FORUM pages 14-18
  Pages d'aujourd'hui : actualités 14-18 - commémorations
  Presse

  Un soldat de la Grande Guerre refait surface à Gauchy (02)

 

33 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Un soldat de la Grande Guerre refait surface à Gauchy (02)

n°22153
gizmo02
Posté le 29-09-2017 à 11:26:08  profilanswer
 

Ce n’était pas prévu au programme de la journée. Mercredi 27 septembre, en début d’après-midi, des ossements humains ont été découverts par un employé de l’entreprise EOD-EX, spécialisée dans la dépollution de terrain, à Gauchy, dans l’Aisne. Selon les premiers éléments, il s’agirait des restes d’un soldat de la Première Guerre mondiale. Toutes les précautions doivent être de mise. Il serait de nationalité allemande au regard des différents objets qui ont été retrouvés à proximité de ces ossements. Il n’y a rien d’étonnant à cela. Voici 100 ans, c’est ici, à la zone d’aménagement concerté (ZAC) Delaune, derrière le centre commercial, que se sont produits d’âpres combats à coups de mortier et de grenades. Des centaines de tonnes de munitions ont été tirées sur ce qui était la ligne de défense allemande Hindenburg. Depuis la mi-août, la société retire des dizaines d’obus chaque jour. Une cartographie très précise du terrain a été réalisée avant que la pelleteuse ne débute son travail. Plus de 1 000 objets métalliques ont été recensés. Ils sont retirés au fur et à mesure pour laisser place, à terme, à plusieurs centaines de logements qui seront construits à l’horizon ces prochaines années.
 
http://www.courrier-picard.fr/6005 [...] ace-gauchy
 
Ossements retrouvés: place aux scientifiques
 
Il s’agit probablement des restes d’un soldat allemand, tombé sur la ligne Hindenburg, à Gauchy, dans l’Aisne.
 
Le travail se poursuit. Mercredi 27 septembre, en début d’après-midi, des ossements humains, probablement des restes d’un soldat allemand tombé pendant la Première Guerre mondiale, ont été découverts sur le chantier de dépollution d’un terrain de la ZAC Delaune, à Gauchy, derrière le centre commercial Intermarché. Dans ces cas-là, une procédure drastique est à suivre à la lettre sous peine d’être poursuivi pour violation de sépulture.
Un anthropologue se déplacera pour étudier les ossements
 
C’est pour cette raison que les employés de l’entreprise EOD-EX ont prévenu le commissariat de police. Car un officier de police judiciaire doit venir constater la présence des ossements. Jeudi matin, un archéologue de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) est venu à son tour sur les lieux de la découverte pour baliser l’endroit où ont, aussi, été retrouvés des petits objets. L’office national des anciens combattants et victimes de guerre (Onac), basé à Laon est également associé. Un délégué se trouvait aussi à Gauchy.
 
D’ici quelques jours, l’archéologue et l’Onac seront rejoints par un anthropologue de l’Aisne. Ils étudieront les ossements et détermineront de façon certaine qu’il s’agit bien là d’un soldat de la Grande Guerre. Une fois l’identification établie, les ossements seront inhumés dans une nécropole du pays dont dépend le soldat, très certainement au cimetière allemand au bout de la rue de la Chaussée-Romaine.
 
Le chantier de dépollution n’est pas encore terminé. D’autres ossements pourraient de nouveau resurgir, 100 ans après les combats sur ce qui était la ligne de défense allemande Hindenburg.  
 
http://www.courrier-picard.fr/6005 [...] entifiques

n°22154
monte-au-c​reneau
Maudite soit la guerre
Posté le 29-09-2017 à 17:53:31  profilanswer
 

gizmo02 a écrit :

Ce n’était pas prévu au programme de la journée. Mercredi 27 septembre, en début d’après-midi, des ossements humains ont été découverts par un employé de l’entreprise EOD-EX, spécialisée dans la dépollution de terrain, à Gauchy, dans l’Aisne. Selon les premiers éléments, il s’agirait des restes d’un soldat de la Première Guerre mondiale. Toutes les précautions doivent être de mise. Il serait de nationalité allemande au regard des différents objets qui ont été retrouvés à proximité de ces ossements. Il n’y a rien d’étonnant à cela. Voici 100 ans, c’est ici, à la zone d’aménagement concerté (ZAC) Delaune, derrière le centre commercial, que se sont produits d’âpres combats à coups de mortier et de grenades. Des centaines de tonnes de munitions ont été tirées sur ce qui était la ligne de défense allemande Hindenburg. Depuis la mi-août, la société retire des dizaines d’obus chaque jour. Une cartographie très précise du terrain a été réalisée avant que la pelleteuse ne débute son travail. Plus de 1 000 objets métalliques ont été recensés. Ils sont retirés au fur et à mesure pour laisser place, à terme, à plusieurs centaines de logements qui seront construits à l’horizon ces prochaines années.
 
http://www.courrier-picard.fr/6005 [...] ace-gauchy
 
Ossements retrouvés: place aux scientifiques
 
Il s’agit probablement des restes d’un soldat allemand, tombé sur la ligne Hindenburg, à Gauchy, dans l’Aisne.
 
Le travail se poursuit. Mercredi 27 septembre, en début d’après-midi, des ossements humains, probablement des restes d’un soldat allemand tombé pendant la Première Guerre mondiale, ont été découverts sur le chantier de dépollution d’un terrain de la ZAC Delaune, à Gauchy, derrière le centre commercial Intermarché. Dans ces cas-là, une procédure drastique est à suivre à la lettre sous peine d’être poursuivi pour violation de sépulture.
Un anthropologue se déplacera pour étudier les ossements
 
C’est pour cette raison que les employés de l’entreprise EOD-EX ont prévenu le commissariat de police. Car un officier de police judiciaire doit venir constater la présence des ossements. Jeudi matin, un archéologue de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) est venu à son tour sur les lieux de la découverte pour baliser l’endroit où ont, aussi, été retrouvés des petits objets. L’office national des anciens combattants et victimes de guerre (Onac), basé à Laon est également associé. Un délégué se trouvait aussi à Gauchy.
 
D’ici quelques jours, l’archéologue et l’Onac seront rejoints par un anthropologue de l’Aisne. Ils étudieront les ossements et détermineront de façon certaine qu’il s’agit bien là d’un soldat de la Grande Guerre. Une fois l’identification établie, les ossements seront inhumés dans une nécropole du pays dont dépend le soldat, très certainement au cimetière allemand au bout de la rue de la Chaussée-Romaine.
 
Le chantier de dépollution n’est pas encore terminé. D’autres ossements pourraient de nouveau resurgir, 100 ans après les combats sur ce qui était la ligne de défense allemande Hindenburg.  
 
http://www.courrier-picard.fr/6005 [...] entifiques


 
Bonjour gizm02,
 
Je confirme modestement, pour l'avoir parcouru à pied il y a quelques années, que ce secteur, tout proche des habitations de Saint-Quentin et du grand centre commercial, est vraiment pollué de munitions et d'éclats métalliques dans les champs. C'est là où les Allemands s'étaient retirés sur la ligne Hindenburg et où les Français ont attaqué vers la mi-18.
 
L'urbanisme va encore grignoter le champ de bataille, comme à Lens ou ailleurs ! Que va-t-il en rester ?
 
Pour le plaisir des yeux, voici une petite vue du secteur 'L'Epine de Dallon, Gauchy"...
 
https://img11.hostingpics.net/pics/252697gauchy.pngsource image : SHD


---------------
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM pages 14-18
  Pages d'aujourd'hui : actualités 14-18 - commémorations
  Presse

  Un soldat de la Grande Guerre refait surface à Gauchy (02)