FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Artillerie

  120° RAL - Livret militaire

 

Forum Pages d'Histoire : zephyr joyeux, 2 utilisateurs anonymes et 35 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

120° RAL - Livret militaire

n°18314
icmo72
Posté le 17-07-2017 à 19:30:47  profilanswer
 

Bonjour,
 
J'essaie de retrouver le groupe d'un Artilleur du 120ième : Louis, père de mon beau-père. La tâche est difficile. Sa fiche matricule indique son passage le 5/04/1916 au 120ieme RAL. Sur son livret militaire, j'ai une page de vaccins qui confirme son affectation par le tampon indiquant "Infirmerie Régimentaire 120ième Régiment d'Artillerie Lourde" et des dates du 8 au 29 avril 1916.
 
Je voudrai partager l'hypothèse suivante . Ce tampon en particulier la mention "Infirmerie régimentaire" implique t'il que Louis soit passé par le dépôt régimentaire du 120 RAL, c'est à dire le Camp d'Avord.  ... Cela m'arrangerai bien, car j'ai identifié ensuite dans les JMO , que le 9ième Groupe du 120ième avait été créé le 1ier Mai 1916.
 
Le parcours de ce groupe est compatible avec les souvenirs de deux de ses fils en l’occurrence un passage éprouvant au chemin des dames  (le 9ieme est en support du 32 CA dans le secteur Berry au Bac), et avec une intoxication par gaz avec évacuation le 24/08/1917. Cette date correspondant parfaitement avec la présence de plusieurs groupes du 120 RAL (dont le 9ième) lors de l'offensive du mois d'aout pour la reprise du mort-Homme et de la cote 304.
 
Cela fait des mois et des mois que je lis des historiques du 120 (attention dont un qui a été numérisé et retranscrit et attribué au 2ième groupe alors qu'il s'agit du 10ième), des JMO du 120 . et je commence à y voir clair , mais un regard extérieur est toujours intéressant,
Cordialement,
Christian
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/18022/Livret.jpg
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/18022/mat03.jpg

n°18315
ALVF
Posté le 17-07-2017 à 22:07:59  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Pourriez-vous indiquer l'affectation de cet artilleur avant le 5 avril 1916?
Votre raisonnement est logique mais, concernant les Groupes du 120e R.A.L ayant été engagés au Chemin des Dames au printemps 1917 puis à Verdun en août 1917, le choix est malheureusement vaste puisque les Ve, VIe, VIIe, IXe et Xe Groupes du 120e R.A.L sont dans ce cas.
Cordialement,
Guy François.

n°18317
icmo72
Posté le 17-07-2017 à 23:50:05  profilanswer
 

Merci de ce retour,
Avant cette affectation, Louis (classe 15) avait commencé sa guerre au 1ier Zouaves. Incorporé le 20 décembre 14. Son arrivée "aux armées" indique le 13/12/1915. L'action la plus marquante pour le 1ier Zouaves à cette date est la participation à l’arrêt de l'offensive de mars sur la rive gauche de Verdun. Le 1ier Zouaves est déployé dans le secteur de Cumières -Mort-Homme le 9 et il est retiré le 21 mars avec des pertes "sensibles" .
Pourquoi Louis a changé de régiment à ce moment ... aucune idée. Demande personnelle ou sur proposition de sa hiérarchie ?? Je ne sais pas comment se passait une mutation. Par contre à lire le JMO de la 75ième brigade (intégrant le 1ier Zouaves) et le JMO du 1ier Groupe du 120 RAL , j'ai découvert que ces deux unités avaient bivouaqué au même endroit le 7 Mars 16.  Le Groupe 1 du 120 RAL participant à l'appui de la 25ième DI dont le 1ier Z faisait parti. Est ce cette cohabitation qui a motivé le changement de Louis ??  Les RAL étant visiblement à cette époque en phase de recrutement intensif .
 
Le coté paradoxal de cette histoire est que Louis a été engagé à Verdun 12 jours en première ligne (le JMO du 1ier Z n'existe plus pour cette période et un JMO de la 75 BI a été reconstitué pour cette période car son EM a été bombardé le 14 mars tuant les officiers et détruisant les archives. Par contre un excellent livre de souvenir « Un Breton chez les Zouaves » Michel DANIEL  couvre cette période, il montre que les chances d'y rester n'étaient pas mince.  Sa fiche n'indique aucune blessure.  Il revient presque 1 an et demi plus tard, quasiment dans le même secteur  dans un groupe du 120 RAL en support du 16 CA, à une distance d'artillerie lourde, ... et là il est intoxiqué par les gaz .  Il est mort en 44, malade des poumons en conséquence de son intoxication de 1917, en laissant un petit garçon de 7 ans mon beau-père .. qui n'a eu que de très vague bribe de cette époque.  J'ai donc la démarche de retracer le plus fiablement possible le parcours de son père.
 
 
Ce qui m'avait fait éliminer les 6 et 10, ce sont leurs passages en Italie de novembre 17 à avril 18. Dans l'histoire orale d'une famille paysanne Bretonne , un "voyage" en Italie  aurait été un fait marquant qui se serait transmis.
Pour le 7, il se transforme en groupe 2 du 341 RAL en mars 18. Je me disais que si Louis avait été dans ce groupe , ce changement d'affectation aurait laissé une trace sur sa fiche matricule. Mais dans le cas présent , sa fiche ne mentionne que le 120 RAL jusqu'à sa libération de  
Pour le 5, je n'ai trouvé que sa création le 19/03/1918, il a sans doute existé avant comme les 3 et 4  qui ont été intégré en mars 1918 au 141 RAL (1ier et 2ième G). Puis ont été recrée respectivement en aout 1918 et en juin 1919. Pour le groupe 5, je n'ai pas vu sa création initiale et donc son parcours pendant la période qui m’intéresse.
 
 
Compliqué les groupes du 120  RAL ....
 
Par contre , à votre avis, le tampon "infirmerie régimentaire " implique t'il bien comme je le pense , le passage au dépôt régimentaire d'Avord ?
 
Un des points que me faisait pencher pour le groupe 9 est sa constitution tout début mai 1916.
 
Par ailleurs dans ses officiers constituants, il y a pour l'approvisionnement  un S/L Marée provenant du 20 escadron de train.
Et de 20 escadron de train, apparait justement de façon illogique dans la fiche de Louis . Pour une affectation le 6 Mai 1916, alors que la ligne d'après il est noté au 120 RLA le 5 avril 1916 (confirmé par ses vaccins et une photo en uniforme du 120).
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/18022/Mat01.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/18022/Mat02.jpg
 
J'avais posé ce sujet d’incohérence de la fiche sur le forum en  mai 2015, et "b sonneck" m'avait fait une intéressante réponse sur le sujet :
La date associée à la mention "passé le..." était celle à laquelle cela devait se faire, selon l'ordre prescrivant le mouvement. Ici, on peut admettre que cette mutation n'a pas été suivie d'effet car il était entre temps (un mois plus tôt), passé au 120e RAL. Ce ne serait pas le premier exemple d'une mutation non suivie d'effet ; quand les scribes qui tenaient à jour les pièces étaient en forme, ils ajoutaient d'ailleurs : "n'a pas rejoint".
b sonneck 12/05/2015

Par contre quand j'ai vu que ce Groupe 5 avait un "muté" du 20ième escadron de train , j'ai fait un lien avec cette anomalie de la fiche de Louis, en me disant que finalement  l'urgence était plutôt de constituer un groupe d'artillerie plutôt que de renforcer un escadron de train.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/18022/120RALG501051916.jpg
archives_SHDGR__GR_26_N_1141__010__0004__T
 
Après le fait d'avoir intégré ce groupe 5, si c'est le cas, n’empêche sans doute pas la mobilité d'un groupe à l'autre et d'autant plus dans les groupes d'un même groupement. Ce qui me parait le plus important est surtout de situer correctement son parcours . Si c'est le 5 , le JMO s’arrête d'ailleurs à cette période d'aout 1917, et je ne connais pas la suite.
 
J'avais également fait une demande au service des archives militaire de Pau, pour avoir le texte et le diplôme de sa croix de guerre , en espérant que le groupe serait indiqué , mais j'ai eu une réponse négative de recherche et une indication que les renseignements donnés étaient insuffisants , mais sans précision sur l'insuffisance ...
 
Voila ce sont des longues recherches, mais désormais je souhaite fournir une monographie la plus complète et précise possible à mon beau-père pour une fete qui va s'organiser pour ses 80 ans , et pour laquelle la date a été un peu compliquée à fixer... elle s'est fixée pour le 26 aout 2017... soit juste 100  ans après l'intoxication de Louis ...  
 
Merci en tous cas des compléments que vous pouvez m'apporter,
Cordialement,
Christian
 

ALVF a écrit :

Bonsoir,
 
Pourriez-vous indiquer l'affectation de cet artilleur avant le 5 avril 1916?
Votre raisonnement est logique mais, concernant les Groupes du 120e R.A.L ayant été engagés au Chemin des Dames au printemps 1917 puis à Verdun en août 1917, le choix est malheureusement vaste puisque les Ve, VIe, VIIe, IXe et Xe Groupes du 120e R.A.L sont dans ce cas.
Cordialement,
Guy François.

n°18318
ALVF
Posté le 18-07-2017 à 16:13:49  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Ce passage du 1er Zouaves au 120e R.A.L est curieux en l'absence de blessure ou infirmité particulière justifiant un passage dans l'artillerie. En effet, les passages "dans ce sens" sont très rares en dehors du cas particulier de l'artillerie de tranchée et des inaptitudes définitives au service dans l'infanterie. L'artillerie augmente certes ses effectifs surtout dans la deuxième moitié de la guerre mais elle "s'alimente" surtout en cavaliers et tringlots démontés, en blessés récupérés et en engagés volontaires qui ont souvent compris qu'il vaut mieux devancer l'appel en choisissant son arme qu'attendre quelques mois de plus pour servir dans l'infanterie où les pertes sont élevées.
On ne peut exclure des ordonnances d'officiers qui "suivent" leur officier dans sa mutation en fonction du pouvoir ou des relations de celui-ci mais ce sont des cas très particuliers.
 
Il est toujours difficile de bien suivre l'organisation d'un R.A.L.
Ainsi, pour le Ve Groupe, il existé deux Ve Groupes du 120e R.A.L sans aucun point commun entre eux et conséquences des multiples réorganisations de l'Artillerie Lourde:
 
-Ve Groupe initial, créé le 1er novembre 1915, ayant été engagé en 1917 à Berry-au-Bac de mars à juin puis à Verdun en août. Ce Groupe devient le IIIe Groupe du 120e R.A.L le 10 mars 1918.
 
-Ve Groupe de deuxième formation: créé le 10 mars 1918 par transformation du XIe Groupe du 120e R.A.L créé le 10 juin 1917.
 
Pour "l'infirmerie régimentaire", je ne saurai dire s'il s'agit bien de celle du dépôt du régiment.
 
Cordialement,
Guy François.
 

n°18319
jpbte63
Posté le 19-07-2017 à 11:15:13  profilanswer
 

Bonjour,
 
Voici quelques groupes 120°RAL cités dans les JMO de :
1) Artillerie 13°CA (26N143/6)
à la date du 24/07 et du 04/08/1917
V/120 Cne Canasse 2 Bies équipées de 95.
VI/120 Cdt Clerc 2 Bies équipées de 155L.
2) 26°DI (26N313/5)
à la date 12/08/1917
III/120 équipé de 155C ancien modèle.
VIII/120 équipé de 155CS.
 
Concerne les combats du secteur de la côte 304.
 
Cordialement
Jean-Pierre


---------------
Quand on ne fait pas tout pour être le premier, le devenir ou le rester, on ne demeure pas le deuxième. On tombe fatalement le dernier.  
Louis Hubert Lyautey

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Artillerie

  120° RAL - Livret militaire