FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Artillerie

  identification d'éclats de 77

 

Il y a 48 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

identification d'éclats de 77

n°18426
air339
Posté le 30-08-2017 à 17:46:14  profilanswer
 

Bonjour,
 
 
 
Quelques interrogations à propos des obus à balles de 77, pour lesquelles je ne trouve pas de réponse claire dans l'ouvrage du GQG de 1917, "Artillerie allemande - les projectiles".
 
 
Question 1  
 
Voici 3 corps d'obus, vides, avec chacun un appui interne pour un diaphragme :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/77aballes001.jpg

 
Les hauteurs
sont d'environ (à 1 mm près du fait de la rouille)
 
n°1 - 245 mm
n°2 - 228 mm
n°3 - 224 mm
 
Leur identification supposée
 
n°1 - probablement le F. Schr. 96
n°2 - probablement le F. Schr. 96 umg (à quelle date apparait-il ?)
n°3 - ??? c'est pourtant le modèle le plus régulièrement rencontré sur le terrain !
 
 
 
Question 2
 
Parfois des culots de 77 renferment un pot comme ici, à droite sur la photo : en zinc(1) ou en aluminium(2). S'agit d'un moyen pour placer plus facilement la charge, et quelle date cette disposition apparait-elle ???
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/balleslebel001.jpg
 
 
 
Question 3
 
Sur la photo précédente, on voit que les éclats de 77 à balles ont des cassures comme la fonte aciérée (bord lisse, linéaire), le métal est peu déformé par l'éclatement. Les flèches bleues indiquent un résidu de colophane.
Comment comprendre ces brisures ?
Y a t-il eu un emploi d'un autre métal que l'acier,ou est-ce un effet de sa trempe ? ou de la faible charge ???
 
Sur cet autre éclat, la déformation est bien celle rencontrée avec de l'acier :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/77aballes004.jpg
 
 
Cordialement,
 
 
Régis

n°18427
Ferraille
Posté le 31-08-2017 à 08:09:26  profilanswer
 

Bonjour Regis,
 
Les éclats en acier et les culots avec les boites en allu ou en zinc viennent pas des obus à balles,mais de l'obus universel, FK geschoss 11,de 77mm.
 
 
Crdlmnt,  François


---------------
Ferraille
n°18428
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 31-08-2017 à 09:24:27  profilanswer
 

air339 a écrit :

Quelques interrogations à propos des obus à balles de 77,


Bonjour,
  Il explose l'obus à balles ?????
Voir l'animation sur cette page
Cordialement
Alain


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 31-08-2017 à 09:27:31

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°18429
ALVF
Posté le 31-08-2017 à 18:41:07  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Pour la date d'introduction de l'obus F. Schr. 96 (umg), je n'ai qu'une réponse par défaut:
 
-il n'apparaît pas dans le livre "Artillerie allemande-Les projectiles" édition de 1917, document diffusé dans les unités en décembre 1917. Il est toutefois noté que les obus à balles "de récente fabrication" sont des F. Schr. 96 (umg).
-il est par contre décrit dans l'édition de 1919 du même livre.
-ce projectile apparaît dans une table de tir capturée par les anglais en juillet 1918 et annulant les précédentes.
-le livre du generalleutnant Alfred Muther "Das Gerät der leichten Artillerie" de 1929 ne précise pas la date d'introduction de ce projectile mais affirme que les allemands tentent d'augmenter la portée de leur obus à balles en 1917, limitée à 6.000 m avec l'obus F. Schr. 96.  
-curieusement, la portée de l'obus F. Schr. 96 (umg) est donnée pour 7.000 m dans le canon F.K. 96 mais seulement de 6.000 m dans le moderne F.K. 16 (avec balles en acier).
Tout ceci ne nous avance pas beaucoup.
 
L'obus de longueur 224 mm est peut-être le médiocre obus "universel" F.K. Geschoss 11. Comme tous les compromis, il n'a ni l'efficacité d'un "vrai" Schrapnell, ni celle d'un obus "purement" explosif.
Cordialement,
Guy François.

n°18430
air339
Posté le 31-08-2017 à 21:49:06  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
 
Merci pour ces réponses !
 
La différence entre les débris d'un obus schrapnel et d'un obus universel serait donc bien mince... Curieusement l'édition de 1917 sur les projectiles n'évoque pas ces boîtes destinées au chargement de l'obus universel, un détail qui n'aurait pas intéressé les rédacteurs ?  
Il y aurait aussi une différence d'épaisseur des parois, difficile à relever sur des éclats rouillés. Sur un specimen, sur la même circonférence, l'épaisseur varie de 7 à 10mm.
 
Les lieux d'observation de ces vestiges peuvent peut-être fournir une datation :
 
1 - Le long F. Schr. 96 de 245mm provient des environs de Douaumont, un tir de 1916 ? (les marquages au culot sont encore lisibles : plusieurs poinçons de contrôle Sp61, et un 16)
2 - la version umg vient d'une ferme proche de Lassigny, Oise, peut-être les combats de 1918
3 - le modèle court vient d'une autre ferme au pied du fort de Vaux.  
C'est le seul de ces trois modèles observé en plusieurs exemplaires, dont un près de la ferme d'Heurtebise.
 
Alain, l'animation concerne les obus à balles comme le 75 à charge arrière, le 77 est organisé comme le 75 à charge mélangée, les balles noyées dans un mélange de poudre pour provoquer un éclatement et une gerbe latérale. Ceci expliquerait les rares "pots" de 77, comparés aux innombrables "pots" de 75. J'écris cela sous le contrôle des connaisseurs de ces projectiles, je peux me tromper.
 
 
Bien cordialement,
 
 
 
Régis


Message édité par air339 le 31-08-2017 à 21:56:27
n°18431
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 31-08-2017 à 22:22:22  profilanswer
 

Bonsoir
  Comme ça ? (installation au Mons Memorial Museum) calibre  ???
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/26/P1130432.jpg
Cordialement
Alain
 PS : Des pots de 77 devenus vide-poches ou cendriers, j'en connais, mais pas des 75


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 31-08-2017 à 22:24:21

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°18432
Skellbraz ​ .
l'idée est debout. Hugo
Posté le 31-08-2017 à 22:33:33  profilanswer
 

hello à tutti
 
Bien évidemment, :pt1cable: malgré tous mes efforts, j'suis "total out"....on ne va pas épiloguer n'est-ce pas!
Néanmoins, je trouve que la dernière image (photo d'Alain) est hyper esthétique...
 
Je l'sais, je ne devrais pas puisque c'est une machine à tuer...
Bonne nuit
Brigitte


---------------
Sommaire "femmes pendant la Grande Guerre : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] tm#t120715
n°18433
Piou-Piou
jusqu'au bout
Posté le 31-08-2017 à 22:36:46  profilanswer
 

Bonsoir ou bonjour,
 
N'est il pas possible d'identifier des gros éclats ou pots quand la ceinture subsiste au nombre de strilles ?, empreinte génétique.
 
Cordialement.
Phil.


---------------
Phil.
n°18434
air339
Posté le 01-09-2017 à 13:37:47  profilanswer
 

Bonjour Phil,

 


L'idée est bonne et sert pour certains calibres, mais ici les obus schrapnels ou unitaires sont tirés par les mêmes canons de campagne, les ceintures comportent invariablement 32 rayures...

 


Pour Alain, voici un extrait de cours d'artillerie de 1913 :

 

"Tous les shrapnels allemands sont des projectiles de 4 calibres, à parois minces, et à charge arrière ( ) Lors du fonctionnement de la fusée fusante, les parois du shrapnel se brisent, et le diaphragme est lancé en avant, projetant les balles. Ce projectile n'est donc pas organisé pour former canon, comme les obus à balles de 75"Gallica : Ecole militaire du génie, cours d'artillerie, 3e partie, effets du tir d'artillerie, p 78.
Ce qui explique la fréquence des "cendriers" dans les labours et la rareté de cylindres entiers...

 

Et la différence avec l'emploi de l'obus unitaire n'est pas bien évidente !

 


Cordialement,

 


Régis

Message cité 1 fois
Message édité par air339 le 01-09-2017 à 13:41:25
n°18435
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 01-09-2017 à 18:57:46  profilanswer
 

air339 a écrit :

la rareté de cylindres entiers...


Bonjour,
  Régis, ils ont été tous ramassés ! Ce n'est plus vraiment le cas maintenant, mais quand on allait au cimetière, on avait le choix pour les vases sur les tombes : 77 ou 18pdr.....  
J'aurais dû compter ....
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°18437
Ferraille
Posté le 01-09-2017 à 19:22:52  profilanswer
 

Bonjour Régis,
 
Je pense que le cours d'artillerie de 13 est un peu confus,les obus à balles Allemands fonctionnes comme les obus à balles Francais avec charge arrière et sont organisé pour former canon.
Toutes les cendriers ,ou les vides-poches comme dit Alain,sont les restes de l'obus universel de 77mm,le reste du cilindre est explodé
Il existe un obus universel pareil pour l'obusier de 105 Allemand.
 
Crdlmnt,François


---------------
Ferraille
n°18438
Piou-Piou
jusqu'au bout
Posté le 01-09-2017 à 20:25:05  profilanswer
 

Bonsoir à toutes et tous,
 
Pour Régis et François,
Je réside sur une zone qui été battues par l'artillerie française et allemande en août 1914.
Calibres qui ont été utilisé ; 77 et 105 allemands, 75 français.
 
Il y à très longtemps j'ai ramassé dans les bois, zone battue par l'artillerie, des pots et des gros éclats qui possèdent toujours leur ceinture, de ce fait il me serait alors facile de différencier les origines si je connais le nombre de strilles pour du 75 ou du 77, dites moi si je fait erreur, c'est pour mes annotations. Si c'est bien cela combien de strilles pour 75 et combien pour 77.
Certains éclats avec le culot ont été ramassés avec des balles de plomb collée à la parois et bien entendus ramassé également des diaphragmes supérieur ou inférieur et diaphragmes qui je pense sont de 105.
 
Cordialement.
Phil.  


---------------
Phil.
n°18439
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 02-09-2017 à 10:32:07  profilanswer
 

Bonjour,
   Je n'en sais pas assez pour pouvoir accorder 100% de crédit, mais sur cette page, il semble que 2 types d'obus à balles aient existé.
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°18440
silent_kni​ght
Posté le 02-09-2017 à 10:52:52  profilanswer
 

Bonjour
 
plan de l'obus universel F.K. Geschoss 11.
La hauteur du corps est de 226mm
La petite boite contenant la poudre noire est peu visible sur le plan mais bien présente
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/430/77F.K.Geschoss11siteredimensionner.jpg
 
Cordialement,


Message édité par silent_knight le 05-09-2017 à 10:08:34

---------------
Pascal
n°18442
Piou-Piou
jusqu'au bout
Posté le 02-09-2017 à 20:26:51  profilanswer
 

Bonsoir,
 
merci pour les réponses, liens et schémas.
 
Cordialement.
Phil.


---------------
Phil.
n°18444
air339
Posté le 03-09-2017 à 00:08:59  profilanswer
 

Bonsoir,
 
 
 
Merci François et Pascal (très bon schéma !) pour avoir clarifié cette identification : donc tous ces "cendriers", ces éclats avec un épaulement pour diaphragme, sont des Geschoss 11.
 
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/77bagues007.jpg
 
Ce Geschoss 11 a donc :  
- une bague de raccordement de 18 mm,  
- un corps de 226 mm.
 
Le Schr. 96 :
- une bague de raccordement de 9 mm
- un corps de 245 mm
 
Le Schr. 96 umg :
- une bague de raccordement de 25 mm
- un corps de 229 mm
 
Mais... il reste celui de 224 mm ? et je le redis, le plus fréquemment rencontré sur le terrain (et les cimetières aux dires d'Alain  :hello: ).
 
 
Ici, quelques bagues de raccordement : à droite, 3 de 25mm, au centre, 2 de 9 mm, à gauche, morceau fréquent que je pense pour 77 explosif (h = 50 mm)
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/77bagues005.jpg
 
 
Gros plan sur la bague de 25 mm, impactée par les billes d'acier : j'en ai posé une sur le rebord pour illustrer
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/77bagues006.jpg
 
 
Le marquage du Schr. 96 de Verdun : Sp61, Spl, Sr, 16.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/77bagues012.jpg
 
 
Bien cordialement,
 
 
Régis  
 
 
Et, une fois de plus, Alain avait raison : le schrapnel 96 n'explose pas, faute de n'avoir pas lu le cours du Génie de 1913... Le site cprh.be est intéressant, mais pas forcément très clair sur cette histoire de schrapnel/geschoss.

Message cité 1 fois
Message édité par air339 le 03-09-2017 à 00:10:04
n°18445
air339
Posté le 03-09-2017 à 00:41:12  profilanswer
 

Pour répondre à la question de Phil :  
 
- la ceinture du 75 comporte 24 rayures (stries)
 
- la ceinture du 77 comporte 32 rayures
 
Les deux ceintures ont un aspect différent :  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/ceinture7577.jpg
 
Celle du 75 est un peu plus haute, son relief moins accentué. Celle de 77 peut indiquer des cloisons très usées (ceinture du bas de la photo) mais ce ne dois pas être le cas pour vos "artefacts" de début 1914.
 
Le pot du 75 à balles mesure 234 mm de haut, sa partie sous la ceinture est lisse, celle du 77 est cannelée.
 
Pour les diaphragmes, il faudrait avoir leurs mesures.
 
 
Bien cordialement,
 
 
Régis


Message édité par air339 le 03-09-2017 à 00:48:00
n°18449
silent_kni​ght
Posté le 03-09-2017 à 10:36:11  profilanswer
 

air339 a écrit :


donc tous ces "cendriers", ces éclats avec un épaulement pour diaphragme, sont des Geschoss 11.  


 
Quel que soit l'obus à balle on retrouve l'épaulement qui délimite le haut de la chambre à poudre et sur lequel vient s'appuyer le diaphragme  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/430/3schrapnelredimensionner1.jpg
 

air339 a écrit :


Mais... il reste celui de 224 mm ? et je le redis, le plus fréquemment rencontré sur le terrain (et les cimetières aux dires d'Alain  :hello: ).


 
celui de 224 et celui de 226 sont les mêmes; des FK Geschoss 11
 
Cordialement,


Message édité par silent_knight le 05-09-2017 à 10:02:42

---------------
Pascal
n°18452
Piou-Piou
jusqu'au bout
Posté le 03-09-2017 à 13:49:50  profilanswer
 

Bonjour,
 
Régis merci, en images et en couleur super.
Je vais rouvrir mes cartons et sortir les différents éclats et recompter les rayures (stries).
 
Cordialement.
Phil.


---------------
Phil.
n°18453
ALVF
Posté le 03-09-2017 à 15:20:13  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Voici les quatre planches illustrant un petit recueil établi par le Centre Médico-Légal de Nancy "Les ceintures des principaux obus allemands" (représentées en vraie grandeur), publié fin 1916 par l'officier-chimiste A.Sellier à la mémoire de l'officier-chimiste André Bombled, tué avec son aide le caporal Albert Foex, le 5 juin 1916 dans son laboratoire en exécutant un travail sur les fusées allemandes au Centre Médico-Légal de Remiremont:
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/Ceinturesallemandes1.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/Ceinturesallemandes2.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/Ceinturesallemandes3.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/Ceinturesallemandes4.jpg
 
Sans vouloir jouer le "rabat-joie", je conseille néanmoins aux apprentis-artificiers de se souvenir du sort de l'officier-chimiste Bombled et du caporal Foex, artificiers confirmés, Morts pour la France dans l'exécution de leurs tâches délicates.
 
Cordialement,
Guy François.

n°18454
Piou-Piou
jusqu'au bout
Posté le 03-09-2017 à 17:37:09  profilanswer
 

Bonjour Guy François,
 
Merci pour les planches.
Je rassure, je n'ai ramassé en son temps que des débris.
 
Cordialement.
Phil.


---------------
Phil.
n°18455
Piou-Piou
jusqu'au bout
Posté le 03-09-2017 à 17:47:56  profilanswer
 

Bonjour,
 
Pour rassuré voici le type de débris.
 
Cordialement.
Phil.http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/998/Culotobusde77allemand..jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/998/Eclatdobusde77.Vueexterne..jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/998/Obusde77aballes..jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/998/A.Fuseeobus75percutantexplosif2431Mle189908..jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/998/Diaphraqmes.G77.D105..jpg


---------------
Phil.
n°18456
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 03-09-2017 à 20:10:34  profilanswer
 

Bonsoir
   La fusée n'est pas allemande, mais française.
J'ai une question subsidiaire : les 7,7 allemands sont-ils les seuls à avoir au culot ces 3 ondulations ?
Cordialement
Alain


Message édité par Alain Dubois-Choulik le 03-09-2017 à 20:13:26

---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°18458
Piou-Piou
jusqu'au bout
Posté le 03-09-2017 à 22:03:27  profilanswer
 

Alain,
 
Oui la fusée est française.
Obus de 75 percutant explosif Mle 1899.
 
Les autres débris en ma possession, de 75, sont pareil en l'état.  
Pour la question subsidiaire ?.
 
Cordialement.
Phil.


---------------
Phil.
n°18459
air339
Posté le 04-09-2017 à 06:19:06  profilanswer
 

Bonjour à tous,

 


Grand merci Pascal pour ces schémas et leur explication, grand merci Guy pour ces précieuses photos qui vont aider les identifications  !
Vous avez raison de rappeler des règles de sécurité, il ne s'agit en aucun cas de chercher à démonter quoi que ce soit, ces engins n'ont jamais été prévus pour cette manoeuvre et toutes les instructions d'époque sont unanimes : destruction sur place avec périmètre de sécurité. Aujourd'hui,  signalement aux autorités compétentes qui connaissent le danger considérablement accru de ces engins ! Les schémas aussi précis soient-ils n'indiquent pas les remontées des sels d'explosifs dans les filetages. Entre autre...

 

Il s'agit bien ici d'identifier des débris retrouvés in situ, et de les relier à un événement historique.

 


Cordialement,

 

Régis


Message édité par air339 le 04-09-2017 à 06:19:59
n°18461
Piou-Piou
jusqu'au bout
Posté le 04-09-2017 à 17:42:45  profilanswer
 

Bonjour ou bonsoir,
 
Régis merci, c'est bien cela relier les débris à un évènement historique.
 
Cordialement.
Phil.
 
P.S : pour les deux diaphragmes que j'ai placer en photos sait-on les faire parler et aussi quel est la différence entre un diaphragme d'un 75 et d'un 77. Merci.


---------------
Phil.
n°18462
air339
Posté le 05-09-2017 à 07:30:13  profilanswer
 

Bonjour Phil,
 
 
Pour identifier vos vestiges du 22 août 1914 (ce ne doit être loin de la bonne date ?), voici le système d'un 75 à charge arrière de 1916 :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/75dia002.jpg
 
Un schéma d'avant-guerre donne un profil plus bombé pour le diaphragme inférieur :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/schema75.jpg
 
 
Ici, comparé avec un autre diaphragme, concave/convexe, peut-être de 77 ?
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/75dia0061.jpg
 
 
Pour le diaphragme plus grand, je serais aussi intéressé par son identification...
 
 
Cordialement,
 
 
Régis
 
 
Alain, à ma connaissance il n'y a que le 77 pour avoir ces ondulations


Message édité par air339 le 05-09-2017 à 07:52:29
n°18464
Piou-Piou
jusqu'au bout
Posté le 05-09-2017 à 13:50:51  profilanswer
 

Bonjour Régis et tous,
 
Merci d'être fidèle au poste, j'apprends beaucoup.
C'est bien cela il s'agit de vestiges du 23 et 24 août 1914 sur la dernière ligne de front.
Pour le plus grand diaphragme je pense qu'il s'agit d'un obus de 105, car l'artillerie allemande n'à fait usage que de 77 et 105.
 
Cordialement.
Phil.


---------------
Phil.
n°18465
Ferraille
Posté le 05-09-2017 à 17:39:06  profilanswer
 

Bonjour Phil,
 
Si votre grand diaphragme(moi je l'appèlle un rondel,c'est plus simple à écrire...)est comme celui ci,c'est d'un obus à balles Allemand de 15 cm Mle 1907 ou 1915
 
Crdlmnt, Françoishttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6350/SV103218.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6350/SV103219.jpghttp://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/6350/SV103220.jpg


---------------
Ferraille
n°18466
air339
Posté le 05-09-2017 à 20:02:34  profilanswer
 

Bonsoir,
 
 
 
Merci François pour cette illustration.
 
Les diaphragmes retrouvés sur le terrain sont plutôt en cet état :
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5009/75dia.jpg
 
Diamètre du plus gros : environ 82 mm
Epaisseur : 14 mm
 
Peut-il s'agir aussi du 10cm Schr. 96 ? dont on retrouve de gros éclats (et cette fois, aucune confusion possible avec le Geschoss 05, le tracé est trop différent).
 
 
Au nettoyage je regarderai s'il y a un marquage sur ce diaphragme.
 
 
Cordialement,
 
 
Régis


Message édité par air339 le 05-09-2017 à 20:04:53
n°18467
Ferraille
Posté le 05-09-2017 à 20:40:25  profilanswer
 

Bonsoir Régis,
 
Le rondel montré messure diam 98mm épais 20mm,celui de 82mmde toi je sais pas,il y a des dizaines de ces trucs Allemands,Français,Anglais,Belges,Russes etc..
Difficilles de les distinger les uns de l'autres...
 
Crdlmnt,François


---------------
Ferraille
n°18468
Piou-Piou
jusqu'au bout
Posté le 05-09-2017 à 21:19:12  profilanswer
 

Bonsoir François,
 
Merci de votre intervention et le complément d'informations.
Pour le plus grand diaphragme en ma possession, voir photo, il n'est pas ressemblant à vos photos postée.  
 
Cordialement.
Phil.


---------------
Phil.

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Artillerie

  identification d'éclats de 77