FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Artillerie

  Werkstatt der Belagerungsartillerie Nr.5 ?

 

Il y a 30 utilisateurs connus et inconnus. Pour voir la liste des connectés connus, cliquez ici

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Werkstatt der Belagerungsartillerie Nr.5 ?

n°17803
Sophia
Posté le 14-03-2017 à 21:28:02  profilanswer
 

Bonsoir à tous,  
 
J'ai pu avoir une information concernant les états de service de mon AAGP. Durant le conflit, étant Alsacien, il a été mobilisé pour la Grande Guerre le 03.08.1914 dans le Werkstatt der Belagerungsartillerie Nr.5 , que cela signifie-t-il ? Quel pouvait être son rôle ?  
 
Bien cordialement.
S☼phia

n°17811
ALVF
Posté le 15-03-2017 à 19:00:31  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Un "Werkstatt der Belagerungsartillerie" est une formation mise sur pied à la mobilisation. En août 1914, il existe 7 unités de ce type.
Ce sont des ateliers chargés de maintenir en condition et de réparer les pièces lourdes de l'artillerie de siège.
Ces ateliers comprennent des ateliers bois et fer utilisant des spécialistes (du menuisier à l'ouvrier métallurgiste en passant par des techniciens hautement spécialisés).
Ces unités sont rattachées aux Parcs des Armées.
Je pense, mais n'en suis pas certain, que le Nr 5 correspond à l'Atelier d'Artillerie de Siège de la Ve Armée (à vérifier).
Voici une photographie, malheureusement non identifiée, montrant un atelier de circonstance installé dans une usine française, on y voit des obusiers lourds de 15 cm en réparation et au fond un atelier de menuiserie réparant les roues des matériels.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/2547/AtelierdeParc.jpg
Cordialement,
Guy François.

n°17813
Sophia
Posté le 15-03-2017 à 21:19:37  profilanswer
 

Bonsoir,  
 
Merci Guy François pour ces détails. Était-ce des formations mobiles ou plutôt fixes ? Faisaient-ils parti de ce qu'on appelle "l'arrière" ?
Je ne m'imaginais pas cela, je pensais plutôt que les Allemands avaient choisis de placer les Alsaciens Lorrains sur les premières lignes de front.
 
Bonne soirée.
Sophia


Message édité par Sophia le 15-03-2017 à 21:23:13
n°17815
IM Louis J​ean
Posté le 16-03-2017 à 07:20:13  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 

ALVF a écrit :

Je pense, mais n'en suis pas certain, que le Nr 5 correspond à l'Atelier d'Artillerie de Siège de la Ve Armée (à vérifier).


 
D'après cette carte postale (http://transcribathon.com/en/docum [...] em-91813/) le Werkstatt der Belagerungsartillerie de la Ve Armee serait le numéro 3., le Kommando 2 étant installé à Damvillers. Elle est expédiée depuis le Werkstatt der Belagerungsartillerie 5 II à Spandau.
 
http://transcribathon.com/wp-content/uploads/document-images/9829.91813.full.JPG
 
Herrn Hauptmann Metze
               5 .Armee
5. Reserve Armeekorps
Bayrisches Fußartillerie= Brigade=Kommando Nr. 2  
Werkstatt der Belagerungsartillerie Nr. 3
Damvillers bei Montmédy
   in Frankreich

 
Par ailleurs, d'après cet article wiki sur la firme "Escaut-et-Meuse", le Werkstatt der Belagerungsartillerie Nr. 3 avait un atelier dans l'usine d'Anzin.
 
Cordialement
Étienne


---------------
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
     Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau
n°17816
p Lamy
çà marmitte par ici !
Posté le 16-03-2017 à 13:07:16  profilanswer
 

Bonjour à tous,  
 
Comme du côté français, les ouvriers spécialisés ayant des compétences particulières étaient de préférences utilisés dans les arsenaux ou l'industrie, leur compétence étant plus importante en ces lieux que sur le front.
Les Alsaciens-Lorrains, comme tous les mobilisés d'ailleurs, n'étaient pas forcément au front, les compétences des mobilisés pouvant décider de leur affectation.
Pour les l'Alsaciens-Lorrains, au fil des différentes recommandations et ordonnances du commandement, ont peu à peu été retirés du front français en raison du peu de confiance que leur accordaient les Allemands, et ont été envoyés vers les fronts est. Par contre, après l'armistice germano-soviétique, beaucoup sont revenus vers le front est et ont participé aux offensives allemandes du printemps 1918.
 
Ces formations allemandes correspondaient donc aux arsenaux, côté français, ou aux parcs d'artillerie ?
 
Merci.
Bien cordialement.
P. Lamy


---------------
"C'est le Vin qui a fait gagner la Guerre"
Jean-Louis Billet, agent de liaison au 70e BACP

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Artillerie

  Werkstatt der Belagerungsartillerie Nr.5 ?