hector Pages mémoire: nécropoles - MPLF-MDH : bernard berthion, 3 utilisateurs anonymes et 39 utilisateurs inconnus

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Documentaire Apocalypse 14 18 (D.Costelle)

n°12755
Laurent59
Mémoire du 72e et 272e RI
Posté le 19-02-2014 à 08:35:40  profilanswer
 

Bonjour à tous, France Télévision a mis en ligne quelques extraits de la série Apocalypse 14 18 de Daniel Costelle, même schéma de montage et d'illustration sonore que la précédente série sur la 2e GM, mais cette fois ci ont ils trouvé d'autres images "inédites" ?
>>> http://apocalypse.france2.fr/premi [...] le/fr/home
 
laurent  :hello:


Message édité par Laurent59 le 19-02-2014 à 13:03:12

---------------
Histoire du soldat François Louchart 72ème RI .  
Site du 72e et 272e RI Régiments Picards dans la grande guerre.
n°12757
mcjj38
Posté le 19-02-2014 à 12:55:27  profilanswer
 

Bonjour Laurent,
 
Merci pour ce lien qui permet d'avoir un aperçu de ce que sera ce documentaire.
Connaît-on la date de sa programmation ?
 

Message cité 2 fois
Message édité par mcjj38 le 19-02-2014 à 12:55:37
n°12758
Laurent59
Mémoire du 72e et 272e RI
Posté le 19-02-2014 à 13:03:27  profilanswer
 

mcjj38 a écrit :

Bonjour Laurent,
 
Merci pour ce lien qui permet d'avoir un aperçu de ce que sera ce documentaire.
Connaît-on la date de sa programmation ?
 


 
En Mars >>> http://tvmag.lefigaro.fr/programme [...] diale.html
 
Laurent


---------------
Histoire du soldat François Louchart 72ème RI .  
Site du 72e et 272e RI Régiments Picards dans la grande guerre.
n°12759
Alain Dubo​is-Choulik
Tchiot quinquin de ch'nord
Posté le 19-02-2014 à 13:25:51  profilanswer
 

Bonjour,
 J'ai déjà donné mon avis : http://pages14-18.mesdiscussions.n [...] htm#t12245
Cordialement
Alain


---------------
http://civils19141918.canalblog.com http://ggfamille4d.canalblog.com http://theywerethere.canalblog.com "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling
n°12760
genealogie​-baert
Posté le 19-02-2014 à 16:24:20  profilanswer
 


laurent 59
Bonjour ,à tous déjà visible sur la RTBF ,il est manifique ,idem celui sur  39-45  
Marc BAERT
 


---------------
baert marc
n°12826
Eric15
Posté le 28-02-2014 à 23:58:04  profilanswer
 

mcjj38 a écrit :

Bonjour Laurent,
 
Merci pour ce lien qui permet d'avoir un aperçu de ce que sera ce documentaire.
Connaît-on la date de sa programmation ?
 


 
 
Bonjour ça sera diffusé le 18 mars pour les 2 premiers épisodes...
 
http://www.toutelatele.com/apocaly [...] mars-57212
 
Cordialement.
 
 

n°12833
rslc55
Posté le 02-03-2014 à 23:03:29  profilanswer
 

Bonsoir
 
Je viens de voir les deux premiers épisodes. Très belles images colorisées, ce qui donne un tout autre aspect du rendu de ce conflit.
Dommage dès les premières images, une erreur concernant le dernier tué de la grande guerre. Il ne s'agit pas du canadien Price comme dit dans le commentaire mais de l'Américain Henry Gunther tombé à 10h59, le 11/11/1918. Ce n'est pourtant pas faute de l'avoir évoqué sur le forum. Certains réalisateurs devraient consulter plus souvent notre forum.
 
Cordialement
 
Pierre

n°12834
grappouill​e
Posté le 02-03-2014 à 23:27:19  profilanswer
 

Bonsoir Pierre.
Merci de ton appréciation sur les deux premiers épisodes.
Je réserve donc ma soirée du 18 mars.
Mais pas d'erreur au sujet de Price, il est bien écrit dans le synopsis " l'un des derniers tués de la guerre ". Ce qui signifie bien que ce n'est pas forcément l'ultime. Et si tu as bien raison, la production n'en est pas pour autant prise en défaut.
Bien cordialement. Joël.

n°12835
jmn02
Posté le 03-03-2014 à 08:31:56  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Je n'ai pas encore vu ce documentaire qu'il me tarde de voir, comme beaucoup ici je pense... Il y aura probablement des erreurs, comme il y en a eu dans le volet sur la Seconde Guerre mondiale, ce qui a pu faire bondir certains spécialistes de ce sujet, notamment concernant les combats de mai-juin 1940 (où certains poncifs et certaines approximations du documentaire "Les Grandes Batailles" consacré à la Bataille de France ont été repris)... Sans doute donc, trouvera-t-on aussi des idées reçues et des approximations dans cette série documentaire également, comme certains ont pu en trouver dans un autre documentaire, "14-18, le bruit et la fureur" (réalisé par Jean-François Delassus), passé sur France 2 en 2008 et dont les images avaient alors été présentées par la chaîne comme révolutionnaires et inédites, parce que colorisées et sonorisées... alors qu'en réalité, beaucoup étaient déjà connues, y compris du grand public, si ce n'est justement qu'elles avaient "simplement" été colorisées et qu'une bande son avait spécialement été ajoutée pour nous rendre plus "proches" ces images, considérées par certains comme vieillottes et donc in-regardables... Peut-être aussi que les "images inédites" du documentaire de Daniel Costelle et d'Isabelle Clarke n'auront elles aussi ici d'inédit que le fait qu'elles ont été colorisées et sonorisées pour donner cette proximité à nos contemporains, dont beaucoup trop ne savent plus regarder un film s'il a le tort d'être en noir et blanc (synonyme dans leur esprit d'"ancien", donc de "vieux" et d'un autre temps, ne pouvant par conséquent plus intéresser que des personnes âgées, comme s'il n'y avait plus que les productions cinématographiques actuelles qui pouvaient avoir de l'intérêt - cette manière de voir ne concernant malheureusement pas que les plus jeunes générations !)... Peut-être...
 
Personnellement, j'ai découvert le travail de Daniel Costelle (de Jean-Louis Guillaud et de Henri de Turenne) à la fin des années 80 et au début des années 90, à travers la série "Les Grandes Batailles", puis "Les Grandes Batailles du Passé" et je suis devenu un vrai inconditionnel de ce documentariste et de son travail ("Images inconnues : La guerre du Vietnam", "Images inconnues : la guerre du Golfe", "Lindbergh", "La traque des nazis", "des autos et des hommes", "Histoire de l'aviation", "Histoire de la Marine", "Histoire des trains", "Histoire des inventions", "Les oubliés de la Libération", "Apocalypse" et j'en oublie !)... Je pense qu'il existe peu ou plus de documentaires de cette qualité (pour des productions télévisuelles en tout cas), même si elles ne sont pas toujours exemptes de tous reproches (je suis par exemple en effet toujours resté un peu sur ma faim avec la Bataille de la Marne, que je trouve très survolée et pleine de clichés et de légendes "dorées" - entre l'épisode des taxis de la Marne qui aurait sauvé l'aile gauche française et provoqué le recul allemand sur les hauteurs de Reims et non plus sur celles de l'Aisne, comme ce fut pourtant le cas, ou encore l'évocation de la Garde impériale qui aurait été "engloutie" dans les marais de Saint-Gond - dans le documentaire qui lui a été consacré dans la collection "Les Grandes Batailles du Passé" - à retrouver sur le site de l'INA)...
 
Malgré ces défauts évidents pour les passionnés que nous sommes, les documentaires et séries documentaires consacrés à la Grande Guerre sont assez rares sur le petit écran (il faut se rappeler de ces proches commémorations du 11 Novembre 1918, où nous avons été privés de toute diffusion de documentaires et programmes sur la Grande Guerre sur les grandes chaînes nationales, le sujet ne semblant plus être suffisamment accrocheur pour le grand public, ni intéressant pour les directeurs de chaînes préférant diffuser des jeux débiles et autres séries américaines maintes fois rediffusées !), pour ne pas savourer de tels moments de télévision qui s'adressent d'abord au plus grand nombre, y compris à des gens que le sujet n'intéresse pas, qui n'y connaissent rien et que ces documentaires tentent de sensibiliser, ou à tout le moins dont ils essaient de capter l'intérêt et l'attention, ne serait-ce que le temps d'une soirée... En ce domaine, Daniel Costelle est plutôt un maître d'oeuvre, avec des documentaires toujours profondément humains et très vivants... Or, si cet objectif est atteint, ce sera déjà une belle réussite, même si certains d'entre nous trouvent ensuite à y redire sur le fond...
 
Cordialement,
 
Jean-Michel


Message édité par jmn02 le 04-03-2014 à 17:37:42

---------------
JMN02
n°12836
rslc55
Posté le 03-03-2014 à 10:56:49  profilanswer
 

Bonjour
 
Pour ceux qui ne peuvent attendre la diffusion sur les chaînes françaises :
 
http://www.rtbf.be/tv/emission/det [...] ionId=6086
 
Sortie DVD annoncée pour le 22 mars.
 
Cordialement
 
Pierre
 
 
 

n°12837
Eric15
Posté le 03-03-2014 à 11:32:39  profilanswer
 

Bonjour
 
Je partage en grande partie ce qu'à écrit jean Michel...
Et j'ajouterais " et si ce documentaire peut susciter chez certains une passion comme celle qui nous animent sur ce forum, alors l'objectif sera atteint..."
 
J'ai découvert comme vous Daniel Costelle et la série des grandes batailles durant l'été 1989 ou toute la série fut rediffusée sur Antenne 2 ( eh oui ça s'appelait encore comme cela !) ...
Je trouve que pour l'époque ou ces documentaires avaient été tournées ( début des années 1970 ) , ces émissions sont remarquables...Concernant par exemple la bataille de France, il est clairement dit que l'Armée Française n'a pas démérité et que les français se sont battus...Ce qui est intéressant également c'est le témoignage des gens et non des moindres qui ont vécu les événements...Sans oublier cette voix ...d'ailleurs est ce celle de Daniel Costelle ?
Et les schémas, tout simple et cette main qui explique et montre...beaucoup plus percutant que certains montage vidéo de dernière génération...
 
Cordialement.
 
Eric


---------------
« Les hommes pour la plupart n’étaient pas gais ; ils étaient résolus, ce qui vaut mieux. »
Marc Bloch
n°12838
genealogie​-baert
Posté le 03-03-2014 à 14:47:20  profilanswer
 

Bonjour
En marge de cette emission la guerre expliquée aux enfants :
Le lien  :
http://www.rtbf.be/tv/emission/det [...] 86#contenu
Cordialement  
Marc


---------------
baert marc
n°12840
genealogie​-baert
Posté le 03-03-2014 à 15:07:04  profilanswer
 


http://www.rtbf.be/tv/emission/det [...] ionId=6086
je crains que cela ne soit plus possible.
 
le lien dit : Vous vous trouvez dans un pays lequel la diffision de ce programme n'est pas autorisée.
ce matin de mon domicile en belgique  oui  cette aprés midi en france niet.
heureux les gars du nord qui hier pouvait le voire.
cordialement marc


---------------
baert marc
n°12956
laurent jm
Posté le 14-03-2014 à 16:28:10  profilanswer
 

Bonjour à toutes et à tous,
 
Vu dans le programme tv mardi 18 sur France 2
 
http://images.mesdiscussions.net/pages14-18/mesimages/348/apocalypse.jpg
 
 
Cordialement
Jean Marie


---------------
In gemino certamine
Au combat il en vaut deux
n°12957
mukti
Posté le 14-03-2014 à 19:44:43  profilanswer
 

http://www.lemonde.fr/culture/arti [...] _3246.html
 
Un article du journal le Monde sur sujet...
 
Bonne soirée
 
mukti

n°12998
genealogie​-baert
Posté le 17-03-2014 à 17:38:43  profilanswer
 

Le dernier  épisode est des plus léger, ils font peu de cas des accords de Versailles et de leurs suites. Mais que coupure dans le dernier pour l’histoire, la peine des petits gens pas la, la reconstruction idem ,le gens foutre des vainqueur idem , car cela a était la graine de la deuxième ! On fait peu cas des USA et de leur façon de la voir ils sont certes venus faire la  guerre, mais les dirigeants avec  de crainte pour que l’on  ne paye pas nos achats fait chez eux ,les non-ratification complète  de cela par certain état, la société des nations triste sir que cela ,comme l’ONU de nos jours qui laisse faire le but des grands pays ( ce avez leur veto) pas plus d’explication sur ce point . Pour le devoir de mémoire oui, pour l’histoire non ! Cela n’avait peu être pas ce but, mais pour huit millions € de cela fait cher..
Mais attendons la suite sur France 2  
Cordialement  (mais dessus de cela )
Marc BAERT.


---------------
baert marc
n°13019
jmn02
Posté le 19-03-2014 à 03:11:53  profilanswer
 

Bonsoir à tous,
 
Vu hier soir les deux premiers volets de cette nouvelle série documentaire de Daniel Costelle et d'Isabelle Clarke... Beaucoup d'images inédites, une colorisation qui redonne de la proximité à des films vieux de cent ans, voir plus... Un scénario qui fait une large place au côté humain du conflit et à son implication internationale...  
 
On est cependant à présent très loin du concept des séries "Les Grandes batailles" et "Les Grandes batailles du passé", datant des années 60 et 70, et  l'aspect militaire, qui intéresse plus particulièrement nombre d'entre nous, y est souvent très succinct et très survolé : Ainsi, dans les deux premiers volets que nous avons pu découvrir hier soir, si l'invasion de la Belgique et la résistance belge sont bien mises en avant, que la bataille des frontières est vaguement citée (au moins Mons et Charleroi), l'invasion du nord de la France est beaucoup plus survolée, noyée au milieu de l'évocation des combats en Prusse Orientale, tandis qu'au même moment se déroulent le repli français de la frontière vers la Marne, à peine cité, les combats de retardement sur la Somme, l'Aisne (Guise) jusqu'à la Meuse ne sont pas du tout mentionnés, la bataille de la Marne est une fois de plus cantonnée à l'action symbolique des "taxis de la Marne", dont Matthieu Kassowitz précise néanmoins qu'il s'agit d'abord d'un montage de propagande voulu par le gouvernement français pour soutenir le moral de la population, mais rien, pas seulement le nom évoqué des villages de l'Ourcq à la Marne (Senlis, Meaux, Mondement, etc...) où se joua le sort décisif de la bataille et le retournement de situation pour les Franco-britanniques, pas une seule référence à la bataille de l'Aisne aux lendemains de la Marne : on passe tout de suite à la course à la mer et au début de la guerre de tranchées, un commentaire m'ayant même quelque peu surpris, lors de l'évocation de la période suivant la Marne (couramment appelée "la poursuite" dans les ouvrages consacrés à cette bataille qui sauva l'armée française de la déroute) : : "après la Marne, les soldats connaissent un peu de répit" (la formule n'est pas exacte, mais citée de tête)... Que dire alors de toutes les attaques localisées qui visent à tenter de bousculer les armées allemandes en cours d'installation sur le front occidental et des tentatives allemandes pour enfoncer certains secteurs de Picardie, de la Marne et de la Meuse...
 
Ces questions posées et ces réserves faites, on a là, je pense, un bon documentaire généraliste, de vulgarisation pour néophytes, qui tente de donner une vision générale du conflit à travers l'ensemble des pays belligérants (les séries documentaires françaises sur la Grande Guerre demeurant une rareté à la télévision), mais l'on reste un peu sur sa faim, lorsqu'on est un peu plus "spécialisé", et intéressé par l'aspect militaire (qui faisait indubitablement l'objet d'un tout autre traitement dans les deux précédentes séries documentaires ci-dessus référencées, mais datant là encore, ainsi que dit plus haut, des années Soixante et Soixante-Dix, avec une toute autre conception du documentaire historique)...  
 
En fait, cette nouvelle série restera probablement surtout un marqueur de la façon dont ce conflit est aujourd'hui perçu, dont il est présenté et analysé par nos contemporains, à la distance fatidique des cent ans...
 
Cordialement,
 
Jean-Michel


Message édité par jmn02 le 19-03-2014 à 09:43:42

---------------
JMN02
n°13020
Laurent59
Mémoire du 72e et 272e RI
Posté le 19-03-2014 à 07:50:40  profilanswer
 

Bonjour à tous, le premier volet de cette série m'a particulièrement interpellé sur la progression dramaturgique du contexte historique, c'est une des rare fois où l'on consacre autant de temps à expliquer "clairement" les circonstances de l'entrée en guerre. Pour la seconde partie je ne suis pas surpris que l'auteur ne puisse pas s'attarder plus sur les combats en Belgique ou la Marne pour la simple et bonne raison qu'ils n'ont pas trouver suffisamment d'images afin d'illustrer leur propos ! et en cela ce n'est pas une surprise. Bien évidemment on aurait bien pu citer quelques évènements comme le cite jean Michel dans le message précédent...
la colorisation reste parfois de qualité aléatoire mais n'occulte en rien la fascination qu'opère toujours ces films tournés il y a 100 ans.  
les deux premiers volets sont à la hauteur du colossal travail de recherche de Daniel Costelle, bien qu'il y ait de nombreuses images inédites on sent tout de même les limites de la recherche: quasiment pas d'images sur les combats de la Marne encore moins la Meuse.
je pense que les années 1916 1917 et 1918 offriront plus de surprises...j'espère
 
cette série n'est pas comparable à ce que faisait le même réalisateur dans les années 70 où les nombreux témoins d'époque pouvaient "encore" illustrer les propos du commentaire historique.  
 
Laurent  :hello:


---------------
Histoire du soldat François Louchart 72ème RI .  
Site du 72e et 272e RI Régiments Picards dans la grande guerre.
n°13025
Eric15
Posté le 19-03-2014 à 12:02:29  profilanswer
 

Laurent59 a écrit :

Bonjour à tous, le premier volet de cette série m'a particulièrement interpellé sur la progression dramaturgique du contexte historique, c'est une des rare fois où l'on consacre autant de temps à expliquer "clairement" les circonstances de l'entrée en guerre. Pour la seconde partie je ne suis pas surpris que l'auteur ne puisse pas s'attarder plus sur les combats en Belgique ou la Marne pour la simple et bonne raison qu'ils n'ont pas trouver suffisamment d'images afin d'illustrer leur propos ! et en cela ce n'est pas une surprise. Bien évidemment on aurait bien pu citer quelques évènements comme le cite jean Michel dans le message précédent...
la colorisation reste parfois de qualité aléatoire mais n'occulte en rien la fascination qu'opère toujours ces films tournés il y a 100 ans.  
les deux premiers volets sont à la hauteur du colossal travail de recherche de Daniel Costelle, bien qu'il y ait de nombreuses images inédites on sent tout de même les limites de la recherche: quasiment pas d'images sur les combats de la Marne encore moins la Meuse.
je pense que les années 1916 1917 et 1918 offriront plus de surprises...j'espère
 
cette série n'est pas comparable à ce que faisait le même réalisateur dans les années 70 où les nombreux témoins d'époque pouvaient "encore" illustrer les propos du commentaire historique.
 
Laurent  :hello:


 
Bonjour Laurent,....Je partage complètement votre opinion....
Ce que je n'arrive pas trop à comprendre, c'est l'intérêt d'avoir la voix de Mathieu Kassowitz ou d'une quelconque célébrités...
ça ne vaut pas la voix quand entendait dans la collection"" les grandes batailles"...je n'ai jamais sur qui c'était d'ailleurs...
 
Cordialement.


---------------
« Les hommes pour la plupart n’étaient pas gais ; ils étaient résolus, ce qui vaut mieux. »
Marc Bloch
n°13026
Laurent59
Mémoire du 72e et 272e RI
Posté le 19-03-2014 à 12:42:33  profilanswer
 

La voix et le ton de Mathieu Kassowitz correspondent véritablement à l'ampleur dramaturgique des images et des évènements. Il y a également un côté volontairement "dénonciateur" dans le ton de la voix de MK qui correspond également à la colère du personnage pour certains évènements.  
 
En ce qui concerne la série "les grandes batailles" les commentaires étaient de Daniel Costelle en personne (avec une voix plus jeune !) ou de Henry de Turenne son collaborateur des années 70. La voix du commentaire et le ton ont fait parti intégralement du succès de cette série, le commentaire était teinté souvent de nostalgie et faisait la part belle aux anecdotes des témoins de l'époque qui, part un montage subtile, répondaient directement aux questions posées dans le commentaire.
 
exemple ici >>> https://www.youtube.com/watch?v=TfrZqcCjPKw  
 
Laurent  :hello:

Message cité 1 fois
Message édité par Laurent59 le 19-03-2014 à 12:42:59

---------------
Histoire du soldat François Louchart 72ème RI .  
Site du 72e et 272e RI Régiments Picards dans la grande guerre.
n°13027
genealogie​-baert
Posté le 19-03-2014 à 12:53:22  profilanswer
 

Bonjour  amis du forum.
Ayant de la famille au Canada , et étant pour une bonne part hors de France ,voici  l’état d’esprit de cela ,dans les pays anglo-saxon ,cella est vue  comme des reportages qui sont pour eux de bonne qualité ,mais avec un peu de bémol , les canadiens ont le regret du  peu de cas de la bataille de VIMY ( qui est la base de création après guerre de leur pays, les anglais  eux cettait  les batailles des Flandres, Mais le choc des images fait ,peu de cas de histoire ,mais comme devoir de mémoire  le choc et bien la !.
Je l’avais vu en visionnage  à Bruxelles ( étant comme Laurent dans le milieu de la TV) et les gens en étaient sorties avec des regrets sur les images du début de la guerre du peut de cas de ce royaume de Belgique.
Mais cela était sûrement pas l’histoire qui était leurs buts ( avec plus de 600 heures de visionnage , la base cinématographique devaient être plus large )  ,mais le centenaire fait que cela se vendra  ( ces le cas en Belgique) ,le site Internet  dédier aux enfants est idem à la production (des plus léger ) .
Mais il vaut mieux cela  à rien car l’oublie de notre histoire ,nous oblige de la revire.
On fait de plus une  large place au canadien dans la production ,mais cela est de fait ,un travail fait au niveau mondiale ,voire même des forum d'histoire comme le notre et de part le monde .
note :pouvait faire mieux.
Marc  


---------------
baert marc
n°13028
Yans83
Posté le 19-03-2014 à 13:04:01  profilanswer
 

Bonjour
 
Je suis d'accord avec vous tous. Je déplore cependant certains commentaires  sirupeux bien conformes avec les idées persistantes et fausses ayant trait au conflit. Parmi les formules dont je me souviens encore ce matin :
 
"..laissant des veuves hébétées, inconsolables d'avoir perdu un mari de vingt ans avec un enfant de vingt mois"
Sur les 170 pupilles de la Nation recensés sur ma commune à ce jour, aucun n'avait un père de vingt ans quand il avait vingt mois. Vous me direz que je chipote, que c'est une expression. Sauf que j'estime que ces expressions-là tronquent la vision donnée en pâture aux non connaisseurs. On est en plein dans le cliché du : tous les soldats avaient vingt ans.
 
"..les tirailleurs sénégalais sont embarqués sur des bateaux surchargés comme autrefois les négriers"
Cette allusion était-elle utile au documentaire et pertinente pour l'image ?
 
".. Les soldats des colonies vont-ils sauver Paris?"
Comme 95 %  des autres soldats... Cette réplique renvoie un tantinet au cliché du soldat africain sacrifié, chair à canon, le seul à l'être.
 
"...ces échecs sanglants n'entament pas le patriotisme des combattants"
A l'époque, ce n'était pas un crime d'aimer son pays, quelles que soient  les circonstances.
 
Bref, ce sont mes pensées à chaud. Un discours feutré mais qui sent fortement la prise de parti politique via la voix d'un MK dont on connaît les positions. Pour ma part, quand je fais de l'Histoire, aucune influence politique ne guide ni mes pas, ni mes discours. Finalement, je regarderai le prochain épisode sans le son.  
Dommage car il y avait des éléments intéressants, des évocations de combats mal connus comme ceux d'Afrique ou d'Asie, l'exode des civils allemands..
Cordialement
Yannis

Message cité 1 fois
Message édité par Yans83 le 19-03-2014 à 14:06:43
n°13029
Eric15
Posté le 19-03-2014 à 13:49:05  profilanswer
 

Bonjour Yannis,
 
Effectivement vos remarques sont très pertinentes...
Ces propos sont effectivement navrants...
Pour ma part j'ai trouvé intéressant de présenter les combats à l'est et ce qui s'est passé dans les balkans...


---------------
« Les hommes pour la plupart n’étaient pas gais ; ils étaient résolus, ce qui vaut mieux. »
Marc Bloch
n°13030
Eric15
Posté le 19-03-2014 à 14:03:26  profilanswer
 

Laurent59 a écrit :

La voix et le ton de Mathieu Kassowitz correspondent véritablement à l'ampleur dramaturgique des images et des évènements. Il y a également un côté volontairement "dénonciateur" dans le ton de la voix de MK qui correspond également à la colère du personnage pour certains évènements.  
 
En ce qui concerne la série "les grandes batailles" les commentaires étaient de Daniel Costelle en personne (avec une voix plus jeune !) ou de Henry de Turenne son collaborateur des années 70. La voix du commentaire et le ton ont fait parti intégralement du succès de cette série, le commentaire était teinté souvent de nostalgie et faisait la part belle aux anecdotes des témoins de l'époque qui, part un montage subtile, répondaient directement aux questions posées dans le commentaire.
 
exemple ici >>> https://www.youtube.com/watch?v=TfrZqcCjPKw  
 
Laurent  :hello:


 
 
Bonjour,
 
Dans le lien que vous avez mis , c'est bien la voix de Costelle...
je parlais de celle d'henri de Turenne qu'on peut entendre ici...
http://www.youtube.com/watch?v=cOl4piWh2eA
 
Cordialement.
 
Eric
 
 


---------------
« Les hommes pour la plupart n’étaient pas gais ; ils étaient résolus, ce qui vaut mieux. »
Marc Bloch
n°13031
gizmo02
Posté le 19-03-2014 à 14:51:33  profilanswer
 

Audiences TV : la série de France 2 réussit son lancement
 
Très attendu, le documentaire de France 2 «Apocalypse : la Première guerre mondiale» a réussi son pari. Les deux premiers volets de cette nouvelle série réalisée par Isabelle Clarke et Daniel Costelle avec des archives recolorisées du conflit de 1914-1918 ont convaincu près de 5,9 millions de téléspectateurs, soit 22,5% de ceux présents devant leur poste.
La Deux l'a ainsi emporté sur la série de TF1 «Person of interest» dont les deux inédits de la soirée ont rassemblé 5,8 millions de fidèles en moyenne (22,6% de part d'audience) jusqu'à 22h35, le premier ayant atteint 6,2 millions de curieux (22,9% de pda)
 
http://www.leparisien.fr/tv/audien [...] 686827.php
 
bien a vous

n°13033
stcypre
retraité et Handicapé
Posté le 19-03-2014 à 17:21:50  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Convaincu !!! pas sur mais bon


---------------
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
n°13037
phiver
Posté le 19-03-2014 à 23:05:55  profilanswer
 

depuis que je viens ici 3 semaines j'ai vu" les grandes batailles" et notamment celle de la Marne. Il est vrai qu'on y explique plus précisément les combats  ( je n'ai pas eu la réponse: pourquoi Von Kluck n'a t il pas continuer sur Paris On aurait sans doute eu une guerre de trois mois !!).  
2 annees en 2 h il faut filer vite  et vulgariser.
 
J'y ai appris  
-qu'à la base les militaires poussaient tous mais aussi ( est ce un parti pris politique? )les industriels en proie à de graves difficultés sociales. Intéressant!
 
- que l’état major français avait des conceptions vieillottes et conservatrices quand aux équipement de leurs soldats-Lebel , pantalon rouge, veste trop chaude- Face a des allemands sur équipés pointe du casque à pointe pour casser les sabres! Conceptions de la chair à canon ou mitrailleuse. Faire attaquer en plein champ face aux mitrailleuses et recommencer pendant 1 mois ,GLOUPS!
 
-Les 2 armées russes trop distantes qui permettra la première victoire allemande ( dommage là aussi le visage de la guerre eut été changé)
- le retournement de l'Italie pour 2 villes a reconquérir.  
 
- enfin appris l'importance des Dardanelles et du génocide arménien chrétien,et la force de l'allié Turc!
 
ca fait déjà pas mal et j'attends la suite avec impatience!
 


Message édité par phiver le 19-03-2014 à 23:08:35
n°13039
jmn02
Posté le 20-03-2014 à 06:45:12  profilanswer
 

Yans83 a écrit :

Bonjour
 
Je suis d'accord avec vous tous. Je déplore cependant certains commentaires  sirupeux bien conformes avec les idées persistantes et fausses ayant trait au conflit. Parmi les formules dont je me souviens encore ce matin :
 
"..laissant des veuves hébétées, inconsolables d'avoir perdu un mari de vingt ans avec un enfant de vingt mois"
Sur les 170 pupilles de la Nation recensés sur ma commune à ce jour, aucun n'avait un père de vingt ans quand il avait vingt mois. Vous me direz que je chipote, que c'est une expression. Sauf que j'estime que ces expressions-là tronquent la vision donnée en pâture aux non connaisseurs. On est en plein dans le cliché du : tous les soldats avaient vingt ans.
 
"..les tirailleurs sénégalais sont embarqués sur des bateaux surchargés comme autrefois les négriers"
Cette allusion était-elle utile au documentaire et pertinente pour l'image ?
 
".. Les soldats des colonies vont-ils sauver Paris?"
Comme 95 %  des autres soldats... Cette réplique renvoie un tantinet au cliché du soldat africain sacrifié, chair à canon, le seul à l'être.
 
"...ces échecs sanglants n'entament pas le patriotisme des combattants"
A l'époque, ce n'était pas un crime d'aimer son pays, quelles que soient  les circonstances.
 
Bref, ce sont mes pensées à chaud. Un discours feutré mais qui sent fortement la prise de parti politique via la voix d'un MK dont on connaît les positions. Pour ma part, quand je fais de l'Histoire, aucune influence politique ne guide ni mes pas, ni mes discours. Finalement, je regarderai le prochain épisode sans le son.  
Dommage car il y avait des éléments intéressants, des évocations de combats mal connus comme ceux d'Afrique ou d'Asie, l'exode des civils allemands..
Cordialement
Yannis


 
Bonjour Yannis,
Bonjour à tous,
 
Le discours et le ton employés pour évoquer la Grande Guerre dans Apocalypse sont résolus contemporains de notre époque : ils ont pour but de donner une vision globalisée du conflit et illustrent notre système de pensée de la Première Guerre mondiale en ce début de XXIe siècle : un conflit aux contours et aux motivations de moins en moins nets (pourtant bien expliqués par les protagonistes et historiens eux-mêmes entre l'entrée en guerre jusque dans les Années Soixante), le questionnement sur la puissance des sentiments qui ont pu conduire les deux tiers du monde à s'engager dans ce conflit et à tenir malgré toute l'horreur des combats, une approche résolument sociale et économique, qui entraîne inéluctablement le recul de l'intérêt pour le fait militaire lui-même (l'histoire-bataille ayant été fendue en brèche vers la fin des années 70 ou 80 pour céder désormais la place à une approche plus "culturelle" et "théorique", ou théorisée du conflit, qui en entrant dans des aspects souvent pointus fait perdre la vision globale, pourtant nécessaire à la bonne préhension et compréhension de ce conflit et de ses enjeux). En arrière-plan, les enjeux du monde actuels entrent aussi en ligne de compte dans le commentaire historique lu par Mathieu Kassowtiz, comme le rôle des colonies, dont le problème des migrations et de l'assimilation des populations que les pays européens notamment ont aujourd'hui à gérer, est une des lointaines résurgences... Il y a de toute évidence une volonté de prise de conscience du rôle du soldat africain, en particulier pour la France, de celui de l'Asie et de l'Orient pour les pays anglo-saxons, que les auteurs ont décidé de mettre en avant dans cette série... On ressent par moment très fortement cette volonté d'impliquer nos contemporains - y compris ceux que la Grande Guerre n'intéresse pas particulièrement - et de faire à tout prix le lien entre l'histoire de la Grande Guerre, retracée d'un point de vue global, et les enjeux actuels, à travers certaines tentatives d'allers-retours, au fil du récit, non sans faire appel à des clichés parfois un peu gros, voir grossiers, destinés précisément à relier les enjeux de l'époque et les enjeux auxquelles nos sociétés contemporaines sont aujourd'hui directement en prise. Au demeurant, n'oublions pas non plus les enjeux économiques de cette production cinématographique : destinée à être vendue non seulement en France et en Europe mais dans le monde, elle doit pouvoir concerner tous les pays potentiellement acheteurs, et plus seulement un public national, strictement hexagonal, comme c'était le cas des productions de l'ORTF, dont sont issus les deux grandes séries déjà précitées (Les Grande batailles et Les Grandes Batailles du Passé, ou encore L'Histoire de l'aviation (1978), d'où est tiré l'extrait ci-dessus), et de France Télévisions ou TF1 (La guerre du Vietnam : Images inconnues, La guerre du Golfe : images inconnues, Les oubliés de la Libération, La traque des nazis, 8 Mai 1945)...
 
Si les deux premiers volets d' Apocalypse-la Première Guerre mondiale, brisent certains mythes, comme celui des fameux taxis de la Marne, dont la légende tenace voudrait encore faire croire (relayé largement par certains médias) qu'ils ont à eux tout seuls sauvé le sort des armées françaises, il reste dommage que le commentaire, principalement construit sur la base des images découvertes et montées dans cette série de films, prenne encore des raccourcis, dont certains soulevés par les forumeurs étant intervenus sur ce fil. On a parfois l'impression qu'il existe une volonté sous-jacente de construire de nouveaux mythes fondateurs, s'agissant, pour revenir, entre autres, à l'exemple cité au paragraphe précédent, des colonies qui, à elles seules, auraient permis, malgré l'esprit un tantinet colonisateur et négrier des Européens qui les ont une fois de plus exploités sans vergogne, de sauver les démocraties occidentales de la défaite et du chaos (Joffre qui remet à l'issue de la Marne des médailles aux troupes coloniales qui se sont particulièrement illustrées... Or chacun sait qu'en réalité, les troupes d'Afrique n'ont ni plus, ni moins payé l'impôt du sang que les autres combattants français, faisant partie intégrante de l'Armée française et ayant été appelées à se sacrifier comme toutes les unités combattantes sur tous les fronts de l'Occident, d'Orient et même d'Afrique, au même titre que les soldats métropolitains. Pour en finir sur ce point, un commentaire intéressant aurait été d'évoquer en une phrase ou deux l'impact du débarquement de ces troupes en métropole et leur relation avec les populations locales restées dans leurs villages du front, malgré le feu et la proximité du danger et qui ont découvert, en 1914, ces troupes qu'elles ne connaissaient pas, par exemple)...
 
Cela étant dit, je rejoins les intervenants de ce fil concernant un certain nombre de points intéressants quand même, notamment concernant les combats sur le front Est et en Orient, parents souvent très pauvres de la Grande Guerre à la télévision française (plus présents dans les documentaires anglo-saxons)...
 
Tout ce qui vient d'être écrit bien sûr ne porte là encore que sur des points de détails. Il ne s'agit pas de tirer sur les ambulances, lorsqu'on nous offre enfin à voir une série documentaire sur la Grande Guerre, où le travail de recherches reste malgré tout visiblement indéniable... Même si, pour ma part, je reste très nostalgique et influencé par l'ensemble des productions plus anciennes de Daniel Costelle, Henri de Turenne et Jean-Louis Guillaud, notamment, dont je regrette que plus aucun réalisateur ni documentariste ne soit à priori capable de reprendre le flambeau...
 
Je ne résiste pas au plaisir pour finir de vous mettre ce lien, qui vous renverra, pour ceux qui ne l'auraient pas déjà revu, au volet de la série "Les Grandes Batailles du Passé", série tournée entre la fin des années 1960 et 1974, et consacrée à "La Marne - 1914" (pas mal de clichés et de raccourcis également, mais un charme envoûtant du commentateur avec sa voie inimitable, des intervenants de qualité, des images superbes, même si marquées par le temps, et un montage des documents judicieux, même si je trouve que le déroulement de la bataille en elle-même est quelque peu tronqué vers la fin)... Autre temps, autre époque, autre vision de l'Histoire, qui n'a aujourd'hui, hélas, plus court...
 
https://www.youtube.com/watch?v=N_YxQKB3igQ
 
Bon visionnage.
 
Cordialement,
 
Jean-Michel

Message cité 1 fois
Message édité par jmn02 le 20-03-2014 à 14:35:30

---------------
JMN02
n°13040
Laurent59
Mémoire du 72e et 272e RI
Posté le 20-03-2014 à 07:40:23  profilanswer
 

jmn02 a écrit :


 
Bonjour Yannis,
Bonjour à tous,
 
Même si, pour ma part, je reste très influencé par l'ensemble des productions plus anciennes de Daniel Costelle, Henri de Turenne et Jean-Louis Guillaud, notamment, dont je regrette que plus aucun réalisateur ni documentariste ne soit à priori capable de reprendre le flambeau...
 
Cordialement,
 
Jean-Michel


 
Bonjour, ce qui repousse essentiellement les réalisateurs a faire des documents historiques à base de 80% d'images d'archives c'est le coup d'exploitation de ces images ! sans un préachat du documentaire en national ou international l'opération s'avère difficile financièrement à monter. Autre facteur important, en GB par exemple on peut faire toute l'année du documentaire historique, en France les producteurs et surtout diffuseurs sont frileux hors période d'anniversaire historique ! vous pouvez être certain qu'après le centennaire "la messe est dite"
 
laurent  :hello:


Message édité par Laurent59 le 20-03-2014 à 07:40:58

---------------
Histoire du soldat François Louchart 72ème RI .  
Site du 72e et 272e RI Régiments Picards dans la grande guerre.
n°13045
genealogie​-baert
Posté le 20-03-2014 à 12:41:39  profilanswer
 

Bonjour à tous ,bonjour Laurent  
Ci cela est exactement la triste réalité comme tu dis la messe après le centenaire sera dite ,les reportages sont créer sur  la base de plaire à tous .. Mais alors il fallait le faire complètement et sur une base plus  large , et du fait  que cette guerre marque encore les esprits de nos jour ,contrairement à la  deuxième ,le travail de recherche à était des plus léger ,on trouve pas mal de film (sur le net ) bien avant cette émission et bien plus réaliste que cela .
Sur la RTBF ,malgré un fort  tapage médiatique et publicitaire cela est un demi flop ,heureusement que pour l’histoire  et malgré des débats qui ont certes repris que les bases de l’historique du dit pays ,cela a aide a mieux savoir .
De plus cette émission n’a pas  fortement marqué  le paysage audio-visuel.
Voici un lien vers quelque chose qui a un peu plus de base , de notion d’ ennoblissement  les un et  des autres dans notre histoire commune.
Le grand regret est de ne point savoir comment les allemands pensent de cela , il  l’on vécu aussi  cette première guerre mondial ,comment cela est vu  chez eux cette émission .
 
Pour le bien de l’Europe , il ne faut point  faire  table rase de cette boucherie ,et elle la base de notre histoire commune ,il n’a pas eu de gagnant ,ni de perdant ,il n’y  a que des champs de mort dans le paysage de cette belle union  ,le cas de voire des anglais dans leurs nécropoles , bien moins les allemands, marquent  bien ,un  état d’esprit ,chez eu cela est vécu comme une honte les deux guerres ! ( Sûrement du fait des camps de déportation..)  ,Mais cela ne les empêche pas du devoir de mémoire,  alors que chez nous cela n’est pas dans nos mentalités  et notre présence dans ces lieux sont le fait plus   par des historiens  en herbe comme nous , voici pourquoi cette série marque nos esprit  par le manque de réalité de cela ,nous sommes plus des chercheurs de cette histoire que des passeurs de mémoire télévisuel ,mais cela est certain nous sommes des passeur du devoir de mémoire. Et cela est bien mieux , cette émission est l’apprentissage  par l’image de la mémoire de nos enfants et des  plus grands ,elle a le mérite de cela et rien pour cela  j’en remercie fr2 de cela ,malgré le manque et  les ecarts en vers l'histoire de cette guerre.
MARC
://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=QKcVOAJga5U
 
Cordialement à tous.


---------------
baert marc
n°13046
Laurent59
Mémoire du 72e et 272e RI
Posté le 20-03-2014 à 13:37:06  profilanswer
 

cette discussion me rappelle cette excellente série crée en 1964 sur la télé Belge (rediffusé en 1994) et pas rediffusée depuis:
"À l'occasion des trente ans de ce cinquantenaire-là, la chaîne publique propose aujourd'hui une compilation intitulée «À la mémoire de 14-18», des émissions programmées à l'époque. Rendez-vous ce soir à 22 h 15 et le 8 août prochain pour en découvrir une anthologie!  
 
Entre 1964 et 1968, la RTBF a produit une série de 118 émissions consacrées à la Grande Guerre. Une sorte de «Journal de guerre» en quelque sorte. Henri Mordant, aujourd'hui retraité, et ses équipes de journalistes de naguère ont retracé durant un peu plus de quatre années, semaine après semaine, puis quinzaine après quinzaine, les événements qui s'étaient produits sur tous les fronts.  
 
Les meilleurs moments de cette série sont présentés par... Henri Mordant qui jette un nouveau regard sur ces événements mais qui prend aussi un peu plus de recul par rapport au travail fourni dans les années soixante. Il nous livre deux documents d'une qualité incontestable.  
 
Le premier synthétise les principaux événements survenus entre 1914 et 1917. Il met en exergue la bêtise des dirigeants de l'époque et celle de leurs états-majors. Il retrace la fin de trois empires: la Russie, qui verra disparaître avec elle son dernier tsar, l'empire austro-hongrois et l'Allemagne.  
 
La boucherie engendrée par l'assassinat de François-Ferdinand de Habsbourg à Sarajevo nous est narrée dans ses grandes lignes mais aussi à travers des témoignages d'anciens combattants. Les journalistes tels Jacques Bredael, Jean-Marie Delmée, Robert Dethier, Willy Estersohn ou encore René Thierry replaçaient les événements dans leur contexte en les commentant tandis que des images tournées sur le front nous font prendre conscience de l'horreur vécue par les soldats dans leurs tranchées.  
 
L'inutilité des offensives militaires, le sacrifice insensé de millions d'hommes, les erreurs de tactique des stratèges sont passés au crible.  
 
La deuxième émission se concentre sur les révoltes qui ont éclaté sur le front de l'Ouest après les échecs répétés des offensives qui laissèrent sur les champs de bataille une mer de cadavres. Elle fait également le point sur la situation en Russie où la Révolution balaie le tsar et le gouvernement bourgeois qui lui succède. On y rappelle aussi l'action entreprise par la reine Élisabeth à La Panne, où, devant la souffrance des soldats belges, elle réussit à bouleverser les règlements militaires en installant juste derrière les lignes un hôpital militaire
."
 
cette série faisait la part belle aux témoins de l'époque et non des moindres, puisque plusieurs des écrivains "rescapés" de cette guerre y témoignage; notamment M.Genevoix. Les témoignages, sur les lieux des combats ou chez eux sont très "vivants". cette série a durée 4 ans !!!!
 
" dernier point est sans doute l’une des plus grande réussite du Journal de la grande guerre. Il a sauvegardé approximativement 250 témoignages sur l’histoire de la Première guerre, particulièrement en Belgique. Selon Alain Nayaert trente ans après, ils sont utiles « en raison de leur charge émotionnelle ou de la contribution qu’ils apportent à l’étude historique de la Grande guerre ». S’y côtoient des inconnus, ou qui le sont devenus par manque d’information, des futures personnalités et l’un ou l’autre rare dignitaire du temps survivant encore lors de la réalisation du programme (Camille Huysmans, Maurice Genevoix, Damia, Françoise Rosay, Lieutenant Brandis, Pierre Mac Orlan, Philippe Soupault, Marcel Thiry, l’Archiduc Otto de Habsbourg ou Alexandre Kerenski, chef du gouvernement provisoire russe)."
 
laurent  :hello:


Message édité par Laurent59 le 20-03-2014 à 13:40:51

---------------
Histoire du soldat François Louchart 72ème RI .  
Site du 72e et 272e RI Régiments Picards dans la grande guerre.
n°13050
genealogie​-baert
Posté le 20-03-2014 à 19:15:34  profilanswer
 

laurent  
"À l'occasion des trente ans de ce cinquantenaire-là, la chaîne publique propose aujourd'hui une compilation intitulée «À la mémoire de 14-18», des émissions programmées à l'époque. Rendez-vous ce soir à 22 h 15 et le 8 août prochain pour en découvrir une anthologie!   Sur quelle chaîne rien vu sur les chaînes Belges .
Je ne connaissais pas ces émissions serait heureux de les voire.
Sur le point de la  boucherie engendrée par l'assassinat de François-Ferdinand de Habsbourg à Sarajevo , cela a était la goutte d’eau qui a fait que ! Mais cela faisait des mois ,même des années que Allemagne réarmer ,les effets de causse sont sûrement  plus global que cette assassinat, en 1912-1913 il eu des querelles entre la France et Allemagne sur les pétroles de la terre de Tunisie . Par la Crise de Tanger, en 1905, qui est une crise internationale opposant les puissances européennes au sujet de la colonisation du Maroc, qui sera réglée, dans un premier temps, par la conférence d’Algésiras et la démission, à la demande de l’Allemagne, de l’inamovible ministre des Affaires étrangères français, Théophile Delcassé . Elle est provoquée par un discours de l'empereur Guillaume II à Tanger le 31 mars 1905, au cours duquel, s’opposant à l’instauration d'un équivalent de protectorat de la France sur le Maroc, celui-ci exige un État « libre et indépendant » afin de maintenir présents les intérêts allemands. L’une des premières crises du début du XXe siècle, elle marque la tension qui mènera jusqu’à la Première Guerre mondiale et fut suivie de la crise d’Agadir en 1911.
Avec des restes de haines de la guerre de 1870-1871 de cette guerre et la perte de l'Alsace-Lorraine engendre pour longtemps en France un sentiment de frustration qui contribuera à la Première Guerre mondiale et à son intransigeance lors de la Conférence de paix de Paris (1919).
De 1871 à 1914 on appris aux enfants dans les école la haine des boches, comme le traité de Versailles ,les accords de TANGER ,comme l'allemagne dans les années 1920 ,cela  est pris comme une revanche a faire.. Il reste que les Atrocités  allemandes  en Belgique  et en France et les exactions commises par l'armée impériale allemande en août et septembre 1914 sont les restes de la peur des franc tireur de la guerre de 1871  qui feront les atrocités allemande en 14-18 et plus encore en 1939-1945 il fallait que cela ne soit pas ! et cela sera alors pire que cela la haine en plus pour la deuxieme !  
Marc


Message édité par genealogie-baert le 20-03-2014 à 19:19:19

---------------
baert marc
n°13055
garance.
Posté le 21-03-2014 à 14:57:43  profilanswer
 

Bonjour,
je ne retrouve plus un vieux sujet de discussion consacré aux archives filmées de 1418 qui démontrait qu'aucun combat n'avait été filmé alors et que tout n'est que reconstitution !
Ce dock apporte-t-il du nouveau ou de l'inédit ?
cdt  garance


---------------
"Il pleuvait en cette nuit de Noël 1914, où les Rois Mages portaient des Minenwerfer."
n°13057
la roulant​e
Vive Valeque
Posté le 21-03-2014 à 17:14:56  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
En marge de la diffusion de la série Apocalypse la RTBF permet de visionner des " capsules " à destination des enfants afin de compléter, à leur niveau, ces émissions. Ces petits films peuvent servir d'introduction à une discussion avec les parents, les enseignants.
 
Il vous est possible de visionner ces "capsules" en surfant sur le lien ci-dessous :
 
http://www.rtbf.be/tv/emission/det [...] ionId=6086
 
Pour ma part une petite remarque, un sentiment de frustration, il semblerait que l'on ai oublié que les soldats dans les tranchées de l'Yser avaient eux aussi leur surnom : " Les jass" ou encore " les piottes"
 
Je vous souhaite à tous un excellent WE.
 
Cordiales salutations depuis le confluent de la Meuse et de la Sambre.
 
Jean-Philippe


---------------
"  Sans une bonne intendance le meilleur général ne peut rien. Une mauvaise organisation du service des subsistances à causé plus de désastres que l’impéritie des généraux; elle a rendu impuissantes les armées les mieux commandées  "  
LtGén Baron CHAZAL
n°13058
charraud j​erome
Posté le 21-03-2014 à 17:35:27  profilanswer
 

Bonjour
Un point de vue peu consensuel à découvrir: http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1161441-.html
Cordialement
Jérôme Charraud


---------------
Facebook: Indre Grandeguerre Twitter: @indre1418
Les RI et le département de l'Indre le blog - Les soldats de l'Indre le blog
n°13083
sly
Posté le 26-03-2014 à 07:11:35  profilanswer
 

Bonjour,
 
J'ai regardé la deuxième partie hier et j'avoue avoir un peu moins accroché que la première partie, mais peut-être en attendais-je trop ?
Si le documentaire a le mérite de présenter la guerre à travers les différents fronts, comme le camp retranché de Salonique entre autres, paradoxalement il semble faire l'impasse sur certains épisodes majeurs du front ouest: il ne m'a pas semblé voir évoqué une seule fois les offensives d'Artois ou de Champagne de 1915, ou encore le front des Vosges ou l'Yser... (corrigez-moi si je me trompe). Finalement on se rend compte que le documentaire reste quand même assez généraliste, bien que d'autres aspects soient traités un peu plus en profondeur. Difficile d'être objectif, tout comme le discours qui parfois un peu limite ou "orienté" (comme "les paysans dans les tranchées et les gens éduqués à l'arrière"), et on sent également que la co-production de la télévision canadienne a eu son mot à dire, la participation canadienne est en effet bien mise en avant...  
Je sais que la critique est facile et que nous sommes (ici sur ce forum) tous des passionnés qui sommes peut-être nous aussi pas tout à fait objectifs, ce documentaire a le mérite de passer sur une grande chaine à une heure de grande écoute alors nous ne devrions certainement pas nous plaindre. Le travail de colorisation reste à mon avis remarquable, mais la forme masque un fond beaucoup plus pauvre.  
 
Sly


---------------
"Paix aux hommes de bonne volonté"
n°13084
FAB1
Posté le 26-03-2014 à 08:09:17  profilanswer
 

Bonjour
Pour ceux qui veulent voir et revoir, Apocalypse 14 18 est disponible en DVD depuis le 20/03 dans tous les bons magasins.
Cordialement
FABRICE

n°13086
Yans83
Posté le 26-03-2014 à 08:23:50  profilanswer
 

Bonjour à tous
Sly, j'avais noté comme vous cette phrase bien naïve. Du reste, comme me l'a fait remarquer un autre forumeur, les périodes évoquées sont celles pour lesquelles des images pertinentes furent débusquées donc certains épisodes sont absents faute d'image témoin. Et en effet, quid de l'Artois, la Champagne, la reprise de Douaumont, le Mort-Homme en 1917 et etc... Quant à la participation de nos amis canadiens, la forte proportion d'images les concernant me semblent adéquate, on dit que la nation canadienne est en partie née dans la boue de Vimy et Passchendaele ; peut-être aussi que ce sont eux qui avaient le "plus" d'images exploitables. Dans l'ensemble, j'ai trouvé ces deux épisodes mieux agencés, le troisième en particulier malgré les absences de ces combats, les commentaires moins niais et conventionnels à part quelques-uns comme celui cité plus haut.
Cordialement
Yannis


Message édité par Yans83 le 26-03-2014 à 08:24:38
n°13087
monte-au-c​reneau
Maudite soit la guerre
Posté le 26-03-2014 à 09:09:30  profilanswer
 

Bonjour,

 

Ce qui est regrétable, je trouve, c'est que la télé ne rediffuse jamais les documentaires anciens, qui pourtant sont très nombreux !

 

La télévision préfère dépenser 6 millions d'euros pour contribuer à la "création" et faire ainsi vivre pléthore de gens, plutôt que de faire une recherche des documentaires enfuis dans les archives (ce qui aurait un coût faible). Quitte à nous les diffuser sur des chaines "de mer**" comme France 4 ou France 0, même en programme de nuit (on peut enregistrer) !

 

Il y a quantité de bons documentaires qui ont été diffusés une seule fois et qui n'ont jamais été rediffusés (sur les chaines généralistes gratuites)...

 

Enfin, c'est mon avis ! Merci.

 

EDIT : Post Scriptum : Je pense par exemple au très bon docu TV "Les moissons de Fer" 2 fois 55 minutes, plus axé sur le "pathos" que sur la formation des masses comme l'est Apocalypse.


Message édité par monte-au-creneau le 26-03-2014 à 09:29:46

---------------
Les paysages ne sont que des squelettes, sur quoi s'accroche la chair vivante des souvenirs (Louis Guiral)
n°13089
phiver
Posté le 26-03-2014 à 15:38:12  profilanswer
 

J' y ai appris moins de choses que première soirée
- pu voir que la Belgique n’était pas tout a fait envahie et mieux visualiser  le front des Flandres qui me paraissait plus marginal ( pas du tout )
- et un texte mêlé de "propagande" :les paysans devant ,les industriels s'enrichissant , une lettre sur une revolution possible en France . Bref Tout est politique quoiqu'on dise mais là il pousse un peu loin le canon.
Le meilleur pour la fin :  
Wilson engagerait son pays pour récupérer ses 2 milliards de créances!  
Qu'en pensez vous?
( on a aussi dit que les USA aurait pu annuler leurs créances auprès de l’Allemagne exsangue de 1930 et ainsi éviter la deuxième guerre)
-on a vu aussi que les allemands avaient des longueurs d'avances sur les masques à gaz.Quel pragmatisme!
- Enfin que l'on soit militariste ou pas une consommation humaine bien pire chez nous et nos alliés !
Merci Chef!
 
Vivement le 3!


Message édité par phiver le 26-03-2014 à 15:39:19
 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse