3 utilisateurs anonymes et 22 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

37mm Bethlehem (USA)

n°5552
Bernard Pl​umier
Posté le 03-05-2010 à 21:53:39  profilanswer
 

Bonjour a tous
 
dans un fil precedent, une identification de douille de 37mm exotique par notre expert Turpinite nous avait amene regretter le manque de documentation sur les canons de 37mm Americains 'Bethlehem' modele 1916.
 
http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] _213_1.htm
 
Seul Andre37 avait fourni une documentation un peu illisible (et pompee sur mon blog, sans aucune citation de la source... bon...), et notre eminent ALVF avait, comme si souvent, complete avec a-propos :
 

Citation :

L'utilisation par la France du canon semi-automatique 37 mm SA  de la "Bethlehem Steel Company" est certaine, car ce canon figure dans le livre "Renseignements sur les matériels de tous calibres en service sur les champs de bataille des Armées françaises" édité par le ministère de l'armement le 14 avril 1918.  
Ce canon comporte un tube long de 42 calibres monté sur un affût à deux roues.Le poids total est de 320 kg.Il tire un obus explosif de 480 grammes à la vitesse de 640 m/s.Sa portée est de 3700 m.Amplitude de pointage en hauteur: -5° à + 15°.Amplitude en direction: 620 millièmes.  
Cette pièce semble surtout avoir une vocation anti-char.  
Curieusement, ce canon ne figure sur aucun document connu, y compris dans le livre américain "Handbook of Artillery", édition 1923, qui détaille pourtant en 400 pages de multiples canons américains, français et britanniques en service dans les Armées américaines pendant la grande Guerre.  
Ce canon semble avoir eu plusieurs versions à partir de 1916.Son apparence est très moderne: culasse semi-automatique, culasse à coin, etc...  
Une version M1918 est visible sur un site américain: tapez sur Google: WW1 M1918 37 mm gun Bethlehem Steel Company.  
Cordialement, Guy.


 
J'ai trouve, a quelques miles de chez moi (Bala Cynwyd - Pennsylvanie - USA), deux exemplaires survivants de ces canons legers, ainsi que des donnees dans un "Handbook of Artillery" edition 1920. Voici quelques photos :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/37BethBalaCynwyd1.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/37BethBalaCynwyd5.jpg
 
Certains details sont interessants :
 
Le canon ne dispose pas de mecanisme de pointage en elevation ou en direction. Le tube est monte sur une rotule, et le tireur pointe comme pour une mitrailleuse, appuye sur une crosse.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/37BethBalaCynwyd16.jpg
 
Les tubes portent une plaque avec du texte... en Francais. Il s'agit donc peut-etre de deux pieces livrees a la France, comme le faisait remarquer Guy ?
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/37BethBalaCynwyd17.jpg
 
Je posterai ces pieces sur mon site passioncompassion, avec une fiche descriptive, dont voici un extrait (caracteristiques techniques) :
 

Citation :

Poids en position : 320 kg  
Calibre : 37 mm  
Longueur du tube : 42 calibres  
Poids du projectile : 0.48 kg  
Vitesse initiale : 640 m/s  
Portee : 3700 m  
Pointage en direction : champ de 45 degres  
Pointage en elevation : -5 a 15 degres


 
On remarquera que le poids de ce 37mm est bien superieur au canon d'infanterie de 37mm Mle 1916 TR Puteaux !  
 
Bien entendu, tout cela se retrouvera sur nos fiches d'identification, sur le forum.
 
Amicalement
 
Bernard


---------------
"- ... On s'amuse bien : tous les soirs nous enterrons nos copains !"
"La Peur" (en permission) - G. Chevalier

n°5553
ALVF
Posté le 03-05-2010 à 22:41:39  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Merci Bernard pour ces photographies d'un matériel bien rare!
J'ai trouvé la trace de deux commandes de la France pour ce matériel qui était bien prévu pour combattre les chars allemands (heureusement les allemands n'ont pas développé leur construction de chars en 1917-1918), on ne pourra pas accuser l'Etat-major français de n'avoir rien fait dans ce cas précis face à une menace plausible compte-tenu de l'ampleur des programmes de construction de chars par les alliés.
La première commande de 100 canons par la France était en cours d'exécution à l'été 1917.
Une seconde commande bien plus importante de 1000 pièces fut ensuite signifiée en Amérique pour une livraison à partir du premier trimestre 1918.Comme toujours pour les prévisions de livraisons, les dates sont très "optimistes", il est douteux que beaucoup de pièces de cette deuxième commande aient pu arriver en France avant la date de l'armistice.Je remarque qu'un des canons conservé aux U.S.A porte le numéro de série n°222, il appartient donc à la deuxième commande et il n'a même pas dû franchir l'Atlantique!La commande française fut annulée comme beaucoup d'autres à la fin de la guerre.
Ce canon a inspiré de nombreux canons anti-chars dans les années postérieures à 1918.Il est à remarquer que notre canon anti-char de 25 mm modèle 1934 a des traits communs avec ce matériel, ce n'est évidemment pas un hasard.
Cordialement,
Guy.

n°5554
Tanker
Posté le 03-05-2010 à 23:12:53  profilanswer
 

Bonsoir Guy et Bernard,
 
Pour le 37 mm Americains "Bethlehem" modéle 1916, voir le carton SHD 16N 614 . . . . .
 
Au moins deux pièces de 37 mm ont été en service au 5° CA en Novembre 1917.  
Les deux pièces ont été affectées à la 17° Batterie du 3° RAP et positionnées au carrefour des routes Juvincourt - Ville, Corbeny - Berry-au Bac.
 
Avant d'être mis aux ordres du 5° CA, les pièces étaient au 1° CAC.
L'organisation de l'équipe était la même que celles des 75 mm des batteries antichar.
 
Il y a eu une trentaine de réglements d'emploi qui ont été rédigés et distribués.  
Les percueurs devaient être fragiles car une note réclame la mise en place de 15 percuteurs.
 
La décision d'abandon de ce canon date du 26 Avril 1918.
 
Michel


Message édité par Tanker le 03-05-2010 à 23:13:06
n°5558
Bernard Pl​umier
Posté le 04-05-2010 à 18:43:33  profilanswer
 

Bonjour Michel et Guy
 
Vos renseignements sont precieux et judicieux. Guy, voici deux photos des marquages des tubes, qui prouvent que ton hypothese tient la route : ces pieces etaient fabriquees pour la France, mais n'ont probablement jamais traverse l'Atlantique, leur numero de serie etant dans la deuxieme commande..
 
Numero 231 :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/37BethBalaCynwyd37.jpg
 
Numero 232 :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/37BethBalaCynwyd33.jpg
 
Michel : peut-on consulter ces cartons SHD en ligne ? comment ?
 
Amicalement
 
Bernard


Message édité par Bernard Plumier le 04-05-2010 à 18:46:04

---------------
"- ... On s'amuse bien : tous les soirs nous enterrons nos copains !"
"La Peur" (en permission) - G. Chevalier

n°5562
Tanker
Posté le 05-05-2010 à 08:24:01  profilanswer
 

Bonjour Bernard,
 
Les JMO en ligne étant la partie émergée de l'iceberg, je crains que cette partie des archives militaires françaises verra s'écouler pas mal d'années avant d'être numérisée et mise en ligne sur internet.
Il faut effectivement se déplacer à Vincennes.
 
Michel

n°5564
Bernard Pl​umier
Posté le 05-05-2010 à 17:36:07  profilanswer
 

Merci Michel


---------------
"- ... On s'amuse bien : tous les soirs nous enterrons nos copains !"
"La Peur" (en permission) - G. Chevalier

n°5570
Bernard Pl​umier
Posté le 05-05-2010 à 22:34:45  profilanswer
 

Merci Ferraille,  
 
tu as decidement tout !
 
Amicalement
 
Bernard


---------------
"- ... On s'amuse bien : tous les soirs nous enterrons nos copains !"
"La Peur" (en permission) - G. Chevalier

n°13388
solcarlus
Posté le 19-04-2014 à 11:12:21  profilanswer
 

Bonjour.
 
Je déterre ce post (2010). Je suis à la recherche d'infos sur le projectile pour cette arme. Malgré mes recherches, je ne trouve rien. Beaucoup de posts obsolètes par disparition de photos.
Merci pour votre aide.
Cdlt. solcarlus.


Message édité par solcarlus le 19-04-2014 à 11:34:42

Aller à :
Ajouter une réponse