Forum Pages d'Histoire : artillerie : Yv' La Grande Guerre en photos : montech, 2 utilisateurs anonymes et 54 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Monument des revenants vandalisé

n°17072
acesar55
ils ne passeront pas
Posté le 27-05-2015 à 06:55:56  profilanswer
 

Bonjour,
 
Un nouvel acte de vandalisme sur un symbole de la Grande Guerre.
 
E.R. de ce matin
http://www.estrepublicain.fr/editi [...] s-en-meuse
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5663/E.R.27052015.jpg
 
Cordialement,
 
Alain


Message édité par acesar55 le 27-05-2015 à 07:14:07

---------------
%%% A.cesar55 %%% Mille fois recrucifiés au calvaire de Verdun
http://stenay-14-18.com
n°17073
Cne C
Souviens toi !
Posté le 27-05-2015 à 08:13:34  profilanswer
 

En espérant que le ou les auteurs seront retrouvés et punis comme il ce doit.... pas un simple sermon.


---------------
Christophe
www.delegationgeneralesf51.com
n°17078
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 27-05-2015 à 10:10:46  profilanswer
 

Bonjour,
    Je bute sur un lien "abonnés", essayez celui-ci : http://www.estrepublicain.fr/editi [...] s-en-meuse
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°17087
gizmo02
Posté le 27-05-2015 à 16:20:52  profilanswer
 

Encore un symbole de la Grande Guerre saccagé par des vandales
 
Le monument du 160e RI aux Eparges (Meuse) a été délesté de son bas-relief par des voleurs. Inauguré en 1935, il aura résisté à la Seconde Guerre mondiale mais pas à la détermination des vandales.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/10312/1353023047B975649237Z.120150527151552000G894IQPOG.10.jpg
 
 
 
Après la statue de Kern au Chemin des Dames dans l’Aisne, aux amputations constatées sur le monument aux chars d’assaut de Berry-au-Bac, aux vols en série découverts sur le site de la Main de Massiges dans la Marne... C’est le monument élevé aux revenants du 106e RI de Châlons-sur-Marne, du 132e RI de Reims des Eparges, qui vient d’être dégradé.
 
Ce sont des touristes qui ont découvert ce vol mémoriel. Le monument du 106e régiment d’infanterie - le régiment de Maurice Genevoix - a été mutilé et son bas-relief en fonte a été dérobé. Le bas-relief a été attaqué à la masse pour le décoller du monument de pierre. L’œuvre est signée de Maxime Del Sarte, un sculpteur, ancien des Éparges où il a perdu son bras gauche en janvier 1916. Ce poilu revenu de l’enfer comme Maurice Genevoix a utiliser son art pour témoigner de son vécu et des souffrances endurées par ses camarades dans les tranchées.
 
Ce vol intervient en pleine commémoration des combats des Éparges, après la grande cérémonie qui s’est déroulée au moment de Pâques. Cent ans tout juste que la terrible bataille s’est déroulée. Le déménagement de ce bas-relief a laissé les traces mais on ignore si elles sont exploitables par les enquêteurs. Les gendarmes de la brigade de Fresnes, élément de la communauté de brigades d’Étain, travaillent sur cette affaire.
 
 
http://www.lunion.com/472641/artic [...] s-vandales


Message édité par gizmo02 le 27-05-2015 à 16:21:48
n°17088
Daneck
Posté le 27-05-2015 à 17:06:31  profilanswer
 

Bonjour,  
 
que j'étais en colère quand j'ai appris ça.  
 
http://www.estrepublicain.fr/editi [...] s-en-meuse
 
J'y étais dimanche après-midi, j'y ai fait des photos, il n'y avait aucun problème.
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1839/24052015IMG2496.jpg
 
 J'ai contacté la gendarmerie d'Etain pour leur dire.  
 
Daneck


---------------
http://photos1418.blogspot.fr/
n°17094
pierret
Posté le 27-05-2015 à 16:49:01  profilanswer
 

Bonjour
 
Source : http://www.estrepublicain.fr/editi [...] s-en-meuse
 
[i]Vandalisme - Le bas-relief de métal du monument aux survivants du régiment de Maurice Genevoix a été volé
 
27/05/2015 à 09:10
 
C’est un vrai symbole de la Grande Guerre que l’on a massacré en Meuse sur la commune des Éparges. Le monument du 160e RI, le régiment de Maurice Genevoix, a été délesté de son bas-relief réalisé sans doute en fonte. Inauguré en 1935, il aura résisté à la Seconde Guerre mondiale mais pas à la détermination des vandales. Il a été attaqué à la masse pour le décoller du monument de pierre.
 
L’œuvre est signée de Maxime Del Sarte, un sculpteur, ancien des Éparges où il a perdu son bras gauche en janvier 1916. Un Poilu revenu de l’enfer qui continua à sculpter le métal et la pierre avec un seul bras.
 
Jeanne d’Arc portant un soldat mort
Le monument est élevé « aux revenants » du 106e et du 132e RI. Car « c’est ici qu’ont explosé les premières mines le 17 février 1915 », confie Patricia Pierson, la présidente de L’Esparge accompagnée de membres de l’association de mise en valeur du patrimoine.
 
Une main squelettique de pierre sortan du monument, quelques crânes de l’autre côté. Un visage les yeux fermés et ces mots : « Je crois ». En plein centre, le bas-relief représentait une Jeanne d’Arc casquée tenant dans ses bras un poilu mort sur un drapeau. Par terre, le casque Adrian ceint des lauriers de la gloire et d’une couronne d’épines. Une pietà en quelque sorte.
 
Un vol qui intervient en pleine commémoration des combats des Éparges. Cent ans tout juste que la terrible bataille s’est déroulée.
 
Ce sont des touristes qui ont prévenu. Grâce au numéro de téléphone placardé sur la Maison du site des Éparges. Les membres de l’Esparge n’ont pu que constater les importants dégâts hier en début de soirée. Xavier Pierson, le maire de la commune était aussi présent.
 
Tout au long du petit sentier sinueux qui mène au célèbre monument on aperçoit les traces laissées par le déménagement de ce bas-relief.
 
Reste à déterminer à quelle date le vol a été commis. L’endroit étant très retiré. Reste aussi à savoir dans quel but la pièce de fonte a été volée : revente du métal ou, plus certainement, pour une collection. L’œuvre d’art ayant été emmenée entière.
 
Les gendarmes de la brigade de Fresnes, appartenant à la communauté de brigades d’Étain, ont procédé aux constatations d’usage et sont chargés de l’enquête. Plainte sera déposée.
 
Un vol qui rappelle, entre autres, celui de la plaque de métal du monument aux morts de Bezonvaux et représentant le village avant sa destruction. Il rappelle aussi la tentative de vol des casques des bornes de la Voie Sacrée... il y a tout juste un an.
 
Frédéric PLANCARD
[/i]
Cordialement
 
Jean-Louis


---------------
133° RI "Les Lions du Bugey"
"Pas s'en faire, pas s'en fichtre .... Le Lion atteint toujours sa proie"
n°17095
zabmarcus
Posté le 27-05-2015 à 18:07:53  profilanswer
 

Bonjour.
Meme procédé semble t’ il que l'année dernière au chemin des dames .
Où  va t’on? Même plus de respect.c est sûre que le métal à une valeur à la revente.mais ce n’ est rien vis à vis de la valeur patrimoniale.  :fou: s........sans morale.
Cordialement zabmarcus.


---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°17099
acesar55
ils ne passeront pas
Posté le 27-05-2015 à 20:30:44  profilanswer
 

Bonsoir,

 

On parle d'un bas-relief en fonte mais vu la couleur des traces d'oxydation, j'ai bien l'impression que c'est du bronze.
A moins que le vert soit de la mousse.
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/5663/IMG8691.jpg
Cordialement,
Alain


Message édité par acesar55 le 27-05-2015 à 20:33:47

---------------
%%% A.cesar55 %%% Mille fois recrucifiés au calvaire de Verdun
http://stenay-14-18.com
n°17101
zabmarcus
Posté le 27-05-2015 à 20:47:14  profilanswer
 

Je n ai jamais vu de mes yeux ce bas relief mais Si  oxydation ,vert de gris,il y a se serait du cuivre.mais bronze ou cuivre à mon avis.aurait déjà disparut etant donné leur cours.je sais,qu il exites de l alu cuivré,ou autres aliages.mais je ne pense raisonnablement pas ici,peu etre a tort.comme vous je penserai plus à une mousse  qui se serait incrustée dans une fonte devenue" poreuse "avec le temps ,d’ autant vue la photo,lieu assez à la ombre vue les arbres se trouvant tout proche.
Cordialement.zabmarcus


Message édité par zabmarcus le 27-05-2015 à 20:49:24

---------------
Sois le changement que tu veux voir dans le monde (ghandi)
n°17102
valier
Posté le 27-05-2015 à 20:55:05  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
Il va être temps de recenser tous ces monuments et de les remplacer par des moulages en résine qui peuvent être d'un aspect parfaitement similaire.
Mais vu le coût, je rêve.
Bonne soirée.
Jacques


---------------
Un Homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom.
n°17103
girodacle
Posté le 27-05-2015 à 21:11:12  profilanswer
 

Bonsoir,
trouvé sur le net:
 
"Un monument atypique
 
Le monument est une pyramide trapue, surmontée d'une tête humaine, sur les faces de laquelle l'artiste a sculpté des petites croix, des ossements, des crânes, des mains décharnées et crispées, pour évoquer le grand nombre de morts et le calvaire que les soldats ont dû endurer durant la bataille des Eparges.
 
Sur le piédestal, un bas-relief de bronze représente la France casquée et assise tenant dans ses bras étendus en forme de croix un soldat expirant. Malgré la morbidité de l’œuvre, la formule gravée « Je crois » témoigne de la ferveur de Maxime Réal del Sarte."
 
http://www.verdun-meuse.fr/index.p [...] -regiment-
 
Cordialement
Alain


---------------
Alain
n°17104
Daneck
Posté le 27-05-2015 à 21:39:49  profilanswer
 

Photos faites ce dimanche après-midi.  
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1839/24052015IMG2489.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1839/24052015IMG2490.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1839/24052015IMG2492.jpg
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/1839/24052015IMG2500.jpg
 
Daneck


---------------
http://photos1418.blogspot.fr/
n°17105
Eric15
Posté le 27-05-2015 à 23:26:34  profilanswer
 

Bonjour,
 
As t on déjà pu retrouvé les auteurs de ce genre de profanation dans d'autres circonstances ????
Pas sur...et ce n'est pas là dessus que la justice met le paquet ....
 
Bonne soirée


---------------
« Les hommes pour la plupart n’étaient pas gais ; ils étaient résolus, ce qui vaut mieux. »
Marc Bloch
n°17106
rslc55
Posté le 28-05-2015 à 07:48:43  profilanswer
 

Bonjour
 
Les pouvoirs publics se réveillent. Grosse opération de com avec presse écrite et télévisuelle. Apparemment avec un résultat proche du zéro.
http://www.estrepublicain.fr/actua [...] -actualite
 
Pas sûr que des opérations de contrôle de jour soient efficaces quand on sait que les vols sont commis la nuit. Il faut 1 heure des Eparges pour être au Luxembourg et 01h30 pour être en Allemagne.
 
Eric trouvera dans l'article une réponse à sa question.
 
Cordialement
 
Pierre

n°17148
e-Storial
Posté le 31-05-2015 à 17:27:39  profilanswer
 

Envolé comme ces oies
https://c1.staticflickr.com/1/495/18121690839_43caeebc43_b.jpg
 
en détail  
https://c1.staticflickr.com/9/8874/18303991102_5d17471fd3_b.jpg
 
Cliquez pour agrandir
JFG
 
 


---------------
«La loi n'y entend rien, c'est affaire de coeur». André Bellard, initiateur en 1921 de l'association dites des "Malgré-nous" et destinée aux soldats lorrains.
http://e-storialdelorraine.com
n°17149
Daneck
Posté le 31-05-2015 à 17:45:25  profilanswer
 

Bonjour,  
 
la gendarmerie d'Etain m'a recontacté vendredi en fin d'après-midi pour confirmer les horaires auxquels j'ai fait mes photos.  
Ils mènent l'enquête, j'espère qu'elle sera fructueuse.  
 
Daneck


---------------
http://photos1418.blogspot.fr/
n°17151
e-Storial
Posté le 31-05-2015 à 20:10:00  profilanswer
 

Ce monument n'est pas perdu dans la nature…il est visible du village, une seule route pour y accéder, il faut des moyens et, vous m'excuserez l'expression en ces lieux, faut pas être manchot pour enlever ce truc… En raccourci, c'est pas trop discret de s'attaquer à ce monument.
Il existe des alarmes ! L'armée en pose pour surveiller ses sites et le coût ne doit pas dépasser la somme déboursée pour le buste de Genevois récemment posé devant la mairie…  
A rapprocher avec les vols commis ces derniers temps au Monument National de Mars la Tour et le lion bavarois du côté d'Amanvillers.


---------------
«La loi n'y entend rien, c'est affaire de coeur». André Bellard, initiateur en 1921 de l'association dites des "Malgré-nous" et destinée aux soldats lorrains.
http://e-storialdelorraine.com
n°17152
Ferns
Où vas-tu Paul ? Vers L'Aisne
Posté le 31-05-2015 à 22:08:56  profilanswer
 

Bonsoir,
 
     C'est débecquetant. Font aussi bien que les autres lobotomisés de Daesch au Moyen Orient.
On peut voir qu'avant la sculpture, il y avait autre chose ; en effet, sur la gauche il reste le mot "MORTS".
 Autrement, ce n'est pas le 160 mais le  106ème, merci.
 
Cordialement,
 


Message édité par Ferns le 31-05-2015 à 22:24:35

---------------
L'homme en campagne a les mêmes besoins qu'en temps de paix ; ces besoins deviennent même plus impérieux, étant exacerbés par une existence plus active et plus énervante.(Henry Mustière)
n°17172
jetstream1​0
Posté le 01-06-2015 à 18:34:27  profilanswer
 

Ce geste est proprement inqualifiable, inimaginable, intolérable. je m'aperçois manquer de vocabulaire ou celui qui me vient, n'a pas cours dans ce forum merveilleux.  
Quelles sanctions?? par les temps qui courent, un coup de règle sur les doigts voilà tout.

n°17177
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 02-06-2015 à 06:11:12  profilanswer
 

bonjour,  
 
En premier lieu il faut trouver les coupables... car vu le poids et les dimensions ils devaient être plusieurs...
Mais la plaque doit être loin  de la région et de la France...
Comme toujours ou presque ce ne sont pas des collectionneurs mais des trafiquants de métaux...alors !!!!
J.Claude


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°17180
girodacle
Posté le 02-06-2015 à 21:30:38  profilanswer
 

Bonsoir,
que de disparition! Depuis quelques temlps, je travaille à rechercher une plaque commémorative dédiée au médecin Jean Tanton qui a exercé à l'hôpital du Mont-Frent (La Cheppe 51) qu'il dirigeait. Cette plaque a disparu de l'hôpital militaire de Châlons-en-Champagne en 2000 lorsque les bâtiments désaffectés ont été rachetés par une société immobilière. Depuis, plus rien, plus une trace...
Là, pas de trafic de métaux, elle est en marbre et seul un ptit médaillon de bronze orne son centre.
Voyez-vous ça!
Cordialement
Alain


---------------
Alain
n°17181
monte-au-c​reneau
Maudite soit la guerre
Posté le 03-06-2015 à 09:02:14  profilanswer
 

girodacle a écrit :

Bonsoir,
que de disparition! Depuis quelques temlps, je travaille à rechercher une plaque commémorative dédiée au médecin Jean Tanton qui a exercé à l'hôpital du Mont-Frent (La Cheppe 51) qu'il dirigeait. Cette plaque a disparu de l'hôpital militaire de Châlons-en-Champagne en 2000 lorsque les bâtiments désaffectés ont été rachetés par une société immobilière. Depuis, plus rien, plus une trace...
Là, pas de trafic de métaux, elle est en marbre et seul un ptit médaillon de bronze orne son centre.
Voyez-vous ça!
Cordialement
Alain


Bonjour,

 

Un beau petit récit qui se situe à l'Hopital du Mont-Frenet : "La Croix de Georges", aux éditions de l'Armançon. Je suis souvent passé devant cette ancienne ferme napoléonienne où se tenait cet hôpital, avec la furieuse envie d'y pénétrer : Hélas, Terrain Militaire !

 

http://pmcdn.priceminister.com/photo/Euvrard-La-Croix-De-Georges-Livre-912222804_ML.jpg

 

Quant aux disparitions du patrimoine 14 /18 , il faut l'attribuer :
- d'une part aux collectionneurs, pas tous, bien sûr... On a vu les ventes de plaques mortuaires de poilu sur e-bay et compagnie... Le vendeur arguant qu'il avait trouvé la plaque dans une poubelle !
- d'autre part aux revendeurs de métaux.

 

Mais là, Girodacle, pour le cas de votre plaque en marbre, je pense qu'elle a été jetée avec les gravas lors des travaux de rénovation des bâtiments...

 

Au revoir.

Message cité 1 fois
Message édité par monte-au-creneau le 03-06-2015 à 09:04:03

---------------
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?
n°17182
monte-au-c​reneau
Maudite soit la guerre
Posté le 03-06-2015 à 09:10:41  profilanswer
 

Tout cela me fait toujours repenser à la disparition du "petit poilu" qui trônait sur le monument aux morts de la commune de Flacy (Yonne) : Un petit poilu haut de 50 ou 60 centimètres, le village étant modeste.

 

Maintenant, ce poilu doit troner dans le salon d'un collectionneur, féru de 14 /18. Et sur sa cheminée il doit être du plus bel effet !

 

http://images-01.delcampe-static.net/img_large/auction/000/225/395/181_001.jpg


Message édité par monte-au-creneau le 03-06-2015 à 09:11:59

---------------
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?
n°17183
girodacle
Posté le 03-06-2015 à 11:44:41  profilanswer
 

Bonjour Monte au créneau,
 
la plaque a été décrochée avant la destruction du batiment et parait-il déposée dans les locaux du 402e R.A., régiment dissous depuis. Il y avait également une plaque portant les noms des médecins depuis la création de l'hôpital militaire.
L'hôpital du Mont-Frenet ne se tenait pas dans les locaux de la Ferme de Cuperly, mais sur un triangle de terre qui aujourd'hui fait face au silo de La-Cheppe.
Merci pour le tuyau sur ce livre, je vais me renseigner.
Cordialement
Alain

monte-au-creneau a écrit :


Bonjour,
 
Un beau petit récit qui se situe à l'Hopital du Mont-Frenet : "La Croix de Georges", aux éditions de l'Armançon. Je suis souvent passé devant cette ancienne ferme napoléonienne où se tenait cet hôpital, avec la furieuse envie d'y pénétrer : Hélas, Terrain Militaire !
 
http://pmcdn.priceminister.com/pho [...] 804_ML.jpg
 
Quant aux disparitions du patrimoine 14 /18 , il faut l'attribuer :
- d'une part aux collectionneurs, pas tous, bien sûr... On a vu les ventes de plaques mortuaires de poilu sur e-bay et compagnie... Le vendeur arguant qu'il avait trouvé la plaque dans une poubelle !
- d'autre part aux revendeurs de métaux.
 
Mais là, Girodacle, pour le cas de votre plaque en marbre, je pense qu'elle a été jetée avec les gravas lors des travaux de rénovation des bâtiments...
 
Au revoir.



---------------
Alain
n°17185
sylvain70
Posté le 03-06-2015 à 13:25:24  profilanswer
 

Bonjour à tous
Daneck des nouvelles de l'enquête, moi j'ai photographié le monument le mercredi 20 mai. J'espère qu'ils vont les trouver !
Sylvain

n°17189
Daneck
Posté le 03-06-2015 à 18:38:20  profilanswer
 

sylvain70 a écrit :

Bonjour à tous
Daneck des nouvelles de l'enquête, moi j'ai photographié le monument le mercredi 20 mai. J'espère qu'ils vont les trouver !
Sylvain


 
Bonjour,  
 
la gendarmerie d'Etain m'a rappelé vendredi dernier afin de confirmer les horaires et les lieux que j'avais donnés le mercredi. Sinon, je n'ai pas de nouvelles de l'enquête et je doute malheureusement que l'on retrouve un jour cette plaque.  
 
Daneck


---------------
http://photos1418.blogspot.fr/
n°17219
bernard be​rthion
Posté le 11-06-2015 à 08:04:11  profilanswer
 

Bonjour Alain,
                      lu sur Internet :
Mars 1954, camp de Suippes, un appelé du contingent se rend à la  nécropole où repose son grand-père disparu le 13 octobre 1915. 1994. Le jeune homme parvenu à l’âge mûr découvre qu’il ne sait rien des dramatiques événements qui ont précédé la mort de Georges.
13 octobre 1995, à Suippes, point de départ de la quête minutieuse et passionnante que le narrateur entreprend pour enfin connaître une vérité jusque-là estompée.
À sa suite nous sommes dans les tranchées en compagnie du 54e RIT, sous le feu ennemi, portant le ravitaillement aux combattants, charriant les munitions sur les lieux des combats.
Avec la passion et la rigueur d’un chercheur, à l'aide de documents puisés aux archives médicales hospitalières des armées, au service historique de l’armée de terre, au musée du Val-de-Grâce, le petitfils de Georges nous donne à voir la vie de ces hommes qui, pour beaucoup, firent don de leur jeunesse afin que les leurs vivent libres.
Livre de mémoire, mieux qu’un livre d'histoire, La Croix de Georges est aussi un livre de devoir. À ce titre il est universel.
Format : 15 x 23 cm
Nombre de pages : 112 pages
Type de reliure : broché
Prix : 16,50 €
Poids : 205 g
ISBN : 9 78 28 44 79 205 1
                     Cordialement BB


---------------
- Août 1914 dans le département des Ardennes : du début août avec l'arrivée et le passage des troupes se concentrant en se dirigeant vers la Belgique, au repli de fin août vers la Marne en résistant sur la Semoy, La Chiers, la Meuse, l'Aisne, la Retourne.
n°17244
troyon
Posté le 15-06-2015 à 21:52:25  profilanswer
 

Bonsoir
 
Pour mémoire sur le site des Eparges il y a une quinzaine d'années,les circuits conduisant à la crête etaient balisés par des pancartes en tôle émaillée fond bleu et lettres blanches offertes et installées par le Touring club de France dans l'entre- deux- guerres.
Elles ont disparues à une époque ou les métaux ne valaient pas tripette et ou ne sévissaient pas les revendeurs de tous bords...
Cordialement  

n°17286
la flamme8​0
Posté le 25-06-2015 à 19:22:07  profilanswer
 

Daneck a écrit :

Bonjour,  
 
la gendarmerie d'Etain m'a recontacté vendredi en fin d'après-midi pour confirmer les horaires auxquels j'ai fait mes photos.  
Ils mènent l'enquête, j'espère qu'elle sera fructueuse.  
 
Daneck


 
daneck,bonjour,et bonjour à tous les forumeurs,je rebondis sur ces multiples vols où dégradations,j'ai relaté hier des vols et dégradations aux cimetières de st quentin(vol du drapeau ainsi que des excréments sur les murs d'enceinte par des SDF qui logent dans la zone commerciale toute proche,j'ai rencontré une personne de l'ONAC,ça va coûter 1500 euros la remise en l'état,c'est écoeurant et la même chose à montdidier vol du drapeau aussi et diverses dégradations(croix cassées),les politiques au lieu de venir faire le beau ici et là ferait mieux de user de leur fonction pour faire respecteur le droit de mémoire que tous ces personnes mérites plus que tout,bien cordialement christian en colère


Aller à :
Ajouter une réponse