Forum Pages d’Histoire: marine : NIALA, 1 utilisateur anonyme et 26 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Mortier français de 340

n°15628
francois18
Posté le 23-08-2015 à 11:52:52  profilanswer
 

Objet : artillerie de tranchée - mortier français de 340mm
 
Bonjour à tous
 
Nouveau sur ce forum je vous livre donc mes premières réflexions et je vous demande de bien vouloir excuser par avance mes inévitables futures erreurs de débutant.
 
Passionné depuis des années de généalogie, je suis en cours de rédaction de petits ouvrages de mémoire à l'usage de mes petits enfants. Je travaille actuellement sur le parcours de mon grand-père maternel pendant la première guerre.  
La seule photo que je possède de lui a été prise le 16 septembre 1916 autour de la 1ère pièce de la 8ème batterie de 340E (debout 5ème en partant de la gauche). D'après son livret militaire il était incorporé au 37ème régiment d'artillerie de campagne, il passera ensuite au 31ème le 18 janvier 1917. En début de guerre le 37ème était composé de 12 batteries en 4 groupes pour un total de 42 canons de 75mm.  
 
Mes recherches sur le mortier de 340mm:
- Une planche sur un petit Larousse illustré de 1918 et le règlement sur le service du mortier de 340 en date du 15 avril 1916 disponible à la BNF autrement rien à part cette photo.
 
Mes réflexions :  
-Je pense que cette photo n'a pas été sur le front mais vraisemblablement sur le polygone de Bourges pour essais.
 
Mes questions :
- Ce monstrueux mortier a-t-il été mis en service sur le front ?
- A quel régiment aurait-il pu être affecté ? Les régiments d'artillerie de tranchée créés en cours de guerre ne semblent pas en avoir été dotés.
- Le fabricant de cet engin ?
 
Par avance merci et salutations
 
François18  
 
 
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/19353/8emebatteriede340E1erepiece16sept1916reduite.jpg

n°15629
ALVF
Posté le 23-08-2015 à 18:15:09  profilanswer
 

Bonjour,
 
Bienvenue sur ce Forum!
Au cours de la Grande Guerre, le 37e R.A.C a comporté beaucoup plus de batteries que les 12 batteries actives de 1914 (totalisant 48 pièces et non pas 42). Il faut y ajouter les batteries de réserve et territoriales formées à la mobilisation puis les batteries créées au cours de la guerre (y compris des batteries de tranchée).
L'affectation au 31e R.A.C au 31 janvier 1917 pourrait bien concerner une batterie de tranchée de ce régiment, équipée de mortiers de tranchée de 340 T.
Concernant le mortier de tranchée de 340 T, il a bien été mis en service sur le front.
Les deux prototypes ont été employés dès décembre 1915 lors de l'attaque de l'Hartmannswillerkopf.
Après diverses améliorations, les mortiers de 340 T de série équipent des batteries d'artillerie de tranchée appartenant à 10 régiments à partir de l'été 1916 jusqu'au début de 1917.
Très longs à mettre en œuvre, car il est nécessaire de construire une solide plateforme bétonnée pour les employer, ces mortiers ont connu de graves incidents en service (explosions prématurées de bombes au sortir du tube) qui ont conduit à leur retrait du front. Les batteries équipées de ces "monstres" ont alors reçu en substitution des mortiers de 240 LT.
Les mortiers de 340 T, comme les 240 CT et les 240 LT, ont été construits par Batignolles.
Les chiffres figurant sur les képis et les pattes de col des artilleurs sont-ils visibles à l'agrandissement sur votre photographie?
Si vous êtes patient, vous pourrez lire dans quelques mois un article relatif aux 340 T dans la Revue "GBM". Cet article décrivant la genèse, la construction et l'emploi du mortier de 340 T, sera très illustré et, si vous le désirez, la belle photographie de votre GP, prise sans aucun doute au Centre d'Instruction de l'Artillerie de Tranchée à Bourges, pourrait y figurer.
Cordialement,
Guy François.

n°15631
pierreth1
Posté le 24-08-2015 à 17:00:27  profilanswer
 

Bonjour,
en attendant l'article d'ALVF qui comme toujours apportera des informations plus qu'interessantes, vous pouvez voir sur le site:
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6562560p/f1.image
un reglement concernat cette arme
Cordialement
Pierre

n°15632
francois18
Posté le 26-08-2015 à 17:16:59  profilanswer
 

Bonjour
 
Nous soyez pas surpris par les délais que je risque de prendre pour vous répondre, les joies d'une retraite active m'éloignent souvent de mon ordinateur.
 
D'abord, merci pour votre promptitude à répondre et la pertinence de vos réponses.
 
Pour Pierre :  
je pense que le règlement du mortier de 340 doit être celui que j'ai cité dans mon précédent courrier «  règlement sur le service du mortier de 340 en date du 15 avril 1916 » récupéré à la BNF, je n'ai pas pu vérifier le lien ne fonctionnant pas.
 
Pour ALVF :
- Pour la parution de la photographie de mon grand-père dans votre revue (que je viens de découvrir) je ne pense pas que ça ne présente pas de problème particulier, contactez moi par mail.
- Les chiffres figurant sur les képis et les pattes de col des artilleurs ne sont pas visibles sur la photo mais après réflexion ils ne peuvent qu'appartenir au 37ème, je me suis replongé dans les documents familiaux et j'ai exhumé un deuxième livret qui m'avait échappé et que je mets en pièce jointe.
- le 18 janvier 1917, il rejoint le 31ème régiment d'artillerie à la 110ème batterie de 340
- le 1er octobre 1917, il rejoint ensuite le 247ème régiment d'artiller à la 129ème batterie de 340
- J'ai un peu de mal à suivre le parcours de ces régiments avec les historiques récupérés à la BNF en particulier lors de la deuxième bataille des Flandres ou mon grand-père a du être distingué.
Blessures, Citations, Décorations
- Très bon sujet, très courageux, s 'est distingué dans l'Aisne en 1917 et en Belgique
- Boesinghe juillet 1917
- Dixmude octobre 1917
en assurant la liaison de la batterie de tir dans des conditions difficiles et périlleuses
Croix de guerre : Etoile de bronze
 
Cordialement, Françoishttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/19353/Livretmilitaire34Copier.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/19353/Livretmilitaire44Copier.jpg

n°15633
ALVF
Posté le 26-08-2015 à 18:48:19  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Ce deuxième livret nous révèle que votre GP a bien servi à la 110e batterie du 31e R.A.C qui est une batterie de 340 T.
Les deux autres affectations sont purement "administratives" et sont la conséquence des réorganisations de l'artillerie de tranchée.
La 110e batterie du 31e R.A.C devient 125e batterie du 247e R.A.C lors de la grande réorganisation de l'artillerie de tranchée, effective au 1er octobre 1917 puis, pour une raison identique, cette 125e batterie du 247e R.A.C devient la 32e batterie du 176e R.A.T (Régiment d'Artillerie de Tranchée) le 1er avril 1918.
A noter que je lis sur le document ci-dessus "125e batterie du 247e R.A.C" et non "129e batterie".
Votre GP a donc servi sans discontinuer de 1917 à 1918 dans la même unité qui a changé trois fois d'appellation.
A noter aussi que dès 1917, ces batteries de 340 sont équipées de mortiers de 240 LT même si les batteries concernées portent encore l'appellation de "batterie de 340 T". Je détaillerai dans mon article les détails de ces changements.
Malheureusement, les JMO de toutes ces batteries sont manquants au SHD, il y a tout de même le JMO du 8e Groupe du 176e R.A.T qui contient aussi celui de son prédécesseur à partir du 1er octobre 1917. Ce JMO (référence 26 N 1221/7) est malheureusement très succinct (12 pages).
Cordialement,
Guy François.

n°16635
christophe​18
Posté le 06-06-2016 à 16:12:48  profilanswer
 

Bonjour ALVF, et François 18,
j'ai déjà vu une photo semblable prise le même jour mais qui concerne la 8ème batterie.
Elle a été écrite un mois après être prise, en octobre 1916 et postée de Moulins sur Yèvre dans le Cher par quelqu'un apparemment du 48ème RA.
Question pour ALVF, Est-ce que le 48ème avait aussi des pièces de 340 en 1916, et dans quel n° de GBM est passé l'article.
Cordialement.
Christophe

n°16636
ALVF
Posté le 06-06-2016 à 18:37:59  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Il existe un certain nombre de photographies prises autour du mortier d'instruction de 340 T servant à la formation des batteries destinées à servir ce matériel.
Celles indiquées "8e batterie" concernent la mise sur pied de la 8e batterie de 340 T formée. Cette "8e batterie" sera constituée officiellement à la fin de l'instruction sur décision ministérielle. Cette "8e batterie" sera créée au sein du 31e R.A.C sous le numéro "110" comme dit plus haut.
Le 48e R.A.C n'a pas formé de batteries de tranchée armées de 340 T, il s'agit d'un artilleur du 48e R.A.C désigné pour l'artillerie de tranchée et détaché à la 8e batterie de 340 T en formation. A la date officielle de création de la nouvelle batterie, cet artilleur sera affecté au 31e R.A.C comme tous ses camarades.
Les photos prises autour des mortiers d'instruction montrent généralement des artilleurs portant des écussons très variés car ils proviennent d'une multitude de régiments. Ils seront mutés en fin de période d'instruction dans le régiment désigné par le Ministre au moment de la création officielle de la batterie, la date de création correspond d'ailleurs généralement à un départ imminent pour le front.
Concernant l'article sur les mortiers de 340 T, il paraîtra dans le prochain numéro de "GBM", en principe en juillet.
Cordialement,
Guy François.

n°16643
christophe​18
Posté le 07-06-2016 à 13:46:53  profilanswer
 

Bonjour,
Merci pour ces précisions, effectivement sur la photo on peut voir des soldats de différents régiments, est-il possible de savoir quand a été créée cette 8ème batterie et la formation avait-elle lieu à Bourges comme l'a dit François.
Cordialement
Christophe

n°16649
ALVF
Posté le 07-06-2016 à 17:19:19  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Les personnels destinés à former la "8e batterie de 340 T" ont été rassemblés au Centre de l'Instruction de l'Artillerie de Tranchée de Bourges en septembre 1916.
Compte-tenu du très grand nombre de batteries d'Artillerie de Tranchée en formation à cette époque, beaucoup de ces batteries sont cantonnées dans des villages autour de Bourges.
L'instruction de ces batteries de 340 T a été longue, d'autant plus que la mise au point des bombes de 340 a été assez laborieuse.
La "8e batterie de 340 T" est formée officiellement le 18 janvier 1917 sur décision du Ministre de la Guerre et prend l'appellation de "110e batterie de 340 T du 31e R.A.C". Elle n'aura pas l'occasion de tirer de bombes de 340 T sur le front pour les raisons que vous lirez dans le futur article de GBM.
Cordialement,
Guy François.


Message édité par ALVF le 07-06-2016 à 17:20:49
n°16657
christophe​18
Posté le 09-06-2016 à 13:46:29  profilanswer
 

Bonjour,
 
Merci pour ces précisions, je lirais votre article avec intérêt.
Une dernière question, savez-vous s'il est possible d'avoir les noms des servants de cette 8ème batterie car la carte est écrite par un certain  DUREAU Jean Louis et j'aurais aimé savoir ou il était né.
Cordialement.
Christophe

n°16659
ALVF
Posté le 10-06-2016 à 18:03:29  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Malheureusement, je n'ai pas ces renseignements!
Cordialement,
Guy François.

n°16671
christophe​18
Posté le 14-06-2016 à 15:46:07  profilanswer
 

Bonjour,
Merci quand même et félicitation car je pense que c'est vous qui avez acheté la carte postale écrite dans ma commune par ce Dureau sur Delcampe.
Peut-être à une prochaine fois car je suppose qu'ALVF veut dire Artillerie Lourde sur Voie Ferrée.
Cordialement.
Christophe

n°16753
ALVF
Posté le 09-07-2016 à 17:18:44  profilanswer
 

Bonsoir,
 
L'article consacré aux "gros" mortiers de tranchée des Batignolles (340 T, 240 CT et 240 LT) paraîtra dans la Revue GBM n° 117, disponible en maison de la presse à partir du 21 juillet 2016.
L'article comprend une partie descriptive, un aperçu de l'historique de l'emploi de ces mortiers et un tableau détaillant toutes les batteries équipées de mortiers lourds de 340 et 240 Batignolles (avec détails des appellations successives en fonction des réorganisations de l'artillerie de tranchée).  
L'article est illustré de 20 photographies et de 25 schémas, dont une rare photographie prise dans la Somme montrant l'attelage nécessaire au transport du "monstrueux" mortier de 340 T.
Cordialement,
Guy François.

n°16757
ALVF
Posté le 13-07-2016 à 09:10:58  profilanswer
 

Bonjour,
 
En attendant la parution imminente de l'article sur les gros mortiers de tranchée des Batignolles dans le revue "GBM" n° 117, voici une photographie intéressante de la collection de Maurice Sublet. Il s'agit d'une bombe de 340 T:
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/340Tbombesublet.jpg
                     Bombe de 340 T Batignolles "Le pilon des casques à pointe"!
 
La lecture de l'article permettra de comparer l'efficacité des mortiers Batignolles de 240 CT et LT et les graves défauts du mortier de 340 T.
Cordialement,
Guy François.

n°16758
DOUDOU44
Plus penser que dire.
Posté le 13-07-2016 à 15:22:47  profilanswer
 

Bonjour !
Merci Guy FRANCOIS pour les informations et la bonne nouvelle, la continuation de la parution de " G.B.M. ".
Bien à vous.


---------------
DOUDOU44

Aller à :
Ajouter une réponse