FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Forteresse

  stockage des munitions dans les forts

 

Clipperton Soldats de la Grande Guerre : machault et 26 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

stockage des munitions dans les forts

n°1561
Jidu
Posté le 14-10-2008 à 09:22:43  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
Conçernant les munitions des casemates de Bourges et des tourelles de 75 et de 155 dans les forts Séré de Rivières, comment celles-ci etaient étaient entreposées? Etaient-elles empillées, ou stockées dans des caisses spéciales?
                 Merci d'avance,
                        Julien


Message édité par TURPINITE le 06-01-2009 à 22:16:06
n°1562
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 14-10-2008 à 12:28:04  profilanswer
 

Bonjour Julien, bonjour à tous,
alors le stockage est différent pour chacun de ses organes.
 
Pour la casemate de Bourges: dotation 1000 coups (dont 250 boîtes à mitraille).
chaque chambre de tir possède un casier à munitions qui soit contient 96 obus ou 48. Le casier contient 6 boîtes à mitraille, le reste en obus explosifs et obus à balles.
La dotation est de 500 coups par pièce. Dans le magasin à munitions, ce sont des armoires placées le long des murs qui reçoivent les cartouches rangées comme des bouteilles de vin, laissant apparaître le culot de la douille avec ses marquages. Seuls les obus explosifs sont rangés dans une ou deux armoires spécifiques blindées.  
 
Pour la tourelle de 75: dotation 2000 coups (dont 250 boîte à mitraille)
la tourelle possède à l'étage intermédiaire quatre armoires recevant au total 725 obus. Les armoires sont similaires à celles des casemates de Bourges.
Le reste est stocké en caisse de 9 cartouches dans un magasin proche de la tourelle de 75mm.
la caisse comportant les marquages et couleurs du type de cartouche qu'elle renferme. les munitions sont montées à la main à l'étage intermédiaire. Ensuite, deux norias prennent le relais pour monter une cartouche à la fois, soit deux norias, deux cartouches. On peut imaginer les mouvements rapides avec ou sans débouchage, pour atteindre une cadence de tir variant de 22 à 30 coups par minute.
 
Pour la tourelle de Mitrailleuses: dotation 57600 cartouches
la tourelle possède sur le corps de tourelle des casiers pouvant recevoir un certain nombre de bandes.
Le reste est stocké en caisse dans trois niches au pied de la tourelle. la quatrième niche sert uniquement à récupérer les douilles vides via un tube relié à la chambre de tir. les bandes chargeurs sont passées à la main.
Là aussi, cela ne devait pas être simple avec une mitrailleuse qui tire 400/600 coups minute. (en sachant qu'il y a deux mitrailleuses.
 
Pour la tourelle  à éclipse de 155: dotation 2000 coups
les obus ne sont pas encartouchés, mais à gargousse. ils sont stockés dans des magasins proches de la tourelle, ils sont transportés ensuite dans le magasin circulaire au pied de la tourelle près du débouchoir, lorsqu'il y a lieu d'utiliser des fusées fusantes ou à double effet.
Les gargousses sont stockées en caisse dans les magasins, elles sont amenées selon les demandes. Un monte charge permet de faire monter dans la chambre intermédiaire, 2 obus et deux gargousses, celui de la chambre de tir permet d'y faire monter, un obus et une gargousse.
les obus sont stockés debout en triangle, avec possibilité de gerbage en ne dépassant pas la hauteur de 1,50m.
Ils ne doivent jamais être couchés.
même topo, avec une cadence de tir en batterie de 3 coups par minute, il ne faisait pas bon être pourvoyeur à l'époque ! l'obus pèse 43 kg en moyenne, la gargousse 10 kg.
 
Amicalement
Florian


Message édité par TURPINITE le 14-10-2008 à 12:28:56

---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
n°1565
ALVF
Posté le 14-10-2008 à 18:33:01  profilanswer
 

Bonsoir,
 
Je pense que Florian a décrit non pas la tourelle à éclipse de 155 mais les tourelles ancien modèle pour canons de 155 de Bange.
En effet, la tourelle de 155 à éclipse est armée du 155 R Mle 1907 ou 155 raccourci, ce canon nécessite une douille de forme très particulière compte-tenu du profil du bloc-culasse, découpé dans une demi-sphère.Le culot de la douille est de forme concave (comme celle du 240 TR Mle 1903 de côte ou du 75 mm Mle 1908 de la Marine), la charge du 155 R est sertie dans la douille et fait saillie hors de la douille.Voir Instruction provisoire du 16 juin 1909 et Manuel des sous-officiers chargés des manipulations des munitions et artifices dans l'artillerie  pied, édition 1913.
Cordialement,Guy.

n°1566
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 14-10-2008 à 19:39:05  profilanswer
 

Bonsoir à tous, bonsoir Guy,
non j'ai bien décrit la tourelle de 155r Mle 1907, effectivement, la douille à un culot concave, la gargousse ou la charge si l'on préfère, prend place dans cette douille, d'ailleurs cette charge est divisible en trois parties, charges 0,1 et 2. Notons encore une petite chose, cette douille était en acier, un exemplaire subsiste au fort de Douaumont.
 
Amicalement
Florian


Message édité par TURPINITE le 18-10-2008 à 12:15:22

---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
n°1573
Michel24
Posté le 17-10-2008 à 10:33:08  profilanswer
 

Bonjour à Tous,
Premier message d'un neophite sur ce fil bien interressant:
Pourquoi les obus ne doivent surtout pas être couché?
Merci d'éclairer ma lanterne (Mais pas avec un obus éclairant SVP :)  )
Bonne journée,

n°1574
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 17-10-2008 à 11:12:29  profilanswer
 

Bonjour à tous, bonjour Michel,  
les obus stockés à même le sol, ne doivent pas être couchés pour éviter des corrosions qui auraient de fâcheuses conséquences.
Les obus stockés ainsi sont badigeonnés de graisse, ce qui n'est pas le cas des obus encartouchés en caisse ou en armoire.
Cordialement
Florian


---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
n°1575
Michel24
Posté le 17-10-2008 à 12:12:14  profilanswer
 

Merci beaucoup Florian,
C'est évident, pourquoi n'y ai-je pas pensé. Il vat falloir que je me rachète des neurones :hello:  
Bonne journée,

n°1576
jphrt
s'elever pour vaincre
Posté le 18-10-2008 à 00:58:26  profilanswer
 

Bonsoir a tous  
Si je peux me permettre voici des photos de cette fameuse douille du 155 R faitent au fort de DOUAUMONT cette année  et un schéma récupéré je ne sais plus où sur le net, veuillez m'en excuser.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages1418/mesimages/3483/DSCN5227.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages1418/mesimages/3483/DSCN5228.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages1418/mesimages/3483/DSCN5231.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages1418/mesimages/3483/DSCN5230.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages1418/mesimages/3483/DSCN5229.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages1418/mesimages/3483/GARG155R.jpg
 
hjp


---------------
jph
n°1577
TURPINITE
Lapides Clamabunt
Posté le 18-10-2008 à 12:14:15  profilanswer
 

Bonjour à tous, bonjour jphrt,
c'est bien cela, dommage que cette douille ne soit pas mise en valeur à la tourelle.
le croquis provient de mes archives, alors peut-être l'as tu collecter sur ce forum dans un de mes posts ou sur un autre site, il montre bien la disposition des des sachets.
Cordialement
Florian


---------------
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Forum Pages d'Histoire : artillerie
  Forteresse

  stockage des munitions dans les forts