1 utilisateur anonyme et 29 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

DCA du CR de Paris

n°2665
spacemaker
Posté le 06-02-2009 à 07:22:42  profilanswer
 

Bonjour à tous, je me pose une question quasi existentielle sur l'organisation du Camp Retranché de Paris.
 
Comment etait organisée la DCA qui etait installée dans les forts? De quelle(s) unité(s) dependai(en)t elle(s)?
 
En gros peut on retrouver la trace d'un JMO à partir d'une date et d'un fort donné, par exemple et completement au hasard, au Ft de Villiers debut 1915?
 
merci d'avance
 
Fred


Message édité par TURPINITE le 07-02-2009 à 12:03:20

---------------
Les cons ça ose tout, c'est même à ca qu'on les reconnait
Les plaques d'identités allemandes: http://plaques-identite.eu
n°2674
ALVF
Posté le 06-02-2009 à 17:12:12  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Malheureusement, les JMO de la D.C.A. du Camp Retranché de Paris (C.R.P.) ne sont pas très nombreux.
 
L'organisation de la D.C.A. a connu une constante évolution pour aboutir à une organisation remarquable à la fin de la guerre.
Au début de la guerre, survoler Paris était facile, il en était pas de même à partir de la fin du printemps 1918.Si les bombardements du début de l'année 1918 furent meurtriers, l'efficacité des mesures prises au premier trimestre 1918 est démontrée par les échecs des escadrilles de "Gothas" en cours d'année 1918, à tel point que les bombardiers allemands firent effort sur Londres à partir du printemps 1918, la capitale britannique étant moins bien protégée des attaques aériennes.
A partir du 14 septembre 1917, toutes les unités de D.C.A. du C.R.P. (postes de tir,équipes photo-électriques, etc...) sont regroupées au sein du 64° Régiment d'Artillerie.A la fin de la guerre, 159 canons de 75, 34 canons de 105 et 6 autres de divers calibres assuraient la D.C.A du C.R.P.
 
Votre exemple du fort de Villiers-sur-Marne est bien choisi:
-un des douze postes de tir y est prévu fin 1914 par le plan du Général Gallieni qui crée 12 nouveaux postes de D.C.A. (il en existait 5 seulement en août 1914).Il reçoit aussi un projecteur de 0,90 m Bréguet.
-en 1917, la 8° batterie du 64° R.A. forme au fort de Villiers le Groupe de Villiers-sur-Marne (Postes de tir aux forts de Villiers-sur-Marne, Rosny, Chelles et à Carnetin).
-en 1918, il y a un groupement Est regroupant les batteries de l'Est du C.R.P., la 8° Batterie a des postes de tir à Rosny, Bondy et Bastion 17.Je ne trouve plus de trace de poste de tir à Villiers.
Si vous voulez connaître l'organisation générale de la D.C.A. du C.R.P., avant de consulter les rares JMO, lisez d'abord deux ouvrages:
-"La D.C.A. de ses origines au 11 novembre 1918" du C.E Lucas-Editions Baudinière-vers 1935: livre très complet.
-"L'organisation de la DCA du Camp Retranché de Paris", publication du 64° R.A., gros ouvrage à petit tirage hors-commerce avec nombreuses photos contre-collées de tous les matériels de la D.C.A. (canons, projecteurs, ballons, appareils fumigènes, etc...) et cartes de tous les grands raids aériens sur Paris, emplacements des ballons de protection, etc...Il n'y manque que l'emplacement exact des batteries, vraisemblablement par mesure de sécurité.Cet ouvrage existe au SHD et il en passe de temps en temps en vente dans les librairies anciennes.
Cordialement, Guy.

n°2682
spacemaker
Posté le 07-02-2009 à 07:35:35  profilanswer
 

Bonjour et merci pour cette réponse. Je vais tacher de trouver ces deux ouvrages.
Quand au fort de Villiers, le choix n'a pas été fait completement au hasard car je suis membre de l'asso de sauvegarde...
Cordialement
Frédéric


---------------
Les cons ça ose tout, c'est même à ca qu'on les reconnait
Les plaques d'identités allemandes: http://plaques-identite.eu

Aller à :
Ajouter une réponse