerre,  
faites à la Ferté-sous-Jouarre, et montrant un char mitrailleuse équipé de la mitrailleuse Reibel Mac 31.
Il restait d'ailleurs dans le char, après 1944, quelques chargeurs camenbert de Reibel.
 
                        http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2548/RenaultFTmitrailleusenn7352301a.jpg
 
                        http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2548/LaFertesousJouareRenaultFTn73523604a.jpg  
 
Toujours dans les souvenirs de la famille, ils auraient été averti de la remise en route du moteur (aussi récupéré par Gien)
et un article serait aussi paru en presse . . . .
 
Pour Joël Fontaine (Petit-fils d'Edmond Mallard), qui se souvient d'avoir lu cet article, il s'agissait d'un article du musée de Saumur.
Aucune trace de ce côté là, ce d'autant que les premiers Bulletins des Amis du Musée datent de 1978.
Peut-être un article de presse parisienne ou du Musée des Invalides. . . . . ?
 
Un dernier point non élucidé.  
Pourquoi l'ERGM de Gien a-t-il changé la tourelle de ce char ?
 
Bonne après-midi - Michel


Message édité par Tanker le 16-09-2017 à 21:11:36
n°18501
Tanker
Posté le 18-09-2017 à 15:12:55  profilanswer
 

Bonjour,
 
Voici une photo du marquage à froid, prise à l'intérieur du poste de pilotage du FT des Invalides, qui  
confirme qu'il s'agit bien du même char (Photo de 1940, des années 1950 et faites de nos jours).
 
                     http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2548/RenaultFTdesInvalides701.jpg
 
Bonne après-midi - Michel


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Artillerie Spéciale

  Artillerie Spéciale - Renault FT n° 73523 du Musée des Invalides