FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Artillerie

  fonctionnement régiments d'artillerie

 

Il y a 50 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

fonctionnement régiments d'artillerie

n°18399
severie1
Posté le 15-08-2017 à 22:58:12  profilanswer
 

Bonsoir,
 
J'essaie de comprendre ( avec beaucoup de peine le fonctionnement des régiments d'artillerie ). Peut on m'expliquer ladifférence entre un simple régiment d'artillerie et un régiment d'artillerie de campagne par exemple . J'ai été sur le site du ch'tmiste, remarquable, mais je n'arrive pas à m'en sortir .
 
Merci d'avance .

n°18400
ALVF
Posté le 16-08-2017 à 09:22:30  profilanswer
 

Bonjour,
 
Il vaudrait mieux poser une question précise, en effet il existe des:
-régiments d'artillerie de campagne (R.A.C).
-régiments d'artillerie de campagne portée (R.A.C.P).
-régiments d'artillerie lourde hippomobile (R.A.L).
-régiments d'artillerie lourde à tracteurs (R.A.L.T).
-régiments d'artillerie à pied (R.A.P).
-régiments d'artillerie de montagne (R.A.M).
-régiments d'artillerie de tranchée (R.A.T).
-régiments d'artillerie de défense contre avions (R.A.D.C.A).
-régiments d'artillerie lourde à grande puissance (R.A.L.G.P).
Au sein de ces différents types, il faut encore distinguer différentes sortes de groupes et batteries, ainsi les R.A.C comptent des batteries à cheval différentes des batteries montées, il y a eu aussi au sein des R.A.C des batteries de tranchée jusqu'en 1918 et même des batteries d'artillerie lourde au début de la guerre.
Au sein des R.A.P, il y a des batteries de forteresse, de siège, de côte, etc...
Au sein des R.A.L.G.P, on trouve des groupes et batteries d'artillerie lourde sur voie ferrée (A.L.V.F), de mortiers lourds, de canons longs et même de l'A.L.G.P à tracteurs.
De surcroît, je simplifie et ne compte pas les Groupes formant Corps, les Groupes Autonomes et les régiments spécialisés au service d'appareils complexes ou de la construction et l'exploitation des voies ferrées.
Bref, on ne peut résumer en quelques lignes l'organisation de l'artillerie qui a changé plusieurs fois au cours de la guerre, sans compter ses structures de commandement.
Pour un résumé, je ne peux que conseiller la série des trois livres "L'Artillerie de la Victoire", tome 1 (Artillerie de Campagne, légère et lourde), tome 2 (A.L.G.P et A.L.V.F), tome 3 (Artillerie de côte et artillerie de tranchée), série éditée chez "Histoire et Collections" qui décrit les matériels mais aussi les grandes lignes de l'organisation de l'Artillerie.
Un certain nombre de "sites" se sont fortement "inspirés" de ces petits ouvrages, encore disponibles mais en voie d'épuisement, généralement sans en citer les sources.
Cordialement,
Guy François.

n°18403
severie1
Posté le 16-08-2017 à 11:41:54  profilanswer
 

Merci pour cette réponse .
 Quand sur les registres matricules il y a simplement 10 RA ou 43 RA . Qu'est ce que cela signifie alors ?
 
Cordialement .

n°18405
ALVF
Posté le 16-08-2017 à 17:35:07  profilanswer
 

Bonsoir,
 
La présence au 43e RA peut signifier:
-l'affectation dans une batterie de campagne de l'armée active du 43e R.A.C (cas le plus fréquent), formant l'A.D de la 4e D.I..
-l'affectation dans une batterie de campagne mobilisée appartenant à un Groupe de renforcement de Division de Réserve.
-l'affectation à une batterie territoriale, créée à la mobilisation et affectée à une Division d'Infanterie territoriale.
-à partir de 1915, l'affectation dans une batterie de tranchée créée par le 43e R.A.C.
-en début de guerre, l'affectation à une batterie d'artillerie lourde formée par le 43e R.A.C.
Cordialement,
Guy François.

n°18406
severie1
Posté le 16-08-2017 à 21:57:07  profilanswer
 

Merci c'est -si je peux dire - nettement plus clair .

n°18411
DOUDOU44
Plus penser que dire.
Posté le 17-08-2017 à 19:04:49  profilanswer
 

Bonsoir !
J'ose compléter, sauf erreur :
Régiment d'artillerie coloniale (R.A.C.),
Régiment d'artillerie coloniale de montagne (R.A.C.M.),
Régiment d'artillerie à pied coloniale (R.A.P.C.),
Régiment d'artillerie lourde coloniale (R.A.L.C.),
Régiment d'artillerie d'assaut (R.A.S.),
Régiment d'artillerie lourde sur voie ferrée (R.A.L.V.F.).
Bien à vous.
 
P.S. : R.A.A., R.A.L. et R.A.L.H.
Pour une personne intéressée par l'artillerie 1914-1918, les ouvrages recommandés sont indispensables.


---------------
DOUDOU44
n°18413
ALVF
Posté le 17-08-2017 à 22:05:50  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Merci, "Doudou", pour ce complément avec toutefois une objection. En effet, les Régiments servant des matériels d'A.L.V.F de 1917 à 1919 sont dénommés "Régiment d'Artillerie Lourde à Grande Puissance" (R.A.L.G.P), même si l'A.L.V.F constitue l'essentiel de l'A.L.G.P.
L'appellation de "Régiment d'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée" (R.A.L.V.F) n'apparaît qu'en 1923 et durera jusqu'en 1940.
Cordialement,
Guy François.

n°18416
DOUDOU44
Plus penser que dire.
Posté le 18-08-2017 à 10:36:48  profilanswer
 

Bonjour !
J'aurais du consulter l'excellent magazine hors-série (pourtant à portée de main) paru chez HISTOIRE & FORTIFICATIONS " Histoire de l'artillerie lourde sur voie ferrée française de 1886 à 1918 ".
Cordialement,
Christian MAILLOT (LA SABRETACHE)


---------------
DOUDOU44

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Artillerie

  fonctionnement régiments d'artillerie