Il y a 51 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Quizz artillerie

n°18441
Bernard Pl​umier
Posté le 02-09-2017 à 18:30:51  profilanswer
 

Bonjour à tou
 
Voici des photos d'une pièce plutôt rare, rencontrée dans un musée au cours de mes vacances
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/Quizz17.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/Quizz15.jpg
 
Qui se lance avant que notre expert Guy François n'intervienne et lève le voile ?
 
Bernard


---------------
"- ... On s'amuse bien : tous les soirs nous enterrons nos copains !"
"La Peur" (en permission) - G. Chevalier

n°18443
ALVF
Posté le 02-09-2017 à 21:59:21  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Malgré son aspect somme toute banal, ce canon est pourtant à l'origine d'une véritable révolution dans l'histoire de l'artillerie! :wahoo:  
Cordialement,
Guy François.

n°18446
Poterne
Posté le 03-09-2017 à 01:40:46  profilanswer
 

Bonsoir,
De mémoire, je suis loin de ma documentation, ne s'agirait-il pas d'un obusier 15 cm Schneider à traction automobile destiné au Portugal ?
En tout cas, c'est le seul qui me vienne spontanément à l'esprit, au moins à cette heure tardive.
Bien cordialement.  
JMB

n°18448
ALVF
Posté le 03-09-2017 à 08:50:02  profilanswer
 

Bonjour,
 
Et oui, le Portugal a été la première nation à mettre en œuvre une batterie d'artillerie composée d'obusiers de 15 cm Schneider-Canet à traction automobile, du moins employant un tracteur à moteur à essence conçu par Eugène Brillié (bien connu plus tard pour la conception du char Schneider). Cette batterie a été imaginée par le colonel du Bocage du Génie de l'Armée portugaise afin d'être intégrée à la défense de Lisbonne.
Jusque là, les grandes puissances n'avaient construit que des tracteurs d'artillerie à vapeur, notamment la France qui, sans remonter au "fardier" de Cugnot, essaya au tournant du siècle les tracteurs à vapeur Scotte qui effectuèrent la remorque de véritables trains d'artillerie à Vincennes, Versailles et au Fort de Rosny et participèrent même aux grandes manœuvres.
Pour ceux qui souhaitent desdétails, il faut lire le gros article de la Revue d'Artillerie d'août 1904 (Tome 64) où le commandant Ferrus et le capitaine Curey décrivent en détail, avec plans et photographies, le matériel de la batterie de 150 mm Schneider-Canet-Du Bocage.
A noter aussi sur divers sites la richesse des musées portugais en matière d'artillerie ce qui devrait faire rougir de honte bien des pays dont la France!
Cordialement,
Guy François.

n°18450
Bernard Pl​umier
Posté le 03-09-2017 à 11:31:28  profilanswer
 

Bonjour
 
bravo à Poterne pour cette identification, et à Guy François pour avoir retenu sa réponse le temps que cette énigme tienne un peu  ;)  
 
La pièce se trouve dans ce musée de l'Armée au centre de Lisbonne. Pour les passionnés d'artilelrie on y trouve également d'autres matériels de 14/18 dont un 75mm Mle 1897, un 75mm PD06 Schneider, un mortier Stokes, un mortier Jouhandeau-Deslandres, un obusier de 6in 26cwt... Il y a également de très nombreux tubes de l'époque de gloire du Royaume du Portugal, du moyen-âge au XIXe siècle. La section 14/18, dédiée aux moments très difficiles vécus par le petit corps expéditionnaire sur le front de l'Ouest, est particulièrement émouvante.
A part ce canon Schneider-Canet-Bocage, ces pièces sont sur mon site passioncompassion1418 et le blog des canons survivants
 
Quelques photos de plus pour confirmer l'identification avec les marquages et vous donner des vues plus détaillées des différents organes
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/15cmSchneiderCanetBocageLisboa11.jpg
Il s'agit bien d'une pièce du système Schneider-Canet
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/15cmSchneiderCanetBocageLisboa12.jpg
Une vue de la culasse. Elle porte, sous la coulée d'huile teintée de rouille, le Nr2
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/15cmSchneiderCanetBocageLisboa13.jpg
Mais le tube est marqué du numéro de fabrication des Ateliers du Havre Nr3830 - fabrication 1903
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/15cmSchneiderCanetBocageLisboa3.jpg
Une vue du système frein-récupérateur de recul
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/15cmSchneiderCanetBocageLisboa16.jpg
Une de la crosse
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/15cmSchneiderCanetBocageLisboa10.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/15cmSchneiderCanetBocageLisboa9.jpg
Les tourillons et le système d'élévation
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/162/15cmSchneiderCanetBocageLisboa1.jpg
Et enfin la plaque signalétique du musée
 
Cordialement
 
Bernard


---------------
"- ... On s'amuse bien : tous les soirs nous enterrons nos copains !"
"La Peur" (en permission) - G. Chevalier

n°18451
Poterne
Posté le 03-09-2017 à 11:38:31  profilanswer
 

Bonjour,
Merci pour ces excellents partages et… heureux que ma mémoire n'ait pas été prise en défaut  :)  
Bien cordialement d'Alsace.  
JM Balliet


Aller à :
Ajouter une réponse