FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Artillerie

  L'Artillerie française au Monte Tomba

 

Il y a 47 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

L'Artillerie française au Monte Tomba

n°16773
ALVF
Posté le 15-07-2016 à 16:33:08  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Sur le front italien, après la prise du Monte Tomba par la 47e Division d'Infanterie en décembre 1917, la 46e D.I prend en compte le secteur et organise une puissante défense de ce point hautement stratégique à base d'un dispositif d'artillerie savamment étudié par le lieutenant-colonel Verguin, commandant de l'A.D 46, vétéran des combats dans les Vosges de 1914 à 1916.  
Les cartes du Monte Tomba étant rares, je publie un extrait de plan directeur au 1/20.000e centré sur le Monte Tomba avec la position des unités d'artillerie du secteur. La carte étant de grande dimension, j'ai laissé de côté des batteries de campagne et le Groupe de 155 C de l'A.D 46 en batterie un peu plus à l'ouest.
On distingue tout de même les emplacements d'une partie de l'artillerie de tranchée en position sur le Monte Tomba, de deux Groupes d'Artillerie de Montagne des 1er et 2e R.A.M et d'un Groupe de 155 C (Xe du 113e R.A.L).
Malheureusement, les Plans Directeurs italiens n'ont pas la qualité de leurs homologues français!
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/MonteTomba10mars1918.jpg
                   Dispositif d'artillerie au Monte Tomba le 10 mars 1918.
 
Cordialement,
Guy François.

n°16845
mikado
Posté le 03-08-2016 à 19:25:47  profilanswer
 

Bonjour
 
Je découvre, seulement, ce message. Un grand merci pour la carte qui me permet de découvrir où était la batterie de mon GO.
Il appartenait à la quatrième batterie du 1er R.A.M.  
Son parcours au sein du régiment étant assez compliqué avec ces changements de batterie, là, c'est on ne peut plus clair.
 
Merci encore.
 
Cordialement
 
Michel

n°17332
quaren'tro
Posté le 30-11-2016 à 19:14:13  profilanswer
 

Je découvre ce "post".  
Quelqu'un aurait-il des informations sur la participation du 256è RAC (canons de 75 formé en avril 1917) qui était l'artillerie divisionnaire de la 47è Division?
Cela m'intéresse car mon grand père y était.
Merci. Quaren'tro.


---------------
Quaren'tro
n°17335
ALVF
Posté le 30-11-2016 à 22:44:57  profilanswer
 

Bonsoir,
 
J'ai une très grosse documentation sur l'A.D de la 46e Division, notamment dans le secteur du Monte Tomba, mais malheureusement rien de particulier sur l'A.D de la 47e D.I qui l'a précédée suite à la conquête de ce point hautement stratégique par cette "Division bleue".
Cordialement,
Guy François.

n°17343
quaren'tro
Posté le 04-12-2016 à 11:31:21  profilanswer
 

Merci ALVF.
Dommage pour la 47è DI et le 256è RAC.
L' A.D. de la 46è DI était quelle unité?
Bonne journée


---------------
Quaren'tro
n°17344
ALVF
Posté le 04-12-2016 à 16:23:50  profilanswer
 

Bonsoir,
 
En février 1918, l'A.D 46 comprend organiquement le seul 227e R.A.C.
A cette époque toutefois, les groupements d'artillerie à disposition de l'A.D 46 au Monte Tomba regroupent les trois groupes du 227e R.A.C, les groupes III/219e R.A.C et III/21e R.A.C, les groupes lourds VIII et X du 113e R.A.L et des batteries de montagne des 1er et 2e R.A.M. Il faut encore ajouter à ce dispositif des batteries de position italiennes.
Le 16 mars 1918, le Xe groupe du 113e R.A.L devenu VII/131e R.A.L constitue désormais le groupe lourd de 155 C organique de l'A.D 46.
Cordialement,
Guy François.

n°17346
ALVF
Posté le 04-12-2016 à 17:59:05  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Pour illustrer un peu ce sujet, je joins une photographie oblique prise par l'escadrille AR 14 le 5 janvier 1918.
Elle fait partie d'un lot de 200 photographies aériennes prises par cinq escadrilles différentes en janvier et février 1918, je ne peux publier celles du Monte Tomba car elles sont reliées après celle-ci dans une liasse de photographies ne permettant pas de les scanner.
Celle-ci est prise à l'ouest du Monte Tomba et montre le Monte Grappa, la "Montagne sacrée" des italiens. Le Monte Grappa surplombe toute cette région dominant la Piave, le Monte Tomba étant beaucoup moins élevé à droite du cliché et ici à peu près invisible.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/MonteGrappa1.jpg
                             Le massif du Monte Grappa le 5 janvier 1918.
 
Cordialement,
Guy François.


Message édité par ALVF le 04-12-2016 à 18:01:33
n°17350
quaren'tro
Posté le 04-12-2016 à 21:46:48  profilanswer
 

Merci beaucoup Guy François.
J'en découvre un peu plus. C'est passionnant.
Bonne soirée.
Jean-Paul


---------------
Quaren'tro
n°17733
berog
Posté le 24-02-2017 à 21:03:55  profilanswer
 

Bonsoir , est il possible si quelqu'un en a d'avoir des photos de la campagne d'Italie ?

n°17753
p Lamy
çà marmitte par ici !
Posté le 28-02-2017 à 13:17:00  profilanswer
 

Bonjour Guy,
 
merci de cette très belle image, qui me fait avoir une meilleure idée du front italien parcouru par le 70e BCA en 1918, je pensais l'endroit moins "montagnard".
 
Bien cordialement.
P. Lamy


---------------
"C'est le Vin qui a fait gagner la Guerre"
Jean-Louis Billet, agent de liaison au 70e BACP
n°17764
ALVF
Posté le 02-03-2017 à 17:42:14  profilanswer
 

Bonsoir,
 
En complément de ce sujet, je joins une nouvelle photographie aérienne d'un haut-lieu des batailles de 1916 et 1918 en Italie, le haut plateau d'Asiago ou "Altipiano dei sette comuni" avec au centre et à droite du cliché Camporovere et Asiago.
En 1918, des Corps d'Armée italiens, britanniques et français y sont engagés jusqu'à l'offensive victorieuse de l'automne 1918.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/AsiagoAR1426121917.jpg
 Photographie aérienne d'Asiago et Camporovere prise par l'escadrille AR-14 le 26 décembre 1917.
 
Cordialement,
Guy François.

n°17765
clery
Posté le 02-03-2017 à 18:46:29  profilanswer
 

Bonjour Guy François,
 
Camporovere est une "Frazione" (hameau) autre appellation contrada ou contra de la commune de Roanna située à 3 km d'Asiago
Les sept communes du plateau sont en fait huit, il faut rajouter Conco (cimetière militaire français)
Je le connais ce plateau, il est magnifique !
Pendant la guerre, les sept communes ont formés un bataillon d'Alpini nommé bien sûr "Sette communi"
Les "sette communi"  ont formés une république dans les temps anciens, plus vieille république d'Europe jusque Napoléon qui les annexa à l'Italie
Cordialement

n°17766
p Lamy
çà marmitte par ici !
Posté le 03-03-2017 à 11:42:58  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
merci de cette deuxième image du plateau d'Asagio, où a séjourné le 70e BCA de la 47e DI de début 1918 à fin mars 1918, après son attaque victorieuse soldée par la prise du Monte Tomba le 30 décembre 1917.
 
Monsieur Billet du 70e BCA avait gardé un très bon souvenir de cette époque, sur un front assez calme dans son souvenir, les Autrichiens étant, selon lui, bien moins mordants que les Allemands. Il avait aussi gardé un souvenir mémorable des petits vins et apéritifs italiens dont il avait parfois abusé  :) .
En avril, ils quittaient cette Italie bénie pour rejoindre le front français ou les Allemands avaient attaqué, et la suite de 1918 fût très éprouvante pour le bataillon.
 
Bien cordialement.
P. Lamy


---------------
"C'est le Vin qui a fait gagner la Guerre"
Jean-Louis Billet, agent de liaison au 70e BACP

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Artillerie

  L'Artillerie française au Monte Tomba